Notez des films
Mon AlloCiné
    Exils
    note moyenne
    2,9
    803 notes dont 56 critiques
    répartition des 56 critiques par note
    11 critiques
    14 critiques
    7 critiques
    9 critiques
    8 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur Exils ?

    56 critiques spectateurs

    trmoh64
    trmoh64

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 83 critiques

    0,5
    Publiée le 11 juin 2009
    tres pale imitation de "ZABRYSKIE POINT" avec des cliches et stereotypes su l'algerie ;le mroc;;;;; un ratage parfait
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2504 abonnés Lire ses 5 172 critiques

    0,5
    Publiée le 25 juin 2007
    Comment se casting et ce cinéaste ont-ils fait ?! Ennuie au début et agacement à la fin... On arrive pas à s'attacher aux personnages, ce road movie est vide d'image et d'émotion... La fin nous énerve plus qu'autre chose, trop long le délire en devient épuisant... Pour le seul plaisir de voir le dilettantisme de Duris dans sa splendeur mais c'est tout !
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 643 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    4,0
    Publiée le 12 février 2012
    Une vers des origines sur fond de voyage multi-culturel énergique. Tony Gatlif est un réalisateur passionné et ça se ressent à chaque seconde. Très beau métrage, très belle mélancolie.
    cinéfyl
    cinéfyl

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 134 critiques

    4,0
    Publiée le 13 août 2008
    Un road movie original ou la musique omnipresente fait figure de 1er role tellement elle rythme toute l'aventure ,les airs gitans ou arabes accompagne le voyage initiatique (sorte de retour aux sources) de notre couple en quete de reperes dans un monde qui les depassent ;c'est un veritable hymne aux voyages,aux echanges et a la decouverte de l'autre que nous propose gatlif au travers de cette histoire pas toujours passionnante(voir la fin longuette) mais constituée de multiples petites rencontres qui font toute la force et la beauté de ce recit.Azabal est extraordianire de beauté et d'energie alors que Duris egal a lui meme reste + sobre et detaché mais il sait egalement apporter la folie ou l'emotion (les photos dans l'appart de ses parents a Alger) sur certains plans,bref un joli duo dont la scene a la fois sensuelle et drole sous les arbres fruitiers resume a elle seule la magie qui se degage de ce couple cinematographique.
    A.S
    A.S

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 637 critiques

    1,0
    Publiée le 17 mai 2008
    Voulant montrer un peu trop ses faux côtés libertins et anarchistes à deux centimes, le nouveau film de Tony Gatlif récompensé à Cannes en 2004 rate son voyage. D'une certaine façon, Exils sombre malencontreusement dans le superficiel et dans les poncifs, d'une banalité effrayante. Il n'est qu'une carte postale qui nous invite à découvrir "la beauté du monde" dans une épopée qui ressemble bien plus à un voyage au Club Med qu'à une découverte de l'inconnu par des individus en soif d'identités. De la même façon, l'aventure s'enchaîne sans grande cohérence et s'égare à de nombreuses reprises. Et beaucoup trop d'évènements sonnent faux. Et de ce fait, on y croit pas beaucoup. Maldroit donc et souvent milles lieux de ses objectifs, Exils est un film qui s'est trompé de carte. Une déception.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 161 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2008
    Le parcours de deux glandus de la France vers l'Algérie via l'Espagne et le Maroc. C'est frais, dépaysant, agréable à écouter car la musique est très belle. Mais ça ne casse pas trois pattes à un canard : dialogues creux, quelques temps morts notamment la scène de danse à la toute fin du film, la vision superficielle des cultures espagnole et maghrébine. C'est ce dernier point qui me gène le plus finalement.
    Florent T
    Florent T

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 439 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juin 2008
    Encore une fois Gatlif nous fait voyager grâce à ses images splendides mais surtout ces musiques envoutantes. Néanmoins, un peu déçu à côté de Transylvania malgré le bon jeu des acteurs. Peut-être aussi car la première scène du film donne "trop" l'eau à la bouche (quelle musique !), je me la suis même repassé en boucle comme la plupart de ses musiques. En plus d'être un bon scénariste, Gatlif est un excellent musicien.
    Julien B.
    Julien B.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 187 critiques

    0,5
    Publiée le 24 septembre 2012
    Un film sans queue ni tête, qui ne veut rien dire et n'amuse pas.
    Alexandre B
    Alexandre B

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 114 critiques

    1,0
    Publiée le 1 août 2007
    Je ne peux pas dire que j'ai détesté ni même dire que j'ai adoré. L'histoire est introduite sans douceur, il n'y a pas vraiment de début (et de fin ?), trop de passages restent inexpliqués, des longueurs se font sentir, mais à côté les acteurs font sincères et les musiques envoutantes. La scène de transe est quand même un brin soporiphique. Donc deux étoiles mais à choisir j'aurais mis entre une et deux étoiles.
    PatrickDewaere
    PatrickDewaere

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 49 critiques

    0,5
    Publiée le 15 mars 2011
    Qu'on m'explique comment on peut aimer ce film ? Si sur le papier l'histoire avait l'air sympa, elle l'est nettement moins dans le film, c'est lent, il n'y a aucun dialogue, on observe juste Romain Duris (que fait-il là ?) et Lubna Azabal s'éclater dans la nature. Et la scène de fin est tout simplement insoutenable, 20min d'atrocité sonore et visuelle, j'ai pas supporté, j'ai fait avance rapide. Ne regardez jamais ce film.
    coach_carter
    coach_carter

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 28 critiques

    5,0
    Publiée le 1 novembre 2008
    Comme je l'ai lu dans une critique, ce film est une immersion dans un univers, passionnant et envoutant, celui de Tony Gatlif et de la culture gitane, de son héritage culturel, musical...

