Mon compte
    Le Festin chinois
    note moyenne
    3,1
    346 notes dont 37 critiques
    répartition des 37 critiques par note
    6 critiques
    12 critiques
    11 critiques
    5 critiques
    0 critique
    3 critiques
    Votre avis sur Le Festin chinois ?

    37 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6552 abonnés Lire ses 10 785 critiques

    4,5
    Publiée le 16 novembre 2019
    Un divertissement èpoustouflant qui puise sa source dans les mangas, même si le film est en fait surtout une variation sur le kung-fu traditionnel! Des scènes d'action endiablèes pour ce mètrage qui s'enchainent à un rythme effrènè entre une version karaokè de « Bolèro » de Ravel et un poisson gèant qui sème la panique! Voila donc un trèpidant festin chinois avec (le très regrettè) Leslie Cheung, excellent et très puissant en mitron grunge, face la belle Anita Yuen toujours impeccable! Un festin filmique qui aligne de spectaculaires et èrudites sèquences de duels culinaires, à faire passer nos grands chefs français pour des bras cassès! Jubilatoire...
    cocolapinfr
    cocolapinfr

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 631 critiques

    0,5
    Publiée le 26 novembre 2015
    Humour qui tombe à plat, acteurs qui surjouent, histoire ennuyeuse, personnages sans charisme, réalisation infâme avec des absurdités dans la mise en scène et dans les raccords. On peut difficilement faire pire.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1909 abonnés Lire ses 3 806 critiques

    4,0
    Publiée le 27 mai 2016
    Je pensais voir un film de Tsui Hark assez mineur, sympa, mais pas forcément fou non plus et je me suis ô combien trompé. Je dois dire que ça doit être l'un de ceux que je préfère. J'ai pris un pied monumental et de manière continue. Alors il faut dire que j'adore la nourriture, je ne suis pas un ascète, et que j'aime faire à manger moi-même. Donc le thème me parlait déjà beaucoup. Seulement en lançant le film je m'attendais plus à quelque chose de totalement déviant façon Ebola Syndrome qu'à un vrai film sur des gens qui font sérieusement à manger.

    Alors avant d'expliquer en quoi c'est génial, j'ai malgré tout un mini reproche, je ne sais pas si ça vient du film, si c'est la director's cut ou je ne sais quoi, mais à un moment donné, vers les deux tiers du film on se tape un récapitulatif de plusieurs minutes de tous les moments entre le héros et l'héroïne... J'avoue que j'ai pas capté, et que ça sort du truc car c'est assez long...

    Après c'est vraiment du détail, parce que tout le reste est excellent. Mais vraiment excellent ! J'adore cette façon que peut avoir Tsui Hark de penser son film, ici le tournoi de bouffe, c'est le tournoi d'art martiaux dans un autre film, c'est mis en scène de la même manière, avec la même intensité, limite avec les mêmes gestes, les mêmes chorégraphies. Et je me dis qu'en fait ce que j'aime dans le Wu Xia Pian, ce n'est pas les combats, mais la chorégraphie et la mise en scène... (enfin je le savais déjà

    Parce que vraiment tout est là pour traiter ça de manière vraiment audacieuse visuellement, d'en mettre plein la vue, tout en racontant, qui plus est, deux supers histoires d'amour. Parce que oui, Tsui Hark a cette capacité, que je trouve absolument folle, de filmer les couples, les regards. Alors c'est tout sauf sobre, il y a du ralenti, de la musique à fond les ballons, mais ça fonctionne tellement bien parce qu'on sent qu'il se passe quelque chose de fondamental dans le regard de cette jeune fille aux cheveux rouges, on sent qu'il se passe quelque chose lorsqu'elle regarde ce héros un peu gauche... Et c'est la même chose avec Kit et sa femme. On a ainsi deux couples qui fonctionnent vraiment bien, où chaque scène les réunissant, chaque regard est vraiment intense.

    Quant au film en lui-même, c'est un joyeux bordel absolument délirant et j'ai mis quelques minutes avant de rentrer dans le bordel, faut dire que l'humour où ça en fait vraiment trop, notamment la scène où le héros fait tomber tous les bols sur la table au début, alors qu'on dirait vraiment que c'est fait exprès, ça ne me fait pas rire. J'ai déjà un peu plus souri avec le coup du poisson de 100 kilogrammes qui devient incontrôlable.

    Mais outre l'humour, car j'ai quand même souri à plusieurs reprises, c'est vraiment cette manière de filmer la cuisine, de filmer les corps, même s'il y a parfois un vrai second degré, avec intensité qui m'a marquée. J'ai adoré et je n'avais aucune envie que ça se termine. Je veux continuer de rester avec ces personnages, Tsui Hark arrive à nous faire tomber amoureux d'eux. Et puis il faut dire que lorsque Anita Yuen quitte sa couleur rouge, elle devient absolument sublime... Que toutes les scènes de jalousie, notamment autour de la photo d'une japonaise dans le porte-feuille du héros fonctionnent tellement bien... parce que nous on le sait, on le sent, la mise en scène nous l'a dit, ils sont faits l'un pour l'autre.
    titiro
    titiro

