Notez des films
Mon AlloCiné
    Répétition d'orchestre
    note moyenne
    3,7
    80 notes dont 11 critiques
    répartition des 11 critiques par note
    2 critiques
    3 critiques
    5 critiques
    0 critique
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Répétition d'orchestre ?

    11 critiques spectateurs

    Bruno94
    Bruno94

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 158 critiques

    5,0
    Publiée le 7 novembre 2008
    Considéré à tort comme un film mineur de Fellini de part sa durée (1H10) et son support (télévision), "Prova d'orchestra" est un film très riche, à la fois drôle et grave comme seul Fellini savait les faire. On y parle musique, création mais aussi société, ordre, respect et anarchie dans une cacophonie orchestrée de main de maître par le "Maestro".
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1818 abonnés Lire ses 3 785 critiques

    4,5
    Publiée le 23 décembre 2009
    Grand film, je ne connais pas bien le réalisateur, mais ce film commençant sous des airs de faux documentaires, superbement mis en scène recelle de moult subtilités et livre un film grandiose sur la musique et la politique.
    nekourouh
    nekourouh

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 689 critiques

    3,0
    Publiée le 2 octobre 2011
    Un Fellini de qualité sans prétention avec un message assez pertinent et une mise en scène agréable.
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 798 critiques

    3,0
    Publiée le 25 février 2020
    Après les longs monstres assommants qui rôdent dans la période “début de la fin” de Fellini, c’est une bouffée d’air frais que de voir Prova d’Orchestra, pourtant situé dans un auditorium exigu qui donne l’illusion d’être en sous-sol.

    Ambiguïté ultime entre les genres du documentaire & de la fiction, c’est une satire musicale où les personnages, musiciens d’orchestre, répètent & se font surprendre par la “télévision”, dont c’est prétendument la caméra qui balaye la salle. Est-ce bien Fellini derrière elle ? Difficile à dire quand la parodie ajoute son grain de folie : totalement imbus d’eux-mêmes, les personnages lancent leurs avis inflexibles & politiquement hermétiques jusqu’à converger dans la voie d’un syndicalisme irraisonné où la musique perd tout son sens & dont le chef (d’orchestre) fait les mêmes frais que s’il était chef (d’entreprise). Musique, télévision, politique : un concentré dont on se déconcentre à grand-peine.

    Fellini a surpris car il sortait une nouvelle fois de son propre genre, & il a globalement plus insupporté avec ce pamphlet qu’avec son Satyricon ou son Casanova. Il devait d’ailleurs avoir peur de ce résultat pour en venir à détruire ses propres décors à coups de boule de démolition, fil rouge mystérieux puis objet terrifiant qui vient de nulle part, s’agite comme un pendule & se met à pendouiller comme un immense “f**k it”.

    Il faut dire qu’en plus de friser l’exutoire orgiaque à des frustrations déplacées, la colère de l’orchestre commençait de prendre des airs de religion avec ce crescendo (scénaristique, cette fois) qui avait été la spécialité du réalisateur longtemps auparavant. Il montre de la sorte qu’il sait tout faire sortir de terreaux divers, quoique cela fait passer Prova d’Orchestra pour une œuvre strictement destinée à son CV (qu’il n’avait plus aucun besoin d’étoffer).

    Dense en métonymie (comme les musiciens sont souvent désignés par leurs instruments) & lourd de personnifications (souvent les instruments sont plus humains que leurs musiciens), il y a une figure de style dont le film est doublement pourvu : la répétition ! La loquacité de la petite œuvre n’est pas forcément bien dirigée, achevant de l’enfermer entre six cloisons pas assez poreuses pour laisser entrer le répondant nécessaire à ses piques innombrables, mais le “comique de répétition” se fera bien sentir & elle est légère malgré tout : même sa longueur (1h10) est une invitation à la prendre comme telle & c’est un atout à ne pas sous-estimer dans la filmographie de Fellini.

