Mon compte
    La Cage aux folles
    note moyenne
    3,3
    7897 notes dont 111 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 111 critiques par note
    18 critiques
    28 critiques
    34 critiques
    17 critiques
    7 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur La Cage aux folles ?

    111 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 24 août 2010
    Bonne comédie!
    caro18
    caro18

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 2 213 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    Michel Serrault et le personnage de Jacob, même s'ils sont caricaturés, sont à mourir de rire.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 636 abonnés Lire ses 4 215 critiques

    3,0
    Publiée le 8 septembre 2018
    Un classique de la comédie française où Michel Serrault s'en donne à cœur joie, surtout durant la scène des biscottes ! Pas incontournable, le film a donné une suite et a été joué plusieurs fois au théâtre, notamment avec Didier Bourdon et Christian Clavier. On aime ou on n'aime pas, le jeu des acteurs est bon et ce n'est pas une comédie trop lourdingue.
    surfnblue
    surfnblue

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 344 critiques

    4,5
    Publiée le 10 avril 2020
    Un film excellent qui nous fait rire du début à la fin. Une performance exceptionnelle de Serraut. Des phrases cultes. Un film qui aujourd'hui ne pourrait avoir lieu sans déclencher 1000 procès. Un vestige du bon temps d'avant.
    Ricco92
    Ricco92

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 1 738 critiques

    4,0
    Publiée le 9 février 2021
    La caricature n’empêche parfois pas de faire avancer les choses. La Cage aux folles en est un bon exemple. Le film d’Édouard Molinaro adapté de la pièce à succès de Jean Poiret en est une bonne preuve.
    En effet, si l’homosexualité est représentée sous un jour caricatural puisque nous avons affaire à des "folles" (en particulier Zaza et Jacob), elle est montrée aussi sous un jour sympathique ne traumatisant pas les enfants (Laurent semble parfaitement équilibré et est hétérosexuel bien qu’élevé par un couple homosexuel) et pouvant être intégré à la société (l’homosexualité de Renato n’est pas particulièrement voyante). Le film est plus acerbe envers les représentants de la bonne conscience incarnée par le très drôle Michel Galabru (qui incarne un élu d’un parti très conservateur dont le président vient de décéder dans des conditions allant à l’encontre des valeurs qu’il était censé incarner) qu’envers ces personnages atypiques finalement très sympathiques. Parmi ces derniers, si Benny Luke est très amusant dans le rôle de la bonne Jacob, c’est Michel Serrault qui domine la distribution avec son personnage de Zaza en arrivant à être très amusant par son aspect caricatural tout en laissant poindre, sous cette carapace, un côté plus émouvant (il fait ressentir lors de quelques scènes le rejet qu’il a pu subir). spoiler: On pourra donc être surpris de constater, dans une des toutes premières séquences, que Renato peut frapper Zaza même si cela se déroule hors-champ !

    D’un point de vue formel, l’ensemble est assez discret que ce soit au niveau de la musique (pourtant signée Ennio Morricone) ou de la réalisation (si on excepte le plan-séquence d’ouverture illustrant le générique, Molinaro se concentre surtout sur la direction d’acteurs).
    On pourra juste regretter que la fin soit un peu expédiée et que la coproduction avec l’Italie ait entraîné la post-synchronisation de certains comédiens notamment d’Ugo Tognazzi, pourtant excellent dans le rôle de Renato (interprété à la scène par l’auteur de la pièce, Jean Poiret), qui refusa au dernier moment de jouer en français alors que son contrat le stipulait et qui fut doublé par Pierre Mondy (qui mit en scène la pièce d’origine).
    Malgré ces aspects, La Cage aux folles reste plus de quarante ans plus tard une comédie très amusante qui malgré ses côtés volontairement caricaturaux a pu faire avancer les mentalités en rendant l’homosexualité sympathique. Un classique du genre dont la réussite ne sera hélas pas égalée par ses deux suites.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 3 313 critiques

    4,0
    Publiée le 25 novembre 2020
    Un très bon film d'Édouard Molinaro avec Michel Serrault en homosexuel. Une très bonne comédie rocambolesque.
    Grouchy
    Grouchy

