Notez des films
Mon AlloCiné
    La 36ème chambre de Shaolin
    note moyenne
    4,1
    302 notes dont 38 critiques
    répartition des 38 critiques par note
    8 critiques
    13 critiques
    11 critiques
    5 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur La 36ème chambre de Shaolin ?

    38 critiques spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1157 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    2,5
    Publiée le 17 février 2017
    Bon, ce film a peut-être un côté fondateur dans le genre, et indéniablement il a l’esprit kung-fu, qu’il montre sous un jour plus « terre-à-terre », mais je ne crois pas qu’il y ait de quoi crier à l’enthousiasme fou comme certains le font.
    Pour être franc, l’histoire ne casse pas des briques. Une première partie très quelconque avec un méchant qui fait régner la terreur. Pour moi c’est la plus faible du lot avec une narration chaotique et un côté caricatural, vite expédié, qui reste gênant. Ensuite on a une deuxième partie, celle dans le temple Shaolin où le héros fait ses classes. Bon, c’est une suite de séquences d’entrainements. Certaines sont spectaculaires, d’autres amusantes, reste qu’il n’y a pas vraiment de propos, c’est une sorte de documentaire sur le kung-fu, avec quelques pensées philosophiques appréciables. Pourquoi pas, mais même si c’est la partie la plus réussie c’est une succession de séquences toute à la gloire du kung-fu qui manque de fluidité. Il faut dire que traiter de cinq années de formation en 1 heure et quelques, et cela en ne dégrossissant que son entrainement physique, sans jamais s’appesantir sur la vengeance qu’il rumine par exemple, c’est pas terrible. Et puis il y a la partie vengeance, tellement mise de côté pendant 5 ans (1 heure et quelques donc !), qu’elle nous revient de façon assez incongrue. On retrouve les travers du début, en moins prononcés certes, mais tout de même. Le héros recrute, élimine les méchants et rentre triomphant au temple. Voilà, affaire réglée.
    L’histoire est tout de même très moyenne, et le sens du récit reste faible. En dépit, de cela, il y a un acteur principal très charismatique. Gordon Liu a de l’allure, et il faut avouer qu’il porte solidement son personnage, ne surjouant pas et parvenant à lui donner, malgré un scénario qui ne l’aide guère, une certaine profondeur. Il est entouré d’acteurs corrects eux aussi, malgré des méchants caricaturaux et assez cabotins et des acolytes dans la dernière partie assez typiques de l’humour « balourd » asiatique. Lorsque je parle d’acteurs corrects je pense surtout aux moines, tous très bien campés, et qui ne sont pas pour rien dans la qualité supérieure de la partie centrale du film.
    Reste la forme. Pour ma part, le film est un peu inégal. Si le film possède des scènes d’action lisibles grâce à un réalisateur convaincant qui offre une mise en scène fluide, sans effet de style intempestif, et toujours à parfaite distance des acteurs, elles ne sont pas aussi énormissimes que je le supposais à la lecture de certaines critiques. Ok les chorégraphies sont bonnes, quoique clairement trop « jouées », avec une dimension démonstratif, mais il y a des choses assez gênantes. Je pense à certaines armes, qui font vraiment carton-pâte (la hache au début !), au sang orange, et à des scènes frôlant le ridicule (le type qui reçoit une dizaine de coups d’épée dans le ventre et qui continue de faire arghhhh avant de mourir brutalement !). En clair, c’est assez frustrant, et de la même manière les séquences d’entrainements ne sont pas toutes égales. Certaines tirent en longueur pour ce qu’elles montrent tout de même. Après, il y a des décors de belle facture, la photographie est assez belle, ce n’est pas un film ridicule.
    Néanmoins, je ne vois pas trop en quoi La 36e chambre de shaolin est un film mémorable. C’est un film de kung-fu, qui a cela de bien de nous montrer finalement plus la phase entrainement que la phase combat, mais en dehors de cela une histoire bien faible et une interprétation inégale plombent assez un métrage qui possède aussi des aspérités formelles. 2.5
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1821 abonnés Lire ses 3 786 critiques

    5,0
    Publiée le 17 juillet 2015
    La 36ème Chambre de Shaolin est un film que j'ai depuis un paquet de temps mais je préfère les Wu Wia Pian aux Kung Fu Pian de manière générale. Cependant ce film est assez exceptionnel. Il s'ouvre sur un des générique les plus classe qui soit, on voit le héros qui s'entraîne avec des anneaux autour des bras, ça fait du bruit, il enchaîne les chorégraphies, c'est vraiment impressionnant... tout est fait pour nous mettre l'eau à la bouche.

