Mon compte
    Che - 1ère partie : L'Argentin
    note moyenne
    2,9
    2422 notes dont 410 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 410 critiques par note
    59 critiques
    118 critiques
    37 critiques
    95 critiques
    72 critiques
    29 critiques
    Votre avis sur Che - 1ère partie : L'Argentin ?

    410 critiques spectateurs

    snake_solid
    snake_solid

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 914 critiques

    3,0
    Publiée le 27 décembre 2010
    Ernesto Che Guevara, un personnage qui a marqué l'histoire. Révolutionnaire dans l'âme, prêt à tout pour sauver son pays de la dictature, cet homme n'en reste pas moins quelqu'un de très gentil, accueillant, bourré de principes et qui est prêt à aider son prochain. Tous ces sentiments, états d'âme sont parfaitement retranscrits dans le film grâce à la puissance de la performance de Benicio Del Toro. L'acteur semble être né pour le rôle puisqu'il incarne à la perfection le "Che". La ressemblance étant même frappante. Au niveau du film lui-même, Soderbergh a fait du beau boulot. La mise en scène est brillante, les décors, les costumes reconstituant très bien Cuba. La photographie est aussi très belle. Le scénario, lui, est très intéressant à suivre et alterne souvent entre deux thèmes majeurs: la guerre et les idées politiques.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 835 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    1,0
    Publiée le 3 septembre 2012
    Soderbergh n'a du se documenter beaucoup pour faire ce petit film. Le début commence sur les chapeaux de route, en nous présenter le Che venu faire un discours à New York, sans chercher à nous expliquer comment ce toubib argentin avait commencé son combat politique avant de rejoindre la révolution cubaine. De plus, ce film qui se veut être un biopic fait l'impasse sur la psychologie des personnages, ce qui fait que si on le le compare à un film tel que "Viva Zapata" on ne peut que déplorer amèrement le manque de maitrise scénaristique des personnages. Quand à l'aspect politique du film, que certain disent engagé, il faut espérer qu’il y en aura un minimum dans le second opus (avec les charges ministérielles du commandante et les désaccords entre les dirigeants: Castro communiste, Guevara socialiste et les autres nationalistes) car celui-ci ne s'intéresse qu’au coté militaire de la révolution castriste. Ce petit film de guérilla ne vaut finalement que pour la performance de Del Toro.
    GabbaGabbaHey
    GabbaGabbaHey

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 1 583 critiques

    1,0
    Publiée le 28 juin 2011
    Steven Soderbergh, en faisant ce biopic sur Che Guevara, s'attaque a un sujet très intéréssant, sauf que voila.. Les mots me manquent pour décrire tant d'ennui, un tel manque de force. On nous montre l'histoire comme ca, sans aucune recherche, sans envie apparente de faire quelque chose de grand, de beau. C'est mou, vraiment trop mou, trop inconsistant.
    ninilechat
    ninilechat

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 564 critiques

    1,0
    Publiée le 8 janvier 2009
    Steven Soderbergh. Le plus surfait des metteurs en scène. Truqueur, malhonnète, cinéma faux, préfabriqué. Dès "Sexe, mensonges et video", objet conçu pour plaire à Bobochik, critique à Libé. Et ça a marché! Que dire des "Ocean-je-ne-sais-plus-combien-mais-y-en-a-marre".... Il s'attaque au Che. Bon. Et en deux parties, en plus. C'est comme pour Mesrine: maintenant, vous avez droit à UN pour le prix de DEUX. Pendant plus de deux heures, vous vous tapez d'interminables marches dans la jungle cubaine, pan-pan-pan, puis dans de délicieuses petites villes hispaniques, pan-pan-pan, sans même qu'on suive bien le déroulement des faits, entrecoupées de séquences montrant le Che en séance à l'ONU. Qui était-il? Que pensait-il? Vous n'avez pas payé pour ça, faut pas trop en demander. On sait juste qu'il était très-très honnête, très-très humain, faut vraiment qu'il ait à faire à un voleur /violeur pour qu'il y ait exécution. Bon, ça ressemble plutôt à un biopic pour la télévision qu'à un film.

    Evidemment, il y a Benicio del Toro, prodigieux, mimétique, on l'adore, Del Toro, depuis qu'il est apparu à côté de Kaiser Soze.... en 1995, ma fois!

    Est ce que ça sufit à faire un film? Ben non, ça suffit pas.
    Mais, la performance de benicio del Toro v aut au film son étoile....
    Don Keyser
    Don Keyser

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 1 640 critiques

    1,5
    Publiée le 24 juillet 2012
    S'engageant sur l'histoire d'un grand personnage, "Che - 1ère partie : L'Argentin" est loin d'être à la hauteur. En effet, la réalisation est parfois repoussante, le scénario n'est pas assez travaillé et le rythme est ennuyeux. Le spectateur a beaucoup de mal à être captivé voire à tout comprendre, le long-métrage ressemble à un documentaire et perd de son intérêt. Néanmoins, Benicio Del Toro joue très bien comparé à certains autres acteurs. Au final, c'est donc un film qui peine à entraîner le public malgré de bonnes idées.
    annereporter94
    annereporter94

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 006 critiques

    2,5
    Publiée le 13 janvier 2009
    Autant le dire d'emblée: je n'ai pas été emballée... il faut vraiment bien connaître l'histoire de Cuba (enfin surtout cette période-là) pour y comprendre quelque chose. Soderberg bannit toute émotion. Un mort et hop on passe à la suite... décevant et malgré tout on attend la suite...
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    2,5
    Publiée le 17 janvier 2009
    Bien ,mais un brin poussif ,un bon film quand même malgré des longueurs .
    PhilippeToile
    PhilippeToile

