Mon compte
    La Cité de la joie
    note moyenne
    3,5
    1367 notes dont 70 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 70 critiques par note
    12 critiques
    19 critiques
    21 critiques
    9 critiques
    8 critiques
    1 critique
    Votre avis sur La Cité de la joie ?

    70 critiques spectateurs

    Ghighi19
    Ghighi19

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 086 critiques

    3,0
    Publiée le 27 avril 2021
    C est un peu compliqué d adapter un roman aussi long et touffu. La mise en scène de Joffe est assez remarquable d ailleurs car les lumières sont étonnantes. Les comédiens sont crédibles alors qu est ce qui fonctionne mal ? un sentiment de trop peut-être. Encore une fois le film est bon mais le regard qu on pose sur les événements est faussé par cette surenchère. Reste vraiment les comédiens.
    Biertan64
    Biertan64

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 251 critiques

    3,5
    Publiée le 21 mars 2021
    La Cité de la Joie nous plonge dans la pauvreté de Calcutta, avec ses enfants des rues, ses lépreux, ses conducteurs de rickshaws et son parrain tenant le quartier par la violence.
    Patrick Swayze, en médecin désabusé échoué dans un dispensaire local, apporte une vision occidentale à ce monde si lointain, avec forcément quelques clichés hollywoodiens.
    La photographie du bidonville est excellente, son quotidien où à chaque jour suffit sa peine bien retranscrit, l'histoire pleine de bons sentiments humanistes mais sans être donneuse de leçons.
    Une bonne adaptation du best-seller de Dominique Lapierre, même si comme toujours le livre est d'une qualité supérieure puisqu'il permet plus de développement et de descriptions.
    Oblomov
    Oblomov

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 141 critiques

    3,5
    Publiée le 2 mars 2021
    Roland Joffé est le spécialiste des films de ce genre de film. C'est pas son meilleurs. Le film souffre trop, de bon sentiment facile avec des gros cable dans la narration. Reste un film émouvant avec un dépaysement les plus totale.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 295 abonnés Lire ses 3 985 critiques

    1,5
    Publiée le 19 février 2021
    Alors la je suis passé complètement à côté. Découverte des bidonvilles par un occidental décidé à fuir une vie toute tracée, j’ai trouvé que la cité de la joie alignait tout les poncifs du cinéma hollywoodien. C’est ampoulé, caricatural et superficiel. C’est censé vouloir faire découvrir un pays, une population, une culture mais jamais il ne s’y intéresse vraiment. Pire, ça semble vouloir donner bonne conscience après avoir passer deux heures dans la misère on peut retourner fumer son cigare tranquille comme le personnage de Patrick Swayze. Le film a des qualités techniques certaines mais il m’a vraiment trop déplu sur le fond.
    rocky6
    rocky6

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 1 098 critiques

    3,5
    Publiée le 7 janvier 2021
    Un joli film qui raconte le combat d'un médecin américain qui s'investit dans un dispensaire en Inde. Patrick Swayze est très convaincant. Une plongée dans le quotidien de ces pauvres gens qui luttent chaque jour pour leur survie.
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 894 critiques

    2,5
    Publiée le 18 novembre 2020
    Filmer dans les bidonvilles de Calcutta, c'était peut-être un défi plus grand que celui dont le film munit son personnage principal. Max, médecin américain meurtri à la recherche (sceptique) de l'illumination indienne, désabusé, cherche un moyen de retourner aux États-Unis mais se retrouve volé et démuni. Ce problème, Max le prend à la légère, ce qui apporte un contrepoint énorme au tournage quand on sait que ce dernier a, quant à lui, fait face à des accusations de meurtre (infondées), à la censure locale, à l'univers agité de la ville et au dangereux enflement du budget que toutes ces contraintes occasionnèrent.

    La gentille Anglaise campée par Pauline Collins, vectrice de quelques bribes spirituelles bien senties, nous dit qu'il y a trois voies : fuir, contempler, ou s'engager. Or c'est loin d'être un film qui n'a fait que contempler. La Cité de la Joie s'engage corps et âme.