    L'histoire ensuite est simple et universelle, un type qui veut apprendre le kung fu pour repousser l'envahisseur qui a tué son père... Il est nul au début et puis il fait preuve d'aptitudes exceptionnelles au fur et à mesure qu'il s'entraîne. J'aime beaucoup cette phase d'entraînement, c'est la majeure partie du film et c'est vraiment impressionnant alors qu'en pratique c'est pas forcément grand chose (la mise en scène et l'empathie pour le personnage font beaucoup), il porte des sceaux ou donne des coups de tête à des sacs de sable...

    C'est très gratifiant de voir le maître sourire lorsqu'il arrive enfin à accomplir la tâche qui lui a été allouée.
    D'habitude les phases d'entrainement me saoulent un peu, j'attends le combat final, que ça explose... Mais vu qu'ici il est dynamique, bien rythmé, il n'a rien à envier au combat final...

    Si ce ne sont pas les chorégraphies les plus impressionnantes que j'ai pu voir, elles restent vraiment réalistes et assez viscérales par moments...

    J'aime également le parcours du personnage qui commence avec du ressentiment et qui finalement acquiert malgré tout une certaine sagesse sans pour autant perdre de vue son objectif.

    Les méthodes d'apprentissage sont très intéressantes, j'aime cette façon où pour apprendre il faut en chier, on n'a rien sans rien et ça ne tombe pas du ciel. Et même s'il est doué, s'il s'entraîne ça lui prend un laps de temps assez conséquent et il souffre pas mal. Il doit tout faire pour ignorer cette douleur, la maîtriser.

    En gros j'ai pris mon pied comme rarement devant ce film qui dure 1h50, qui ne possède aucun temps mort et qui, il faut bien le dire transpire la classe sans être poseur pour autant. Un beau et grand film !
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1956 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    4,0
    Publiée le 10 août 2013
    Je n'ai pas vu un grand nombre de films Shaw Brothers mais je ne vois pas comment "La 36ème chambre de Shaolin" pourrait ne pas être considéré comme un classique de la firme. Déjà une chose qui ne peut décevoir personne, ce sont les séquences d'action (avec leurs bruitages qui ont l'air de venir d'une autre planète !!!), remarquablement bien diversifiées car le réalisateur a su utiliser habilement le prétexte de son scénario dans ce sens, superbement chorégraphiées et où on sent bien que les acteurs se donnent à fond. Ensuite, le scénario, qui est divisé en trois parties et dont la meilleure est sans conteste celle du milieu se déroulant dans le temple de Shaolin, est suffisamment solide pour constituer une bonne base. Et pour finir, Gordon Liu a un putain de charisme. Résultat, une oeuvre qui n'a pas du tout usurpé son statut de film culte.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 410 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    3,5
    Publiée le 2 décembre 2012
    C’est toujours un bon petit plaisir que de visionner cette "36ème chambre de Shaolin", en grande partie grâce à la réelle qualité de ses séquences de combats et pour l’excellente prestation de Gordon Liu qui campe avec une grande fougue le personnage de Liu Yu-Te qui décide d’intégrer le temple de Shaolin afin de combattre par la suite les Mandchous. Par contre, les trente premières minutes ne sont pas forcément très prenantes, car il faut clairement attendre que l’action se situe dans le Temple Shaolin pour que l’histoire soit véritablement passionnante. Mais à partir de ce moment-là, on est vraiment happé par ce film d’arts-martiaux qui devrait clairement plaire à tous les aficionados du genre.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2447 abonnés Lire ses 5 732 critiques

