Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Maraudeurs attaquent
    note moyenne
    3,0
    57 notes dont 15 critiques
    répartition des 15 critiques par note
    2 critiques
    2 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Les Maraudeurs attaquent ?

    15 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 13 mars 2009
    L'ensemble est médiocre. Pauvres gars ils ont combattu dans l'ombre et ils n'ont même pas le droit à un bon film.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 331 abonnés Lire ses 2 526 critiques

    5,0
    Publiée le 20 mars 2011
    Sans doute le plus beau film de guerre que j'ai vu...Du grand ,très grand cinéma sans grosse vedette qui fausse trop souvent l'émotion ressentie. L'admiration de Stockton pour Merrill qui se trouvera remise en question sera le seul élément qui détournera notre esprit des combats. De même que la pose dans le village birman sera le seul moment de tendresse qui nous sera consenti. Tout le reste est terriblement dur mais purement cinématographique...Quelle mise en scène ! Une leçon de film de guerre. Même les anglais ,incontestables maîtres du genre de l'époque,sont dépassés. Fuller par moment est inégalable dans la violence de ses images tout en restant d'une extrême pudeur. Les têtes, les bras, les jambes arrachées ou les ventres ouverts ne sont pas son jardin. Quel dommage qu'il est fait une carrière si inconstante! Ce cinéma là a disparu avec les grands maîtres pour tomber dans un réalisme bien facile à faire et qui avec les derniers effets spéciaux est à la porté de n'importe quel technicien. Quelques trouvailles visuelles restent dans les esprits comme la toile du parachute enveloppant le corps ,tel un linceul, du soldat indiscipliné tué prés du container,comme la très jeune fille s'accrochant au coup du lieutenant et ne voulant plus le lâcher,comme la prise des premiers canons grâce aux rideaux de fumée successifs,comme toutes les scènes de combats dont ce film fourmille. C'est vraiment la référence trop souvent ignorée par les jeunes cinéphiles faute d'enseignement de qualité.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2238 abonnés Lire ses 5 684 critiques

    2,0
    Publiée le 26 mars 2018
    Le film de guerre est un genre que j'apprécie beaucoup mais Les Maraudeurs attaquent m'a laissé sur ma faim. Déjà il n'est pas très récent et les vieux films de guerre à moins d'avoir un fond fort ont parfois du mal à passer le cap des années qui défilent pourtant visuellement ce film est beau et niveau combat on a vu pire cependant le problème c'est que ce sont tout de même les combats en question qui gâchent cette réalisation de Samuel Fuller. Pourquoi ? Car ils n'ont pas l'air naturels au plutôt ils sont trop propres, on dirait des soldats à l'entraînement, tout semble trop précis, les morts tombent de manière peu violente, etc... De plus tout cela reste carré niveau histoire heureusement que Fuller se rattrapera avec l'excellent Big Red One (Au-delà de la gloire est son titre français et il est impérativement à voir en version longue).
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 1 565 critiques

