Mon compte
    La Cage aux folles
    note moyenne
    3,3
    7818 notes dont 111 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 111 critiques par note
    18 critiques
    28 critiques
    34 critiques
    17 critiques
    7 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur La Cage aux folles ?

    111 critiques spectateurs

    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 356 abonnés Lire ses 978 critiques

    3,5
    Publiée le 26 avril 2014
    La cage aux folles comédie culte des années 70 . C'est l'histoire de renato ( ugo tognazzi ) et Albin ( Michel seraut ) un vieux couple homosexuel qui dirigent une boîte de nuit nommer " la cage aux folle " qui présente un spectacle de travestis dont Albin est la vedette . Dans le passer renato a eu un fils nommer Laurent . Laurent lui annonce qu'il va bientôt se marier avec Andréa la fille d'un député très conservateur nommer Simon charrier ( michel galabru ) . Andrea a fait croire a son père Simon et sa mère Simone que son futur beau père renato est un attacher culturelle respectable marier a une charmante femme au foyer. La rencontre entre les deux familles juste avant le mariage semble alors inévitable . Renato et Albin vont alors tout mettre en œuvre pour cacher la vérité a Simon charrier et sa femme Simone ce qui va amener a des situations hilarantes ...
    Édouard molinaro signe avec la cage aux folles une comédie très sympathique . Le film est l'adaptation d'une pièce de theatre a succès du même nom . Le casting est excellent avec a sa tête Michel Serrault qui est exeptionnel dans le rôle de Albin alias zaza napoli . Il est vraiment hilarant dans le rôle de cette homosexuel travestis avec ses gestes , ses mimiques et ses cris mémorables . L'un des rôles les plus marquant de sa carrière qu'il l'a définitivement propulser star grâce a l'énorme succès de ce film . Un rôle qu'il avait eu l'occasion de roder avec succès au theatre. .A ses coter ugo tognazzi qui joue a merveille son compagnon nommer renato . Il remplace au pied lever jean poiret qui interprétait le rôle au theatre . Ugo tognazzi et michel Serrault forme un couple homosexuelle du tonerre .ils tente de cacher leur véritable nature a un députer conservateur nommer Simon charrier incarner a merveille par michel galabru. Leur rencontre va faire des étincelles pou notre plus grand plaisir .
    Une comédie sympathique avec son lot de répliques hilarantes ( ho maîtresse ) et de scènes drôles ( la scène du repas entre les 2 familles hilarante ) . Si la première partie du film est un peu moins drôle la seconde partie s'avère très drôle nottament lors de la rencontre explosif entre le députer Simon charrier interpréter par galabru et le couple homo incarner par michel Serrault et ugo tognazzi . On passe un très bon moment . Comédie culte .
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6822 abonnés Lire ses 10 845 critiques

    3,0
    Publiée le 11 août 2013
    Ce film d'Edouard Molinaro reste l'une des comèdies les plus multi-diffusèes à la tèlèvision! Qui ne connait pas le cèlèbre duo Albin, dit Zaza Napoli et Renato, ainsi que Jacob la bonne hystèrique ? A moins d'avoir vècu dans une grotte durant votre enfance ou votre adolescence, vous connaissez sans nul doute cette comèdie culte du cinèma français des annèes 70 où le grand Michel Serrault donne ici la pleine mesure de son talent! En 1979, l'acteur reçut un bel hommage de ses pairs avec l'attribution du Cèsar du meilleur acteur! Ce fut amplement mèritè car Serrault est absolument èpatant(e) en travesti! Ugo Tognazzi (doublè par Pierre Mondy dans sa version française) n'en ai pas moins excellent même si Jean Poiret aurait du jouer dans ce long-mètrage qui fut avant tout le triomphe d'une pièce avec lui et Serrault! D'ailleurs la pièce de thèâtre est très supèrieure au film de Molinaro! Gros succès commercial en tout cas avec deux suites plus ou moins dispensables + un remake navrant à la sauce hollywoodienne avec Robin Williams et Gene Hackman! Fait plus surprenant, "La cage aux folles" fut nommè aux Oscars dans la catègorie meilleur rèalisateur, meilleurs costumes et meilleure adaptation! Dans le reste de la distribution, on reconnaîtra le regrettè Rèmi Laurent qui joue le fils de Tognazzi! Trente-cinq ans ont passè et on rit toujours autant quand Serrault hurle, pleure, beurre sa biscotte ou marche comme John Wayne...
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 276 abonnés Lire ses 1 234 critiques

