Mon compte
    Le Dernier face à face
    note moyenne
    3,8
    109 notes dont 24 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 24 critiques par note
    9 critiques
    9 critiques
    5 critiques
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Le Dernier face à face ?

    24 critiques spectateurs

    Djam A
    Djam A

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 65 critiques

    5,0
    Publiée le 11 juin 2018
    mon western itlien preferé avec aussi le grand silence de sergio corbucci .un magnifique film méconnu a l'inverse des westerns de léone .ce film montre qu 'une personne évolue selon son environnement et ses fréquentation ,superbe réalisation .paysages magnifique .2eme western de sollima après colorado ,avec 2 acteurs immense gian maria volontè et tomas milián ,musique magnifique de morricone .le dernier face a face est l'un des plus beau western jamais réalisé .
    Thibault F.
    Thibault F.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 822 critiques

    3,0
    Publiée le 25 mars 2014
    Beaucoup choses sympathiques à propos de ce western Spaghetti qui offre une multitude de bonnes idées à commencer par les deux protagonistes radicalement différents et qui vont évoluer au cours du récit à l'inverse de leurs états initiaux. C'est une thématique qui est peu exploité dans les westerns; c'est donc quelque chose de frais et d'original qui est souligné par ce film au début et à la fin du film. Néanmoins, le second et troisième acte est beaucoup plus simpliste voir légèrement ennuyant par moment. Les paysages sont fantastiques, la réalisation classique mais efficace, la musique orchestrée par Morricone exceptionnelle! Un bon western à visionner de par son originalité et sa palette de personnages tous plus intéressant les uns que les autres !
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 363 critiques

    4,0
    Publiée le 8 janvier 2017
    Sans être du niveau de Django ou du Grand Silence, le Dernier Face à face est un western italien qui reste meilleur que la moyenne, pas trop loufoque pour un film du genre, et qui souffre au fond d'une morale pas très glorieuse. Le scénario est intelligent et crédible, mettant en avant deux personnages opposés l'un de l'autre : un homme "civilisé" du Nord-Est (de surcroit un professeur) et un redoutable desperado du Sud qui vont apprendre à se connaître. L'homme du Nord va s'endurcir tandis que celui du Sud va s'humaniser. Cette inversion de la personnalité chez ces deux personnages, tout deux joués par des acteurs excellents (à savoir Tomas Milian et Gian Maria Volonté) est super bien amenée et constitue le coeur du film. Comme autres points forts, une réalisation relativement bonne et des paysages variés et bien choisis. Comme points faibles, on note une musique un peu faible par rapport au film, un changement d'état d'âme chez Volonté trop excessif et trop rapide et un petit manque d'action.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 7 février 2011
    Injustement méconnu Faccia A Faccia est sans aucun doute l'un des meilleurs western qu'il soit . Film très politisé , c'est surtout un excellent film psychologique ce qui le différencie énormement de la masse des western et de plus de la catégorie spaghetti plus réputé pour ses magnifiques duels et ses personnages charismatiques (et éventuellement messages politiques) qu'autre chose . Tellement de thèmes sont abordés dans ce film qu'il est impossible de tous les développer en une petite critique mais en bref le film nous conte l'histoire d'amitié improbable entre un professeur d'Histoire et un hors-la-loi . Le premier , qui était toujours passif dans sa vie jusqu'à sa rencontre avec Beauregard qui va lui faire entrevoir les possibilités de la vie de hors-la-loi , va évoluer au cours du film d'une manière inquiétante et c'est ce changement qui présente l'intérêt principal du film . Malgré toute son intelligence et ses manières de gentleman du Nord , son vernis de civilisation va alors voler en éclats et il va se laisser corrompre par ses plus bas instincts , mettant même son savoir au service du crime . Les apparences sont extrêmements trompeuses dans ce western où le monstre n'est pas celui que l'on croit . Sergio Sollima signe un film profondèment différent du très bon mais bien plus lèger La Resa Dei Conti et sans doute réalise son chef-d'oeuvre , avec à la composition musicale Ennio Morricone dont les mélodies habitent le film à merveille . Faccia A Faccia est un excellent western , un duel psychologique entraînant et intelligent .
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 18 avril 2014
    Magnifique aussi ce western spaghetti, avec un très grand Tomas Milian
    floure
    floure

