Mon compte
    Kiki la petite sorcière
    note moyenne
    4,0
    10514 notes dont 284 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 284 critiques par note
    97 critiques
    99 critiques
    54 critiques
    27 critiques
    5 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Kiki la petite sorcière ?

    284 critiques spectateurs

    Outburst
    Outburst

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 517 critiques

    5,0
    Publiée le 18 février 2012
    Quel bonheur ! Mais quel bonheur ! et je le redis encore une fois, mais quel bonheur ! Honnêtement, Miyazaki est le maître incontesté de l'animation, les Walt Disney ne valent rien à côté des Chefs d'oeuvres que nous propose le monsieur. Kiki est le deuxième film qui m'aura le plus touché, après le merveilleux "Ponyo sur la falaise", par son univers à la fois bien réel mais avec aussi une légère touche de fantastique, ses personnages aussi profonds qu'attachants (sérieux qui n'a pas rigolé avec Jiji?) et un dessin toujours aussi parfait accompagné de musiques tout simplement sublimes. A chaque fois je complimente les mêmes points mais ils fonctionnent tellement bien et ne sont jamais lassants, ou décevants et c'est cela qui fait aussi partie de la magie Miyazaki.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 14 janvier 2014
    Je n'ai jamais trop apprécié les mangas. Sans doute parce que j'ai été complètement bouffé durant mes jeunes années par des bouses intersidérales à l'instar de « Naruto » et consort. Le gros problème que cela m'a apporté, c'est que durant une bonne partie de ma (courte) vie, j'ai renié les mangas, et ce même auprès des auteurs comme Isao Takahata ou Hayao Miyazaki, pensant qu'il ne s'agissait que d'idioties qui seraient bientôt démodés. Heureusement, avec le temps, j'ai retrouvé une certaine ouverture d'esprit quant à la « japanimation », grâce à une certaine séance cinéma qui passait « Le Château dans le ciel » de Miyazaki. Je dois dire que devant ce film, tous mes préjugés étaient passés à la trappe. A la suite de ces 2h d'émerveillement, j'avais regardé quasiment l'intégralité des œuvres du studio Ghibli, avec toujours cette sensation d'émerveillement.
    A présent, nous sommes en 2014, mi-janvier et dans une petite semaine à l'heure ou j'écris ces lignes sort le long-métrage ultime de Miyazaki, « Le Vent se lève », avec lequel l'homme tire sa révérence au monde de l'animation. Occasion pour moi de redécouvrir son travail. Première étape, « Kiki la petite sorcière », certes pas le premier long de Miyazaki (son cinquième à vrai dire) mais l'un de ses meilleurs, en toute subjectivité. En redécouvrant les aventures de la petite sorcière, je dois avouer que Miyazaki signe là une œuvre poétique, humaniste et intimiste. Loin du grand spectacle offert par « Nausicaa de la vallée des vents » ou encore « Le Château dans le ciel », « Kiki » se veut simple et profond, objectifs aisément atteints. Un réel travail de profondeur a été réalisé envers les personnages, notamment envers le capital sympathie ce qui fait que les spectateurs s'attachent aisément aux divers protagonistes, ainsi qu'envers les valeurs importantes, selon Miyazaki, que sont l'amitié, la besogne, et l'art. Devant un scénario qui paraît simple de prime abord, se cache un discours soulignant l'obsession de Miyazaki pour le travail bien fait ainsi que par rapport aux comportements sociaux. Tous ces éléments se ressentent en Kiki, ainsi qu'en la jeune artiste peintre, Ursula, qui se ressemblent. L'une a des pouvoirs magiques, l'autre à la capacité de peindre. Le fait est que pour conserver leurs pouvoirs respectifs, il ne faut pas faire de leurs dons un « commerce » mais simplement aider les gens. Leur apporter quelque chose, soulignant la volonté de Miyazaki d'apporter ce quelque chose aux spectateurs avec ses films. Ainsi, « Kiki la petite sorcière » est un conte initiatique plein de charme et d'intelligence, aux dessins magnifiques et à l'ambiance chaleureuse. Un grand classique de l'animation japonaise, généreux comme tout.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 12 avril 2009
    kiki la petite sorcière est une ouvre un peu 'mineure' parmi les chefs d'oeuvre de miyazaki mais ça n'en reste pas moins visuellement tres agréable et permet de s'évader un peu le temps d'une heure et demie. Petit regret de ne pas retrouver de décors tres orientaux, ici point de maison nippone traditionnelle ou de campagne avec riziere ou de nature extreme, on se retrouve dans une petite ville à l'occidentale pour toucher un large public et un univers un peu plus réaliste. Hormis le personnage principal fort attachant de cette petite sorcière, le merveilleux s'exprime donc peu. Ca reste quand meme tres touchant, tres emouvant, et doit bcp ravir les plus jeunes ^^ rassurez vous jai dit "mineur" mais tout est relatif bien sur, et kiki enterre tout de meme pas mal de disney et cie :) je precise aussi que la scene finale est tres spectaculaire on ne pouvait mieux conclure cette trop courte histoire, et le dénouement est franchement tres reussi avec le generique qui fait office de conclusion où l'on peut imaginer l'avenir de la petite kiki. donc oeuvre mineure oui, mais oeuvre completement aboutie et formidable. mon pourrait dire "modeste chef d'oeuvre".
    Itaelle
    Itaelle

