Mon compte
    Antibodies
    note moyenne
    2,7
    211 notes dont 42 critiques
    répartition des 42 critiques par note
    4 critiques
    17 critiques
    3 critiques
    10 critiques
    5 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Antibodies ?

    42 critiques spectateurs

    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2613 abonnés Lire ses 5 762 critiques

    4,0
    Publiée le 10 novembre 2016
    Antibodies s'avère un bon polar a l'ambiance inquiétante et parfois malsaine qui maintient constamment notre intérêt grâce à un scénario intelligent et astucieux. Comme les personnages du film on est assailli de doutes jusqu'à la dernière demi-heure très intense.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    0,5
    Publiée le 12 décembre 2010
    Les Allemands ont toujours le chic pour mettre en scène des héros moches, en l'occurrence Wotan Wilke Möhring. Coupe de cheveux démodée, uniforme vert de la Polizei dix fois trop large, teint cadavérique... et ne parle même pas de la vieille stache dont il est affublé dans la partie "un an avant". Même sa femme est un turbo-thon. Pas le stéréotype de l'Allemande blonde et bien en chair, non, juste moche. Plus sérieusement, ce film est une supra-merde. Il s'agit d'une sorte de mauvais medley de plusieurs grands succès américains, notamment "Le silence des agneaux" et "Seven". Sauf que c'est complètement NAC (nul à chier). Le scénario ne tient pas la route : comme par hasard les personnages sont tous liés les uns aux autres, les énigmes que le héros résout ressemblent plus à des devinettes de colonies de vacances, le suspense est proche du néant tellement on voit les choses arriver à des kilomètres. Les personnages évoluent dans le plus parfait des ridicules, en particulier le héros avec son espèce de fanatisme religieux, comme quoi le pauvre garçon n'a décidément rien pour lui. Le tueur n'est pas mal non plus dans son genre, notamment au début quand il nous fait un magnifique plongeon de la mort tout nu. Les dialogues ? Sans intérêt. Le passage le plus drôle, c'est celui où le tueur répète dix fois de suite "Tu penses à quoi quand tu fais l'amour à ta femme ?". Un peu comme "Rain man", sauf que le type est une quiche aux jeux de hasard. Pour résumé, alors qu'on est censé flipper sa race, on est mort de rire du début à la fin. Comme quoi, il doit y avoir une malédiction qui frappe les films ou téléfilms allemands, une sorte de syndrome "Derrick".
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 3 141 critiques

    1,0
    Publiée le 30 juillet 2012
    Une ambiance à la Derrick, il faudra attendre la fin pour avoir une idée plus intéressante du film.
    PLE : a tout fan de Derrick, le film est tourné dans les m^mes conditions, pour petit écran exclusivement avec autant de pêche.
    Flex07
    Flex07

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 705 critiques

    1,0
    Publiée le 9 septembre 2007
    Antibodies peine à décoller et c'est bien dommage. C'est un film intéressant avec un bon scénario mais qui manque de "charisme". Quelques scènes sont néanmoins prenantes.
    Carne
    Carne

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 116 critiques

    4,0
    Publiée le 12 février 2007
    Particulièrement soigné et malsain, Antibodies est une très bonne surprise. Entre un scénario franchement accrocheur (se situant entre Seven et Le Silence Des Agneaux) et une mise en images clinique, le film de Christian Alvart séduit plus d’une fois et offre en prime un final surprenant où l’on se demande bien jusqu’où tout ira…
    On n’est pas prêt d’oublier ce face-à-face psychologique entre ce flic de campagne et ce serial killer pédophile…
    _domimi_
    _domimi_

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 386 critiques

    2,5
    Publiée le 29 avril 2014
    Tu vois Derrick ? Tu vois Renard ?
    Ben tu mixes les 2 et tu les fous sur grand écran.
    DarkgothBTZ
    DarkgothBTZ

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    4,0
    Publiée le 3 avril 2012
    Wow grosse claque ce film ! De pures acteurs, brillamment ficelé. On en redemande ;-)
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 159 abonnés Lire ses 2 018 critiques

