Mon compte
    Police
    note moyenne
    3,2
    631 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Police ?

    72 critiques spectateurs

    5
    4 critiques
    4
    21 critiques
    3
    29 critiques
    2
    15 critiques
    1
    3 critiques
    0
    0 critique
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 84 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 17 juillet 2016
    "Police" (1985) Arte le 13.07.2016

    On connaît plus Maurice Pialat (mort en 2003 à 78 ans) comme réalisateur que comme peintre, et pourtant son talent d'artiste se devine à certains cadrages et à la manière de placer sa caméra, même en des lieux qui suscitent plus la claustrophobie que ceux de David Hamilton ! On sent d'autre part qu'à 60 ans quand il a réalisé ce film, le réalisateur ne craignait plus rien ni personne ! La manière dont il montre un flic qui joue le funambule entre la légalité et le banditisme était osée pour l'époque ! Un film pas comme les autres qui sans égaler Hitchcock, vous tient en haleine ! La musique est volontairement sobre et joue ainsi mieux son rôle, et le casting est un chef d'oeuvre de distribution. Pïalat n'avait pris aucun risque avec ce caméléon du spectacle qu'est Depardieu ! L'idée de lui faire jouer le rôle principal avec Sophie Marceau était géniale et leur tandem dans le style "Je t'aime, moi non plus" est admirable ! Anconina, trop souvent cantonné aux seconds rôles, nous fait aussi une composition empreinte d'intérêt et de réalisme.
    Un seul regret : la multiplicité de scénaristes (cinq !) qui font que l'histoire manque d'une "patte" dont l'empreinte aurait scellé plus fortement le récit de cette histoire. Contrairement à la réalisation, le scénario manque de personnalité et se disperse de trop.
    Autre regret : celui du ministère de l'intérieur : malgré le chômage, ce film n'est pas fait pour susciter des embauchages dans la Police !
    willycopresto
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 51 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 4 octobre 2018
    Le Police de Pialat attaque avec des airs monolithiques ; tout est solide et imposant, que ce soit Depardieu, les murs ou les portes. On croirait que tout prend plein de place, comme si le film voulait être le témoin non dégrossi de ce qui se trame dans les commissariats français. Armé d'une spontanéité monstrueuse qui s'immisce jusque dans les scènes les plus longues et complexes, ce menhir porté par Depardieu semble jeter un regard hautain vers le passé et les euphémiques films policiers produits jusque là. Parfois, il est vrai, Police est trop brut pour être vrai ; les lapsus et les interruptions donnent un caractère pas forcément souhaité à l'ouvrage, comme si le réalisateur avait tenu à tourner chaque scène en une seule prise, raisonnement dont l'évidence nous prouve pourtant la fausseté.

    Les menhirs s'érodent comme toutes les pierres, mais hélas celui-ci est usé à la livraison. Il dure cent-treize minutes, au bas mot vingt-trois de trop. Le regard jeté sur le passé devient vague, les concessions à ce qu'il paraissait mépriser se multiplient ; Police devient le vilain petit canard des thrillers à la française, celui qui arrive après tout le monde pour reprendre les canons et les revoir à sa sauce, comme si le film s'était dit « hé, je suis bon, je vais en faire plus ». La partie finale, d'où ont disparu les signes qui étaient distinctifs jusque là, tisse des romances réchauffées et des revirements de situation par trop familiers. Un coup de baguette dramatique, et boum, une fin qui vient faire l'ablation d'une prolongation superfétatoire. L'idée n'était ni bonne ni mauvaise, seul le traitement valait le coup.

    septiemeartetdemi.com
    Marc Taton (Belgique)
    Marc Taton (Belgique)

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 479 critiques

    4,0
    Publiée le 16 décembre 2012
    Sans nul doute le meilleur film de Maurice Pialat. Un film "policier" hors norme, il n'y a pas une minute de répit et pourtant la violence gratuite est absente de cette réalisation, un véritable excercice de style !
    A noter les débuts de Sandrine Bonnaire au côté d'un casting qui fonctionne plus que bien.
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 466 critiques

    3,5
    Publiée le 10 janvier 2016
    A sa sortie en France, il fut le meilleur succès public du réalisateur et les conditions de tournage lui ont été très favorables : il a pu avoir assez de temps pour tourner et disposait de gros moyens techniques, qu’il s’agisse de lumière, de techniciens, ou de décors. Pourtant, Police ne dispose pas d’une qualité fictionnelle importante.