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 664 critiques

    5,0
    Publiée le 5 avril 2010
    Quand Hayao Miyazaki arrive avec un film d'animation, certes datant de 1989, racontant l'initiation à la vie d'adulte pour une sorcière, il n'en ressort rien de maléfique, d'horreur ou de ténèbreux... "Kiki, la petite sorcière" est une oeuvre attachante, mignonne, délicieuse avec des personnages vraies (sans oublier le chat, personnage très drôle) et des choses simples de la vie, l'auteur met toujours en avant la simplicité à la machine (le barbecue plutôt que le micro-onde), la solidarité mais toujours le travail et l'amour comme locomotives d'une vie réussie. La musique de Joe Hisaichi est en parfaite harmonie avec ce chef d'oeuvre de l'animation nippone. Merci Monsieur Miyazaki pour tant de simplicité, d'amour et de sensibilité.
    manuelonizuk
    manuelonizuk

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 73 critiques

    5,0
    Publiée le 10 février 2015
    Kiki passe à travers toutes les règles scénaristiques. Mais qu est ce qu il est bien !!!
    On ne s ennuie pas une seconde et on pourrait regarder ses petites aventures encore et encore. Un des meilleurs de Miyasaki !!
    haciol
    haciol

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 264 critiques

    5,0
    Publiée le 30 juillet 2009
    Kiki est sans doute l'un des moins aboutit des films de Miyazaki; mais il fait partit de ces rares film où la poésie se suffit à elle même. On a un film très drôle, tendre et émouvant; mais c'est bien cette douce poésie qui fait le film.
    Kiki est vraiment si jolie...
    gandalf001
    gandalf001

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 951 critiques

    2,5
    Publiée le 6 février 2016
    Cette oeuvre de Miyazaki est beaucoup moins originale que ses autres créations. L'idée de base est bonne mais l'histoire est banale avec une amourette et quelques incidents amusants mais bon enfants. La réalisation, les dessins et l'animation sont irréprochables comme d'habitude.
    caro18
    caro18

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 2 213 critiques

    3,0
    Publiée le 23 octobre 2014
    On passe un bon moment en compagnie de cette sympathique sorcière qui fait son apprentissage.
    Patrick_etoile
    Patrick_etoile

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 122 critiques

    4,5
    Publiée le 31 octobre 2010
    alors là j' ai adore ce film les dessins sont tres bien fait et c 'est une très belle histoire
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2833 abonnés Lire ses 5 291 critiques

    3,0
    Publiée le 17 mai 2021
    On constate que cette fois Miyazaki appuie encore plus vers un imaginaire qui s'éloigne du Japon pour aller se rapprocher du Vieux Continents. Notons que le film est réalisé en D2 traditionnelle sur celluloïds, mais avec un soin tout particulier pour les angles de vue utilisés pour les scènes de vol (zoom, panoramique, superposition...). Kiki est donc en apprentissage dans ce film, comme pourrait l'être une jeune fille en boulangerie (justement !) ou en coiffure, ou dans un quelconque autre domaine. Comparé à la plupart des films de Miyazaki celui-ci est plus simple, plus linéaire, plus "calme", avec un récit de quête initiatique assez classique auquel il manque sans doute un peu de magie, surtout quand on constate que le seul pouvoir de Kiki est de savoir voler. Néanmoins Miyazaki transcende sans aucun doute le livre, approfondi le propos et signe un conte moderne touchant même s'il manque un peu de peps ou d'effets émotionnels.
    Site : Selenie
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 371 abonnés Lire ses 3 891 critiques

