Notez des films
Mon AlloCiné
    La Chute de l'empire romain
    note moyenne
    3,4
    240 notes dont 50 critiques
    répartition des 50 critiques par note
    7 critiques
    19 critiques
    8 critiques
    7 critiques
    6 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur La Chute de l'empire romain ?

    50 critiques spectateurs

    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    5,0
    Publiée le 15 octobre 2009
    Un grand moment de cinéma !!! Sans doute l'un des plus grands peplums jamais réalisés, loin de la romance et des superproductions de l'époque, "la Chute de l'empire romain" est un modèle du genre, un "monstre" reposant sur un scénario fouillé, un sens aigu du récit et une distribution hors norme... Et que dire de la dernière scène !!! Un pur chef-d'oeuvre !!
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5558 abonnés Lire ses 10 542 critiques

    3,0
    Publiée le 26 juillet 2010
    Considèrè comme l'un des maîtres du western hollywoodien, Anthony Mann s'essaie au pèplum dans une superproduction à la distribution prestigieuse: Stephen Boyd, Sophia Loren, Alec Guinness, James Mason, Christopher Plummer...Sur fonds de complots et de meurtres, Loren (plutôt molle en Lucilla) et Boyd campent les hèritiers spitituels du dernier grand Cèsar de Rome, Marc-Aurèle, et tentent d'empêcher l'Empire de basculer dans le chaos! Une fresque èpique, ponctuèe de scènes mèmorables comme les funèrailles ou le combat final dans une arène formèe par les boucliers des lègionnaires! Magnifique dècors de John Moore et Veniero Colasanti...
    Henrico
    Henrico

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 1 012 critiques

    4,0
    Publiée le 6 juillet 2009
    Evoquer Gladiator pour parler de La Chute De L’Empire Romain, comme l'on fait certains, est assez malheureux. Ridley Scott fait reposer son intrigue sur le phénomène des Gladiateurs. Anthony Mann, lui, effleure à peine cette question, qu’il ne considère pas essentielle. L’intention de Mann était bien plus ambitieuse que celles de Scott. Mann voulait, et y parvient parfaitement, à présenter les causes spécifiques et générales ayant déclenché la chute de Rome. En outre son respect pour l’Histoire est plus rigoureux que chez Scott, qui de toute évidence n’a pas mieux potassé les bons manuels sur Rome et encore moins ceux sur les Gladiateurs. Enfin, le magnétisme des acteurs Plummer, Guinness et surtout Loren, est aux antipodes de la mièvrerie des Crowe, Phoenix et Nielsen. Quand aux répliques, si chez Mann, le spectateur se délecte le plus souvent de vrais textes littéraires, donnant une formidable densité aux rôles, chez Scott, c’est une avalanche de phrases d’une consternante platitude que le public doit supporter tout au long du film. Même au niveau des cascades, quoique beaucoup plus ancien, le film de Mann n’a rien à envier à Gladiator. La course de chars reste encore aujourd’hui un moment d’anthologie inégalé. La seule chose que l’on peut déplorer dans la « Chute… », est le parti pris un peu trop théâtral et baroque de Mann pour sa mise en scène, et son manque de fluidité dans les scènes de transitions séparant les moments forts. Et sur ce point, Mann est d’autant moins pardonnable qu’il avait un modèle sorti 3 ans auparavant : le chef d’oeuvre absolu de William Wyler : « Ben-Hur ».
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1762 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    2,0
    Publiée le 3 mai 2015
    Un péplum qui se distingue des autres films du genre par sa réalisation plus lente et plus feutrée. Le scénario du film est certainement son point faible, non pas par le fait que la vérité historique était loin d'être le principal souci des auteurs, mais parce qu'il est souvent peu convaincant voir même parfois ridicule. La mise en scène du film souffre de plusieurs longueurs mais bénéficie de scènes franchement spectaculaires, d'une élégance indéniable ainsi que d'un casting éblouissant. Si on peut regretter que les personnages de Sophia Loren et d'Omar Sharif soient fades et que Stephen Boyd manque de charisme, la bonne vieille garde anglaise (Guinness, Mason et Cie) est brillante comme à son habitude et l'interprétation de Christopher Plummer est la véritable bonne surprise du film, il incarne à merveille la cruauté et la folie dantesque de l'empereur Commode. Ce film ne nous montre pas que la fin d'un empire mais aussi la fin du règne d'un genre majeur du cinéma comme le montre le peu d'enthousiasme que dégage ce film.
    Danny Wilde
    Danny Wilde

