Notez des films
Mon AlloCiné
    La Cité de Dieu
    note moyenne
    4,3
    18810 notes dont 841 critiques
    répartition des 841 critiques par note
    458 critiques
    262 critiques
    41 critiques
    39 critiques
    26 critiques
    15 critiques
    Votre avis sur La Cité de Dieu ?

    841 critiques spectateurs

    Djo D
    Djo D

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 693 critiques

    4,0
    Publiée le 21 avril 2014
    Faut dire qu'à la vue du sujet traité, je m'attendais à une sorte pseudo-documentaire réaliste et probablement ennuyeux. Les favelas du Brésil, a priori ça n'est pas le genre de thèmes que j'apprécie. Sauf que. Le talent de Meirelles me prouve le contraire. Des années 60 jusqu'au années 80, le spectateur suit les aventures de petits malfrats dans La Cité de Dieu, une favela de Rio de Janeiro où règnent la misère, la violence et la drogue. Le début se veut plutôt léger, assez drôle, et la voix-off du personnage principal, Buscapé, nous présente une galerie de personnages charismatiques qui évolueront tout au long du film : Béné, Zé Pequeno, Cabeleira, etc. Le film est découpé en chapitres d'une durée variable, chacun avec son thème, ses personnages, son ambiance. A la nostalgie et la légèreté de l'enfance succède la plénitude de l'adolescence et les premiers amours puis la découverte du côté sombre des favelas, au travers de la montée en puissance d'un chef de gang particulièrement violent et stupide, fil rouge en quelque sorte du film, et autour duquel tournera la majorité du scénario. Le montage du film a choqué certaines critiques. La réalisation est épileptique, clipesque pour reprendre un néologisme courant depuis la fin des années 90 et la génération MTV, le réalisateur aime se regarder filmer. L'image est proprement sublime, la photographie impressionnantes avec ses couleurs chatoyantes, la musique typiquement locale ajoute à cette ambiance atypique, parfaitement retranscrite. Ce qui peut faire penser à du Tarantino. Qu'on fasse un truc aussi fun d'un sujet aussi grave a dérangé pas mal de monde, donc. Pourtant, le film se veut aussi pertinent et dénonce sans clichés la violence des favelas, la corruption des forces de l'ordre et l'hypocrisie générale du système au travers de scènes chocs, notamment une des plus connues, mal interprétée par ceux qui n'ont pas vus le film, et que je ne dévoilerais pas ici pour qu'elle ne perde pas de sa saveur. Violent, La Cité de Dieu l'est, incontestablement. Passionnant, jamais ennuyeux, intelligent, délirant, émouvant, drôle, puissant, voilà un film indispensable, que j'aime à conseiller autour de moi tant la déception est peu probable.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2108 abonnés Lire ses 3 132 critiques

    5,0
    Publiée le 16 juillet 2014
    Ouah la claque ! Je suis assez bluffé du rythme, de la patte visuelle et du talent ici exprimé pour permettre cette balade incroyable dans les favelas de Rio. L’univers est riche, l’histoire est crue, mais le propos est puissant. Peu de choses à dire si ce n’est que j’ai ici à faire à un grand chef d’œuvre qui m’est très cher…
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 265 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 5 août 2010
    Vraiment hallucinant! L'histoire est géniale et les décors impressionnants! Les jeunes acteurs sont très bons aussi!
    ghyom
    ghyom