    3,5
    Publiée le 22 novembre 2019
    Pas mal du tout ce 36ème Chambre de Shaolin, l’histoire est simple mais le récit est entraînant et son héros bien sympathique (c'est le rôle le plus célèbre de Gordon Liu dont je viens d'apprendre qu'il est le frère du réalisateur, son père l'a adopté) de plus les scènes de combats sont spectaculaires et la quête initiatique dans le monastère Shaolin nous offre plusieurs séquences qui nous montrent un bel exemple des arts martiaux (même si par moment on peut trouver ses séquences un peu longues) ; avec beaucoup d’adresse et d‘habilité notre héros va assouvir sa vengeance contre un gouverneur joué par Lo Lieh (vedette entre autres du très bon La Main de fer).
    Le film est en fait composé de 3 parties un peu inégales mais nécessaire à l’histoire, le final aurait pu être plus fabuleux mais ce film de kung-fu nous fait passer un bon moment et il est reconnu comme l'un des meilleurs de la firme Shaw Brothers et c'est clair que dans son genre c'est une réussite même si à titre personnel je préfère des films tels que Le Sabre infernal ou La rage du tigre.
    La 36ème Chambre de Shaolin a connu 2 suites qui sont aussi agréables à suivre mais dont le ton plus dramatique du premier cède la place à un ton plus humoristique.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 17 février 2012
    superbe histoire pour l'un des meilleurs films de kung fu que j'ai vu.
    Kill-Django
    Kill-Django

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 319 critiques

    5,0
    Publiée le 3 février 2012
    Tout simplement magnifique ! Gordon Liu et sa chorégraphie sont tous simplement magique. L'histoire est génial, les acteurs et les images sont incroyable. Les citation sont fabuleuse et comme dit Mr. Quentin Tarantino sur le dvd : " La 36ème chambre de Shaolin est parmi les meilleurs films de Kung Fu de tous les temps ". C'est grandiose.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 14 octobre 2012
    L'intrigue, fondée sur une histoire de vengeance et de lutte contre l'envahisseur mandchou, sert en fait d'argument pour présenter les préceptes de l'initiation au kung-fu. Gordon Liu incarne le novice qui va gravir tous les échelons de l'apprentissage du temple de Shaolin et devenir un grand maître à son tour. L'apprentissage de l'élève indiscipliné est traité avec réalisme mais aussi avec humour. Vigueur, équilibre, vitesse sont les lois de la réussite du combattant, Le courage, la volonté, la ténacité en sont les éléments moteurs. Le spectateur est plongé dans l'univers de l'entraînement intensif et s'imprègne lui-même de l'opiniâtreté de l'élève, tellement Gordon Liu incarne son personnage avec authenticité. La philosophie de l'enseignement des arts martiaux est transposée à l'écran avec une maîtrise remarquable. Liu Chia Liang fait preuve d'une imagination débordante pour les différents exercices. On retiendra par exemple celui de la cloche ou de la bougie^. La scène du maître avec les sacs et sa férule en forme de main est assez cocasse. Les duels d'entraînement avec le maître de la discipline sont particulièrement convaincants. Lo Lieh campe le général Tien, responsable de la répression mandchoue. Ce rôle de méchant, qu'il tiendra d'ailleurs dans d'autres films, le rend singulièrement odieux contrairement à son personnage de héros dans "La main de fer" en 1972. Le duel final avec Gordon Liu est intense. Ce film est devenu une référence dans le monde des films d'arts martiaux et certainement l'un des meilleurs du genre.
    Sid Nitrik
    Sid Nitrik

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 416 critiques

    4,5
    Publiée le 21 novembre 2013
    Ce film, gros coup de cœur de Tarantino, est parfois un brin caricatural et pas toujours bien joué dans les situations hors combats/entraînements mais force est de constater que l'on s'en tamponne pas mal le coquillard étant donné une chorégraphie époustouflante des combats pour un film datant quand même de 1977. La coordination des mouvements, les enchaînements et les bruitages métalliques relèvent presque de l'art, à en reléguer des brutes comme Steven Seagal ou Chuck Norris au rang de sous-merdes des arts martiaux. La longue phase d'initiation au sein de Shaolin est tout bonnement géniale à tel point que si Liu Chia-Liang avait décidé d'en faire 3h, en nous présentant chacune des 35 chambres une par une, n'aurait pas été dérangeant. Et ces vieux bonzes qui vous tâtent les côtes à la moindre erreur... Aucun temps morts, un film d'arts-martiaux ES-SEN-TIEL.
    caro18
    caro18