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 502 critiques

    4,0
    Publiée le 26 février 2015
    Après Le Cid en 1960, c'est le second gros film entrepris par Anthony Mann pour le producteur Samuel Bronston. C'est du grand spectacle en ultra-panavision et technicolor qui en met plein la vue. Rome est superbement reconstituée grâce à d'immenses décors, il y a des figurants à foison, d'ahurissantes scènes de batailles ou de processions... bref c'est un de ces films comme on en faisait à une certaine époque à Hollywood, où l'on reste un peu écrasé par tant de richesse. Malgré une vision fantaisiste de Rome sous Marc Aurèle et de nombreuses libertés prises avec l'Histoire véritable (ce qui fut reproché par la critique de l'époque), malgré des dialogues très hollywoodiens, et les stars dans leurs numéros de stars, malgré une course de chars improbable en forêt et plusieurs poncifs, on reste ébahi par cette superproduction qui est l'un des derniers péplums (avec Spartacus et Cléopâtre, avant que les Italiens ne prennent le relais) et qui constitue un vrai bonheur, un réel divertissement.
    ClashDoherty
    ClashDoherty

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 716 critiques

    5,0
    Publiée le 28 mai 2007
    Mo-nu-men-tal, tout simplement le plus grand peplum hollywoodien jamais réalisé (et le dernier, son échec cinglant au box-office marquera la fin de ce style cinématographique, qui ne renaîtra qu'en 1999 avec "Gladiator", dont l'histoire est quasiment identique à celle du film de Mann). Stephen Boyd, Christopher Plummer, Sophia Loren : trio de tête et de choc pour un film époustouflant, aux décors magnifiques (la scène finale, avec la main géante, est indépassable), et bien plus subtil qu'il n'y parait. Analyse de la chute du plus grand empire de l'époque, où comment l'ambition et la folie d'un seul homme (Commodus) à tout renversé. Un film mythique.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 460 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    3,5
    Publiée le 14 mars 2014
    Longue fresque autour de la passation de pouvoir entre Marc-Aurèle et ses descendant, "La Chute de L'empire Romain" s'avère l'un des derniers représentants de la grande époque de ce genre aussi vieux qu'Hollywood qu'est le péplum. Tout d'abord on constatera le titre un peu mensonger, sachant que l'histoire se déroule lors du règne de Marc-Aurèle puis de Commode, on est assez loin de la fin de l'empire Romain. Le récit se veut être précis historiquement (ce qui est toujours dur à vérifier par rapport à cette époque mais le label "histoire vraie" est de toute façon sans importance) et va nous faire vivre la passionnante histoire qui entoure la fin du règne de Marc-Aurèle, de son hésitation à léguer sa place à son propre fils, pensant le donner à un fidèle général (ce qui n'est non sans rappeler "Gladiator" de Ridley Scott"). Mais c'est sans compter l'ambition, la soif de pouvoir du sanguinaire Commode, qui malgré tout prendra le trône et mènera l'Empire Romain au bord du gouffre. Entre débauche, pouvoirs, amour, trahison ou encore puissance, Anthony Mann aborde plusieurs thèmes et il le fait plutôt bien, il nous livre plus un film "politique" (le réalisateur dire que l'on peut faire plusieurs liens avec la civilisation moderne) et "bavard" (dans le bon sens du terme) qu'un péplum "d'action" et ce malgré quelques scènes épiques et très bien faite à l'image de cette bataille dans la forêt enneigé. Les personnages sont bien écrit et surtout intéréssant, leurs complexités et les relations entre les différents protagonistes sont bien étudié. Tous les moyens ont été mis en œuvre pour rendre cette épopée grandioses, la reconstitution et les décors sont extraordinaires. Côté interprétation c'est plutôt mitigé, si les Britanniques s'en sortent très bien, à l'image de James Mason et Alec Guinness, tout comme un épatant Christopher Plummer dans le rôle de Commode, on peut regretter les interprétations plutôt fade de Sofia Loren et Stephen Boyd. C'est dans l'ensemble un très bon péplum que nous livre Anthony Man, qui met peut être un tout petit peu trop de temps à démarrer et il ne fait pas partie des meilleurs films du genres, mais il s'avère intelligent, très bien fait et reconstitué et passionnant.
    thethythy
    thethythy

