Mon AlloCiné
    Les Passagers de la nuit
    note moyenne
    4,0
    246 notes dont 33 critiques
    répartition des 33 critiques par note
    4 critiques
    12 critiques
    11 critiques
    5 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Les Passagers de la nuit ?

    33 critiques spectateurs

    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2005 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    3,0
    Publiée le 29 mai 2014
    Un film noir qui est célèbre pour deux raisons : la première c'est un des quatre films avec le duo légendaire et très alchimique Humphrey Bogart-Lauren Bacall, la seconde c'est que le film utilise lors de sa première heure fréquemment la caméra subjective (dont un plan impressionnant où on est du point de vue du personnage dans un baril en train de dévaler une pente !!!) comme outil de narration et qui pousse fortement à l'empathie...
    Il faut bien dire que sans ces deux raisons, le film ne serait pas particulièrement inoubliable. Certes Delmer Daves sait utiliser le cadre de San Francisco et ses rues en pente, se permet une superbe audace technique psychédélique lorsque le personnage de Bogart est anesthésié. Certes le film a le mérite de nous éviter le happy-end habituel peu crédible. Et certes les seconds rôles sont excellents. Mais le scénario contient un grand nombre d'invraisemblances, la seconde moitié ne trouve pas l'originalité de la première et le rythme est parfois inégal ce qui fait qu'après une première partie intrigante on est peu captivé et que cette oeuvre ne mérite guère son statut de grand film noir.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1429 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 27 novembre 2012
    Ambitieux, ce film de Delmer Daves l'est certainement. Osé et risqué, il l'est tout autant. Parce que se payer Humphrey Bogart en tête d'affiche et ne pas montrer son visage pendant une bonne partie du film (soit la caméra est subjective soit son visage est toujours dans l'ombre) n'était pas forcément une chose facile à faire accepter au public de l'époque. Aujourd'hui, le problème ne se pose pas. De toute façon, ça n'a jamais été un problème mais une très grande idée à laquelle Bogart a accepté de se soumettre. Déjà ça plus le charme de Lauren Bacall, l'écriture maîtrisée du scénario (les seconds rôles sont excellents) et la mise en scène irréprochable de Daves et ces "Passagers de la nuit" sont une vraie réussite qui a tout du film noir sauf sa fin.
    Gustave Aurèle
    Gustave Aurèle

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 821 critiques

    2,5
    Publiée le 16 janvier 2019
    Le couple Bacall/Bogart est la principale attraction de ce film dépourvu de scénario et peu crédible dans l'action.
    JR Les Iffs
    JR Les Iffs

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 151 critiques

    3,5
    Publiée le 12 décembre 2018
    Film de Delmer Daves de 1948
    Film noir avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall
    Sur un scénario assez rocambolesque, le récit classique de l'homme traqué accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis. Échappé de prison, il est recueilli par une femme qui a des relations avec le vrai coupable. Il est de plus soupçonné de deux autres meurtres... spoiler: Et il réussit à s'enfuir : happy end.

    Bien réalisé techniquement, efficace quant aux actions, des bons décors, des extérieurs bien filmés en noir et blanc, des acteurs de qualité (surtout Lauren Bacall), des dialogues pas trop simplistes, tout cela rend agréable la vision de ce film.
    Néanmoins quelques événements semblent un peu exagérés quant à leur vraisemblance.
    Le début du film en caméra subjective est bien venu. Les motifs du premier meurtre sont un peu vagues...
    real-disciple
    real-disciple

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 022 critiques

    3,5
    Publiée le 24 octobre 2010
    Excellent film noir avec deux acteurs magnifiques Bogart et Bacall. L'intrigue est bonne et le suspens est aussi présent que dans un bon Hitchcock; le procédé de la caméra subjective au début est originale et sera reprise de nombreuses fois au cinéma par la suite. On ne voit le visage du geniallissime Bogart que 1h plus tard. Les scenes d'amours sont super bien rendues avec le beau noir et blanc. Un classique du film noir bien qu'un peu vieillie dans certaines scènes.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,0
    Publiée le 28 janvier 2013
    Jamais vu une vision en caméra subjective aussi longue enfin dans un film de cette époque (on s'identifie ainsi beaucoup mieux au héros). Le reste de la réalisation est intelligente. Un scénario astucieux, deux ou trois temps morts, un couple mythique. Bref très bon et archétype du film noir.
    MemoryCard64
    MemoryCard64

