Notez des films
Mon AlloCiné
    Chat noir, chat blanc
    note moyenne
    4,0
    6281 notes dont 304 critiques
    répartition des 304 critiques par note
    150 critiques
    82 critiques
    11 critiques
    28 critiques
    22 critiques
    11 critiques
    Votre avis sur Chat noir, chat blanc ?

    304 critiques spectateurs

    Flavien33
    Flavien33

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 262 critiques

    1,0
    Publiée le 15 février 2010
    Un film finalement trop long et manquant d'intêret...
    hugekokot
    hugekokot

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 22 critiques

    1,5
    Publiée le 27 juillet 2014
    Le style Kusturica, il faut aimer... moi j'aime pas. Ce film part dans tous les sens, c'est trop bruyant, trop loufoque et parfois à peine crédible, comme spoiler: les 2 grands-pères qui ressuscitent à la fin . Je comprends qu'on puisse apprécier ce style, mais moi je n'accroche pas.
    NusaDua
    NusaDua

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 576 critiques

    5,0
    Publiée le 2 février 2014
    L’œuvre la plus tourbillonnante, burlesque et déjantée du talentueux Emir Kusturica : on en sort groggy, la tête dans les étoiles, le sourire aux lèvres... Rarement la poésie et le rythme n'auront trouvé meilleur ambassadeur. Tout simplement excellent !
    Benoist R.
    Benoist R.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 247 critiques

    4,5
    Publiée le 25 septembre 2012
    Une perle ce film, il ne sera pas du gout de tous mais je recommande cette comédie, un brin d'humour ... ne fait jamais de mal !
    Pierre Olivier D
    Pierre Olivier D

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 71 critiques

    4,5
    Publiée le 29 octobre 2010
    Un film jouissif et drôle moins tragique que les précédents,une tranche de vie sur la liberté ,une oeuvre qui fait du bien!
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 3 127 critiques

    1,0
    Publiée le 8 mai 2011
    J'avoue avoir du mal avec ces films qui sont tournées avec réalisme mais bon c'est une affaire d'atmosphère dans laquelle je ne rentre pas.
    benjam35
    benjam35

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 66 critiques

    1,0
    Publiée le 10 août 2007
    Peut etre je 'ai pas compris l'humour kusturicien mais j'ai tout juste réussi a esquisser un sourire sur certaines scènes. Personnelement ce film m'a paru trop loufoque , trop burlesque pour etre apprécié. L'humour est un peu nul de surcroi (la scène ou dadan tombe dans la merde...). On a l'impression de regarder une bande de fous et les acteurs sont loin d'etre bons . En quelque sorte plus de 2 heures de benny hill ca saoule. L'histoire , quant a elle , reste potable. Sans plus.
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    3,0
    Publiée le 24 janvier 2011
    Toujours l'univers décalé et très animé de Kustorica , agréable et coloré ...
    cine94200
    cine94200

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 444 critiques

    0,5
    Publiée le 23 septembre 2010
    Très spécial on aime ou on aime pas et moi et bien je n'aime pas du tout mais alors pas du tout.C'est un film complétement vide avec un scénario pas très recherché qui m'a semblé interminable.Franchement pas emballé du tout par emir kusturica et son univers soi disant décalé.C'est vrai que c'est assez décalé mais ce n'est pas drôle du tout et la musique tzigane est chiante au bout d'un moment.Les acteurs ne sont pas mauvais mais bon le point faible pour moi c'est la mise en scène.Certain crie au génie moi je déteste !Chacun son point de vue!
    Vareche
    Vareche

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 188 critiques

    0,5
    Publiée le 13 novembre 2008
    Ce bon vieux emir...ni si bon ni si vieux, car aprés tout c'est un vieux singe qui n'apprend plus rien de personnes, le voilà autonome, en roue libre. Je suis content de m'en rendre compte. A temps, car ce chat vient à une période particulière de son cinéma, un tournant et une pause qu'il n'a pas fini de rejouer. Tout est bon dans le chat et dans le gitan. A son habitude Emir conjugue picaresque, situation sortie d'une panoplie d'hystérique, fantasmes et imaginaire envahissant. Les idées voilà ce que vend ce cinéma. Un vieil et éternel bric à brac d'idées. Sont-elles interessantes? force est de reconnaître que...non. Ce grand styliste tiré sa force de la subtilité (Papa est en voyage...) d'un sens du lyrisme (Le TEmps des...), ou de la métaphore poétique(Arizona Dream,Underground)et ne se sacrifier pas facilement sur l'autel de ses obsessions, car ses films débordaient d'un sous texte d'une grande étendue. Underground se permet d'être un film de guerre, une parabole sur le cinéma et sa mystique, l'épopée d'une Serbie en proie à son passée, et un grand saut poétique et profond. Le retour de kusturica sonne faux sur ce chat noir, ou la pleine beauté d'une grande clairvoyance du Temps des Gitans s'est dissipée, au profit d'une echappée burlesque réussie mais décevante. Ce changement de style s'accompagne d'intentions moins nobles surtout s'il fait sens à la suite essouflé de sa carrière. La vulgarité du film injustifiée (un vague fantasme) semble se complaire à aligner des scènes protocolaires, extrémement spectaculaire, et emir frôle le néant pour mieux parfaire la forme luxueuse de son film. L'oeuvre n'a aucun vertige, n'echappe pas à la pesanteur et devient une anectode fumante qui multiplie les clins d'oeil commerciaux. Le style se fait procédé et c assez terrible. Bien sur le pire arrive et chat noir montre que kusturica à rejoins ce grand vigneron de coppola qu'il critiquait tant. Il est devenu un chef d'entreprise qui a fait une véritable OPA sur le cinéma.
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 468 abonnés Lire ses 1 298 critiques