    3,0
    Publiée le 8 novembre 2015
    Je ne suis pas un grand amateur de films de guerre et "Les Maraudeurs attaquent" réalisé en 1962 par Samuel Fuller ne m'en a pas dissuader, bien au contraire !! J'ai aimé le premier quart d'heure du long métrage avec l'armée Américaine en guerre sur le territoire de la Birmanie contre les Japonais, je trouvais que l'alchimie à coup de fanfaron militaire était divertissant, je me suis dis chouette on va se régaler. La suite m'a moins plu avec les ordres strictes des supérieurs de se battre en mission jusqu'au bout de l'échéance, les hommes suivent l'instruction mais le voyage va ètre périlleux, manquant de nourritures, de forces voir de mourir d'épuisement, ces hommes souffrent et le spectateur aussi, j'ai regardé souvent ma montre pour savoir combien de temps ça aller finirt tant je n'aime pas ce type de genre et la fin est un peu grotesque, on a l'impression que les studios sont passés au dessus du réalisateur Samuel Fuller. Les acteurs jouent le jeu mais il n'y a pas grand chose de réjouissant.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1331 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    3,0
    Publiée le 10 mai 2018
    Birmanie, 1944. Le général Frank Merrill fait avancer ses troupes à travers la jungle pour déloger l'ennemi japonais. Depuis deux ans, ces "maraudeurs" se battent et attendent de rentrer chez eux. Manque de chance, on leur confie une dernière mission. A bout, épuisés par les combats incessants, ils devront rassembler leurs dernières forces pour aller vers la victoire... Samuel Fuller, qui participa activement à la seconde guerre mondiale, s'intéresse une fois de plus à l'infanterie et à l'affection qui peut lier les soldats entre eux. Une affection sincère capable de naître dans le pire des contextes et que Fuller met plus en valeur que les combats. Ceux-ci, souffrant visiblement d'un certain manque de budget, sont relégués au second plan avec des figurants qui s'effondrent n'importe comment. Mais le sujet n'est pas là, Fuller préférant livrer ici une chronique réaliste de la dure vie des soldats, entre épuisement, fatigue et braverie malgré les difficultés. Tout en nous montrant combien il est dur d'avoir la responsabilité de donner des ordres et mener des hommes, le réalisateur ne cache pas son admiration pour Frank Merrill et sa farouche volonté de pousser ses hommes à donner le meilleur d'eux-mêmes ("ceux qui respirent encore peuvent se battre") en sachant éviter le trop-plein de patriotisme. Cela dit, pour une œuvre de Fuller, on reste sur notre faim tant on l'a connu plus féroce et plus cynique.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 377 abonnés Lire ses 3 087 critiques

    3,5
    Publiée le 3 novembre 2015
    Un film de guerre de S. Fuller n'est pas un film de guerre comme les autres. Parce qu'il a vécu le conflit de l'intérieur, il porte un regard dessus qui défie à la fois les autorités mais aussi notre perception des choses. Avec ce film, il ne réalise pas (encore) son film définitif sur le sujet mais il nous emmène dans un voyage sans retour dont on ne ressort pas indemne. Après avoir facilement atteint leur objectif, les troupes du général Merrill sont envoyés en plein périple dans une nature hostile, sans parler des troupes japonaises qui déciment à chaque fois un peu les troupes. C'est un film qui est fait avec de nombreux stock shots certes, en résulte des scènes d'action un peu confuses, mais c'est aussi un film marquant via quelques séquences ou quelques plans absolument tétanisant. Ce n'est pas une ode guerrière ou bien la célébration du courage de ces hommes (ce que le studio tentera de faire avec la voix-off finale) mais plutôt une chronique sombre et lucide qui narre le quotidien de ces hommes. Quelques fulgurances visuelles donc, avec toujours cette intelligence du cadre et ce sens du mouvement typique du réalisateur, des acteurs impeccables et une morale qui vous laisse KO. Un grand film du genre, qui aurait pu être encore bien mieux si Fuller avait pu caser les quelques passages supprimés par la Warner, effrayé par le côté subversif de la chose. D'autres critiques sur
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5820 abonnés Lire ses 10 603 critiques