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 375 critiques

    3,5
    Publiée le 21 décembre 2015
    Les Passagers de la nuit marque une nouvelle réunion du couple Bogart/Bacall, qui n'en finissent plus de s'aimer, à la ville comme à l'écran. Ils participent une nouvelle fois à un film policier reprenant quelques codes du film noir. La première scène fait preuve d'une grande efficacité et plonge directement le spectateur dans l'action. Elle s'ouvre sur l'évasion d'un homme de la prison de St-Quentin. Dès ce moment, le réalisateur noue un lien entre le héros et le public : la mise en scène s'attache tellement à cet évadé qu'elle finit par en épouser le point de vue. La caméra en vue subjective propulse le spectateur au cœur de l'action, au côté du condamné à mort. Ils partagent ainsi le même étonnement lorsqu'une femme, qui semble connaître le criminel, lui offre spontanément son aide. Ce début mystérieux est un des atouts du film : des questions soulevées dès le début (quel crime a commis le prisonnier, quelles sont les motivations de la jeune femme...) trouveront leur réponse bien plus tard, à travers des explications livrées au compte-goutte. Par ailleurs, la vue subjective crée une ambiguïté autour de l'identité du prisonnier. Son visage ne sera pas montré avant qu'il ait recourt à la chirurgie esthétique pour changer d'identité. A partir de ce moment là, la mise en scène revient vers quelque chose de plus classique et perd en intensité, ce qui est dommage car le scénario reste intéressant et amène plusieurs petits retournements de situation sympathiques. De plus, quelques scènes véhiculent une certaine émotion grâce aux gros plans sur les yeux des acteurs. Deux restent en tête : le regard très doux de Bogart quand Bacall lui retire ses bandages, et les yeux embués de larmes de la jeune femme après une discussion difficile. On retiendra du film les fulgurances de la première demi-heure, amenées par une réalisation audacieuse, qui se raréfient dans la suite du film. L'enquête se laisse suivre sans déplaisir, mais reste sur un chemin balisé.
    David L.
    David L.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 15 critiques

    4,0
    Publiée le 14 janvier 2016
    Tous les ingrédients sont réunis ici pour faire de ces passagers de la nuit un grand film noir : Humphrey Bogart et son allure débonnaire inégalée, Lauren Bacall, LA femme fatale de l'âge d'or hollywoodien, un scénario alambiqué où rien n'est totalement blanc ou noir, une réalisation inventive de Delmer Daves, plutôt réputé pour ses westerns et une photo sublime. Avis aux amateurs du genre, n'hésitez-pas à visiter ce "dark passage" !
    fandemirko
    fandemirko

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 49 critiques

    4,0
    Publiée le 20 avril 2009
    Grand classique du 7è Art, ce policier se vaut original même avant-gardiste que ce soit par la réalisation (vue à la première personne en ce qui concerne le personnage principal la moitié du film) ou les sujets traités (chirurgie esthétique).
    Pour le reste l'intrique reste banale mais bien tenue encore que l'histoire de l'escroc Baker (Clifton Young) avec Vincent Parry (Humphrey Bogart) soit quelque peu pas très crédible.

    De plus le happy-end atténue un peu la force de l’œuvre, qui donc fait s’inscrire ce film comme un classique un peu commun.