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 033 critiques

    4,0
    Publiée le 12 février 2012
    Grand film adapté de la pièce de Jean Poiret brillamment interprétée par Michel Serrault et Ugo Tognazzi, en compagnie de Michel Galabru. Même si l'image est médiocre et les défauts techniques s'en font ressentir, cette comédie culte est très bonne.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 26 juillet 2018
    Une comédie qui ne fait pas autant rire parce que tout est stéréotypé aux amoureux des grecs anciens, de même chez les conservateurs de l’ordre moral et ce couple de gay où l’un fait la femme et l’autre fait le mec. Comme un couple normal d’hétéro dans les jeux des acteurs, Ugo Tognazzi et Michel Serrault, au hurlement de folle en cage, au long terme très pénible, moyen et sonne tout simplement faux, la joyeuse compagnie du cabaret de boite de nuit est à retenir, y compris l’adorable fiston et sa fiancée, heureux jeunes mariés.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 835 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,5
    Publiée le 15 octobre 2011
    Il est certain que la mise en scène de Molinaro ne rend en rien le film supérieur à la pièce de Jean Poiret dont il est tiré. Au contraire, ce sont seuls les dialogues coécrits par Francis Veber et littéralement sortis de la pièce de théâtre et leurs interprétations par Michel Serrault et Ugo Tognazzi, déjà excellents dans les mêmes rôles sur les planches, qui sont si drôles qu'elles rendent certaines scènes, telles que celle du tartinage de la biscotte, absolument irrésistibles.
    Melime
    Melime

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 31 critiques

    5,0
    Publiée le 18 août 2010
    Film remake d'une pièce de théâtre culte et incontournable. Michel Serrault est vraiment à mourir de rire dans ce film. Mention spéciale pour le passage de la biscotte. C'est une des rares comédies à mon sens qui fait toujours autant rire même après l'avoir vu 15 fois. Alors ne la manquez pas!
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 506 abonnés Lire ses 3 621 critiques

    1,0
    Publiée le 29 juillet 2009
    Une comédie française une peu surestimée, car si les mimiques d'un Michel Serrault survolté face à Tomazzi et de nombreuses lignes de dialogues valent le coup d'oeil (notamment la célèbre scène de la biscotte !), l'ensemble manque tout de même de punch, et ne se révèle jamais vraiment hilarant. A voir pour sa réputation, tout de même.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 299 abonnés Lire ses 3 994 critiques

    3,0
    Publiée le 20 juillet 2014
    Mis à part deux trois scènes (le maître d hôtel obligé de porter des chaussures, ou la fameuse scène de la biscotte) la cage aux folles ne m a pas réellement fait rire. La faute a des personnages trop caricaturaux trop "boulevard", de plus il a vraiment mal vieilli et fait ringard. En revanche il est encore assez réussi sur le discours sur la différence et sur le poids que fait peser le regard des autres sur un individus. Le personnage d Albin (joué par un incroyable Serrault) le dis très bien quand il s habille "normalement" pour pour le dîner :" c est encore comme ça que je suis le plus ridicule".
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 15 octobre 2008
    Le film est devenu assez lourdingue avec le temps cependant certains passages resteront des classiques.
    Ludøvic S
    Ludøvic S

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 504 critiques

    4,0
    Publiée le 15 décembre 2013
    Cette comédie, même si elle a un peu vieilli (ça manque parfois un peu de rythme), reste un divertissement de grande qualité. Michel Serrault est impérial, Ugo Tognazzi fait bien le contre-poids face à l’exubérance de ce dernier, Michel Galabru fait du Galabru et... Jacob ("Maîtresseee !") est... Les autres personnages (en particuliers les enfants) sont un peu fades à côté (à part peut-être la femme de Galabru, un peu sous exploitée, c'est dommage, car elle est bien jolie). Au final, "La Cage aux Folles", 35 ans après sa sortie nous fait encore sourire, même si on connait pratiquement par coeur toutes ses scènes, cela veut bien dire que c'est une comédie culte.
    GabbaGabbaHey
    GabbaGabbaHey

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 1 583 critiques

    3,5
    Publiée le 30 juin 2011
    Un tres bon film d'Edouard Molinaro ! Le cinéaste joue, comme a son habitude, sur le comique de situation, qu'il maitrise décidément a merveille ! "La Cage Aux Folles" est un film tres tres drôle, dans lequel jouent une belle tripotée d'acteurs, avec surtout en tête de liste l'extraordinarissime Michel Serrault dans l'un de ses rôles les plus célèbres ! Un film culte.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top