Notez des films
Mon AlloCiné
    La Cité de Dieu
    note moyenne
    4,3
    18765 notes dont 841 critiques
    répartition des 841 critiques par note
    458 critiques
    262 critiques
    41 critiques
    39 critiques
    26 critiques
    15 critiques
    Votre avis sur La Cité de Dieu ?

    841 critiques spectateurs

    Kill-Django
    Kill-Django

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 319 critiques

    5,0
    Publiée le 10 août 2010
    Un des meilleurs film que j'ai pu voir. Un film violent et émouvant à la fois. On peut très vite passé d'un acte violent ( comme les meutres ) à un acte très émouvant. Et c'est ce qui toute la beauté de ce film et meme je dirais, le plaisir de le regarder. Un Bijou à avoir par dessus tout ....
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 151 abonnés Lire ses 2 076 critiques

    4,5
    Publiée le 12 février 2013
    Un film sans concessions sur un Brésil violent et sauvage, à dix mille lieues du cliché habituel. La photographie est superbe, la mise en scène nerveuse et efficace pour cette histoire finalement assez classique. Excellent scénario, très bonne bande originale. Une oeuvre coup de poing vraiment excitante.
    Drag0
    Drag0

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 175 critiques

    5,0
    Publiée le 5 juillet 2011
    Un très bon film, un film choc et réaliste avec des acteurs crédible tout au long du film. Ce film montre la dureté de la vie au Brésil dans les années 60, un film coup de poing, triste mais réaliste.
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 621 abonnés Lire ses 3 207 critiques

    4,5
    Publiée le 8 mai 2013
    Le film-choc dans toute sa splendeur. D'origine brésilienne, ce film magnifique aux effets de style sublimes, à l'histoire entraînante, aux personnages attachants et à la violence accrue hypnotise dès les premières images. On est des fois à la limite du documentaire et c'est ça qui est bon, c'est de se mettre à la place du jeune héros, Buscapé, et de ressentir ce que lui il ressent. Tous les personnages sont convaincants, pas un ne l'est pas ; que ce soit du jeune Buscapé à Zé Pequeño en passant par le moindre petit gosse le flingue à la main. La réalisation est hors pair, le scénario très bien écrit et les décors naturels enchantent, contrastant entre la noirceur de la ville et de ses bas-fonds aux luminosités aveuglantes des plages de sable blanc.
    ketzaldev
    ketzaldev

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 252 critiques

    5,0
    Publiée le 30 juin 2008
    La violence entraîne la violence... Ce proverbe est très bien exprimé dans ce film brésilien, où l'escalade de la violence omniprésente. Œil pour œil, dent pour dent, le plus dur à accepter, c'est le fait que ce soit des enfant qui tuent et se font tuer. L'argent de la mort fait fureur, le désir de monter en grade dans cette société de délinquance est le plus important pour ces enfants. Ils n'ont peur de rien... Cependant, connaissant un peu la vie dans ces favelas, je n'ai pas été surpris par ce que j'ai vu dans ce film. Pour y revenir, les enfants jouent à merveille et les décors sont très réalistes. Bravo pour ce film, qui n'est... pas à mettre entre toutes les mains.
    tomsdiniro
    tomsdiniro

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 64 critiques

    1,5
    Publiée le 20 décembre 2014
    Un film coup de poing, d'une violence inouie mais d'un realisme percutant. Un voyage aux coeur des favelas et de ses habitants. Les protagonistes assurent leurs quotidiens par de petites magouilles aux meurtres les plus monstrueux. Incroyable, terrifiant mais malheuresement bien réel.
    The possible
    The possible

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 25 critiques

    5,0
    Publiée le 30 mars 2019
    En 2003, Fernando Meirelles réalise l'excellent film "La Cité de Dieu" tiré du roman homonyme de Paulo Lins sur ce véritable quartier de Rio de Janeiro. Ce qui sonne parfois comme un cliché n’en reste pas moins un des principaux points forts de cette œuvre. En effet, le réalisme et la crédibilité sont sans doute assez proches de la réalité de la vie dans les favelas brésilienne c’est-à-dire que cela doit ressembler à cette difficulté quotidienne, ce que le réalisateur cherche à montrer ici. Cette œuvre montre très bien qu’il y a dans le monde deux types de personnes dans une situation de forte pauvreté : d’un côté, ceux qui cherchent à s’en sortir par la voie de la facilité (drogues, armes, violences) en se faisant manipuler de façon très forte. De l’autre côté, on va avoir ceux qui souhaitent tout de même réellement s’en sortir en n’ayant aucune activité illégale, ce qui est ici le plus difficile avec une corruption présente qui n'aide pas à s'en sortir. Sachant que la majeure partie des personnes montrées dans le film appartiennent à la première catégorie, la question de l’avenir de la cité se pose. En dehors de cette critique sociale, Fernando Meirelles réalise cette œuvre de façon merveilleuse, raconté par notre héros, Buscapé. De plus, ce film montre des images très violentes qui ne sont pas sans rappeler le film de 1994, Menace II Society, qui lui, se déroule aux États-Unis. La fin est assez optimiste pour l'avenir dans les favelas en finissant sur la vie du héros. Donc ce film de Fernando Meirelles est juste parfait : le fond avec son engagement social est réussi et la forme de par ses décors, sa photographie et le jeu de ces acteurs inconnus rend cette œuvre juste magnifique.
    brandao666
    brandao666

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 228 critiques

    5,0
    Publiée le 8 décembre 2007
    Récit tres violent sur la réalité du brésil, drogue, guerre civile, excellent presque un documentaire enchainant les scenes chocs notemment quand un enfant tire sur un autre enfant.
    Bobec182
    Bobec182