    3,5
    Publiée le 27 novembre 2015
    Il me plait décidément bien ce Christian Alvart, après avoir découvert son "case 39" et son très bon "Pandorum", me voilà devant son "Antibodies", un thriller assez glauque et plutôt bien mené. On erre sur les traces du "Silence des agneaux" et de "Seven" à une autre envergure évidemment mais les idées sont là et la réalisation est très correcte. La scène d'intro donne le ton et nous embarque dans une intrigue parfaitement ficelée avec des acteurs finalement plutôt bons, par contre ne voyez pas le film pour Norman Reedus que l'on voit 5 minutes à tout péter, merci l'hameçonnage ... On notera un coup de mou en milieu de bobine mais on lui pardonnera volontiers après la découverte de nombreux twists, on croit toujours avoir deviné mais Alvart s'amuse à nous mener en bateau jusqu'au dénouement, certes déjà vu mais bien agréable tout de même. Un petit bémol avec ce final étrange et trop imagé à la gloire de la religion, un peu limite. Il n'en reste pas moins que l'on passe un bon moment devant ce petit thriller, dur mais bien sympathique.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 860 abonnés Lire ses 3 476 critiques

    4,0
    Publiée le 10 août 2007
    Le cinéma allemand se faisant rare sur nos écrans (à part le chef d'oeuvre La vie des autres cette année), ce thriller précédé de bonnes critiques était donc à ne pas rater. Et effectivement il tient toutes ses promesses. Le scénario nous tient en haleine grâce à un suspens étouffant mais latent et qui monte crescendo. Une lointaine parenté avec Le silence des agneaux est bien là mais les ressemblances sont lointaines aussi, à part le premier interrogatoire dans la prison, le reste diffère beaucoup.
    L'atmosphère est très glauque tout le long, à tel point que cela en devient malsain. Certaines scènes et dialogues sont même à la limite insoutenables. Mais très peu de choses nous sont montrés tout est plutôt suggéré et cela n'en est que plus efficace. Malgré tout la fin laisse un peu à désirer, le happy end à l'américaine vient un peu ternir mais pas assez pour gâcher l'ensemble.
    L'action est lente mais correspond bien à l'histoire et à l'ambiance. Par contre les citations religieuses et bibliques sont un peu nombreuses et finissent par ennuyer même si elles collent au propos elle auraient pu être plus discrètes.
    L'interprétation est de qualité de la part de l'ensemble de ce casting allemand inédit pour nous. André Hennicke qui incarne le tueur en série n'est pas sans rappeler un autre pédophile de cinéma : l'excellent Jackie Earle Haley dans Little Children sorti en début d'année.
    Un thriller froid, glacial, dérangeant, en tout cas qui ne laisse pas indifférent. Ames sensibles s'abstenir quand même !
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 494 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    3,5
    Publiée le 20 mai 2017
    Lorsqu'un agent de police ne parvient pas à résoudre un crime atroce commis dans un village allemand, il demande à interroger un dangereux tueur en série arrêté à Berlin...

    En voilà un film bien surprenant et une agréable surprise, Christian Alvart livre avec Antibodies un thriller dérangeant et haletant de bout en bout. S'ouvrant sur la traque et la capture d'un tueur en série pédophile, Alvart s'intéresse peu à peu au lien qu'il y aura entre lui et un meurtre similaire où l'enquête n'avance pas. Il s'intéresse aux deux personnages, l'un, un flic légèrement looser, pas vraiment pris au sérieux et obstiné et l'autre, un dangereux assassin et, à l'image de Clarice face à Hannibal dans Le Silence des Agneaux, il met en place un jeu psychologique et dangereux entre les deux, où l'ascendant reviendra régulièrement au tueur.

    Antibodies n'est pas non plus exempt de tout reproche, à commencer par quelques symboles et parallèles religieux un peu lourds, une fin guère convaincante et maladroite et surtout une opposition un peu trop exagérée entre le mal suprême et un flic très gentillet et naïf, mais pourtant l'ensemble fonctionne tout de même plutôt bien, reste efficace et sans temps morts. Les personnages sont intéressants malgré cette opposition manichéenne et, excepté le final, l'histoire est bien construite, avec un montage alternant scène avec le tueur et campagne plutôt bien foutu, tout comme l'alternance entre l'enquête et la vie privée du flic. Alvart ouvre plusieurs pistes, parfois totalement inattendus et le suspense reste intact de bout en bout.

    Les personnages sont assez ambigus et Alvart laisse planer le doute sur leurs intentions tandis que les frontières entre le bien et le mal vont devenir de plus en plus floues. Mais la réussite de Antibodies tient beaucoup plus de sa mise en scène que de son scénario, Alvart met en place une atmosphère assez malsaine avec les meurtres mêlant pulsion, violence et pédophilie tandis que la tension est souvent présente dans les moments forts. Michael Martens est froid et inquiétant à souhait dans le rôle du tueur et impose sa présence à chacune de ses apparitions.

