Notez des films
Mon AlloCiné
    À tout de suite
    note moyenne
    3,1
    178 notes dont 52 critiques
    répartition des 52 critiques par note
    11 critiques
    16 critiques
    2 critiques
    7 critiques
    7 critiques
    9 critiques
    Votre avis sur À tout de suite ?

    52 critiques spectateurs

    Litmanen
    Litmanen

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 91 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    A evitez absolument! Ce film "d'auteur" tourné en noir et blanc est bien prétentieux... le rythme est particulièrement lent, on entend les mouches voler pendant les quelques blancs ou le dialoguiste s'est endormi... Il n'y a quasiment aucune action et Isilde le Besco est une actrice et ca se voit tellement qu'il est impossible de rentrer dans ce film terriblement ennuyeux.
    Moudoudou
    Moudoudou

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 72 critiques

    1,0
    Publiée le 10 août 2010
    je suis en colère... voilà un film unanimement célébré par la critique comme un petit joyaux en noir et blanc, suffit de lire plus haut... et pour tout vous dire, je suis plutôt bon cinéphile, rester trois heures dans une salle à matter un film obscure ne me dérange pas mais là, c'est trop, parfois on se fout de ntre gueule! on dirait un court métrage amateur sur une heure et demi, avec des cadres approximatifs, une belle lumière certe, de bons acteurs (merci duvauchelle d'être toujours aussi génial) mais des creux à en mourir d'ennui, une voix off qui aurait pu être ensorcelante coupée au bout de cinq secondes n'importe comment, aucune rigueur... je suis en colère parce que je suis déçu. plusieurs fois, j'ai voulu sortir de la salle. ce n'est pas mon genre, je respecte trop les oeuvres pour faire ça... les critiques se sont peut-être embourgeoisées, le périple de ces amants meurtriers n'a rien d'osé ou d'hypnotique. il y a quatre ans ozon sortait les amants criminels, autrement plus convaincant et pourtant boudé par ces gens qui encensent à tout de suite... c'est à n'y rien comprendre.
    anonislis
    anonislis

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Ce film n'a pas grand intérêt. Il est très lent (et une lenteur qui n'apporte rien, qui tourne à l'ennui). Le film ne se contente que de décrire une histoire réelle sans originalité, sans mise en perspective. Isild Le Besco ne se contente de jouer ce qu'elle a toujours joué (une fille un peu hystérique) et est sans relief. Bref, à éviter....
    BadTeam
    BadTeam

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Le titre est trompeur! Ce n'est pas "A tout de suite" mais "A jamais" qu'aurait dû se titrer ce film d'une lenteur incroyable. Inconcevable pour un film dit "road-movie". Aucune vivacité chez les acteurs, Isild Le Besco subit les évènements au lieu de les vivre, c'est d'une platitude totale.
    xavierch
    xavierch

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 167 critiques

    1,0
    Publiée le 11 mai 2014
    Je n'aime pas du tout Isild Le Besco, en tant qu'actrice, mais également physiquement, elle a quelque chose de bizarre, elle donne l'impression d'être benêt, et çà, c'est vraiment exaspérant. Le film en lui-même paraît long, est chiant, il ne s'y passe pratiquement rien, il est en noir et blanc pour faire plaisir aux bobos cinéphiles, et ça n'a absolument aucun intérêt, un échec total.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 140 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,0
    Publiée le 8 août 2012
    Un bon film qui fait penser a certains film de la "Nouvelle Vague". Un noir et blanc superbe et une mise en scène très intime et douce. Isild Le Besco est étrange et comme perdue dans les évènements qui se passent autour d'elle. Une cavale amoureuse et destructrice sans jamais être violente (à l'écran).
    Misoramengasuki
    Misoramengasuki