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 275 critiques

    5,0
    Publiée le 17 juin 2012
    Deux heures extrêmement rapides, où vos yeux et vos oreilles peineront à décrocher du film.
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 2 492 critiques

    5,0
    Publiée le 28 novembre 2008
    Un film d'une violence innouie mais réelle , Excellent !
    Shidoobie
    Shidoobie

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 216 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mai 2007
    Une réalisation et une histoire géniales, une formidable! Le casting composé d'habitants de favellas fait des merveilles. Violent et choquant, à ne pas manquer.
    DarkgothBTZ
    DarkgothBTZ

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    3,0
    Publiée le 14 février 2011
    Bon film mais pas exceptionnel non . Beaucoup de passages longs et ennuyeux.
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 694 critiques

    1,0
    Publiée le 19 janvier 2009
    "On s'en tire tous parce que le public n'est pas très exigeant, et qu'un truc n'a pas à être bien pour avoir du succès" a dit un jour Woddy Allen, en complétant : "évidemment, c'est agréable d'être populaire le temps d'un film, même si c'est fugitif, car le temps qu'ils se rendent compte que le film est mauvais, vous avez pris leur argent". Ou comment résumer le cinéma (essentiellement actuel) en deux phrases et quelque part un peu cette "Cité De Dieu" subitement devenue référence pour tous nos branchés moutonniers. Effectivement, le style adopté par Meirelles ne fait pas dans la dentelle ; je ne m'amuserai pas à référencer une-à-une toutes les techniques grotesques et inutiles retenues dans sa pseudo-mise en scène, toujours est-il que l'on peut très concrètement et de façon tout à fait justifiée qualifier cette débauche d'effets visuels d'affreux brouillon clippesque, jamais construit ni vraiment réfléchi, constamment gratuit, tape-à-l'oeil et (très) fatiguant... Tous les défis à relever pour le réalisateur sont lâchement esquivés, si bien que cette tentative de néoréalisme des années 2000 ressemble plus un vulgaire hachis pour gamins adeptes de la zappette qu'à une oeuvre un tant soi peu personnelle. Au milieu de cette bouillie subsistent néanmoins quelques bonnes idées, suffisamment importantes pour que l'on daigne leur accorder un certain intérêt. Tout d'abord, je retiendrai de brèves scènes isolées assez touchantes et pas mielleuses bien qu'un peu naïves, c'est vrai. Ensuite, le seul personnage creusé du film en la personne de Fusée, notre fidèle narrateur. Enfin, la (petite) réflexion sur la notion de journalisme, pointant le doigt sur des investigations devenues reportages à sensation, pas complètement anodine. Depuis la sortie de "La Cité de Dieu" en 2002, Lula est arrivé au pouvoir : malgré d'intelligentes réformes économiques, son combat contre la corruption et la violence dans les favelas n'a jamais vraiment démarré : piqûre de rappel six ans plus tard.
    mollywood
    mollywood

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 64 critiques

    1,0
    Publiée le 21 avril 2011
    mouais, ce film est un peu trop sketchique pour être un grand film. C'est décousi du début à la fin. Finalement on n'en sait très peu de rocket, et son pote est fade au possible (contrairement à la cité des hommes ou la pote du black est bien plus consistant). Tout tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. Quelques scènes fortes cependant : la mort du'un des gamins voleurs de poulet et little dice qui tue encore enfant tout ce qui bouge avec un plaisir enfantin et enfin le reglement de compte final est assez bien amené par la scène du poulet. Mais l'ensemble du film est très mauvais.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 1 635 critiques

    2,0
    Publiée le 28 février 2016
    Quand on dit que le Brésil est un pays qui progresse (économiquement) à vitesse grand V, ça me fait toujours marrer. Parce que ouais d'accord, Rio, Brasilia ou encore Sao Paulo prennent de l'ampleur, mais dans les banlieues de ces villes et dans les terres du pays, la plupart de gens crèvent de faim. Bref. Ici nous partons pour Rio pour nous rendre dans La Cité de Dieu, l'une des favelas les plus pauvres et violentes de la ville. C'est donc dans cet enfer (il n'y a pas d'autres mots pour la désigner) que se déroule l'histoire du film de Fernando Meirelles. Depuis qu'elle est sortie au cinéma, cette « Cité de Dieu » a reçu toutes les éloges possibles, pleins de nominations, pleins de récompenses et ferait même partie des films les plus vus au monde. Et la question, que l'on peut se poser après visionnage, c'est pourquoi. Pourquoi un tel tapage autour de ce film ? Pourquoi est-il considéré comme un chef d'oeuvre alors qu'il n'en n'a pas les critères. L'intention de Meirelles, celle de dépeindre la vie dans les favelas était bien entendu, plus qu'honorable, il voulait aussi sans doute s'en prendre indirectement aux gouvernements brésiliens successifs qui n'ont jamais rien fait, il voulait aussi sans doute au passage égratigner un peu les médias (pourris, quels que soient les pays), mais, malheureusement pour lui, tout ce qu'il parvient à nous proposer c'est film pour le moins ennuyeux, violent certes, mais très plat et très convenu. Ça ne pardonne pas quand on s'empare d'un sujet aussi sensible. C'est vraiment pas fameux. Et l'on ne peut même pas compter sur les personnages pour égayer un peu l'intérêt du film. Aucun d'entre eux n'est intéressant et n'a de profondeur. Tandis que d'autres sont carrément détestables et insupportables (à l'instar de Zé Péquéno). « La Cité de Dieu » était censé être une œuvre choc et essentielle. Mais il ne s'agit finalement que d'un film qui ne laisse aucun souvenir. C'est ainsi.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top