    En effet, Maurice Pialat cherche à filmer le réel du travail de policier dans un commissariat. Ainsi, entre les actions de nos personnages principaux, vient s’ajouter de temps à autre en avant ou en arrière-plan, des interrogatoires qui ne nous concernent pas. On peut tout aussi bien rentrer dans une discussion qui n’aura aucun intérêt pour la suite du film, ou bien des arrestations de personnages n’ayant aucun lien avec l’histoire. Maurice Pialat veut capter la réalité qu'incarnent les policiers et les truands, et c’est d’ailleurs pour cela qu’il en a fait venir certains, qui ne sont pas du tout acteurs. On pourrait ainsi presque croire à un docu-fiction. A travers ce reflet de réalité donc, il cherche aussi à installer une sorte de brutalité permanente, qu’il s’agisse des policiers parfois un peu violents, ou bien du monde cruel du gangstérisme. Cette brutalité semble omniprésente à travers les plans qui se succèdent au fur et à mesure que l’enquête avance, et des dialogues très rapides et virulents des personnages. Mais entre ces moments de violence, des scènes assez innocentes disposant d'une musique en fond sonore, chose qu'il n'y nulle part ailleurs dans le film, viennent s'ancrer dans le récit. Le film est donc plutôt beau et réaliste, sans pour autant transcender l'écran.
    Jonathan M
    Jonathan M

    Suivre son activité 88 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 8 avril 2015
    On sent tout de suite que Pialat voulez s'emparer de Depardieu pour refaire son loulou. La police est en effet qu'un faire valoir. La lumière qui est faite sur les ripoux n'est pas le premier du fait. Néanmoins, trop peu mis en valeur aujourd'hui. Il dresse le portrait archaïque d'un personnage borderline, névrosé et aimant l'action. Finalement, rien de neuf pour Gérard.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 325 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,0
    Publiée le 28 mai 2021
    Sophie Marceau fait un excellent travail dans le rôle de la belle mais moralement vide Noria. Il est très évident qu'elle utilise le personnage de Depardieu pour arriver à ses propres fins. Cependant Depardieu le sait aussi. C'est le film de Depardieu et il joue son personnage à la perfection. Une combinaison d'arrogance de brutalité, d'humour et de vulnérabilité. On finit par se rendre compte que malgré toute sa violence ses tripotages de femmes et son arrogance il est en quelque sorte un innocent perdu. Dans une scène où Noria et lui sont en train de s'embrasser dans une voiture il fait remarquer qu'ils se comportent comme un couple d'enfants. Noria répond quelque chose comme quoi c'est exactement pour cela que c'est si bon. La scène finale de Police est jouée à la perfection par les deux personnages principaux. Depardieu est parfait dans son interprétation de la colère et de la vulnérabilité. Le spectateur a l'image d'un dur à cuire qui a le cœur brisé par une fille belle mais au cœur vide. Le film traite de la tragédie humaine fondamentale et de la grave erreur consistant à ne vivre que pour ses propres appétits...
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 7 mars 2009
    Valant principalement pour son réalisme et sa tension obsédante, cette oeuvre majeure fait merveille quand elle représente les contrastes prédominants - par ex les deux collègues jumeaux suitants littéralement la haine - ainsi que le manque de communication et le sérieux exagéré des services spécialisés suivie de la faillite totale des autorités, mais moins si le naturel forcé typique du réalisateur agace.
    Camusduverseau
    Camusduverseau