    3,0
    Publiée le 2 février 2014
    Pour ne citer que les films (ou sur la) guerre de Samuel Fuller, on peut relever en 1962, "Merrill's Marauders", une histoire vraie qui montrait la campagne de Birmanie avec en tête de distribution le Gènèral Frank D. Merrill alias Jeff Chandler dans ce qui fut malheureusement son dernier film pour le cinèma! Hasard de la vie ou malchance quand on sait comment finit son personnage ? Le mystère reste entier [...] Un de ces films de guerre sur l'èpuisement où le cinèaste Fuller s'attaque à un domaine cher à l'immense Raoul Walsh en montrant l'intervention amèricaine, prisme dèterminant pour tous les thèmes traitès! Un mètrage qui èvoque de manière furieuse l'ambiance moite de la jungle de "Objective Burma" avec Errol Flynn! L'ennemi: le japonais, invisible, mais omniprèsent, frappant à la vitesse du serpent, mais aussi la jungle avec ses nombreux pièges naturels, la maladie, les fièvres et tout ce qui s'ensuit! Hèroïque tout juste ce qu'il faut pour demeurer prenant et cohèrent, "Merrill's Marauders" s'avère très rèaliste et solidement construit comme on savait si bien en faire à cette èpoque où la puissance de feu d'un affichage ne suffisait pas à faire une oeuvre...
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3273 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    4,0
    Publiée le 23 mars 2012
    Comme à son habitude, Samuel Fuller ne fait pas dans le folklore et nous présente un film de guerre de qualité, très convaincant dans sa démonstration sans lésiner pour autant sur le spectacle ni l'action. Car si le réalisateur d' « Au-delà de la gloire » ne cherche aucunement à faire dans le pur divertissement, il n'en oublie pas pour autant le spectateur, lui offrant quelques scènes de batailles très réussies, ainsi que des décors plus vrais que nature afin de rendre le récit et la psychologie des personnages toujours plus crédibles au fil des événements. Il est même rare de voir une œuvre donner autant d'importance à l'humain, essayant de comprendre les motivations de chacun afin de ne jamais les juger, mais surtout montrer à quel point certains choix en temps de guerre sont parfois douloureux et difficiles. Et si Fuller cède parfois un tout petit peu à la facilité, comment pourrait-on lui en vouloir tant « Les Maraudeurs attaquent » reste une œuvre de grande qualité à tout point de vue, ce genre de film constructif et intelligent que l'on aimerait voir tellement plus souvent sur des sujets aussi sensibles que la Seconde Guerre mondiale ? Belle réussite.
    leparrain83
    leparrain83

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 149 critiques

    3,5
    Publiée le 31 août 2013
    Un film de guerre très efficace. On ne voit pas passer l'heure et demi qui n'est faite que de combats et de séquences marquantes comme les nombreuses traversées d'environnements hostiles et propices à des embuscades. Pas vraiment de personnage principal, mais la cohésion de groupe fonctionne et on s'attache rapidement à ce régiment de maraudeurs (sauf à la mule et à son maître, on se demande ce qu'ils foutent ici). Par contre deux soucis : la fin est trop précipitée et est vraiment American Powa, chose que n'est pas le film (on voit beaucoup d'américains mourir) et les décors ne font pas forcément penser au Pacifique. Après je n'ai jamais foutu les pieds en Birmanie donc à voir. Enfin et c'est une chose à souligner, malgré les 50 ans du long-métrage les scènes d'action n'ont pas pris une ride ! Chaque fusillade, la plus infime soit elle sera bien mise en scène et palpitante. Bref une très bonne pioche !
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    5,0
    Publiée le 19 janvier 2010
    Samuel Fuller demeurera pour longtemps encore (peu-être parce qu'il savait de quoi il parlait) le maître incontesté des films de guerre. Ecriture nerveuse, montage exemplaire, simplicité de l'histoire, linéarité et exigence de la mise en scène... "Les Maraudeurs attaquent" est un exemple du génie de Fuller. Montrer la guerre telle qu'elle est, avec son lot de bravoure, de médiocrité et de lâcheté, sans rien enjoliver, ni passer au crible de la censure, la haine des Japonais en l'occurrence, qui, quoi qu'on en pense, était bien réelle après l'attaque de Pearl Harbour. Le rese est une affaire de mise en scène et de talent... Fuller n'en manquait pas. "Ses "Maraudeurs" frôlent l'excellence.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1858 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    Comme la plupart des films de Samuel Fuller, "Les Maraudeurs attaquent" s'avère être un film réaliste et parfois même viscéral. Les scènes d'action sont dans l'ensemble très réussies et le rythme ne contient pas le moindre temps mort. Mais une chose me dérange dans ce film, c'est qu'une décision totalement idiote et d'une inconséquence incroyable prise au milieu du film par le personnage de Jeff Chandler, d'autant plus qu'elle n'était pas nécessaire, est présentée comme un acte héroïque. Il manque aussi peut-être la présence d'un acteur véritablement charismatique pour ce film de commando contrairement par exemple au "Grand Passage" avec Spencer Tracy ou encore à "Aventures en Birmanie" avec Errol Flynn. Reste que malgré ces défauts, ce film reste d'une très grande efficacité.
    ronny1
    ronny1