    3,5
    Publiée le 4 janvier 2019
    Adaptation cinématographique de la pièce éponyme (avec déjà Michel Serrault), "La cage aux folles" est un vrai séisme dans le paysage cinématographique français. Et pourtant, il ne fait que confirmer à l’écran l’évolution des mœurs qui a secoué les années 70, encore que (et c’est encore un peu vrai de nos jours) l’homosexualité et la transexualité restent encore de nos jours tabous, certes à un degré différent. C’est sans doute ce qui explique en partie que le film d’Edouard Molinaro soit devenu culte, surtout après le succès retentissant de la pièce qui s’est jouée à travers la France durant 5 ans. Pour le reste, d'une part c’est le fait que ça a été traité avec beaucoup d'humour, et d'autre part c'est devenu culte aussi en raison du rôle d'anthologie de Michel Serrault qui a gravé à jamais la mémoire du spectateur en poussant au diable vauvert les limites du ridicule. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’acteur se donne à fond, lâchant la bride comme il l’avait fait lors des représentations planchéiées. Et tel un comédien qui donne le la, il entraîne dans son sillage Benny Luke en Jacob. Bien sûr Ugo Tognazzi est là pour donner parfaitement la réplique, toutefois avec beaucoup plus de tact et de raffinement, quoique les comportements sont assez maniérés. Et pour avoir eu dans ma famille quelqu’un d’homosexuel (paix à son âme), je peux dire que le jeu d’Ugo Tognazzi en est très proche. Et le duo vedette nous gratifie de quelques scènes particulièrement savoureuses, dont la célébrissime scène de la biscotte. Mais est-ce pour autant un chef-d’œuvre ? En 78, peut-être. Mais aujourd’hui… reconnaissons que ce film a quand même pas mal vieilli, bien qu’il soit encore d’actualité par les convenances et le qu’en dira-t-on. La bande son souffre d’une résonnance assez désagréable à l’oreille quand Renato retrouve la mère de son fils. Et puis l’image mériterait aussi d’être restaurée, si on se fie à ce qui a été diffusé sur le petit écran par un après-midi du 3 janvier de l’an 2019. Remarquez, cette image vieillotte remarquée dès la première vue sur le cabaret a l’avantage de plonger le spectateur dans une époque révolue et dont les derniers volutes sont archivés sur les pellicules. En réalité, ce qui me gêne le plus c’est la mise en scène un peu trop théâtrale. Pour être plus précis, les acteurs évoluent trop de façon à aménager leurs effets auprès de ceux qui les regardent. Edouard Molinaro semble avoir oublié qu’il tournait un film. Son long métrage aurait gagné en qualité si le rythme avait été plus soutenu ! Evidemment, la durée du film s’en serait retrouvée écourtée, ou alors c’était l’occasion d’apporter des anecdotes gaguesques supplémentaires, quitte à un peu trop en rajouter par rapport à l’œuvre originelle, ce qui a d’ailleurs été déjà fait en plaçant la caméra sur le périple des Charrier. Et ma foi, de ne pas décliner "La cage aux folle"» en huis-clos comme c’est souvent le propre des pièces de théâtres est assez bien vu car cela permet à Michel Galabru de nous régaler de ses mimiques quand il commence à entrevoir le pire. Et c’est même lui qui enfonce le clou du spectacle ! Il n'en reste pas moins un grand classique de la comédie française, et constitue une vitrine parfaite du temps où le cinéma français osait oser.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 286 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juin 2010
    Une excellente comédie française! A voir et revoir!
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 203 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    2,5
    Publiée le 13 juin 2014
    Cette adaptation cinématographique de la célèbre pièce de théâtre est loin d’être une franche réussite. C'est parfois amusant mais les personnages sont de vrais caricatures du genre,en même temps c'est le but recherché. Poiret et Serrault ne s'entendant plus et la production étant franco italienne c'est Ugo Tognazzi qui reprendra le rôle de renato. La drôlerie de la chose n'oublie pas malheureusement d’être ringarde,tant dans son discourt d'une autre époque et d'autres de mœurs que dans son images,foncièrement laide.
    pietro bucca
    pietro bucca

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 105 critiques

    3,5
    Publiée le 13 décembre 2012
    ...."La maitresse elle va mourrir"...........Serrault et Tognazzi font un merveilleux couple...Les personnages sont tous excellents...De Galabru en passant par l'acteur de Jacob....On se marre.
    Whyborn
    Whyborn

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 803 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mai 2014
    Une chouette comédie avec quelques scènes hilarantes dont la scène finale qui est magique!
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 930 abonnés Lire ses 4 026 critiques

    4,0
    Publiée le 4 août 2013
    C'est d'abord un numéro d'acteurs et il faut bien admettre qu'il est particulièrement réussi. Ugo Tognazzi et Michel Serrault jouant dans des registres différents sont remarquables. Il y a beaucoup de répliques et de gags désopilants et le scénario est plutôt bien vu (même si on pourra regretter que le personnage de gros réac joué par Galabru s'en sorte plutôt bien.) Par ailleurs ceux qui poussent des hurlements au titre que le film se moquerait des homosexuels et des travestis, n'ont rien compris au film. Il est d'ailleurs vain d'invoquer une communauté homosexuelle qui n'existe que chez ceux qui l'autoproclament, en réalité l'homosexualité recouvre une myriade de comportements différents. Le film ne fait qu'illustrer l'un d'entre eux avec bien plus de tact et de respect qu'une vision trop superficielle pourrait le supposer. ..
    boies
    boies