    3,5
    Publiée le 2 novembre 2018
    Avec Kiki, le fantastique devient la règle. Un peu comme Harry Potter.
    Le récit est plaisant et c’est en vérité une façon de présenter le passage à l’âge adulte qui se fait tôt chez les sorcières mais qui rejoint les mêmes préoccupations : l’éveil de l’amour, la timidité, la différence, la confiance en soir. Grandir quoi!!
    On a aussi un effet Dumbo avec Kiki qui croit qu’elle ne sait plus voler......
    L’animation est toujours belle et les décors surtout mais j’avoue une préférence pour les récits féeriques comme Chihiro ou Mononoke. Ici le public est assez jeune je pense.
    Cependant la musique est vraiment superbe tout au long du DA et il faut suivre le générique de fin jusqu’au bout pour un très bel épilogue.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 2 225 critiques

    4,0
    Publiée le 5 octobre 2018
    Kiki est une sorcière en pleine apprentissage. J.K Rowling étant passé par là, elle évoque Harry Potter mais il n'en est rien. Le monde dans lequel elle évolue est nettement moins dangereux. Elle quitte ses parents pour faire sa vie mais finalement en trouve d'autres de substitution à travers un couple de boulangers. Dans une ville qu'elle ne connaît pas, elle devra se faire apprivoiser et trouver du travail. On a tous eu comme elle ce sentiment de dépaysement lors d'un premier jour de classe, de colonie de vacances ou dans un nouvel emploi. On est mal à l'aise. On marche sur des œufs. On ne sait pas où se mettre. On doit sortir de son cocon pour aller faire connaissance. Je me suis donc facilement identifié à la petite Kiki au caractère bien trempé en plus d'être étonnamment mature pour son âge. Plutôt que de suivre des cours (et qui dit cours, dit professeur donc hiérarchie, discipline, devoirs), elle veut s'en sortir par elle-même. Entreprendre. Envoyer balader ceux qui ne lui reviennent pas même si, dans un premier temps, ça la conduit à se couper de gens intéressants qui pourraient beaucoup lui apporter. Et à qui ses talents de sorcière pourraient apporter. Miyazaki dépeint une ville entière incroyablement vivante. Les gens vont et viennent. Font ce qu'ils ont à faire. Et ça m'a donné envie de les imiter. Un boulanger muet trop occupé à confectionner son pain et ses brioches. Sa femme enceinte qui les vend. Ça m'a donné envie de faire du commerce. Une vieille grand-mère qui fait des gâteaux dans un vieux four à bois parce que l'électricité c'est mal ? J'ai repensé à ma grand-mère, à leurs belles histoires et à leurs succulentes pâtisseries. Et puis la triste réalité m'est revenu en pleine figure. La vie n'est pas un dessin-animé où tout est possible y compris voler avec un vélo muni d'une hélice. On ne peut pas trouver du travail comme ça en un clin d’œil et pouvoir se loger chez son patron même si ce n'est qu'une mansarde. On ne peut pas vivre en pleine forêt en ne faisant que peindre. D'avoir pu rêver et retrouver son âme d'enfant le temps d'un dessin-animé, c'est toujours ça de pris. Adulte, quand on a perdu toute ses illusions, la magie opère moins. Profitons-en avant d'être grand comme disait le slogan.
    bolt
    bolt

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 789 critiques

    5,0
    Publiée le 19 février 2020
    Une histoire très belle et très émouvante. Je suis totalement tombé sous le charme de ce formidable film d'animation. Le talent de Miyazaki pour raconter des histoires et les mettre en image semble être inégalable. Kiki la petite sorcière est à voir absolument.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 297 abonnés Lire ses 3 994 critiques

    3,0
    Publiée le 25 avril 2020
    De ceux que j’ai vu jusqu’à présent Kiki la petite sorcière est le Miyazaki qui m’a le moins emballé. Si esthétiquement parlant c’est une nouvelle fois très beau et très maîtrisé, au niveau de l’histoire c’est beaucoup plus faible. Celle ci est pour tout dire assez maigre et il ne se passe au final pas grand chose si ce n’est au début et sur la toute fin. Et je reconnais que j’ai décroché pendant le gros creux que connaît le film. Reste la poésie d’un des maître de l’animation nippone qui donne à son film un côté merveilleux, mais il m’a manqué quelque chose pour vraiment l’apprécier.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 182 abonnés Lire ses 2 159 critiques

    4,5
    Publiée le 16 février 2020
    Aux antipodes de l'image horrifique de la sorcière, un long-métrage des studios Ghibli absolument fantastique tant au niveau de sa technique d'animation que de son histoire toute simple mais contée avec une grande poésie. Un film qui s'adresse autant aux enfants pour son univers magique qu'aux adultes avec une réflexion autour de l'émancipation, l'indépendance ou encore la responsabilité. Peut-être pas l'oeuvre d'Hayao Miyazaki que j'ai préféré mais un ensemble superbe, touchant, très bien rythmé. Une jolie petite perle.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top