Notez des films
Mon AlloCiné
    Frères
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Frères" et de son tournage !

    L'origine du projet

    "Je voulais parler de l'absence. Partir de deux frères qui ne se sont pas vus pendant 16 ans, et ne se sont jamais vraiment connus, pour essayer de les rapprocher. Je me suis posé la question de savoir s'il était possible qu'un jeune homme puisse avoir eu un frère à un moment donné et ne plus s'en souvenir du tout. De là est venue l'idée de la prison comme raison de la séparation, et d'un grand frère qui prendrait le risque de rompre sa "semi-liberté", non pas pour se faire la belle, mais pour recréer de toutes pièces un lien familial disparu."

    Premier long-métrage

    Frères, présenté en 2003 aux Rencontres Internationales de cinéma de Paris, est le premier long-métrage d'un cinéaste qui a déjà signé plusieurs courts, dont deux ont été séléctionnés à la Quinzaine des Réalisateurs, à Cannes. En 2001, HK, avec Garance Clavel, y a d'ailleurs été récompensé.

    "A l'arraché"

    Xavier De Choudens revient sur les conditions du tournage de Frères : "C'est un film fait à l'arraché avec une équipe extrêmement réduite, 18 jours de tournage, et quatre régions différentes (le Nord, Paris, la Franche-Comté, la Picardie). Nous devions au départ, pour des raisons économiques, tourner en DV, mais au dernier moment, avec mon producteur, nous avons pris le "risque" de tourner en super 16, en sachant que, vu le budget, je n'aurais alors tout au plus que trois ou quatre prises par scène. Ce choix était crucial. J'ai pu ainsi traiter le thème de la douleur et de l'absence à travers l'image comme je l'avais fait auparavant pour les dialogues, et par la suite durant le travail du montage son."

    Riaboukine "co-auteur" ?

    Le réalisateur a écrit le rôle de Serge en pensant à Serge Riaboukine. Le comédien se souvient de cette expérience : "C'est impressionnant pour moi de voir à quel point Xavier De Choudens a l'air de ne pas s'inquiéter sur un plateau. Et puis, il aime vraiment les acteurs. Il sait précisément ce qu'il veut et en même temps, il donne beaucoup de libertés, il vous laisse vous glisser dans le personnage. A tel point qu'un jour il m'a dit que j'étais le "co-auteur" du film ! C'est la chose la plus agréable à entendre pour un acteur et peu de metteurs en scène ont cette délicatesse."

    Du rire à l'émotion

    Le scénario de Frères a été coécrit par Olivier Dague, qui était déjà le coauteur de Rire et châtiment, la comédie d'Isabelle Doval avec José Garcia.

    Influences

    Xavier De Choudens fait preuve d'éclectisme dans ses influences, qui ne sont pas exclusivement cinématographiques : Je me suis énormément nourri de cinéma mais aussi d'expositions d'art contemporain, d'installations photographiques, de sculpture, de jeux vidéo, mais également de fiction télé, notamment les séries américaines de ces dix dernières années, confie-t-il. "Des cinéastes comme Jean-Pierre Melville ou des mangas japonais comme Ghost in the Shell m'ont également beaucoup apporté.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Soul (2020)
    • Minuit dans l'univers (2020)
    • Tenet (2020)
    • Avatar 2 (2022)
    • Songbird (2021)
    • Wonder Woman 1984 (2020)
    • 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017)
    • xXx (2002)
    • Mourir peut attendre (2021)
    • After - Chapitre 2 (2020)
    • Ready Player One (2018)
    • L'incroyable histoire de l'Île de la Rose (2020)
    • L'Oubli que nous serons (2020)
    • Robin des Bois (2018)
    • Sans identité (2011)
    • Pieces of a Woman (2021)
    • Orgueil et préjugés (2005)
    • Santa & Cie (2017)
    • Brooklyn Affairs (2019)
    • Drunk (2020)
    Back to Top