Mon compte
    40 ans, toujours puceau
    note moyenne
    2,4
    7579 notes dont 364 critiques
    répartition des 364 critiques par note
    25 critiques
    81 critiques
    75 critiques
    88 critiques
    45 critiques
    50 critiques
    Votre avis sur 40 ans, toujours puceau ?

    364 critiques spectateurs

    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 1 720 critiques

    3,5
    Publiée le 25 juillet 2020
    40 Ans, Toujours Puceau est une comédie importante de ce début des années 2000. Son influence, le regard qu'elle porte, le choix audacieux de choisir le coté du loser ... Le film compte dans le panorama. Pour autant il a ramassé une valise !

    Le film peine à s'emballer, les connexions entre les comédiens est aussi avec du recul un tantinet responsable. Tout le monde fait son petit numéro ou sa petite entrée mais sur le fond personne ne se lient. Hormis à la fin. Individuellement chacun est génial, Steve Carell en premier de cordé. Le rôle lui sied à merveille, il l'a d'ailleurs écris. Judd Apatow se fait les dents avec ce premier long-métrage et réussit l'alliage de la comédie grivoise et de ses autres atouts déjà entrevue dans Freaks and Geeks plus doux et délicats.

    40 ans, Toujours Puceau à maintenant 15 ans, il se regarde pour son rôle mais aussi pour son contenu. Quelques tours sont toujours aussi bienvenu.
    eldarkstone
    eldarkstone

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 420 critiques

    3,0
    Publiée le 3 juin 2021
    Une première partie de film plutôt fun et bien rythmée, très vite rattrapée par une comédie pseudo sexy-romantique qui font perdre toute la valeur à la comédie qui avait pourtant du potentiel ...
    Salim S
    Salim S

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 500 critiques

    3,5
    Publiée le 15 octobre 2012
    Original et survolté ! Le début d'un nouveau genre de comédie US et la naissance du style "Apatow"
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 309 critiques

    3,5
    Publiée le 12 mai 2021
    Moins potache que ne pouvait le laisser penser le titre français, 40 ans, toujours puceau est un mélange de séquences à l’humour régressif – avec des blagues drôles, d’autres franchement lourdes – et de scènes plus proches d’une comédie romantique classique. Devenir adulte à l’âge de 40 ans, au-delà même de la question de son pucelage : tel est est le challenge que doit relever Andy, célibataire endurci vivant au milieu de ses figurines de comics, et génialement porté par Steve Carell. Pour cela, il sera aidé par ses collègues de boulot, pour le meilleur et surtout pour le pire. Un teen-movie pour adultes sympathique, même si l’on aurait préféré que Judd Apatow aille plusieurs crans au-dessus dans le n’importe quoi.
    iamameloche
    iamameloche

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 303 critiques

    2,5
    Publiée le 26 juin 2017
    Un classique de la comédie potache américaine diront certains... personnellement j'ai trouvé que ça traînait en longueur et que ça tournait un peu en rond. Steve Carell est cependant très bon.
    bug bunny
    bug bunny

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 283 critiques

    2,5
    Publiée le 7 février 2021
    Ceux film est adent rissent avec le sujet abordé qui est délicat et la façon qui est construit l histoire aussi après un bon moment de passé
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 857 abonnés Lire ses 3 475 critiques

    2,5
    Publiée le 30 janvier 2010
    Premier film de Judd Apatow écrit avec son interprète principal le comique Steve Carell. C'est drôle, très en-dessous de la ceinture, vraiment très limite parfois. Mais il a fait pire après avec En cloque mode d'emploi que j'ai préféré. Seth Rogen est comme toujours épatant.
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 2 303 critiques

    2,5
    Publiée le 1 août 2020
    Ce film, réalisé par Judd Apatow et sorti en 2005 est assez moyen. Pourtant, contrairement à ce que l'on pourrait penser, le film n'est pas lourd et ne tape pas en tout dans un humour bien graveleux à l'américaine, style "American Pie" mais est plus en subtilité. Malgré tout, je ne comprends pas son statut de culte. C'est tout simplement l'histoire d'un homme qui est encore puceau à quarante ans. Ce qui me dérange en premier lieu, c'est que le film soit finalement assez cliché. Nous avons un personnage quarantenaire puceau donc il est forcément geek et fan de figurines de collection. Certes, nous sommes dans une comédie, il faut donc forcer le trait mais malgré tout, le film aurait pu faire quelque chose de plus original. Surtout dans l'espèce de parcours initiatique du personnage principal que je trouve finalement assez douteux moralement. Effectivement, pour évoluer et notamment ici spoiler: financer son propre magasin, il est obligé de vendre ses "jouets" (appelé comme ça dans le film) pour passer à autre chose. Sous-entendu (enfin pas tant que ça), pour "grandir", il doit se débarrasser de ses figurines de collection
    , or je trouve que c'est donner une image péjorative du gars qui aime bien collectionner des objets geek et jouer aux jeux vidéo. Évidemment, c'est une fois spoiler: s'être débarrasser de ses figurines qu'il peut enfin avoir accès au Graal tant convoité, c'est-à-dire le sexe
    . Bon, de plus, le scénario n'est pas vraiment passionnant et est trop pauvre à mon goût, les aventures du personnage principal sont finalement assez fades et on tourne vite en rond. Malgré tout, le film est assez divertissant, si on apprécie les comédies légères. Du côté des acteurs, nous avons principalement Steve Carell, Paul Rudd et Catherine Keener qui jouent bien. "40 ans, toujours puceau" n'est donc pas mauvais mais pas marquant pour autant.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 1 958 critiques

