Notez des films
Mon AlloCiné
    Dans la peau d'une blonde
    note moyenne
    3,1
    175 notes dont 23 critiques
    répartition des 23 critiques par note
    3 critiques
    2 critiques
    9 critiques
    7 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Dans la peau d'une blonde ?

    23 critiques spectateurs

    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 3 086 critiques

    3,0
    Publiée le 10 février 2013
    une comédie non subtile mais qui distrait PLV : un bon moment de détente.
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    Suivre son activité 213 abonnés Lire ses 1 372 critiques

    2,5
    Publiée le 7 octobre 2016
    Difficile de juger le cinéma purement féminin sans manquer d'être impartial. Voila un titre qui en dit long sur son orientation, mais il y a finalement peu de choses à en dire. Tout le monde a forcément au moins un stéréotype de blondasse dans son entourage, écervelée en apparence, ouvertement superficielle, mais armée d'une redoutable intelligence qui en mettra plus d'un sur le carreau. Dans la peau d'une blonde, sortit en 1991, résume bien cette affiche un peu criarde de la potiche invétérée qui cache plutôt bien son jeu avec plus d'un tour dans son sac. La blonde en question sait ce qu'elle veut et le fait ouvertement savoir en intégrant la prestigieuse faculté de droit, Harvard, à des fins premiers d'impressionner un homme. Mais une chose en entrainant une autre définira très sérieusement son avenir professionnel. Une comédie loufoque à base de quiproquos amoureux et d'humour niais qui se regarde sans difficulté majeure si ce n'est son côté pathétique exacerbé par une avalanche de clichés. Assurément féminin. 2,5/5
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1592 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    3,0
    Publiée le 28 avril 2015
    Ce pénultième film de Blake Edwards n'est généralement pas trop apprécié. Il est vrai que l'idée de départ n'est pas d'une originalité folle, ayant été utilisée des milliers de fois, et que l'ensemble après une première demi-heure rondement menée perd de son rythme. Mais il n'empêche le film contient suffisamment de scènes et de répliques savoureuses (- Do you know how many poor animals they had to kill to make that coat ? - Know how many rich animals I had to fuck to get this coat ? !!!) pour qu'on ne s'ennuie jamais. Et puis, il y a aussi l'interprétation réjouissante d'Ellen Barkin en "femme" "mec" macho et séducteur qui a du mal à s'adapter à son nouvel "habitat". A cela s'ajoute une fin beaucoup plus subversive qu'elle en a l'air quand on y réfléchit bien. D'accord on est loin du niveau de "Victor, Victoria" ou de "La Party", mais encore une fois sur des thématiques qui lui étaient récurrentes, les complexes relations entre les hommes et les femmes notamment, Blake Edwards arrivait à faire mouche.
    nickylarson_007
    nickylarson_007

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 224 critiques

    1,0
    Publiée le 19 novembre 2007
    Une idée de départ originale, depuis lors pompée de nombreuses fois mais un scénario inégal et des gags touchant rarement au but. Pas un film désagréable mais il lui manque quelque chose pour accrocher.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 14 mai 2019
    Ça me disait quelque chose ce téléfilm, juste vu vite fait vers la fin, une intrigue d’inversion des genres avec le petit coup de pouce de la réincarnation. Donner une bonne baffe gentillette à un « womanizer », continuant à courir sous les jupons dans sa vie de mortel, tout ça n’est que du cinéma dans la joie et la bonne humeur sans prise de tête. Un pied dans l’au-delà après une dernière partie dans le jacuzzi en l’air, l’assassinat cause à effet par des conquêtes féminines mal intentionnées, lassées de l’homme à femmes. Toutes complices unis, elles sont très fâché du chaud lapin mâle, le bam l’expédie en direction de l’autre monde. Le purgatoire est le tribunal des limbes, le jury composé d’immortel rendra sa décision sur le papier administratif surnaturel une fois l’épreuve passée surmontée, l’enfer ou le paradis à l’issue du concours irrationnel choix final, mais la question sera éternelle. La première partie est pas mal, ça prête à sourire l’interprétation de l’actrice blonde cliché réincarnée, avec une B.O 90 tour superbe, la seconde moins et devient lassante. Comme dirait les américains, « so fuc.ing weird this unbelievable situation ! », ce qu’un scénario mis en scène imaginé est capable de faire. Une réalisation conventionnelle avec sa famille composée, intéressante idée philosophique du rôle joué par la société qui impose un genre bi-sexualisé. Cette comédie qui « switch » les rôles hommes femmes, inspira les films de beaufs et cinémas téléfilms français.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1954 abonnés Lire ses 5 055 critiques

