Mon compte
    Kwaidan
    note moyenne
    4,1
    129 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Kwaidan ?

    21 critiques spectateurs

    5
    8 critiques
    4
    7 critiques
    3
    6 critiques
    2
    0 critique
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    serbitar38
    serbitar38

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 178 critiques

    5,0
    Publiée le 8 juin 2011
    Un pur joyau du cinéma japonais ! Une recherche visuelle hallucinante, voir si je ne m'abuse carremment avant gardiste pour l'époque (1965).
    Kwaïdan est, excepté quelques rares séquences, intégralement tourné en studio, ce qui laisse libre cours au surréalisme des décors ainsi qu'à de fantastiques jeux de lumière. Théâtre japonais, poésie et fantastique s'entremêle avec toute la virtuosité et la sensibilté de Kobayashi à travers quatre contes certes classiques mais néanmoins fascinants. Du grand art !
    Karutso
    Karutso

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 51 critiques

    4,0
    Publiée le 1 août 2011
    Magnifique ce film, à voir absolument. Il fait partit des films qui sont comme des "ovnis", qui se détachent des autres et qui réellement beau.
    Le tout repose beaucoup sur l'esthétique: visant le conte, le mythe, les décors font presque imaginaire (enfin parfois ils le sont), féérique et donc très beau. L'arrière plan étant souvent une peinture.
    Très heureux de voir Tatsuya Nakadai, héros de la trilogie "la condition humaine", un très bon acteur, charismatique.
    J'ai adoré les quatre histoires.
    La réalisation est assez original, la façon dont la caméra tourne en faisant des zooms. La bande son est très bien.
    guillaume_tauveron
    guillaume_tauveron

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 83 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    En quatre histoires distinctes, Kobayashi a parfaitement retranscrit non seulement l’esprit des légendes de fantomes japonaises, mais également l’essence même de l’art japonais. Les décors magnifiques de couleurs s’habillent de sobriété et émerveillent les sens de leurs beautés multiples, notamment dans la deuxième et troisième histoire. Véritables peintures vivantes, les personnages y évoluent avec une grâce et une sensibilité rappelant parfois celles du théâtre Nho ou du Kabuki dont les décors s’inspirent. Kobayashi n’hésite d’ailleurs pas à narrer un long passage avec un unique change de Nho accompagné de koto, intercalant ci et là des images d’estampes japonaises. A cet incroyable étalage d’esthétisme autant visuel que sonore vient s’ajouter toute la poésie et le charme de ces vieux contes japonais, parfois terrifiant, emplis de fantômes et de démons où le surnaturel semble côtoyer intimement le quotidien. Pour cette œuvre titanesque durant pas moins de 3h15, le film a nécessité un an de tournage et des années de préparation. Kwaidan semble être un grand cri de son auteur, comme pour intégrer au présent toute la richesse d’une culture en passe de se diluer dans le mondialisme, et comme une récompense, ce film grâce à qui l’authenticité et la merveille de l’art japonais n’est plus à prouver, s’inscrit au panthéon des œuvres d’art.(+de critiques sur http://www.guillaumetauveron.com/Textes/chroniques_films.htm)
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 28 décembre 2008
    Un chef d'oeuvre , hélas oublié de nos jours.
    Les images sont superbes.
    La musique envoutante.
    Il est vrai que lors de sa sortie , ce film a
    décroché de nombreux prix
    Michouette
    Michouette

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

    4,5
    Publiée le 16 octobre 2022
    La mise en scène sublime donne parfois l'impression de regarder une peinture tant les images sont splendides. Kwaidan ne s'oublie pas de si tôt et fait parties des plus grands films du cinéma japonais. C'est peut être un peu long mais qu'est ce que c'est beau ! Kobayashi est un grand maître au même titre que Kurosawa.
    LDN®
    LDN®

    Suivre son activité Lire ses 38 critiques

    4,0
    Publiée le 24 novembre 2020
    C'est un excellent film, malgré quelques longueurs et l'inégalité (niveau qualitatif) des récits... Kobayashi ose se mesurer au maître (Mizoguchi) en décidant d'adapter lui aussi le conte du mari trompeur et de la maitresse spoiler: fantôme
    . Kobayashi est un styliste, il n'hésite donc pas à user des couleurs de manière outrancière, des travellings élégants, des acteurs expressifs, etc. Là où Mizoguchi jouait sur la retenu (plan statique, musique minimaliste, etc.), Kobayashi joue au baroque... Nous avons donc 2 interprétations opposées de ce conte japonais ancestral, je vous invite à voir les 2... Pour ma part, celui de Mizoguchi (puisqu'il joue sur la retenue), sera toujours mon préféré, mais ceci n'est que purement subjectif, la comparaison n'a pas lieu d'être
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top