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 136 critiques

    5,0
    Publiée le 6 février 2014
    tres tres tres bon film michel serault mepate bref c'est un chef d'œuvre.
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    0,5
    Publiée le 25 août 2008
    Il n'y a vraiment rien de drôle dans ce film. Regarder un gars travesti en grande folle pousser des cris aigüs toutes les 10 secondes, c'est plus énervant que marrant.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 3 167 critiques

    2,0
    Publiée le 21 janvier 2013
    Une pièce de théatre passée au grand écran, on perd beaucoup, les acteurs en font des tonnes.
    PLV : Michel Serreau toujours excellent.
    nicperpignan
    nicperpignan

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 253 critiques

    5,0
    Publiée le 4 mars 2015
    Un grand classique du cinéma français et le plus grand rôle de Michel Serrault ! C'est génial et indémodable ce film ! Vraiment on adore car on rit tellement !!!
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 15 novembre 2013
    Comédie culte populaire.
    Qui ne connaît pas Renato (Tognazzi), le propriétaire de la boîte qui présente tous les soirs un spectacle de travesti, avec comme vedette, Zaza (Serrault) ? Surtout pas Albin, en couple avec Renato depuis une vingtaine d'années, qui n'est autre que Zaza les soirs de fête. L'élément perturbateur ? Le fils de Renato, qu'il a eu avec son ex-femme, a décidé de se marier avec la fille du député (Galabru).
    Avec de tels atouts, l'enjeu était lancé. La production italienne, qui a évincé Jean Poiret du casting (mais pas du scénario : il fait partie avec Veber et Molinaro des scénaristes), s'empare de la pièce à succès créée par Jean Poiret qui rencontra un succès énorme durant l'année 1973 (la première représentation se déroulait le 01/02/1973 sous la houlette de Pierre Mondy). Et cela donne "La cage aux folles", cette comédie débridée sur les affres de l'homosexualité dans toute sa splendeur. Choc aussi entre la famille catholique, rigide, soigneuse et les travelos de la boîte de nuit.
    Plus que de la comédie, une performance inoubliable de Michel Serrault césarisé l'année suivante (1979) pour son rôle de "femme hystérique". Il est hilarant, extraordinaire et donc encore toujours excellentissime. Un vrai rôle de composition pour l'acteur qu'est Michel Serrault. Il est alors immortalisé et reconnu de par la profession. Serrault forme avec ce bon vieux Ugo Tognazzi ce fameux couple homo. Détonnant, tous leurs gags reposent sur le comique de situations. Je n'en mentionnerai qu'une, celle de la biscotte. Inoubliable ! Dans cette verve comique, le dîner final est à se déchaîner de rire face au conformiste Galabru (qui a déjà tourné pour les Tavernier, Oury, Girault...), tout juste énorme du début à la fin.
    En gros, "La cage aux folles" est un pur délire comme une musique qui sifflote gaiement dans nos oreilles.
    L'une des meilleures comédies des années 1970, et sans doute la meilleure de Molinaro.
    Succès aidant, le film se verra affublé de deux suites nettement inférieures, la mayonnaise ne prenant plus. N'est-ce pas Renato ?
    A noter : Ennio Morricone signe les musiques additionnelles du film.
    Attention spectateurs ! Serrault va venir s'inviter chez vous. Préparez biscottes, beurre, perruques et... bibelots antiques grecs !!
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1901 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    1,5
    Publiée le 13 novembre 2011
    L'adaptation cinéma de la pièce de Jean Poiret connut un grand succès commercial,et eu droit à 2 suites de médiocre qualité."La cage aux folles"(1978)reste une des comédies francophones les mieux orchestrées.Renato et Albin sont un couple stable d'homosexuels à la tête d'un cabaret.Leur vie est bien réglée,jusqu'à ce que le fils de Renato vienne annonçer son mariage et la rencontre avec la future belle-famille...Les situations théâtrales s'enchaînent en prenant le temps de développer les enjeux et les caractères.La première partie parvient à rendre attendrissant un couple de gay(ce qui n'était pas gagné à ce moment là),alors que la seconde partie se met sur les rails du cllassqiue vaudeville.Michel Serrault parvient à alterner une interprétation de folle criant dans les aiguës,avec d'autres séquences plus lucides.Son duo avec Ugo Tognazzi,le réfléchi,est devenu célèbre.Mais c'est Michel Galabru qui se taille la part du lion,en ministre réac,obligé de se travestir pour échapper à une horde de paparazzis!Diffcile de dire si les homosexuels sont représentés de façon caricaturale ou de façon progressiste.Si les dialogues sont piquants,l'histoire ne se prêtait que moyennement à l'exercice cinématographique.
    belo28
    belo28

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 130 critiques

    3,5
    Publiée le 25 janvier 2011
    Une oeuvre culte qui malheureusement voit ses quiproquos vieillir de plus en plus mal!! !RESTE l'interprétation de Michel Serrault impeccable et la participation caustique comme toujours (ou souvent) de galabru!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top