Mon compte
    Riff-Raff
    note moyenne
    3,5
    117 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Riff-Raff ?

    9 critiques spectateurs

    5
    1 critique
    4
    2 critiques
    3
    3 critiques
    2
    2 critiques
    1
    0 critique
    0
    1 critique
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 29 juillet 2018
    Une romance faiblarde et caricaturale qui sert de prétexte à un propos social presque aussi faiblard et caricatural. Le personnage féminin est insupportable et certains dialogues passent mal (mon préféré : « I own 50% of this relationship, remember? »). Il suffit de comparer à un film comme Do The Right Thing ou Blue collar (qui ont un sujet assez proche) pour voir que Riff-Raff manque de souffle et de colonne vertébrale. Ca ressemble à un mauvais collage, mais la réalisation, plutôt réussie, sauve le film du ratage total.
    peter W.
    peter W.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 16 janvier 2017
    Un Ken Loach dans la continuité qui s'intéresse ici au secteur du batiment, comme d'habitude misère et humour sont aux rendez-vous. Le scénario manque tout de même d'ambition et le film se finit poussivement.
    VeganForAnimalRights
    VeganForAnimalRights

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 200 critiques

    0,5
    Publiée le 24 juin 2014
    On a souvent beaucoup de mal à comprendre comment Ken Loach et sa caméra au ras du sol ont pu acquérir autant de prestige. Je m'accommode mal de cet humanisme naïf et dégoulinant qui côtoie le spécisme le plus immonde (tuerie des rats au début du film, comme s'ils symbolisaient le mal que les hommes se font entre eux).
    StanKubri34
    StanKubri34

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 334 critiques

    3,5
    Publiée le 14 mai 2011
    Une œuvre très sympathique de Ken Loach. Toujours le sens de la dénonciation, ici en l’occurrence c'est sous l'Angleterre de Thatcher, mais toujours avec quelques pointes d'humour. Une mise en scène classique pour Ken Loach. Les personnages manquent parfois de profondeur à l'image des 2 personnages principaux. C'est pas son meilleur.. C'est pas son plus mauvais.
    Hastur64
    Hastur64

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 24 mars 2010
    Un des Ken Loach les plus drôle que j’ai vu. Bien que dénonçant la précarité de l’emploi durant les années Thatcher, le réalisateur mêle à l’étude de société un humour qui rend les mésaventures de ces pieds nickelés du bâtiment plus cocasses que tragiques. Contrairement à « Ladybird», beaucoup plus sombre, le réalisateur reste ici encore léger même s’il n’oubli pas de dénoncer les dérives d’une société qui prospère sur la misère des gens, comme ces contremaîtres qui emploi des ouvriers au noir en les sous-payant et en négligeant leur sécurité. Ce film est aussi l’occasion de voir l’excellent acteur écossais Robert Carlyle dans une de ces premières apparitions. Un film drôle, engagé dont le seul point faible et une fin un peu abrupte, mais qui n’en demeure pas moins un très bon film ; comme toujours avec Ken Loach.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 007 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,0
    Publiée le 12 mars 2011
    Avec "Riff-Raff", Ken Loach n'a pas renoncè à son sens de l'observation maniaque, à sa colère d'auteur engagè! Et justement, c'est ce qui fait tout le prix de ce film ètrange, insaisissable, mèlange d'humanisme lucide et de cynisme dèsespèrè! On n'a l'impression qu'un nouveau genre s'invente sous nos yeux: la naturalisme burlesque! Truffè de sèquences à se tenir les côtes et de dialogues mordants, l'humour vachard de "Riff-Raff" s'inscrit dans une rèalitè documentaire superbement restituèe qui lui donne tout son poids! Rien n'est laissè par hasard par le cinèaste de la dèprimante rèalitè des chantiers de constructions anglais: ni les conditions de sècuritè non respectèes, ni l'insalubritè, ni les saloperies patronales, ni bien sûr la fraternitè ouvrière, entre petites traitrises et grandes accolades! Filmè à l'estomac, "Riff-Raff" se termine sur un incendie rèdempteur, insolent! Et là, tous les "Backdraft" du monde ne valent pas ce petit moment de bonheur incandescent...
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3 897 abonnés Lire ses 7 critiques

    3,0
    Publiée le 3 octobre 2010
    Un film des plus honorables, mais qui fait pourtant des moins bons Ken Loach. Le propos est toujours intelligent, et quelques moments font plus que vrai, mais on a du mal à être vraiment passionné par cette oeuvre inégale, et les relations entre Robert Carlyle et Emer MCCourt manquent un peu de rigueur. Reste une oeuvre d'assez bonne qualité, mais qui reste tout de même mineur dans la carrière de Loach.
    Carlos Stins
    Carlos Stins

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 657 critiques

    2,5
    Publiée le 12 février 2018
    Riff-Raff est un film social typique de ce que propose habituellement Ken Loach. Poussé par ses idéaux humanistes, le cinéaste britannique dénonce ici les conditions de travail et de vie modernes calamiteuses des ouvriers en Angleterre. L'intention est louable mais le tout manque d'originalité et surtout d'ampleur pour pleinement convaincre. Un Ken Loach mineur et poussif mais néanmoins important par son sujet.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 20 novembre 2006
    La parole de Ken Loach est puissante et le plaisir toujours présent de (re)voir ses films. Il y a cette humanité des personnages, leur ancrage dans les réalités de la vie des petites gens, de ces laissés pour compte qui mettent bout à bout leurs bribes d'existences et tâchent de garder leurs rêves. Qu'il s'agisse de l'amour après lequel on court et auquel on veut croire, du respect de tout un chacun dans un monde de travail plutôt impitoyable, de l'amitié qui lient les êtres par-delà les différences et les coups de gueule... Utopie ou sentiments qui permettent de tenir et de continuer sur les routes défoncées de vies malmenées? Des rires au-travers des larmes, des émotions, voilà ce que nous donne à vivre ce réalisateur qui ne parle pas pour ne rien dire.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top