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 778 critiques

    4,0
    Publiée le 4 mars 2007
    Peut-être l'un des meilleurs films de Maurice Pialat. D'habitude, je n'aime pas beaucoup Pialat, mais là il a réussi à faire un film quasi documentaire sur la police. On y croit.
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 16 décembre 2014
    3 monstres pour un film. Pialat au sommet de sa forme avec toujours cette facon de filmer le reel, le social, entre film et documentaire, sans artifice. Ca sent le vrai, on est dedans, c'est un polar mais aussi de vrais moments de tranches de vie d'un commissariat, presque une chronique sociale. Depardieu lui est au sommet de sa forme de Depardieu jeune, pousse a son maximum d'intensite par Pialat. Et puis Sophie Marceau, jeune, encore un peu boulotte, creve l'ecran, est charismatique dans son role de mauvaise fille mais aussi victime. Elle est belle de talent et de presence. Un tres bon film qui a un peu vieilli mais qui reste un must du cinema francais.
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 37 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 26 mai 2015
    Porté par Gérard Depardieu et Sophie Marceau, Police de Maurice Pialat est rythmé et efficace. Le cinéaste semble offrir une grande liberté d'interprétation à ses acteurs, qui se matérialise par de nombreuses séquences brillantes, quelques autres plus maladroites. Un thème et une manière d'aborder son film qui font immanquablement penser à L627 de Bertrand Tavernier, tourné juste quelques années plus tard.
    Le comptoir du cinéphage
    Le comptoir du cinéphage

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 351 critiques

    2,5
    Publiée le 23 décembre 2009
    une immersion tres realiste au sein d'un commissariat. Le film souffre peut etre de son esthetique année 80 française.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 169 abonnés Lire sa critique

    2,5
    Publiée le 12 mai 2008
    Je m'attendais à voir une sorte de documentaire sur la vie des policiers, à la "L.627" que j'avais adoré. En réalité il s'agit de l'histoire d'un flic, Gérard Depardieu, et de ses amours parfois interdites. Du coup j'ai été déçu, surtout qu'on s'ennuie un peu. Gérard Depardieu tire pourtant le film vers le haut.
    yannick R.
    yannick R.

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 966 critiques

    4,0
    Publiée le 23 avril 2009
    Pialat, l'un des cinéastes le plus doué de sa génération, nous emméne dans la police, le cinéma policier et dans un commissariat, dans le monde de la nuit. Marceau, en nuance, est parfaite dans son rôle. Depardieu en fait des tonnes mais on aime gégé. Anconina fait du cabotinage mais on a l'habitude. Sandrine Bonnaire dans l'un de ses premiers rôles!!!
    illuminati
    illuminati

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 311 critiques

    2,5
    Publiée le 12 novembre 2007
    Un très bon Pialat, un très bon Depardieu.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 111 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 20 mars 2019
    Un titre comme "Police" m'inspire automatiquement ce mot ci: gâchis. Le film prend pourtant un excellent départ, en proposant plusieurs scènes de huis-clos qui, si elles n'en atteignent pas la puissance, rappelant certaines scènes de "Garde à vue", sorti 4 ans plus tôt. Mais ensuite, le film prend une tournure bien trop classique. Donnant l'impression que Pialat envoie paître tout ce qu'il avait réussi à créer. Règlements de comptes, trafics de drogue, passages à tabac. Enfin bref, les éléments inhérents au film policier. En soi, ce n'est pas condamnable, mais après un tel début de film, c'est clairement frustrant. En plus de ça, Pialat a la mauvaise idée de faire naître une idylle entre Gérard Depardieu et Sophie Marceau. Et je dis mauvaise, car de par son académisme, elle n'apporte strictement rien au film. Pire, elle le pénalise lourdement. Dommage, il y avait vraiment toute la matière nécessaire pour faire beaucoup mieux.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top