    Couvrant bien l'exode rural induit par les usuriers, mettant constamment le monde du travail en filigrane, ne laissant pas les chocs culturels faire de zèle, traitant la pauvreté et la maladie avec toute la beauté du monde, bref : on ne peut qu'espérer que l'hypocrisie qui s'est glissée dans tout cela est en doses modestes. Car il y en a toujours dans les productions engagées, et cela se sent ici : peu de rapports de forces sont assez soignés pour sortir le scénario de son fil rouge manichéen d'opposition de la population au parrain du quartier, et le scénario s'assure d'être au maximum d'exhaustivité en recourant à des extrêmes en matière de positif et de négatif, ce qui est assez caricatural.

    Ce qui est donc un grand spectacle faisant honneur aux (un peu naïves) années 1990, c'est alors aussi un gruyère qui dissimule bien ses trous sans se cacher de son incapacité à les boucher tous. On se concentrera sur un Swayze ni blanc ni noir (sans mauvais jeu de mots) qui met un doute complet quant à savoir si son personnage a le cœur sur la main ou s'il est en réalité égoïste.

    On a tous les symptômes d'une écriture et d'une mise en scène qui font beaucoup plus que ce qu'on leur demande, mais qui le font quand même bien (ça aussi, c'est so nineties). Si bien que même l'Inde, qui est tâtillone sur la vision qu'on donne d'elle, a entériné la création de Joffé. Et ce, malgré l'œil candide et biaisé qu'on a jeté sur elle, et les grosses bottes qu'on a mises pour y flâner.

    → https://septiemeartetdemi.com/
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 280 abonnés Lire ses 9 778 critiques

    1,5
    Publiée le 19 septembre 2020
    Je me demande la motivation de Patrick Swayze à participer à ce film. Je conviens que pour lui La Cité de la joie était un bon film sinon je ne l'aurais pas loué. Cependant c'était un film qui était vraiment difficile à traverser car il n'allait nulle part rapidement. Je m'attendais à en voir plus et au moment où j'étais convaincu il était trop tard. Pour ce qui était de l'histoire, La Cité de la joie n'a fonctionné que dans les dernières étapes du film. Je n'aimais l'idée du film dépeignant Patrick Swayze comme une autre mère Teressa. À mon avis ce film a montré l'Inde sous un très mauvais jour en donnant de fausses notions. Quand nous allons en Inde, pouvons-nous louer un éléphant juste devant l'aéroport pour ne pas avoir à marcher sur les routes si pleines de crasse et de serpents. Si le réalisateur Roland Joffé avait pu commencer plus tôt avec plus d'attention sur le personnage de Patrick Swayze cela aurait pu fonctionner. La seule chose que j'ai trouvée intéressante c'est la dévastation des conditions de vie dans lesquelles les citoyens Indiens vivent et je pense que le réalisateur a bien fait de le montrer...
    bladgik
    bladgik

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 430 critiques

    3,5
    Publiée le 20 août 2020
    Le film nous plonge en Inde et dans sa pauvreté . Le film est assez inégal mais je me suis laissé embarqué tout de même dans cette histoire avec un acteur que j'adore Patrick Swaze. L'acteur qui joue le père de famille est parfait et émouvant .
    Gaspard04
    Gaspard04

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    1,0
    Publiée le 22 novembre 2019
    J'ai détesté ce film. Un antipathique états-unien, paternaliste, autoritaire et donneur de leçons, bardé de préjugés, débarque dans une Kolkata travestie en bidonville répugnant peuplé de voleurs et d'escrocs et arrive à apporter un peu de la lumière du paradis des hamburger, de la justice sociale (mort de rire) et de la médecine chimique à ces malheureux. Une production néo-colonialiste de la pire espèce.
    antony Z.
    antony Z.