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 399 critiques

    3,5
    Publiée le 9 août 2010
    Voilà un film étrange… Fascinant, alors que dans l’absolu, il y a pas mal à redire. Des dialogues souvent maladroits, quelques situations peu crédibles, des personnages secondaires stéréotypés (Gérard le dragueur, le père…). De façon générale, la deuxième partie du film ne se sort pas très bien d’un défi, il est vrai, difficile : filmer une absence, une attente. Et pourtant… force est de reconnaître que ce film possède un vrai pouvoir de séduction. Grâce d'abord à la force de l'histoire d’amour qu'il dépeint, force qui s’impose en dépit des maladresses de détail. Et surtout grâce à la conjonction des talents d’Isild Le Besco et de Benoît Jacquot. Elle, donnant au personnage sa grâce et sa force intérieure, irradie véritablement l’écran. Certains moments, certaines répliques, sont tout bonnement formidables (son « Oui » au téléphone, son « Mange, mon amour » au restaurant...). Lui, visiblement admiratif de son actrice, lui offre un cadre visuel idéal. Le choix du noir et blanc, pas forcément adapté aux atmosphères solaires de la deuxième partie, fait baigner le début dans un clair-obscur angoissant. La pureté de l’héroïne, égarée dans ce monde hostile, n’en ressort que davantage. A voir, donc…
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 203 abonnés Lire ses 3 014 critiques

    4,0
    Publiée le 4 février 2012
    Un très beau film de Jacquot , probablement un de ses meilleurs . Pourtant il n'était pas évident de s'emparer d'un "fait divers " bien banal pour en faire une telle épopée lyrique et un drame profond. La forme est très belle avec ce Noir et Blanc si exact, si pictural, si esthétique. Le récit est repris selon sa chronologie , mais il sert à narrer une aventure humaine, un retournement , un voyage initiatique. Isild croit à cet amour et elle s'y jette à corps perdus. Le garçon est gentil mais un peu voyou, et sans le vouloir il l'entraîne avec lui. La fuite est éperdue, et c'est le départ d'un road movie superbement fillmé. Les passages au Maroc et en Grèce sont superbes. Le film tient beaucoup sur les épaules de Isild Le Besco, tout à la fois douce ingénue , jeune fille qui se révèle, qui veut se libérer de ces années 60 , et de son mileu petit bourgeois.Elle s'épanouie et sa sensualité transpire à l'écran. Les scénes d'amour sont belles , magnifiquement filmées et tout particulièrement la scène d'amour à trois , avec les deux garçons de passage ou elle se donne entièremement , en toute liberté ( toute juste acquise) . Elle aura eu son moment de liberté , avant d' être reprise par le mondde réel. Un grand film , un très beau film français. .
    groil-groil
    groil-groil

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 185 critiques

    5,0
    Publiée le 23 février 2007
    « A tout de suite », chef-d’œuvre de son auteur, et tout simplement l’un des plus beaux films de ce début de 21ème siècle. Inspiré du fait divers des années 70 connu sous le nom du « Gang des Postiches », ce film raconte aussi l’histoire d’une jeune femme, d’une fille seule ô combien désenchantée. Jouée par la sublime Isild Le Besco – qui avait déjà tourné pour Jacquot dans « Sade » et qui vient de jouer dans « L’Intouchable » -, « A tout de suite » raconte l’histoire de cette jeune femme qui tombe amoureuse d’un garçon qui commet un hold-up sanglant quelques jours après leur rencontre. Par amour ou pour chasser son ennui, elle accepte de cacher le gang meurtrier chez ses parents avant de partir en cavale à travers l’Europe, traversant la France, l’Espagne, le Maroc puis la Grèce, avec les flics au cul. Filmé en noir et blanc en dv avec un grain très épais pour retranscrire au mieux l’image du milieu des années 70, Jacquot n’hésite pas à entrecouper son film d’images d’archives pour encore plus immerger le spectateur dans l’époque. L’autre excellente idée relève de la bande son : Jacquot n’utilise qu’un seul disque, le magnifique album live « Ricochet » de 1975 de Tangerine Dream dont les riffs de guitares saturant les plages ambiantes marquent la mémoire pour longtemps. Ce film est en fait un road-movie croisé avec un roman d’apprentissage, mixé avec un polar haletant en forme de portrait de femme. Pas moins de quatre films en un, en somme. Et un chef-d’oeuvre, assurément.
    JamesDomb
    JamesDomb

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 061 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Film très interessant de Benoit Jacquot, A tout de suite ,tourné dans un noir et blanc granuleux et en DV, repose entièrement sur les épaules de la talentueuse Isild Le Besco. Tiré d'une histoire vraie, A tout de suite traite d'un sujet rarement traité au cinéma. Souvent filmée en gros plan, Isild Le Besco est étonnante, emmène le spectateur dans une spyrale d'amour, de frustration, de peur, de sensualité sans jamais tomber dans la facilité ou dans le cliché. Mise en scène intelligente souvent proche des scènes prises sur le vif comme les sentiments à fleur de peau de son héroine. Une réussite.
    Simon P.
    Simon P.