    → https://septiemeartetdemi.com/
    gregbox51
    gregbox51

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 988 critiques

    1,0
    Publiée le 5 octobre 2010
    Tellement poussé au paroxysme qu'on n'y croit plus vraiment. Le sous-titrage français est un modèle du genre "petit nègre"
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 2 207 critiques

    3,0
    Publiée le 20 octobre 2020
    Répétition d'orchestre est un moyen-métrage de Federico Fellini qui, à défaut d'être un des piliers de la filmographie du plus célèbre cinéaste italien, est plutôt plaisant à regarder.
    Le film dépeint comme son nom l'indique une répétition d'orchestre en se focalisant au cas par cas sur chaque joueurs d'instrument. Cette fanfare va au fil des interviews sombrer dans la folie anarchique et la violence. Le propos du réalisateur à travers ce film est très puissant et pertinent par rapport à la nature humaine (et sa propension à applaudir le fanatisme et faire monter le totalitarisme).
    Les acteurs sont plutôt convaincants en meute à l'instinct chaotique et grégaire.
    Répétition d'orchestre fait partie des films de Fellini que j'ai plutôt apprécié.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1950 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    3,0
    Publiée le 8 décembre 2010
    Un film peu connu de l'oeuvre de Federico Fellini d'une durée assez courte (moins de 70 minutes!). J'avoue ne pas avoir entièrement saisi le message métaphorique qu'a voulu exprimer le cinéaste avec ce film. Disons que ce qui paraît essentiel de comprendre c'est que pour Fellini le groupe, notion très importante dans son oeuvre, se désolidarise par la truchement de la télévision pour laquelle le cinéaste n'avait pas beaucoup d'estime. Sa mise en scène délirante, mais un peu moins que ses autres films de cette période, et sa direction d'acteurs impeccable rendent le tout très convaincant.
    Tanezir
    Tanezir

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 583 critiques

    3,0
    Publiée le 22 décembre 2009
    Au début tout allais bien, les dialogues étaient assez captivants, intéressants et tout mais vers la fin c'était un joyeux bordel et je me suis un peu ennuyée à ce moment-là. Heureusement on se console avec un bon final.
    BloodyCostello
    BloodyCostello

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 51 critiques

    4,0
    Publiée le 13 avril 2008
    Totalement inconnue dans l'oeuvre de Fellini, "Prova d'orchestra" est un bon petit film, à vrai dire c'est un téléfilm, qui se laisse voir avec délectation grâce aux personnages tous plus amusant les uns que les autres. Malgré la naïveté du sujet, le film peut se lire à plusieurs degrés: d'une part il est une magnifique métaphore politique, où la télévision en prend pour son grade, mais aussi et surtout le film où Fellini donne une certaine expliquation sur sa vision de l'art, en particulier de la musique, tout en rendant un hommage au travail de Nino Rota, pour lequel il porte une admiration et une sorte d'amour pour son travail(tout du moins c'est ce que je ressent). Alors, grâce à sa courte durée et à l'humour qui s'en dégage, ont prend beaucoup de plaisir à suivre "Prova d'orchestra".
    Léo-paul B
    Léo-paul B

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 160 critiques

    4,0
    Publiée le 17 septembre 2020
    Si vous avez déjà joué d'un instrument dit conventionnel, vous avez surement due vivre l'expérience que représente de jouer à plusieurs. Et plus on est nombreux plus cela est magistral. Quand on arrive à s'y rajouter et que l'on construit ensemble un objet musicale c'est émouvant. Un musicien a surement une première fois du dit orchestre.
    En ce qui me concerne, je connais peu la musique, mais je connais cette facette de la musique, la beauté de l’ensemble. C'est une sensibilité qui vient avec la curiosité. Beaucoup semblent ne pas comprendre la musique dans ce qu'elle donne. Et c'est aussi valable pour tous les autres arts.
    Répétition d'Orchestre est donc une bonne façon découvrir le monde artistique d'une certaine manière. Éventuellement de s'ouvrir à la musique.
    En tous cas pour un film de Fellini je trouve qu'il s'agit là d'un de ses plus modeste en mise en scène. Maintenant ça n'est pas un soucis puisque tout est plus visible et intelligible. Chose qui parfois se perd dans ses autres films. Puis on doit bien l'admettre le film a un propos magique:

    spoiler:
    La musique est une vielle école/tradition, elle évolue, elle se confronte à des différents interne ignorant les menaces que représente le monde extérieur et s'en rend plus fragile par la même occasion. Sauf que même si elle est touché jusqu'aux os elle n'est pas impacté plus que cela par ce qui l'entoure car elle y survit. Elle est trop importante pour s'arrêter quand on la coupe.
    Asad A.
    Asad A.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 1 avril 2014
    Fellini en distillé... pure, tendre, rêveur; comme un Amarcord concentré en 1h10, en un scénario minimaliste...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top