Notez des films
Mon AlloCiné
    La Maison au bout du monde
    note moyenne
    3,2
    166 notes dont 33 critiques
    répartition des 33 critiques par note
    9 critiques
    15 critiques
    5 critiques
    2 critiques
    1 critique
    1 critique
    Votre avis sur La Maison au bout du monde ?

    33 critiques spectateurs

    Flowcoast
    Flowcoast

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 199 critiques

    3,0
    Publiée le 9 février 2011
    Un film qui joue sur le côté amusant , et triste . En tout cas, ce film très peu connu a un certain niveau , qui fait qu'on ne regrette pas de l'avoir vu . Entre une histoire d'homosexuels et d'hétéros , La Maison au bout du monde s'avère efficace , avec notamment Colin Farell et Robin Wright Penn . En tout cas, ce film n'est pas trop surprenant , mais l'histoire , malgré quelques détails négatives , est prenant . Au contraire de film un peu trop monotone , et vachement ennuyeux . En tout cas , ce film est une petite surprise , vu que ce n'est pas connu , en tout cas , c'est un beau film sur la vie et les amours.
    Clarisse N
    Clarisse N

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 335 critiques

    4,5
    Publiée le 3 novembre 2010
    quelle claque !!! totalement délirant ce film, Robin Wright est excellente en déjantée, et Collin Farell touchant au possible. Un film peu connu qui surpasse les 3/4 de tous les films sans âme et sans émotion.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2077 abonnés Lire ses 5 786 critiques

    3,0
    Publiée le 31 janvier 2011
    La Maison au bout du monde (2003) est un très beau drame, hélas passé inaperçu en France. On y fait la connaissance de deux adolescents, inséparables (voir plus), où chacun trouve chez l’autre ce qui lui manque (l’amour d’une famille pour l’un et la liberté pour l’autre). Tous deux se retrouvent après quelques années de séparation, leur vie a changé, l’un est un homosexuel mal dans sa peau, l’autre aussi mais il cherche encore sa voie. Tous les deux vont réapprendre à vivre, en formant une famille auprès d’une jeune femme extravagante. Michael Mayer adapte le roman éponyme de Michael Cunningham et nous restitue ici un drame social magnifique, où il est question de différences (homosexualité), de tolérance, de famille, etc. La force du film se situe dans ses interprètes où l’on peut retrouver dans les rôles titres, le touchant Colin Farrell aux côtés de Dallas Roberts & Robin Wright Penn. Dommage que cette œuvre soit restée aussi discrète sur notre territoire !
    elisa2102
    elisa2102

    Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 1 484 critiques

    4,0
    Publiée le 17 décembre 2010
    Colin Farrell m'a supris dans ce film. Il joue le rôle d'un homme docile, vulnérable. Tellement différent de ses autres rôles. Un film d'une intensité rare, les dialogues sont profonds. A découvrir !
    Claricewins
    Claricewins

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    3,0
    Publiée le 9 janvier 2011
    Je retiendrai de ce film un grand sentiment de liberté. Voir ces jeunes vivre un ménage à trois, sans complexe, sans peur, et découvrir le monde grâce à leurs expériences, c'est le gros point fort de ce film. L'amitié sincère et l'amour qui les unit sont beaux à voir. Colin Farrell trouve là un rôle comme on lui en voit peu souvent. Les autres acteurs sont également très bons. Et il est étrangement captivant de voir la douce Sissy Spacek fumer un pétard...
    Ezri L.
    Ezri L.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 73 critiques

    4,0
    Publiée le 24 mars 2008
    Force est de croire que l'inanité du battage médiatique qui a entouré "La maison au bout du monde" a desservi le film plus qu'il ne l'a réellement promu... Communément, il ne se résume qu'à une assertion aussi réductrice que superficielle : "C'est le film dans lequel Colin Farrell embrasse un homme sur la bouche." Certes... Ce qu'on oublie souvent de préciser, c'est que ce même Colin Farrell incarne le rôle de Bobby avec une sensibilité effarante, une douceur à fleur de peau ; une composition fort singulière, ambivalente, à l'image de son personnage : un être entre la vie et l'au-delà, un ange au sens propre du terme, c'est-à-dire, asexué puisqu'il transcende la notion même de sexualité : il s'agit d'un être qui aime, tout simplement. Côté mise en scène, Michael Mayer se montre discret, laissant carte blanche à son casting solide et surtout à un script d'une finesse et d'une richesse profusionnelle. Derrière l'idéalisme, presque trop utopique pour être vrai, qui parcourt le film de bout en bout gronde une mélancolie sourde qui empoigne le coeur pour ne plus le lâcher. Les regards fuyants et les silences en disent plus long que les palabres de Bobby, éternel optimiste, qui voit les piliers de sa belle réalité s'effondrer les uns après les autres. Un très beau film, en définitive.
    Gwen R
    Gwen R