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 2 213 critiques

    1,0
    Publiée le 26 mai 2012
    Scénario simpliste(un gentil s'entraine très dur pour combattre les méchants), bruitage ridicule et faux sang fluo.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1400 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    3,5
    Publiée le 11 mars 2018
    Sommet du film de kung-fu, classique indémodable du genre, "La 36ème chambre de Shaolin" est un vrai régal, une œuvre qi se redécouvre aujourd'hui avec la puissance de sa mise en scène intacte. L'histoire, mettant en scène une province de la Chine sous le joug des Mandchous, nous narre le périple de San Te pour échapper à l'oppresseur. Il se réfugie alors dans un monastère shaolin et y passe plusieurs années à apprendre le kung-fu avant de pouvoir se venger de ceux qui ont tué ses camarades. C'est donc un récit d'apprentissage tout ce qu'il y a de plus classique, mettant un peu de temps avant de démarrer pour finalement passionner totalement. A partir du moment où San Te met les pieds dans le monastère, son apprentissage est véritablement passionnant, même plus que les combats (pourtant de haute voltige) venant clore le film. En effet, chaque moment d'apprentissage est un vrai régal de mise en scène, permettant une empathie totale pour le personnage principal (impérial Gordon Liu) et offrant de véritables morceaux de bravoure rendant la vision du film tout à fait passionnante en dépit de son scénario prétexte.
    ned123
    ned123

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 1 346 critiques

    2,0
    Publiée le 29 juin 2014
    J'ai vu un film... d'une autre époque... Et il affiche vraiment son âge, tant tout est plat, ridicule et pesant, dès qu'il s'agit de jeu, de comédiens et de dialogues... Le premier tiers du film est lourd, lent, et joué avec la subtilité d'un fer à repasser lancer avec force contre un magasin de porcelaine... Evidemment, certaines scènes de kung fu sont assez intéressantes, car là, on sent une sorte de transcendance dans le jeu des comédiens qui se livrent à fond... Toutes les scènes d'entraînement au Temple Shaolin sont assez bien foutues... Dans l'ensemble, ce film fait tellement daté que les aspects négatifs prennent le pas sur les avantages... Depuis qq années, tant de progrès ont été accomplis dans le genre que ce film est bien pesant et parfois insupportable..
    lepuissant88
    lepuissant88

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 23 critiques

    5,0
    Publiée le 13 novembre 2012
    Excellent film; vous voulez de l'action ? vous en aurez du début du film jusqu'à sa fin. On passe un très bon moment en regardant ce film même excellent moment. A voir Absolument si vous aimez bien les arts martiaux car dans ce film, ça rigole pas :P
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 387 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    5,0
    Publiée le 14 octobre 2011
    Un chef d'oeuvre ! La 36eme Chambre de Shaolin est un film magistral dans lequel les combats sont orchestrés à la perfection. Gordon Liu est l'incarnation idéale du héros assoiffé de vengeance et d'intégrité. Dirigé avec maestria par Liu Chia-Liang ( à la fois chorégraphe et réalisateur du film ), il crève littéralement l'écran. La 36eme Chambre est à la fois un grand film d'aventures, un sommet du kung-fu ainsi qu'une formidable leçon de vie : un film sur le dépassement de soi et sur la capacité de l'Homme à surmonter les difficultés. La mise en scène est diablement efficace, les combats sont de toute beauté, la musique est de facture traditionnelle mais magique. Toute la partie initiatique du personnage de Gordon Liu m'a bluffé : on voit effectivement que le film de Liu Chia-Liang ne se limite pas aux scènes d'actions. Même le scénario ( pourtant assez simple ) est bien ficelé ( et donc passionnant ). Un classique du genre ainsi qu'une référence pour de nombreux cinéphiles. A côté de ce petit bijou, Kill Bill n'est qu'un vulgaire faire-valoir. Jubilatoire !
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 323 abonnés Lire ses 3 214 critiques

    3,5
    Publiée le 1 septembre 2013
    Bon film qui nous présente quelques aspects du kung-fu shaolin. Ces démonstrations et chorégraphies sont d'ailleurs ce que l'on doit retenir de ce long métrage à défaut d'un solide scénario. Cette initiation demeure toutefois passionnante et la durée du long métrage passe à une vitesse folle. Du bon boulot mais non exempt de défauts.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top