    5,0
    Publiée le 6 juin 2020
    Chat noir, chat blanc commence sur un tempo assez lent, qui fait penser à une sorte de western spaghetti des Balkans. Kusturica prend le temps de présenter chacun des personnages à travers de longues scènes d'exposition assez surprenantes, dans lesquelles la démesure du film commence déjà à impressionner. La découverte de l'incroyable personnage de Grga est une scène dans laquelle la fantaisie débridée du film est parfaitement canalisée. Petit à petit, le film monte en puissance et culmine longuement dans toute sa deuxième partie, morceau d'anthologie en terme de rythme et de mise en scène. La suite des mariages, les grands-pères dans le grenier, la formation des couples, la musique omniprésente : tout s'allie pour donner au spectateur un tournis vertigineux, source de plaisir constant. Il y a dans Chat noir, chat blanc une atmosphère quasi shakespearienne : les jeunes amoureux triomphent grâce à leur astuce des cruels méchants, et les ridiculisent au passage. Comme dans les comédies du grand William, Kusturica n'hésite pas devant les péripéties grivoises et scatologiques, les insultes fusent, la mort devient risible et les quiproquos sentimentaux. De toute cette folie subtilement orchestrée émergent une émotion pure et légère (les amoureux dans le champ de tournesols) et une puissance de vie qui fait ressusciter les morts et danser les mourants (magnifique scène du vieillard que l'orchestre vient chercher à l'hôpital). Un film magique, dont le souffle puissant marque durablement.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 758 abonnés Lire ses 3 823 critiques

    4,0
    Publiée le 9 décembre 2020
    Soyons franc, quand ça commence on ne sait pas trop dans quoi on s'embarque et cette affaire de spoiler: vol de train n'accroche que moyennement,, mais à partir du moment où le film parle spoiler: de mariage arrangé , on est pris dans un tourbillon de délire et d'inventivité et on se prend d'empathie pour ces personnages, y compris le méchant qui est plus bête qu'autre chose. La bande son est magique, certaines séquences sont anthologiques comme la chanteuse spoiler: qui enfonce des clous avec son fessier, ou Coccinelle qui s'évade d'abord en boite-cadeaux, puis en morceau de tronc d'arbre. Ou encore la sortie en fanfare (au sens propre) du grand père de l'hôpital . La direction d'acteur est quasiment sans faute dominé par l'acteur jouant Dadan, un méchant assez incroyable dans son genre, la réalisation est rythmée, finalement tout va bien. Et si je n'ai pas compris pourquoi spoiler: le cochon mangeait la voiture , ce n'est pas bien grave !
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 276 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    4,5
    Publiée le 18 mai 2018
    "Chat noir, chat blanc" ou l'aventure familiale fraîchement farfelue. Il y a de bonnes idées (laissant quelques scènes mémorables derrière elles) dans cette réalisation dotée d'une patte des plus agréables. La musique apportera également beaucoup de charme à cette comédie originale sans cesse mise en valeur par ce brin de folie propre à Emir Kusturica. "Chat noir, chat blanc" sera fabuleusement déjanté, mais surtout diablement efficace.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 223 abonnés Lire ses 3 700 critiques

    4,0
    Publiée le 6 décembre 2020
    Rarement l’expression joyeux bordel n’a aussi bien convenu à un film. Chat noir Chat blanc est un film excessif dans tous ses aspects, délirant et d’une grande générosité. Du coup quand il se rate il ne fait pas semblant mais quand la magie opère cela donne des moments merveilleux comme la scène de danse du personnage de Dadan au mariage de sa sœur qui est directement entrée au panthéon de mes scènes de danse favorite. C’est un film poétique, presque naïf avec des personnages magouilleurs, haut en couleur mais toujours d’une désarmante sincérité ce qui fait qu’aussi absurde pouvaient être certaines situations j’étais toujours à fond dedans. Alors oui, ça en fait des caisses c’est par moment trop, mais ça donne tellement qui c’est dur de lui en vouloir.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 2 décembre 2015
    Un drame comique pas touchant et plein de maladresse. Matko est si énervant que par moment on a peine à ne pas péter un câble. En un mot: navrant!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top