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 740 critiques

    4,0
    Publiée le 10 janvier 2009
    À la fois intimiste et spectaculaire, la réalisation de Steven Soderbergh fait preuve d’une maîtrise narrative exemplaire. Du quotidien des guérilleros dans la jungle humide et poisseuse de Cuba, aux combats de rue qui précèdent l’entrée triomphale dans La Havane, la caméra se fait discrète et génère un réalisme accentué par l’absence de truquages numériques. Benicio Del Toro campe un Che Guevara plus vrai que nature, avec un charisme qui doit tout à la sobriété de son interprétation. Personnage ambigu, révolutionnaire convaincu et iconique, le Che est dépeint avec un recul qui sous-entend l’objectivité, bien que sa face sombre et parfois meurtrière soit un peu occultée. Attendons toutefois la deuxième partie avant de porter un jugement définitif sur un œuvre qui va sans doute marquer les esprits.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 20 novembre 2009
    Une reconstitution soignée de la vie du Che et des évènements politico-militaires à Cuba durant cette période.

    Benicio Del Toro est frappant de ressemblance et de crédibilité, tout comme Demian Bichir (Fidel Castro).

    Certes, le Che y est présenté sous son meilleur jour uniquement, mais le film étant inspiré de son autobiographie...

    On pourra juste regretter les aller retour du montage entre New York en 1964 et les évènements de la Révolution cubaine.Mais à voir si le personnage et la période intéressent.
    Pascal I
    Pascal I

    Suivre son activité 373 abonnés Lire ses 3 647 critiques

    4,0
    Publiée le 19 octobre 2010
    Bon film historique de l'emblématique révolutionnaire idéaliste qui ne voulait pas seulement "libérer" Cuba mais toute l'Amérique du sud. Del Toro excellent. A voir pour une page d'histoire.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 287 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juin 2010
    Un biopic à la fois rythmé et passionnant, spectaculaire et réaliste. Charismatique comme jamais, Benicio Del Toro incarne Guevara avec une autorité naturelle indiscutable. Les scènes de combats dans la jungle sont aussi époustouflantes que les passages évoquant les doutes du guérillero.
    cristal
    cristal

    Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 789 critiques

    3,5
    Publiée le 25 juin 2011
    Dans cette première partie, Soderbergh, par le truchement de parti pris radicaux et d'une extrême intelligence, intervertit l'idée d'un personnage légendaire avec ses troupes. C'est invisible ou presque qu'apparaît le Che, non pas invisible dans le cadre, mais jamais souligné à l'écran, comme si le film ne portait pas sur lui mais sur le cercle autour de lui. C'est à travers les évènements historiques que Soderbergh rappelle que Ernesto Guevara est le personnage central du film, car par notre connaissance de l'Histoire et par notre interprétation des faits le récit se suffit à lui-même pour imager un personnage qui n'a pas vraiment sa place en tant que centre (comme le tente par contre la deuxième partie). C'est ainsi à côté de ses troupes, dans de splendides scènes de guérilla urbaine (dont la finale, qui dure plus de 20 minutes) aux couleurs pittoresques que s'élève le personnage, par le naturel et l'oubli de la caméra. C'est en évitant de le fixer, en évitant les plans rapprochés, les plans de visage, en évitant de s'attarder sur les détails que Soderbergh vise dans le mille. Son film est une expérience anti-biopic, et pourtant un film qui, même s'il n'est pas financé par les Etats-Unis, reste très américain dans l'âme, non pas par son budget et le sang qui s'étale sur les murs, mais dans sa manière de désamorcer les mythes fondateurs (même étrangers à l'Amérique, comme c'est le cas ici) pour y injecter des choix de scénario qui peuvent s'avérer rebutants ou alors profondément passionnants. Le film s'inscrit dans cette mode de cinéma américain révolutionnaire et qui appartient déjà à l'Histoire, tels que les frères Coen, Clint Eastwood ou Paul Thomas Anderson pour n'en citer que quelques-uns. La construction de cette première partie, malgré des ellipses très difficiles à saisir et un montage éprouvant (voire raté par moments), est en fait très simple ; Soderbergh empile au déroulement de l'action et à la troupe de soldats menée par le Che une reconstitut
    Guillaume182
    Guillaume182

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 194 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mars 2012
    Mise en scène réaliste on entre dans le vif du sujet et on découvre un personnage le Che et sa lutte révolutionnaire ainsi que son respect pour le peuple.

    Dommage que l'aspect psychologique du personnage ne soit pas très travaillé, on assiste plus à un film de guerre dans le style documentaire.

    Le film peut sembler long parfois, il y a un manque de rytme évident, mais bon ce n'est pas vraiment un film hollywoodien spectaculaire et heureusement.

    Benicio del torro excellent.
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 2 435 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mai 2012
    Un personage a partjouer par un acteur a part filer par un realisateur a part= un super bon film vivement la suite.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 26 janvier 2009
    Bon film, je ne suis pas trés film historique, mais je m'y suis accroché. meme pour les connaisseur de l'histoire du "che" on reste admiratif pendant tout le deroulement du film . Benicio est tout simplement incroyable, il a tout d'abord le physique parfait pour interpréter ernesto guevara, mais l'attitude est la meme . Pour conclure, Bon film, je serais au cinema pour la deuxieme partie !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top