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 150 critiques

    3,5
    Publiée le 12 mars 2014
    La Cité de Dieu c'est la chronique sur 2 décennies de la violence dans cette favela de Rio surnommée injustement La Cité de Dieu. On y suit à travers les yeux Buscape, enfant qui se rêve photographe mais personnage malheureusement trop neutre pour qu'on puisse s'y attacher, le destin de plusieurs enfants et principalement de Ze Pequeno : gamin psychopathe, ultra-violent et colérique qui se hissera à coup de meurtres à la tête du plus puissant gang de la favela. Si on ressent fortement les influences Scorsesiennes et Tarantinesques et qu'il faut particulièrement souligner la qualité du montage qui permet d'agencer entre elles, ce qui semblent être des anecdotes séparées, pour finalement s'intégrer dans cette fresque gigantesque et ce sans jamais perdre le spectateur, on pourra reprocher la maladresse de quelques mises en scène et de certains dialogues. Mais le principal défaut de ce film, à mon sens, c'est que, pendant 2h et même pendant les 20 dernières minutes pourtant explosives, la violence montrée n'est ni esthétisée (et presque jubilatoire) comme chez Tarantino, ni choquante comme celle de Taxi Driver ou d'Orange Mécanique. Incompréhensiblement, la mise en scène de la violence ne m'a pas touché, pas interpelé. Un documentaire aurait eu plus d'effet car plus réaliste. Un Tarantino aurait rendu la violence "sexy". Un Kubrick l'aurait dénoncé. Et un Scorsese nous aurait trouver quelques manières de nous faire froid dans le dos. Ici la violence est acceptée et "acceptable", comme elle l'est probablement dans ces favelas, ce qui était peut être le but du réalisateur, mais qui finalement me laisse assez froid. Bref, si ce film ne m'a pas séduit totalement, il reste quand même un joli film.
    willydemon
    willydemon

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 1 544 critiques

    4,5
    Publiée le 10 février 2010
    Une vraie claque, qui dépeint l'univers de violence dans laquelle beaucoup de Brésiliens vivent. Regardez le.
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 118 abonnés Lire ses 1 761 critiques

    4,5
    Publiée le 5 février 2012
    Film d'une violence absolue. Ces adolescents qui s'entretuent froidement pour le pouvoir dans les Favelas, nous renvoient à notre propre sauvagerie bien enfouie au plus profond de nous. Un film magistral et traumatisant dont on ne ressort pas indemne.
    mr. edward
    mr. edward

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 495 critiques

    5,0
    Publiée le 23 novembre 2010
    Monstrueux ! tout simplement une p$tain de bonne grosse claque dans la tronche. La réalisation et le rythme du film ne nous laisse aucun répit et nous prend par la main pour nous lâcher qu'au moment du générique de fin. à regarder de préférence en vost tant la vf est un peu pourris.
    Cyril  V.
    Cyril V.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 21 critiques

    5,0
    Publiée le 23 mai 2017
    En 2003, Fernando Meirelles décide de réaliser l'excellent film : "La Cité de Dieu". Le principal point fort de cette oeuvre est évidement son réalisme et sa crédibilité car j'imagine bien que la vie dans les favelas brésilienne doit malheureusement ressembler à ce train de vie ci ainsi qu'à cette difficulté quotidienne et c'est ce que Fernando Meirelles cherche à démontrer. En effet, cette oeuvre montre bien par exemple, le souhait des caïds à se faire respecter en utilisant tous les moyens mis à disposition tout en embrigadant n'importe quelle personne qui lui passe sous la main (même des enfants très jeune). Ils vont aller jusqu'à les soumettre jusqu'à ce qu'ils obéissent sans broncher car dans ces endroits très pauvres tout le monde veut absolument s'en sortir à n'importe quel moyen et se sentant puissant et sont pour beaucoup en quête de pouvoir en cherchant à monter en grade en suivant ces caïds qui profitent de leur naïveté. Donc ces personnes cherchent à s'en sortir mais en choisissant la solution de la facilité : la drogue, la violence ainsi que les armes. D'autres souhaitent s'en sortir en évitant d'être attiré par des faits illégaux, même s'il est parfois très dur de rester dans le droit chemin (comme on peut le voir avec le narrateur et héros Buscapé ou encore avec Manu le Coq) avec une corruption présente qui n'aide pas à s'en sortir. Bien sûr, dans ces endroits, la paix est parfois très fragile et dépend parfois de peu et parfois d'un Homme. Cependant, en dehors de cette critique sociale, Fernando Meirelles réalise cette oeuvre merveilleusement bien et raconte cette histoire également très bien par l'intermédiaire de Buscapé et met par moment en avant une critique du racisme blanc et noir. La pseudo happy end est encourageante et donne de l'espoir pour l'avenir dans les favelas où il est possible qu'un jour tout s'arrange. Donc ce film de Fernando Meirelles est en un mot excellent.
    J-Pierre R
    J-Pierre R