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 498 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Genial!Emouvant avec un Collin Farrell nuancé,tendre,enfantin, il irradie dans ce film mélo de la même veine que " Brokeback mountain" ou" Crazy". Un vrai coup de coeur pour ce petit film narrant un trio aimant ambigu, un Jules et Jim moderne excessivement attachant. Un must!
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 27 janvier 2014
    J'ai regardé La Maison au bout du monde, pleine d'espoir et bien je n'ai pas été déçue du tout! Ce film raconte une histoire magnifique, touchante, émouvante... C'est un hymne à la tolérance, interprété par des acteurs talentueux (mention spéciale à Colin Farrell, c'est déjà un acteur que j'apprécie mais j'avoue que la il m'a bluffée!). Voilà, ce film est petit bijou et c'est d'autant plus regrettable qu'il ne soit pas plus connu... :)
    Noonsa
    Noonsa

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 042 critiques

    4,5
    Publiée le 2 novembre 2010
    Film dramatique d'une attendrissante pudeur, jamais dogmatique et si humaniste, A home at the end of the world est avant tout un film sur l'amour dans son absolu, transcendant les positions racoleuses.
    nico550m
    nico550m

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 688 critiques

    4,5
    Publiée le 21 août 2010
    Bon film, Colin a ses débuts...
    Candice L
    Candice L

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 826 critiques

    4,0
    Publiée le 11 février 2013
    Un très beau film! De très bons acteurs, de belles musiques et beaucoup d'émotion. Un scénario original qui met en scène des personnages déjantés et attachants, singuliers et touchants.
    Juliette-Moins-Clyde
    Juliette-Moins-Clyde

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 246 critiques

    4,0
    Publiée le 13 février 2011
    Il faut être un fan assidu du réalisateur ou de l’un des acteurs pour parvenir à trouver le titre, évidemment trop long, de la Maison au bout du monde qui porte de ce fait très bien son nom. Passé donc totalement inaperçu, ce film de Michael Mayer souffre en effet de quelque carence. Outre sa renommée inexistante, il manque quelques scènes, quelques musiques, pour donner à l’aspect bouleversant du film toute sa dimension. La complexité des relations, elle, est exploitée à merveille, mais parvient à s’essouffler au détour de quelques scènes cette fois-ci de trop. Comme d’autres actrices ayant interprété des rôles extravagants, Robin Wright Penn agace parfois le spectateur, sans toutefois jamais la fâcher. Affaibli par ces quelques fausses notes, La Maison au bout du monde demeure tout de même un film imprégné d’une certaine beauté, d’une langoureuse complexité.
    vrecuim
    vrecuim

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 139 critiques

    5,0
    Publiée le 13 janvier 2008
    Oui, deux papas et une maman. Les acteurs, du plus jeune au plus âgé sont tous épatants, mais je suis éblouis par la performance de Colin Farrell. Il est tout doux, élégant, attentionné et émouvant. J'avais l'habitude de le voir en gros dur comme par exemple dans Alexandre, mais là : bravo. Le sujet du film est très beau, presque platonique s'il n'y avait une naissance, mais tout reste très discret et léger, plein de liberté et donc de tolérance entre les êtres : pas d'étiquettes homo ou hétéro, mais la vie qui coule tout simplement sans censure Judéo-Chrétienne. Si tout pouvait allez aussi bien entre les personnes, il n'y aurait plus de guerre nul part en ce monde... La liaison, surtout durable comme ça, entre les deux garçons, est très rare car souvent ça casse au bout de peu de temps ; je pense au magnifique "My own private Idaho", de Gus van Sant, bien que le contexte soit très différent, la liaison entre les deux jeunes prostitués ne dure pas longtemps. Mais dans le film avec C. Farrell il y a le ciment de la naissance de cette petite fille. Bravo encore à Colin Farrell et à Dallas Roberts, et même si c'est leur métier d'acteur, j'imagine que certaines scènes n'ont pas dû être facile a tourner. Ce film mérite beaucoup plus de critiques sur Allo Ciné, et surtout une audience beaucoup plus importante. Cela me semble indispensable. A montrer même dans les écoles.
    Noémie T
    Noémie T

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 5 critiques

    4,0
    Publiée le 5 novembre 2006
    comme le dit mon prédécesseur. Ce film est dans la même lignée que les sublimes "Brokeback montain" et "CRAZY". Colin Farrell nous offre son meilleur jeu d'acteur en compagnie d'autres acteurs très talentueux. C'est vraiment dommage que ce film ne soit pas très connu car il mérite beaucoup mieux...
    Buffalo-R
    Buffalo-R

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 156 critiques

    4,0
    Publiée le 7 septembre 2012
    Un très bon film, très touchant. Je ne sais pas trop quoi en dire, j'ai beaucoup aimé le thème de l'histoire: la complexité des sentiments et l'idée qu'une personne ne peut être parfaite, alors qu'on peut créer un être parfait avec un peu de chaque personne. Enfin je ne sais pas trop comment dire, parce que la perfection est subjective et du moment qu'on considère que les défauts permettent de complêter la personne, alors oui, on peut tout aimer chez une seule personne, il peut y avoir osmose. Bon je m'arrête là pour mes divagations pseudo-phylosophiques. Les acteurs sont très bons, je ne suis pas fan de Colin Farrell mais je l'ai trouvé très bon, très crédible. Un très bon film qui donne envie de lire le livre dont il est tiré.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top