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 711 critiques

    4,0
    Publiée le 19 février 2018
    Dernier film de Jeff Chandler qui décèdera quelques semaines plus tard d’une hémorragie lors d’une opération suite à une hernie discale, MERILL’S MARAUDERS, est réalisé par Samuel Fuller. Le cinéaste, qui échaudé par sa convocation devant le tribunal des activités anti américaines, « réécrit » l’histoire, en passant sous silence le soutien de l’armée chinoise (appelée Force X) aux trois milles volontaires américains et rehaussa le rôle des anglais, tout du moins dans l’introduction. Mais l’intérêt du film se situe plus dans la description des conditions dans la jungle, terrain que les japonais maitrisaient plus facilement que les alliés auxquels, avec les maladies tropicales, ils infligèrent de lourdes pertes (100 survivants sur les 2900 « Marauders ») dont Fuller parle assez peu et montre juste ce qu’il faut. Il s’attarde davantage sur la sueur, la fatigue, la faim, la maladie. Certes les scènes de bataille sont spectaculaires et l’astuce du sergent d’origine japonaise est une réalité historique (sergent Roy H. Matsumoto dans la vrai vie), mais c’est à la souffrance et à la relation des hommes et leurs motivations que Fuller porte son intérêt et embarque le spectateur, par la grâce d’une direction d’acteur sans fausse note et d’une remarquable pellicule de Wilian H. Clothier. Sous cet angle et par la magie de son punch habituel, le cinéaste livre un film important qui montre le chemin d’une vision plus distanciée des faits historiques glorieux.
    nastygobs
    nastygobs

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 785 critiques

    2,5
    Publiée le 22 juillet 2009
    Pas le meilleur film de Fuller mais un film sympathique tout de même qui arrive bien à montrer l'épuisement des soldats tout en évitant les longueurs comme si Fuller en faisait sa mission.Hélas des facilités rongent l'ensemble avec un scénario trop évident, parfois lourd et des acteurs surjouant.Ils ne sont d'ailleurs pas aidé par des problémes de dialogues et de découpage.
    sunsetbld
    sunsetbld

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 179 critiques

    2,5
    Publiée le 25 août 2007
    Au-delà de l'épuisement. Bien avant "Au-delà de la gloire" (1980), Samuel Fuller met en scène un autre acte de bravoure des GI's, et plus particulièrement celui des "Merrill's marauders". Le cinéaste sait de quoi il parle puisqu'il a fait partie, durant la Seconde Guerre mondiale, des GI's de la 1ère division d'infanterie ("The Big Red One", qui est le titre original du film de 1980). Il retrace l'épopée des 3000 hommes de la 5307ème unité provisoire d'intervention, sous le commandement du général Frank Merrill, dans une des contrées les plus sauvages du globe. Isolé dans la jungle birmane (comme Bob Morane, le vrai héros de tous les temps), l'ennemi... japonais est démasqué... En plus des "Japs", son climat suffocant et toutes les maladies qui en découlent vont les harasser, au point de réduire l'effectif final à une petite centaine ! A l'instar de Raoul Walsh, avec "Aventures en Birmanie" (sur le même thème), Fuller dénonce la stupidité de la guerre (il a d'ailleurs dit que "la seule gloire à la guerre, c'est de survivre"). Souvent trop classique, mais aussi, de temps à autre, manichéen (tous les "Japs" sont mauvais); Fuller décrit, néanmoins, passionnément la relation ambiguë entre Merrill et son lieutenant Lee Stockton.
    vivaBFG
    vivaBFG

    Suivre son activité Lire ses 548 critiques

    3,5
    Publiée le 5 mars 2020
    Quant un film tente de retracer un événement réel, on ne pas pas lui mettre une mauvaise note. Ici, tout semble bien réel, même si l'exploit est là. Néanmoins, je rejoins certains critiques qui pointent le manque de star. Néanmoins, les acteurs sont bons mais manquent peut-être un peu de charisme. A voir par les amateurs de film de guerre, surtout d'évènement pas ou peu connu.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top