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 434 critiques

    2,5
    Publiée le 18 août 2009
    Ce film n'est pas dénué d'intérêt à commencer par d'imposantes scènes de combat (dont le poursuite en char), de beaux décors (naturels et reconstitués) et d'une très jolie photographie. Il souffre cependant de plusieurs défauts : une lourdeur tant dans la forme que dans le fond, une longueur des plans parfois injustifiée et surtout une narration hachée et taillée à coup de serpe avec certains revirements de situation peu crédibles. Certaines séquences auraient ainsi gagnées à être réduites pour disposer de plus de temps afin de mieux détailler l'histoire sans raccourcis facheux.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 388 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    3,0
    Publiée le 21 juillet 2010
    Péplum bénéficiant de moyens colossaux, La Chute de l'Empire romain possède pour moi son plus gros atout au niveau de l'artistique. Car que ce soit les décors, les costumes ou encore la photographie, tout est absolument magnifique, et rien que pour cela ce long métrage se doit d'être vu au moins une fois. Par contre, le film possède quelques longueurs et certains choix scénaristiques sont assez douteux. Malgré tout, certaines séquences restent gravées dans les mémoires et sont très bien réalisées par Anthony Mann, notamment les funérailles de Marc-Aurèle ou encore le duel dans une arène de boucliers entre Commode et Livius à la fin du film. Il s'agit donc d'un péplum de très bonne tenue, et qui possède en plus une très belle partition de Dimitri Tiomkin et une interprétation assez bonne de l'ensemble du prestigieux casting ( Sophia Loren, Stephen Boyd, James Mason, Alec Guinness ou encore Christopher Plummer ). Mais le tout ne vaut pas certains péplum produit plus tôt comme le majestueux Ben-Hur de William Wyler par exemple.
    kuze
    kuze

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 185 critiques

    5,0
    Publiée le 14 septembre 2009
    Que dire ? Ce film est un tel monument, un tel chef-d'oeuvre qui s'amuse à enterrer tout ce qui existe, de Ben-Hur à Gladiator (qui passe pour un gentil téléfilm du samedi après-midi). Peut-être le plus grand péplum existant, jamais égalé.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 7 juin 2013
    Le Cid, la précédente superproduction signé Anthony Mann, avait quelque chose d'un monument figé tout en lourdeur. Car autant l'auteur de western qu'était Mann excellait dans la litote et dans l'épure, autant le réalisateur de superproduction qu'il était devenu ne fut pas avare d'effets formels et de trouvailles visuelles baroques. Si La chute de l'empire romain n'échappe pas aux écueils du précédent opus, il les transcende amplement dans sa trame shakespearienne tout en tension et en tragédie. Car bien que spectaculaire, ce péplum vaut beaucoup par une espèce de génie théâtrale. Mais la force du film c'est une atmosphère d'étrangeté qui a quelque chose du mystère du monde : un sentiment d'apocalypse mêlée à la folie et la poésie. Déjà présent, mais à dose infime, dans Le Cid, ce climat est unique dans les annales du cinéma. L'enterrement de Marc-Aurèle et la prise de pouvoir de Commode reste une séquence inoubliable, avec cette présence à la fois du feu et de la glace, et d'un chant mortuaire du fond des âges ... de quoi largement surpasser cette pâle copie, qu'est le Gladiator de Ridley Scott, tout en biceps et gros sentiments
    Thibault F.
    Thibault F.