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 145 critiques

    4,5
    Publiée le 9 janvier 2015
    Le Dernier Face à face ou Il était une fois en Arizona est un excellent western Européen écrit et réalisé par Sergio Sollima (Colorado) coécrit par Sergio Donati (Et pour quelques dollars de plus, Colorado et Il Était une dans l'ouest) ou on trouve l'excellent Gian Maria Volontè qui joue Brett Fletcher un enseignant de la Nouvelle-Angleterre, quitte son travail pour raisons de santé et voyage jusqu'au Texas ou il va devenir un hors-la-loi... aprés avoir rencontrer Solomon “Beauregard” Bennet (joué par Tomás Milián qui tient l'un de ses meilleur role) un chef de bande très recherché... les deux acteurs ont pour partenaire William Berger (un acteur autrichien qu'on verra par la suite dans Sabata de Frank Kramer (Gianfranco Parolini) aux cotés de Lee Van Cleef et dans Folie meurtrière un giallo de Tonino Valerii), la pulpeuse Jolanda Modio (Casanova '70 de Mario Monicelli) qui joue Maria la sauvageonne, Gianni Rizzo (Saludos, hombre de Sergio Solima, Sabata de Frank Kramer (Gianfranco Parolini),Le Décaméron de Pier Paolo Pasolini et Le nom de la rose de Jean-Jacques Annaud) et le très jolie Carole André (Dillinger est mort de Marco Ferreri, Croc-Blanc de Lucio Fulci, Rapt à l'italienne de Dino Risi et la série Sandokan de Sergio Solima)... A noter que la production est d'Alberto Grimaldi (Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus et Le Bon, la Brute et le Truand de Sergio Leone) qui avait déjà collaboré avec le cinéaste pour Colorado son précédent Western... Le Dernier face à face (Faccia a Faccia) est un western Européen injustement assez méconnu du grand public qui est magnifiquement réalisé et accompagné d’une très bonne musique du maestro Ennio Morricone (que le cinéaste retrouve aprés Colorado, son précédent western) dont la grande qualité est son histoire qui repose sur la relation et l’évolution des deux héros au cours de leurs aventures qui aborde la question philosophique suivante : l’homme est-il bon ou mauvais par nature ? Ou l’environnement dans lequel il évolue le détermine-t-il ? ... Enfin bref, Sergio Solima signe un très western Européen voire même l'un des cinq plus beau film de ce genre a voir absolument surtout que l’édition DVD présente la version longue.
    Dju Dju
    Dju Dju

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 34 critiques

    4,5
    Publiée le 19 janvier 2020
    (NB:Catégorie:western Italien de type classique. Si vous avez aimé les Corbucci et un peu les Sergio Leone)
    C'est un classique, une oeuvre complexe, à l'italienne, clairement attachée à l'oeuvre d'un Corbucci. Un classique qui fait clairement parti des références de Tarantino avec en sous thème une réflexion sur les fondements de la nature humaine. Gian Maria Volonte est dans le registre qu'il affectionne au service d'une réalisation sans esthétique excessive mais très construite, sensiblement dans cette lignée des grands, très grands western italiens. C'est un classique à ne pas contourner comme les grands John Ford qui ont construis l'univers du western, avec cette étrange remise en question de la conquête sauvage et complexe d'un ouest incontrôlable, meurtrier, et de la lutte inextricable une nature humaine transformée et la remise en question perpétuelle des valeurs fondamentales d'une "civilisation".
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Ce western est un des meilleurs que j'ai eu l'occasion de voir.

    La transformation de Gian Maria Volonte tout au long du film est sidérante, je pense que peu d'acteurs auraient pu jouer un tel rôle.

    Sergio Sollima a parfaitement réalisé ce film en sachant utiliser au mieu ses acteurs dans une histoire passionnante du début à la fin.

    De plus, il ne pouvait y avoir d'autres musiques que celle qu'il a mis : Ennio Morricone.

    Amateur de westerns spaghettis, si vous avez un jour l'occassion de trouver celui-ci, acheter le les yeux fermés, vous ne le regretterez pas.
    Thierry G
    Thierry G

    Suivre son activité Lire ses 30 critiques

    4,5
    Publiée le 25 août 2019
    Sergio Corbucci est moins connu que Sergio Leone, mais ce dernier face à face vaut le détour ! Réflexion sur la violence et la dynamique révolutionnaire, ce western qui s'appuie sur un excellent duo, Tomas Milian et Gian Maria Volonte, brille par par ses originales prises de vue et son histoire. Un petit bijou méconnu que ce film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top