Notez des films
Mon AlloCiné
    Joue-la comme Beckham
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Joue-la comme Beckham" et de son tournage !

    Succès surprise en Grande-Bretagne

    Sorti en avril 2002 en Grande-Bretagne, Joue-la comme Beckham a été l'un des succès surprise de l'année avec plus de 11 millions de livres récoltés dans son pays d'origine. Le film a également été récompensé aux Festivals de Dinard, de Locarno et de Toronto.

    Une part autobiographique

    Réalisatrice et co-scénariste de Joue-la comme Beckham, Gurinder Chadha a inclus bon nombre d'éléments autobiographique à son intrigue, à commencer par le quartier londonien de West London dans lequel se déroule le film et dans lequel elle a grandi. Les relations entre l'héroïne Jess et son père sont également inspirées des conflits vécus par la réalisatrice avec son père.

    Généreux David Beckham

    L'utilisation de l'image et du nom de David Beckham n'ont strictement rien coûté aux producteurs du film ! En effet, la réalisatrice Gurinder Chadha a contacté le footballeur dès l'élimination de l'Angleterre lors de la coupe du monde 1998 : le joueur, alors considéré par les supporters britanniques comme l'un des responsables de la défaite nationale, y vit une occasion de se racheter et accepta le projet gracieusement. Devant même y participer, il ne pourra malheureusement pas honorer sa promesse, et fut remplacé par un sosie. Toutefois, sa femme, l'ex spice-girl Victoria Adams / Beckham, participera au film lors d'une petite apparition dans son propre rôle.

    Une star bollywoodienne au générique

    Vedette en Inde avec plus de 270 films "bollywoodiens" à son actif, l'acteur Anupam Kher qui incarne le père de Jess tourne avec Joue-la comme Beckham son premier long métrage en langue anglaise.

    Le choix de Beckham

    Idole de l'héroïne de Joue-la comme Beckham, le meneur de jeu de Manchester United David Beckham, a été choisi parce qu'il réunissait plusieurs qualités selon la réalisatrice d'origine indienne Gurinder Chadha. Considéré comme l'un des meilleurs joueurs au monde, le footballeur "pourrait être le gendre parfait aux yeux d'une mère indienne. Il aime sa femme, il a deux enfants, c'est un bon père : il a changé l'image traditionnelle des footballeurs machos."

    Une préparation spécifique

    Déjà consultant sur le film Jimmy Grimble, Simon Clifford a concocté un programme de formation au football pointu. Chaque acteur et actrice a ainsi eu droit à dix semaines d'entraînement personnalisé basé sur une technique brésilienne. De véritables joueuses de clubs londoniens tels que Queens Park Rangers ou l'Academy d'Arsenal ont complété l'effectif des équipes.

    L'influence de la Coupe du monde

    L'idée de situer son intrigue dans le monde du football est apparue à la réalisatrice Gurinder Chadha pendant la Coupe du Monde 1998. "J'étais dans mon pub favori le jour où l'Angleterre a été éliminée, j'ai été stupéfiée de voir des hommes pleurer sur les trottoirs. Je n'avais vu cela qu'à la mort de Lady Diana. J'ai voulu aborder cela, mais sous un angle positif et inhabituel."

    Une caméra spéciale

    Aidé de son directeur de la photographie, la réalisatrice Gurinder Chadha a mis au point une caméra spéciale pour tourner les scènes de match. Baptisée la "Wego", celle-ci ressemblait à une steadycam mais devait être portée par deux techniciens et permettait une grande stabilité et une importante liberté de mouvement.

    Un rôle sur mesure

    Interprète du rôle principal de Jess, la jeune comédienne d'origine indienne Parminder K. Nagra a été repérée lors d'une représentation théâtre. A tel point que la réalisatrice Gurinder Chadha ne pouvait plus envisager d'autre actrice pour le rôle, même si elle avoue que sa comédienne lui a menti sur son niveau de football avant de commencer le tournage.

    Un message extra-sportif

    Situé dans le milieu du football féminin, Joue-la comme Beckham n'est selon sa réalisatrice Gurinder Chadha "pas un film sur le sport, mais sur la découverte de soi et sur la liberté. Le football n'est qu'un moyen."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • 30 jours max (2019)
    • Antoinette dans les Cévennes (2020)
    • Les Apparences (2019)
    • Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait (2020)
    • Tenet (2020)
    • Mon Cousin (2019)
    • Parents d'élèves (2020)
    • Un pays qui se tient sage (2020)
    • Blackbird (2020)
    • Drunk (2020)
    • Josep (2020)
    • Le Bonheur des uns... (2020)
    • La Daronne (2020)
    • Boutchou (2019)
    • Adieu Les Cons (2020)
    • Antebellum (2020)
    • Mon grand-père et moi (2020)
    • A cœur battant (2019)
    • The Good criminal (2020)
    • J’irai mourir dans les Carpates (2020)
    Back to Top