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 822 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mars 2014
    Une belle et grande épopée pour un film réalisé par le talentueux Anthony Mann. Il est nécessaire pour visionner ce film d'avoir quelques rudiments dans sa poche de l'histoire romaine pour comprendre tous l'enjeux mais aussi les notions évoqués à maintes reprises. Le spectateur est ainsi lâché sans la moindre explication (proconsul , titre de César etc...) dans ce péplum faramineux et spectaculaire pour l'époque. En effet, nous sommes face à des décors somptueux que ce soit l'enceinte extérieur (Rome et le forum reconstruit) qu'intérieur. Beaucoup de soin (et d'argent par la même occasion) a été apporté à ce film ce qui rend le tout vraiment passionnant malgré sa durée. On ne s'ennuie guère dans ce film qui mêle phase de combat réaliste de Rome contre les barbares et phase de discussion notamment sur l'héritage et la survie de Rome. Si, la première partie aurait pu récolter un jolie 5 étoiles, l'ensemble se tasse malheureusement un peu lors de la dernière partie. Je n'ai pas fait allusion aux acteurs qui sont tous exceptionnels dans leurs rôles (Guinness, Boyd ou encore Plummer). Un classique !
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1429 abonnés Lire ses 4 729 critiques

    2,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    Des décors grandioses et c'est le gros point fort, ensuite un énorme casting à la clé, tellement imposant au point que tout ce beau monde en étouffe le reste, surtout pour les batailles qui ne sont pas si fantastique que cela. A souligner l'excellente prestation de Christopher Plummer en Commode qui exprime sa folie. J'ai adoré la fin, duel entre Livius et Commode entourer de bouclier. La chute de l'empire romain est le Gladiator de Ridley Scott bien avant l'heure, même si le Ridley ne respecte pas à la lettre l'histoire, je reste bien plus charmer par celui-ci que ce film d'Anthony Mann.
    titusdu59
    titusdu59

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 696 critiques

    2,5
    Publiée le 2 juillet 2011
    "La chute de l'Empire romain" a tout de ces films mammouths des années 60, sous fond de grande fresque historique. Alors oui, c'est bien fait, les décors sont absolument magnifiques, la reconstitution de l'époque romaine est grandiose, la musique est titanesque, le casting est prestigieux, avec notamment en tête d'affiche Sophia Loren (beurk), James Mason (ouai!), Omar Sharif (mouai) et Alec Guiness (ouai!), en clair ça envoie du très très lourd... Mais bon au final, c'est le gros défaut de ce film, cette grandeur théâtrale. Car le film dans son ensemble est ultra-poussif. C'est impersonnel, assez fade au final, et bon me scénario, ça ne dérange en aucun ça qu'il déroge à l'Histoire, mais bon, c'est loin d'être exceptionnel. D'autant que c'est très très long. Ça pourrait durer une heure quarante minutes à tout casser, mais non, on y va à grands coups de musique pour allonger, il faut absolument étaler les moyens du film... C'est pas mauvais, mais ça n'est certainement pas génial.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 2 octobre 2013
    Ce grand péplum hollywoodien est une merveille tant au niveau réalisation qu'au niveau de la technique. Le 70mm technirama est parfaitement maîtrisé et le gigantisme des décors rend les images sublimes sur grand écran. Autant le dire, il n'a pas été cadré pour la télévision cathodique. Au-dessous d'un 80 cm de diagonale, ne pensez même pas à le regarder. C'est en dvd minimum qu'il retrouve la splendeur de sa diffusion au REX ou bien au Gaumont-Rama. Les batailles et la fin de ce film ont servi à Riddley Scott pour réaliser un semi-remake : "Gladiator". Dans la "Chute de l'Empire Romain" la vérité historique et géographique sont beaucoup plus respectées, ce qui confère à ce monument une légitimité pédagogique supplémentaire. Une scène me fait toujours plaisir dans ce film : spoiler: quand le Général Livius a soigneusement étripé l'Empereur Comode, en combat singulier, le sénat, inefficace et vindicatif lui propose d'abord 10 000 000, 20 000 000 puis 40 000 000 de sesterces par an pour reprendre les rennes de Rome. Seulement voilà, il refuse, parce qu'il est intègre et intelligent. Je le comprends parfaitement. Aujourd'hui, même si vous m'offriez 120 000 000 d'Euros par an pour reprendre en main le désastre économique et politique que les libéraux ont amené en Europe, je refuserais ... Déjà, en acceptant de faire cela pour de l'argent, je serais aussi mesquin et avide que tous les gouvernements en place dans la Communauté. En plus, il faudrait cogner si fort sur les pouvoirs financiers, les profiteurs de l'économie parallèle, les patrons voyous, les boursiers, les traders, qu'une guerre civile ignoble s'en suivrait. Donc l'Occident finira comme Rome, balayé par des Barbares qui eux croyaient en autre chose que l'argent ...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top