Notez des films
Mon AlloCiné
    In girum imus nocte et consumimur igni
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "In girum imus nocte et consumimur igni" et de son tournage !

    Mise en situation

    " Nous pensons d'abord qu'il faut changer le monde. Nous voulons le changement le plus libérateur de la société et de la vie où nous nous trouvons enfermés. Nous savons que ce chantage est possible par des actions appropriées. " Guy Debord. " Il est interdit d'interdire. " Jean Yanne " Ne travaillez jamais. " G. Debord

    In Girum manifesto

    C'est le dernier film de Guy Debord . S'il est fortement autobiographique (donc spectaculaire), Debord l'ouvre sur des images de spectateurs de cinéma ou d'employés dans des situations banales, renvoyant le public à prison quotidienne, dans une perspective situationniste. L'auteur revient sur les moments phares de sa vie, et s'inscrit en opposition à ses spectateurs en se montrant comme un modèle singulier, un exemple impossible à suivre.

    Vous avez dit situationnisme ?

    Plus exactement l'Internationale Situationniste (IS), dont Guy Debord est le fondateur et figure de proue au milieu des années 50. Le mouvement, constitué de théoriciens et d'expérimentateurs, prône le dépassement de la société de classes oppressive et la lutte contre l'idéologie de la modernité – en particulier de la société du spectacle et des loisirs. D'inspiration marxiste libertaire, l'IS a joué un rôle déterminant lors des révoltes de Mai 68. Elle invite à une révolution de la vie quotidienne : contre le capital et le tout marchand, contre la suprématie du travail, de l'argent et du pouvoir, contre la vie réduite à ce qui se consomme. Et se prononce en retour pour la jouissance (gratuite) et la libéralisation des moeurs.

    Génèse

    Guy Debord : "Ainsi donc, au lieu d'ajouter un film à des milliers de films quelconques, je préfère exposer ici pourquoi je ne ferai rien de tel. Ceci revient à remplacer les aventures futiles que conte le cinéma par un sujet important : moi-même".

    In girum... Kézako ?

    "In girum imus nocte et consumimur igni" est un proverbe latin qui signifie : "Nous tournons en rond dans la nuit et nous sommes dévorés par le feu". C'est aussi un palindrome : il peut se lire de gauche à droite, et de droite à gauche.

    Debord sans contraintes

    Dans le contrat qui liait Debord à sa société de production : "Il est entendu que l'auteur accomplira son travail en toute liberté, sans contrôle de qui que ce soit, et sans tenir compte de quelque observation que ce soit sur aucun aspect du contenu ni de la forme cinématographique qu'il lui paraîtra convenable de donner à son film". Le cinéaste bénéficiait ainsi d'une liberté totale dans le traitement de son sujet et dans le montage final.

    Film, mode d'emploi

    4 ans après le tournage du film, Guy Debord publiait le texte du film sans aucun commentaire. Face l'incompréhension générale, il se résolut à en publier une autre édition, critiquée et annotée.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Soul (2020)
    • Le Sens de la fête (2017)
    • Minuit dans l'univers (2020)
    • Tenet (2020)
    • Avatar 2 (2022)
    • Songbird (2021)
    • Le goût des autres (2000)
    • 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017)
    • Wonder Woman 1984 (2020)
    • Pieces of a Woman (2021)
    • Mourir peut attendre (2021)
    • HHhH (2017)
    • xXx (2002)
    • Un air de famille (1996)
    • L'Empereur de Paris (2018)
    • Une femme de ménage (2001)
    • Ready Player One (2018)
    • Énorme (2019)
    • Orgueil et préjugés (2005)
    • Robin des Bois (2018)
    Back to Top