    C'est un film intense duquel vous ne ressortiez pas indemme... Les acteurs sont splendides, Romain Duris ( qui a cette époque enchainait les beaux films ) et Lubna Azabal qui ne tourne plus malheureusement, ils sont convaincants, irrésistibles, provoquants.

    L'histoire en elle même m'attirait beaucoup, pour son coté irréel, décalé et original. Je n'ai pas été déçu... Dépaysement garanti avec cette oeuvre envoutante, qui se regarde et s'entend surtout, qui ne cesse de surprendre par sa facon de filmer les différents paysages... L'algérie n'a jamais été aussi bien filmée que par Gatlif. J'ai depuis visionné bon nombres de ces oeuvres, et si Exils reste mon préféré, les autres n'en sont pas moins des chefs d'oeuvres !
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6185 abonnés Lire ses 10 694 critiques

    4,0
    Publiée le 27 juillet 2013
    D'une beautè presque picturale, "Exils" de Tony Gatlif est un film voyage, un road movie initiatique et musical qui vous emmène loin! On suit Zano et Naïma, deux enfants de l'exil, sur la route, les menant de Paris à Alger en passant par l'Andalousie! Les deux personnages s'inscrivent autant dans les paysages que dans les hors-champ, s'associant si on peut dire de clandestins, convaincus de dènicher l'asile en Europe, qu'on rejoint face à la rèalitè de leur pèriple: l'isolement, la pauvretè! Le mètrage est portè par deux comèdiens qui se sont hissès à la hauteur de l'enjeu en insufflant à leur voyage une ènergie communicative (la cueillette de pommes), physique (la scène de transe en temps rèel, plan-sèquence saisissant qui n’en finit plus), èmotionnel (les larmes de Zano dècouvrant la photo de son père). Romain Duris livre comme toujours une excellente performance et Lubna Azabal incarne avec un talent infini Naïma, en dèrangeant les bien-pensants, en flinguant la morale bourgeoise (magnifique quand elle embrasse et caresse la petite pomme). On notera aussi la qualitè de la bande son, de la voix de Norig au rèpertoire traditionnel tzigane cher au rèalisateur! A dècouvrir toutes affaires cessantes, comme chaque oeuvre de Tony Gatlif qui a obtenu pour ce film le Prix de la mise en scène à Cannes! Ce qui n’est quand même pas rien comme rècompense...
    SpiderBaby
    SpiderBaby

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 619 critiques

    2,0
    Publiée le 18 août 2013
    Quelques scènes mémorables, notamment celle de la transe à la fin du film, de la couleur, du bruit de la musique... Dommage qu'Exils soit, à mon goût, rongé -de l'intérieur et de l'extérieur- par une maladie très répandu à notre époque : le boboïsme.
    JamesDomb
    JamesDomb

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 061 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Joli film de la part du réalisateur de Gadjo Dilo. Les acteurs sont transcendés par leurs rôles et sont vraiment remarquables. Très belle photographie et bande originale. La scène de transe est étonnante. C'est un film sur la découverte de soi et de ses racines, une quête de l'identité vue à travers 2 français d'origine algérienne qui verront leur route ponctuée par des rencontres qui les marqueront dans leur périple. Un joli film à découvrir.
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 694 critiques

    2,5
    Publiée le 28 juin 2007
    "Perdue... Tu es perdue... Il faut que tu te retrouves... Il faut que tu retrouves tes repères". Cette phrase assenée à Lubna Azabal au cours de la dernière partie d'"Exils" est caractéristique de cette oeuvre inspirée, belle et triste qu'a mise en scène Tony Gatlif en 2004. Basée sur le souvenir ou plutôt l'illusion du souvenir, il s'agit d'une aventure à part, celle d'un jeune couple Parisien à la recherche de ses origines en Algérie. Ils vivent au jour le jour et décident, sur un coup de tête, d'explorer leurs racines. On suit alors avec tendresse un parcours, qui, au fur et à mesure que le film avance leur monte au cerveau. Ils se perdent (volontairement ?), ne distinguent plus aucune frontière dans quoique ce soit, sont finalement des "étrangers" à tout. Ils rêvent, voilà tout. "Ton corps est ici, ton esprit est ailleurs" dit-on à la jeune femme. Oui, ils sont fantômes et phantasmes, ne sont sûrs de déboucher sur rien mais continuent d'avancer coûte que coûte. Gatlif construit sa mise en scène autour de son duo, partage avec une justesse infinie les émotions ressortant d'une telle entente, si particulière mais incroyablement belle. En cela, il emporte son spectateur, l'emmène dans les recoins de l'âme les plus impensables, lui fait partager cette envie de voyage, de découverte et d'amour. Son propos sonne juste, ne s'embourbe jamais dans de vastes démonstrations. "Exils" n'est pas un film à thèse, seulement la plongée spirituelle dans l'univers décalé d'un cinéaste revendiquant toutes ses influences. Les êtres parlent peu, ce sont les visages qui sont expressifs. Après, on pourra toujours lui reprocher de ne pas toujours garder une cohérence dans sa progression, de trop accentuer le côté nomade de son film mais le couple Duris-Azabal est si beau, la réalisation si originale et intéressante qu'il serait dommage de bouder son plaisir. Alors, si ce film est loin d'être parfait, il n'en demeure pas moins atypique et profondément humain.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top