    4,0
    Publiée le 26 mai 2018
    Il est des films qui vous surprennent car ils semblent complètement idiots, mais révèlent un gentille morale qui fait du bien. Et personnellement c'est ce qu'il s'est passé avec "40 ans toujours puceau". Évidemment l'humour est souvent lourdingue, mais n'en fait pas de trop (pas au point de ce que je m'étais imaginé), et surtout le personnage de Steve Carell est très attachant dans sa façon de réagir face à cette société hyper-sexualisée dans laquelle nous évoluons tous aujourd'hui. Pointant ainsi une façon de vivre "commune" selon laquelle les gens doivent avoir des relations sexuelles pour être "conformes" aux attentes de la société, le film se veut intelligent car il permet de souligner les limites de ce conformisme : intolérance face à la différence (le groupe du planning familial qui se moque du puceau, les collègues qui le poussent dans les bras des femmes...) et aussi une question pour savoir "pourquoi en sommes-nous venus à cette obligation de sexe pour faire partie du club adulte ?". Une belle morale que défend de façon très sympathique (et drôlatique) le personnage de Steve Carell. N'en déplaise à ceux qui jugeront le film stupide et lourd (ce qu'il est, je ne le nie pas), j'y ai trouvé une fraîcheur comique et une morale mignonne. Une bonne surprise.
    Abarai
    Abarai

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 507 critiques

    2,0
    Publiée le 6 décembre 2012
    "40 ans, toujours puceau". En reniflant le titre, on penser s'attendre à une daube sans nom, frôlant la vulgarité, les inepties barbantes et les situations perverses. Mais en réalité, la première réalisation cinéma de Judd Apatow n'est pas si mal, notamment grâce à un Steve Carell amusant.
    Le scénario, même s'il en fait souvent trop, n'est pas aussi ridicule qu'on aurait pu le penser et au final, on se surprend à regarder ce film jusqu'au bout, se demandant si ce foutu quarantenaire finira par sortir le petit oiseau.
    Ca divertit un moment, même si on l'oubliera vite.
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 2 015 critiques

    3,0
    Publiée le 4 octobre 2011
    Avec un tel titre on pouvait s'attendre à une comédie graveleuse façon "frères Farrelly", hors le tout est fait avec beaucoup de retenue à l'exception de dialogues très crus mais qui passent bien. Et le film montre la réalité de certaines personnes, la difficulté de trouver l'amour, et l'image d'anormalité cruelle que renvoie la société. Ce film ne montre pas un imbécile timide et maladroit, mais un personnage profondément humain et attachant. C'est donc une bonne surprise, quoique un peu longue, qui manque de quelques ressorts comiques quand même dans sa deuxième partie.
    Nicolas V
    Nicolas V

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 283 critiques

    3,5
    Publiée le 4 octobre 2012
    l'idée est excellente et il y a matiere a faire rire avec ce theme assez original. et le realisateur apatow arrive tres bien a en tirer le maximum de ce puceeau de 40 ans : blagues salaces, situations génantes, tout y est. Mais le gros défaut de Apatow aussi : se prendre au sérieux en rallongeant de scènes inutiles a la fin de ses films. le film fait donc plus de deux heures !!! trop long pour ce genre de sujet. 1h30 aurait bien suffit.l'histoire avec la vendeuse mature est certes utile mais bien trop développée. mais le film reste drole jusqu'a cette derniere partie.
    yayo
    yayo

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 221 critiques

    2,5
    Publiée le 5 janvier 2012
    Une comédie sympa mais pas transcendante vite consomée qui ne laisse pas de traces.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 31 mai 2018
    Je suis restée scotchée au titre du film, une inspiration de la vie réelle, des sketchs à plier de rire qui enfonce bien le clou, l’acteur n’a pas le profil type et joue le comique de service ringard comme il peut, ça reste de l’humour au second degré pour passer un bon moment.
    Loïc G
    Loïc G

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 583 critiques

    2,5
    Publiée le 20 octobre 2007
    Toute l'histoire du film est dans le titre!

    Malgré des personnages très attachants, cette comédie américaine suit une certaine mode actuelle: durer plus de 2 longues heures!

    La situation pourtant intéressante de notre héro est donc plombée par des dialogues ou des situations inutiles ou trop longues.

    Des idées en pagaille dans un film à voir donc, mais de là à le revoir...dans longtemps alors!!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top