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 121 critiques

    2,0
    Publiée le 21 août 2014
    Je salue la mise en scène, on voit que c'est du bon boulot de la part de Benoît Jacquot mais le film m'a irrité et c'était un combat pour le finir. L'actrice est insupportable , le calme et les silences qui règnent sont insoutenables , le jeu approximatif du pourtant très bon Nicolas Duvauchelle m'a achevé. J'accepte la lenteur quand elle me provoque quelque chose comme chez Sofia Coppola ou Gus Van Sant ( mes deux auteurs préférés ) mais ici j'ai été seulement irrité et déçu. Un film d'auteur français plutôt chiant malgré quelques scènes très belles ( je pense à la danse au début ) . Encore une fois ( et c'est rare ces derniers temps ) je ne comprend pas la presse . A éviter pour moi.
    aldanjah
    aldanjah

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 705 critiques

    4,0
    Publiée le 29 avril 2008
    film de "gangster" en noir et blanc : l'euphorie de l'argent facile, puis la chute, dramatique. Un film prenant qui repose sur l'actrice principale (Isild Le Besco) très touchante dans ses moments d'euphorie comme de doute. A voir.
    lukka
    lukka

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    après avoir lu toutes les critiques dithyrambiques de la presse, je suis allé plein d'enthousiasme voir "à tout de suite" ; et là franchement, je ne cmoprend pas comment on peut faire un film avec isild le besco comme héroîne principale. Cette fille n'a aucune présence, aucun charme, aucune intelligence de comédienne. Elle a l'air complètement paumée dans ce qu'elle fait et ne dégage pas la moindre émotion. En plus de ça, elle n'a aucune diction, on ne comprend rien à ce qu'elle dit. Il faudrait déja qu'elle apprenne à parler et non pas a souffler dans son micro, c'est insupportable. Sinon la mise en scène et les images sont très inégales, il y a quelques beaux plans mais surtout des longueurs. On s'ennuie, on est pas touché, bref le film glisse sur nous et n'y laissera pas grand-chose...
    barouf
    barouf

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 29 avril 2008
    je n'en reviens pas. je viens de voir le film à la télévision. j'aime plutôt benoît Jacquot pour ses capacités à tirer de petits signes les évidences du mal être ou de notre inévitable survie. mais là... une suite de clichés bien pensants : la petite bourgeoise blonde et le braqueur marocain, tous les deux si peu crédible, ne servant prétexte qu'à un énieme film qui cherche à toucher la grâce du mythe des amants maudits. mais là...quelle déception, j'en étais gêné de ces plans quasi obligatoire pour la postérité de la nudité sans fard d'isild le bescot. je ne comprends vraiment pas pourquoi la presse a tellement encensé ce film. Qu'on me donne les clés pour ne pas avoir à penser qu'il n'y a rien d'autre qu'un fantasme de cinéaste qui ne donne rien à ressentir..
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 4 873 critiques

    4,0
    Publiée le 13 octobre 2020
    À tout de suite raconte l'histoire de Lili (Le Besco) qui a 19 ans qui est entourée d'une sorte de friche adolescente mais principalement à travers sa relation avec un homme qui est un voleur. Il se lance dans un braquage de banque bâclé et doit se cacher et elle le fait avec lui de la sortie de France et dans un pays musulman (c'était peut-être le Maroc). Ce n'est pas un film qui mène à un gros point sur l'angoisse ou la désillusion des adolescents ou même sur le mécontentement bourgeois. Mais c'est un film fascinant pour ce que Jacquot décide de montrer avec de petites scènes, des moments si contemplatifs juste basés sur la façon dont lui et sa caméra tournent les acteurs (principalement en gros plans et en noir et blanc). Comment le temps ne semble pas totalement lié d'une manière étrange. Rien n'est chargé de trop d'émotions et ce ne sont ce n'est que par petits éclats soudains. Tout est tellement sous la surface comme si tout allait sortir alors que Lili erre dans un état second dans un pays étranger dommage que le tout basé sur une situation de faux amour car c'est un très beau film...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top