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 912 critiques

    3,5
    Publiée le 15 mai 2017
    Même si le film en lui même n'est pas toujours éblouissant voir parfois un peu ennuyeux et niaiseux, le sous jacent qu'il traite et les valeurs asociées sont quant à elles universelle et sublime. il film fort porté par l'excellent et regretté Patrick "Schwayzy"
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 2 269 critiques

    4,0
    Publiée le 5 mai 2017
    Ayant revu ce film qui m'avait marqué à l'époque j'en decouvre les imperfections et caricatures de certaines scènes et personnages. Mais il reste malgré tout la même émotion, la même force, la présence charismatique et généreuse de Patrick Swayze dans un de ses meilleurs rôles. Et puis il y a ce monde des reclus du monde, ce bidonville de Calcutta où sont entassés et regroupés les rebuts de l'humanité, les sans rien, malades, infirmes, difformes, lépreux. Dans ce monde il y a la joie et la vie que ce jeune médecin américain va découvrir, aider et aimer. Car l'amour, la solidarité, l'entraide, la famille sont des valeurs qui sont à l'honneur de ce petit monde et les rattache à l'humanité. C'est émouvant mais joyeux drôle, feel good malgré la misère ultime et le plus grand dénouement. Malgré les facilités, les imperfections, ce film est un hymne à l'humanité, à la joie et au bonheur. Il fait du bien et apporte un éclairage sur un monde réel qui existe partout sur notre planète et dont il faut être conscient. A voir, revoir, et montrer aux enfants dès qu'ils le peuvent pour une prise de conscience d'une réalité que nous nous cachons souvent à nous même.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 630 abonnés Lire ses 4 215 critiques

    4,0
    Publiée le 11 août 2016
    L'un des meilleurs film avec Patrick Swayze. Il traite de la famille, de la rédemption, de l'audace, du pardon… Un peu de tout, avec les misères humaines et une volonté de rendre le monde meilleur. Magnifique et filmé sans artifice.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 500 abonnés Lire ses 3 614 critiques

    3,0
    Publiée le 8 juillet 2016
    Un médecin désabusé par la mort d'un patient se rend à Calcutta pour changer de vie. Là-bas, il découvrira la pauvreté dans les bidon-villes, et fera la rencontre d'un chauffeur de pousse-pousse prêt à tout pour nourrir sa famille. "City of Joy" est un film inégal. D'un côté, on a le droit à de très bons décors, un protagoniste indien intéressant (Om Puri touchant en père pauvre mais dévoué), et des passages dramatiques de bel effet. De l'autre, l'intrigue se veut prévisible, et certains personnages caricaturaux (Patrick Swayze en occidental insouciant qui fait face à la misère, Art Malik en gangster de service). Néanmoins, il ressort plutôt du positif du film, qui dénonce tout de même la pauvreté persistante en Inde, et fait relativiser le confort des Occidentaux.
    cinéfyl
    cinéfyl

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 134 critiques

    2,0
    Publiée le 15 mai 2016
    Meme sans avoir lu le roman de Dominique Lapierre ,je peux vous dires que cette adaptation ciné est un beau ratage because l'aspect manicheen (les gentils pauvres contre le parrain et son fils tres tres mechant !!!) ultra present qui devient carrement exasperant sur la fin et vu que la realisation est tout juste honnete (deception de la part du responsable de Mission) il ne reste au final que l'interpretation pour sauver cette vision toute hollywodienne de la misere indienne : celle chaleureuse de comediens inconnus et celle classique du (trop) beau Swayze qui frole parfois l'exces de mievrerie.Niveau bande son ,Morrricone c'est pas trop foulé et repompe les (superbes) themes de Mission alors que Joffe decoit et semble nous pondre un film de commande tellement l'ensemble est fade et convenu .A la place de cette guimauve bourrée de clichés ,je pense qu'il y avait matiere a mieux retranscrire la vie difficile de ces quartiers sans tomber dans le tout larmoyant.
    Girafe21
    Girafe21

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 43 critiques

    5,0
    Publiée le 10 février 2016
    Immensément beau ! Je n'ai que dire de plus ! L'homme vivant de peu montre sa grande bonté intérieure, une âme prête à accueillir et à aider son prochain! Une belle leçon d'humanité.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top