    2,5
    Publiée le 21 août 2007
    Bonne comédie de Blake Edwards... C'est un grand mais là on sent la fatigue ! Ces nombreux chefs d'oeuvre ("The Party") font qu'on lui fait confiance et on a raison. C'est une bonne comédie mais c'est tout. Bien écrite et interprétée mais on sent un académisme et une mise en scène sans rythme. Edwards en 91 commençait à perdre la main. Dans la bonne moyenne syndicale.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 896 critiques

    3,0
    Publiée le 3 avril 2017
    Un bon Blake Edward. Son humour bien particulier vient saupoudrer cette comédie un peu farfelue mais originale (un homme qui est un gougea avec les femmes se fait tuer par ses conquêtes d'un soir et revient sous la forme d'une femme blonde pour tenter d'atteindre la Paradis, à condition qu'il/elle trouve une femme qui l'aime ou l'ai aimé). L'actrice principale est vraiment très crédible dans le rôle à moitié masculin, en incorporant des mimiques de "mecs" qui sont très drôles rapportés à la petite femme blonde qu'il/elle est. Mais le film nous pose souvent la question : "pourquoi ne serait-ce réservé qu'aux hommes / aux femmes ?" en nous pointant du doigt une société bien formatée et différenciée. Un film plus intelligent qu'il n'y paraît, donc. Les phrases à doubles-sens ont fait de cette comédie un film "avec accord parental" : (en parlant d'une combinaison pour femme) "Oui je connais, j'ouvre l'entrejambe et j'enfile". Les adultes adoreront. Un seul gros bémol : la fin... Elle est complètement tirée par les cheveux (on a dit "une femme", pas "une fillette, un bébé"... la traduction aurait pu être plus attentive si le terme est "girl" en anglais...), et très pessimiste ( spoiler: la mort de l'homme laisse derrière lui une orpheline qui n'a rien demandé à personne... ). Pour une comédie, cela laisse un goût amer en fin de visionnage. Dommage, mais le film reste une bonne comédie à l'humour subversif.
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 2 109 critiques

    3,0
    Publiée le 13 août 2017
    Blake Edwards a du métier, mais on est loin ici de la folie douce des films de la Panthère Rose, pour ne prendre que cet exemple. Ce film compte énormément et peut d'ailleurs compter sur Ellen Barkin, indéniablement à son aise dans le registre, pour assurer le show et soutenir l'intérêt du spectateur. L'histoire en elle-même, pas follement originale, est plutôt bien menée, encore qu'elle manque d'un brin d'audace par endroits ou d'une réelle folie à d'autres, les gags étant parfois répétitifs. Distrayant et moral, ce film fait passer le temps mais aurait nécessité un peu plus de pêche.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 323 abonnés Lire ses 3 430 critiques

    2,5
    Publiée le 20 juillet 2009
    Un insupportable macho est réincarné dans un corps féminin et doit trouver une femme qui l'a aimé(e). A partir d'un postulat déjà vu de nombreuses fois, Edwards tire une comédie sympathique en proposant un décalage des conventions, avec une Ellen Barkin en pleine forme qui joue les vamps macho, et pose une question intéressante sur les comportements socialement corrects liés au sexe. Même si l'ensemble faiblit un peu par moment et que le réalisateur aurait pu être en meilleur forme pour ses gags, "Switch" reste agréable à regarder.
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 118 abonnés Lire ses 694 critiques