    Merci bien à Lazein pour la découverte de ce film, imparfait mais dans l'ensemble efficace et haletant de bout en bout, notamment grâce à son atmosphère malsaine, dérangeante et prenante, ainsi qu'à l'ambiguïté planant régulièrement sur le récit.
    cinéfyl
    cinéfyl

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 134 critiques

    2,0
    Publiée le 26 janvier 2016
    Thriller Allemand qui malgré une dynamique scene d'intro peine a installer un scenario qui s'egare souvent dans de moralisatrices references religieuses qui finissent par lasser.Par contre les 2 comediens centraux sont excellents (Mohring ultra charismatique en inspecteur de campagne face a l'inquietant Hennicke) et leurs confrontations dans la prison rappelle inevitablement un certain Silence des Agneaux.La comparaison s'arrete malheureusement la car le montage confus et la pietre performance des seconds roles interdisent tout autre etalonnage avec le chef d'oeuvre de Demme.Si quelques scenes ou le psychopate decris ses mefaits degagent une atmopshere malsaine (grace au jeu efficace de Hennicke) ,l'ensemble ,a l'image de son final tristement classique ne provoquera pas trop de cauchemards a ses spectateurs.
    Fabien D
    Fabien D

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 910 critiques

    2,5
    Publiée le 12 août 2007
    Un triller efficace, malsain et assez bien troussé, les acteurs sont plutôt bons , le scénario assez bien écrit , et certains passages dérangent particulièrement(la mutilation de l'inspecteur notament), mais si on s'approche du Silence des agneaux pour l'idée de la relation qui se tisse entre l'inspecteur et l'assassin, le film est largement en dessous de son modèle américain, car si le réalisateur s'est créé une vrai ambiance d'angoisse et d'effroi, il saborde par petites touches son film, un trop plein de références bibliques trop poussés , des flash back à la saw qui ne servent pas le propos et un final un peu trop téléphoné pour convaincre pleinement, le film n'est cependant pas désagréable à regarder et prouve que le cinéma policier allemand n'est pas condamner à ressembler à un mauvais épisode de Derrick parce qu'antibodies n'est vraiment pas un film mou du genoux.
    Pascal I
    Pascal I

    Suivre son activité 345 abonnés Lire ses 3 537 critiques

    4,0
    Publiée le 1 décembre 2010
    Bon thriller façon - un peu - "Seven" dans l'esprit. Scénario efficace et très déroutant. Belles interprétations. Attention images subjectives (de sexe) et propos destinés à un public averti ( - 12 ans !!! hum hum !!! ). A voir !!!
    girondins59
    girondins59

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 490 critiques

    4,0
    Publiée le 10 août 2007
    Prenant comme source d'inspiration les plus grands thrillers qu'Hollywood ait porté, "Antibodies" du cinéaste allemand Christian Alvart est un sommet du cinéma malsain et diabolique. Tout le film se construit autour du duel psychologique entre le tueur Gabriel Engel (André Hennicke) et le flic provincial Michael Martens (Wotan Wilke Möhring, dont le nom est aussi grand que la talent). De cette intrigue va naître une fourmillière d'histoires plus malsaines les unes que les autres et dans lesquel le tueur essaye de comprommettre le flic. Si la fin n'est vraiment pas à la hauteur du reste et ne se situe pas dans la continuité de la pensée du réalisateur, le reste est tout simplement diabolique. Instaurant une violence et un malaise plus psychologique que physique, Alvart fait preuve d'une maestria peu commune, laissant parfois parler les images plus que les mots. Un thriller extra, très dure dans son propos mais brillant dans presque tout les domaines. On regrette cependant la performance un peu pâle d'André Hennicke dans le rôle du serial-killer qui essaye clairement et surtout vainement de copier Anthony Hopkins, le célèbre Hannibal Lecter. Ce point négatif et la fin un peu trop happy-end ne viennent cependant pas altérer la grande qualité de "Antibodies" qui est avant tout un voyage mémorable se situant constamment entre cette frontière si souvent traitée au cinéma et qui nous définis tous, celle du bien et du mal.
    dahbou
    dahbou

    Suivre son activité 139 abonnés Lire ses 2 088 critiques

    2,5
    Publiée le 11 août 2007
    Un thriller Allemand qui lorgne vers ses modéle Americain, on pense forcement à Hannibal Lecter et le Silence des agneaux. La réalisation est intéressante même si la parabole biblique est assez lourd. le final est un peu raté tant il est grossier dommage pour André Hennicke qui campe un tueur en serie des plus effrayants.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top