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 76 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juin 2013
    Excellent film qui montre bien la vérité dans les favelas, c'est triste mais c'est souvent sa. Un film touchant.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5843 abonnés Lire ses 10 605 critiques

    4,0
    Publiée le 9 octobre 2013
    « A la citè de Dieu, si tu te barres, t’es cuit. Et si tu restes, t’es cuit aussi »...Sèlection officielle Cannes 2002 (hors compètion) pour cette plongèe en apnèe au coeur d'une favela de Rio à travers une galerie de portraits d'enfants dèlinquants qui dèmarrent leur « carrière » dans les annèes 60! Dans "La citè de Dieu", il n'y a qu'une seule loi: celle de la violence...Pas de sèquences gratuites: elles renseignent sur ce qu'il se passe loin de notre continent et de notre traintrain quotidien! La duretè du propos, le traitement proche du documentaire et la virtuositè de la mise en scène (qui rappelle parfois celle de Martin Scorsese et de Kathryn Bigelow pour le montage) vous laisseront K.O debout! Une rèussite totale de Fernando Meirelles pour un film puissant qui ne correspond pas exactement à la carte postale traditionnelle de Rio et qui ose montrer l'horreur a l'ètat brute! Comme la scène des deux gamins (le choix entre une balle dans le pied ou la main) qui est d'un tel rèalisme qu'elle fait froid dans le dos! On notera pour finir une interprètation remarquable de Leandro Firmino da Hora (Petit Zè) et de ceux qui l'entourent! En particulier Alexandre Rodrigues (Fusèe, le photographe) et Phellipe Haagensen dit Benè...
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3292 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    4,0
    Publiée le 18 octobre 2007
    Il faut avouer que la patience est légèrement de rigueur pour cette Cité de Dieu, qui a un peu de mal à trouver son rythme. Et puis, l'ensemble avancant, on finit vraiment par rentrer à l'intérieur de la "Cité", et à se rendre à quel point Fernando Meirelles est doué pour retranscrire le milieu. Et même si quelques effets sont peut-être un peu trop appuyés, l'ensemble n'en reste pas moins assez impresionnant, grâce à un réalisme d'une violence inouïe, et des personnages qui sonnent juste de bout en bout. Certaines scènes sont même assez incroyables, et c'est également une peinture sociale que dresse Meirelles, apparemment terrifié par ce qui se passe dans son pays. Les acteurs sont quant à eux exceptionnels. Bref, un film choc, étonnant, qui marquera aussi bien les mémoires qu'il éveillera les consciences. Vraiment très fort.
    Terreurvision
    Terreurvision

    Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 499 critiques

    5,0
    Publiée le 17 décembre 2012
    Un scénario dense et passionnant, une mise en scène brillante et inspirée, des personnages haut en couleur interprétés majoritairement par des acteurs amateurs, recrutés sur place et bourrés de talent, pour un western urbain épique et culte. Attention, chef-d’œuvre !
    NusaDua
    NusaDua

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 576 critiques

    4,5
    Publiée le 8 mai 2012
    Courez le voir si la violence ne vous effraie pas. Terriblement réaliste, et magnifiquement réalisé, la Cité de Dieu traite de sujets brulants pour la société brésilienne, l'adolescence dans les favelas au contact des traffics et des gangs. Excellent film.
    weezlesanguinaire
    weezlesanguinaire

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 402 critiques

    5,0
    Publiée le 31 août 2012
    Un de mes films de chevet . Scénario tres bien ecrit réalisation inspirée acteurs a la hauteur bande son décapante , tous ces ingrédients font de ce film un chef d œuvre du septième art . Pour ceux qui ne l ont pas encore vu n hésitez pas une seule seconde .
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 23 novembre 2013
    Tout le charme réside dans le montage, on est pas dans une trame linéaire. Du coup, les éléments se délient les uns après les autres, ce qui crée certains effets surprise. Bien joué.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top