    2,5
    Publiée le 26 août 2007
    Je me décide à rédiger cette critique parce qu'après avoir parcouru sa fiche allociné, je me suis rendu compte que peu de spectateurs avaient exprimé leur avis dessus. Derrière ce titre évoquant les tristes teenage movies se cache le très réputé Blake Edwards, ici réalisateur du remake de "Goodbye Charlie" signé Minelli bien des années plus tôt. La fantaisie décalée du cinéaste se ressent dès les premières secondes lors d'une pastiche réjouissante des polars Hollywoodiens. Le sujet se met en place et laisse hilare de par son effet d'annonce tout en finesse et dérision : un playboy-goujat se fait assasiner par ses maîtresses qui ne le supportent plus. Au moment d'arriver au paradis se pose un dilemme ; comment Dieu pourrait-il accepter un homme de cette espèce ? S'ensuit un pacte avec le Diable et notre héros se verra réincarné en une charmante blonde afin de trouver dans un laps de temps donné une femme l'aimant et lui donnant par là-même son ticket auprès de Saint-Pierre... Edwards profite des larges situations que lui procure un tel sujet en y incorporant les gags d'usage plus finement qu'il n'y paraît dans la mesure où ceux-ci sont brusques et rapides. Il ajoute plusieurs situations farfelues avec un esprit bien barge, dirigeant une Ellen Barkin survoltée à la manière d'un clown aux nombreux visages. Les autres acteurs lui donnent joyeusement la réplique et l'accompagnent dans quelques gros délires inégalement répartis. La simple causticité laisse la place à la provocation et accouche d'une fin complètement surréaliste et imprévisible au vu du début. Certes, "Dans La Peau d'une Blonde" souffre de courantes baisses de rythme et l'attention que nous y portons peut varier mais quelques scènes mémorables resteront dans ma mémoire. De là à dire que c'est bien réalisé et drôlissime il y a un monde mais voici une comédie qui en vaut la peine. C'est drôle et ça fait du bien !
    dai72
    dai72

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 2 131 critiques

    5,0
    Publiée le 3 août 2007
    Une excellente comédie du grand, de l'immense réalisateur qu'est Blake Edwards. Ca commence doucement c'est vrai mais on est très vite plongé dans cette histoire déjantée et très bien écrite. Ce film est très drôle, jamais vulgaire, vivant. C'est une magnifique comédie qu'il ne faut surtout pas manquer!!
    Vief
    Vief

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 165 critiques

    1,0
    Publiée le 21 août 2007
    Une histoire potentiellement intéressante, mais mis en scène par un Blake Edwards paresseux, qui peine à enchainer les gags avec rythme et nous inflige une fin trop moralisatrice. Ellen Barkin, dans le rôle principal, fait le film à elle toute seule.
    Ciné2909
    Ciné2909

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 417 critiques

    3,0
    Publiée le 15 août 2012
    Ce n’est pas une perspective qui enchanterait tout le monde de se glisser Dans la peau d’une blonde et c’est pourquoi ça donne un résultat plutôt sympathique en dépit d’un scénario qui vous sera familier. Avant-dernier film de la carrière du célèbre réalisateur Blake Edwards, le charme opère encore grâce à la prestation d’Ellen Barkin à la fois séduisante et tellement masculin ! C’est un régal de la voir incarner ce macho occasionnant des situations plutôt cocasses où hommes et femmes en prennent pour leur grade. Si cette comédie de vous réserve pas de grandes crises de rires et malgré une conclusion qui tarde à venir ; ça reste toutefois un bon divertissement que l’on soit blond ou non.
    bidetenor
    bidetenor

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 295 critiques

    3,0
    Publiée le 3 juin 2011
    J'ai passé un bon moment: c'est drole, sympa. A voir.
    ed69
    ed69

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 62 critiques

    4,0
    Publiée le 6 février 2012
    Hello c'est pas vraiment drôle mais le film est très intéressant sur la relation de la famille et comment chacun ressent l'autre ... Ellen Barkin est définitivement une très bonne actrice ... bonne séance Ed
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top