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 023 critiques

    3,0
    Publiée le 29 août 2010
    Tsui Hark réussit l'exploit de transformer de simples recettes de cuisine et leur préparation en de véritables combats de kung-fu,avec à la place de la maîtrise de techniques martiales aux pieds et aux poings, des techniques de cuisine où les ingrédients et outils de cuisines volent magistralement, dans des chorégraphies dignes des plus grands combats de kung-fu.Ce film mérite vraiment le coups d'oeil.Dommage que les scènes de préparation culinaire soient trop rares,et que le scénario soit trop confus.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1871 abonnés Lire ses 4 730 critiques

    0,5
    Publiée le 10 août 2013
    Un festin de Tsui Hark que j'ai pas du tout digérer. Je repensais fortement à y suivre un style comme le dessins animé "Le petit chef", des duels mordants, non cela rien à voir. Bon que me reste-il ! c'est une comédie bien burlesque (ingrédient que j'apprécie bien souvent), mais trop de sel dans son plat. Pas un seul instant ou le consistant s'impose, la gastronomie reste une simple cuisson pour un prétexte de sauvetage d'un restaurant.
    Longbaugh
    Longbaugh

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 89 critiques

    4,0
    Publiée le 10 septembre 2009
    le festin chinois, ou comment transformer un film sur la cuisine, en film de kung-fu.
    Génial!
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2293 abonnés Lire ses 3 158 critiques

    3,0
    Publiée le 14 janvier 2015
    Autant sur la forme je reste quelque peu sceptique (notamment à cause de cet humour hongkongais pas très subtil), autant j’adhère totalement au propos, tant il offre un regard nouveau sur notre rapport à la nourriture, voire même tout simplement sur la passion. C’est d’autant plus intrigant que le film entend adopter un ton léger. Un film éminemment sympathique.
    vadorbane93
    vadorbane93

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 557 critiques

    5,0
    Publiée le 8 mai 2009
    Le festin chinois est vraiment un film à découvrir. Déjanté , drôle , un véritable ovni dans la filmographie de tsui hark.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 389 abonnés Lire ses 3 655 critiques

    4,0
    Publiée le 13 avril 2021
    Un film mené d'une main de maître par Tsui Hark. Leslie Cheung qui signe aussi les chansons nous donne un aperçu de ses talents. La réalisation à la façon d'un wu xia pian aux moments des compétitions culinaires est un régal. C'est même dommage qu'il n'y en ait pas plus. Il reste néanmoins un film iconoclaste et un des meilleurs de Tsui Hark.
    Carne
    Carne

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 116 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un gros délire autant scénaristique que visuel auquel nous convie le fabuleux Tsui Hark avec son Festin Chinois, un film à déguster sans modération...
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 462 abonnés Lire ses 3 578 critiques

    3,0
    Publiée le 23 juillet 2010
    Cet affrontement de deux chefs cuisiniers nous met l'eau à la bouche avec ses nombreuses séquences culinaires magnifiquement chorégraphiées et bourrées d'imagination, et s'avère également doté d'un humour certes enfantin mais sympathique. En résumé, ce "Festin chinois" parvient à impressionner le spectateur en allant pas plus loin que dans une assiette, on appréciera donc l'originalité du film et son côté agréable.
    moket
    moket

    Suivre son activité 211 abonnés Lire ses 3 494 critiques

    5,0
    Publiée le 6 février 2019
    Un film complètement fou mêlant kung-fu, gangsters et cuisine : des personnages délirants et des compétitions de cuisines grandioses et chorégraphiées à la manière de combats d'arts martiaux.
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 219 abonnés Lire ses 2 790 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un film qui parle de cuisine réalisé comme un film de Kung-fu, concept particulièrement amusant qui ne pouvait être réalisé que par le déjanté Tsui Hark, sans prétention mais on en redemande.
    Yohann K
    Yohann K

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 17 critiques

    4,0
    Publiée le 30 juillet 2007
    Film sans prétentions qui m'a bien faire rire. L'humour est présent tout du long sans etre trop lourd. Parfait pour se détendre et pour ouvrir l'appétit !
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 3 janvier 2017
    Enjoué, survolté comme une comédie de boulevard aux accents hystéro-bouffons plus ou moins prononcés et aux bouffées culinaires délirantes (patte d'ours, trompe d'éléphant, cervelle de singe... bon appétit !), Le Festin chinois n'y va décidément pas avec le dos de la cuiller !

    Il peut agacer parfois mais il fait rire assez souvent. Les acteurs sont en roue libre, la fille est hystérique et fait tout brûler, le jury a un petit vélo dans la tête... Le méchant est complètement débile, le gentil est un mafieux qui veut se reconvertir dans la cuisine et un thon de 60 kilos veut se faire la malle. Et l'ancien chef s'est mis à boire.

    Créative, excessive, la comédie de Tsui Hark est à surveiller comme le lait sur le feu avec de gros yeux, elle satisfera aussi bien les jeunes que les vieux. Elle n'est pas aussi savoureuse qu'un bon steak de chien mais elle vaut bien un cheval en lasagnes.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top