    Mais on notera comme toujours un Bogart au sommet de son art, charismatique et tout simplement impressionnant, et on sent toute la passion l'animant à Lauren Bacall (sa femme dans la vie) dans les scènes romantiques.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 491 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,5
    Publiée le 8 mars 2014
    La première chose qui frappe à la vision de ce film, c'est sa réalisation, on est dans la tête de Humphrey Bogart et on le voit rarement, c'est original et surtout c'est vraiment bien fait. Le scénario est intéressant, on suit un type évadé de prison, qui se dit innocent, et qui va essayer de le prouver, il rencontrera quelques personnages sur sa route. S’il y a bien une ou deux incohérences, elles ne sont pas importantes. Le personnage principal va même changer de visage par le biais d'une chirurgie (on verra son visage d'origine que part une coupure de presse) pour réapparaitre sous le visage de Humphrey Bogart. Au-delà de tout ça le film propose aussi une vraie réflexion sur la société et ses individus, l'atmosphère sombre est vraiment prenante et on ne voit pas le temps passé. Qu'il soit derrière des pansements ou non, Humphrey Bogart a la classe. Lauren Bacall trouve là un de ses meilleurs rôles et le couple est vraiment magnifique. Un grand film noir très bien mis en scène et interprété, original, passionnant et envoutant.
    overlook2
    overlook2

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 163 critiques

    3,0
    Publiée le 27 août 2016
    La première partie est surprenante, d’abord sur le plan formel (caméra subjective pendant 30mn : il fallait oser, surtout à l’époque, d’autant que Daves y trouve des solutions techniques gracieuses et audacieuses), mais aussi sur le plan du questionnement identitaire : ne sommes-nous pas uniquement défini par le regard des autres ? La culpabilité du héros semble en effet dépendre de qui le regarde. Dommage qu’ensuite, le récit s’étire et qu’apparaissent les grosses ficelles de l’histoire (aussi bien dans la résolution poussive de l’enquête que dans la romance guimauve). Un film très inégal de Daves donc, que le cinéaste sauve par la force de sa mise en scène.
    mistermyster
    mistermyster

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 591 critiques

    4,5
    Publiée le 21 avril 2021
    Film Moderne au demeurant, puisque l'on ne voit le héros, les yeux dans les yeux bien après le début du film, cela n'a pas contribué au succès du film lors de sa sortie en salle, car voir apparaitre Bogart que 45 minutes après le commencement, c'est culoté.
    Le charme de cette jeune, frêle et énigmatique Lauren Bacall est intact et tient la dragée haute à son homologue masculin.
    L'histoire est à la hauteur de nos attentes, et elle va même au delà, puisque le final est aux antipodes de ce que l'on a l'habitude de voir.
    Même si Delmer Daves n'est pas Howard Hawks, cela reste un bon cinéaste, qui nous offre un grand film noir, sans temps mort avec des personnages hauts en couleurs, même en noir et blanc.
    Sonia K.
    Sonia K.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 157 critiques

    0,5
    Publiée le 19 décembre 2018
    Ce film devrait obtenir le César des navets: scénario invraisemblable, cousu de fil blanc du début à la fin. Lauren Bacall la séductrice à quatre sous, qui regarde toujours par en dessous (il paraît que cela a beaucoup de charme !!!), est exaspérante. La fin, on l'imagine dès le début: ils s'aimeront et auront, sans nul doute, plein de petits n'enfants. Quant au bon premier tiers du film, le réalisateur ne s' est même pas donné la peine de nous présenter un Bogart au visage différent: dans "Le Miroir à deux faces", André Cayatte l' a pourtant fait avec bonheur; cela ne doit pas être bien difficile! . L' ensemble est au plus haut point kitch et sans intérêt; on ne croit pas une seconde à cette histoire alambiquée à souhait, sans queue ni tête et parfaitement incompréhensible
    bellini 2
    bellini 2

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 82 critiques

    4,0
    Publiée le 14 janvier 2015
    Le scénario est original; les deux acteurs sont parfaits et comme souvent dans les films noirs les cadrages, les contrastes sont remarquables.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 14 mai 2018
    On passe un moment agréable devant ce film même s'il faut bien avouer que la mayonnaise ne prend qu'à moitié, en tout cas malgré toutes les qualités du film (vue subjective puis Bogart "muet" sur la moitié du film; un jeu d'acteur intéressant etc...) ça ne décolle jamais dans une dimension haletante comme l'ont mieux réussi de nombreux films. Pour autant on ne s'ennuie pas et l'intrigue reste plaisante à suivre. Pas un grand film, mais un bon moment.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top