Mon compte
    Léon
    note moyenne
    4,3
    75485 notes dont 1227 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 1227 critiques par note
    645 critiques
    384 critiques
    110 critiques
    46 critiques
    25 critiques
    17 critiques
    Votre avis sur Léon ?

    1227 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 2 octobre 2015
    Une Véritable Perle. Le Cinéaste Luc Besson livre un véritable Ovni qui mêle avec panache Action,Emotion et Thriller et qui est parvenue a devenir un grand classique du cinéma Français. Pour Commencer la Réalisation est Tendue et d'une Noirceur Absolue tout en étant servi par une BO magnétique de Eric Serra qui colle merveilleusement a l'ambiance Sombre du long métrage. Ensuite le Scénario est Prenant jusqu'au bout en parvenant a nous maintenir en haleine sans laisser le moindre répit,ajouter a cela une multitude de Scènes devenus mythiques avec notamment des Scènes D'Actions Percutantes qui sont trés intenses en passant par quelques séquences d'une Violence particulièrement Sèche mais qui n’oublie pas pour autant quelques notes d'Humour assez piquant tout en réservant son lot d'Emotion qui touche énormément lors de Scénes Intimistes trés poignantes. Enfin le Casting est quand a lui monumental avec notamment le comédien Jean Reno qui est formidable en prêtant ses traits a un Tueur a Gages méticuleux,dangereux et Solitaire qui forme un duo inoubliable a l'écran avec la jolie comédienne Natalie Portman qui est une sacrée révélation pour son premier rôle au cinéma en incarnant avec justesse une Fillette au grand coeur mais la palme revient a l'exceptionnel Gary Oldman qui est bluffant en Flic Ripoux Dérangeant et Sadique qui entre au panthéon des plus grands méchants dans l'histoire du cinéma. En Conclusion, Léon est un grand Film D'Action en étant a la fois Percutant,Émouvant,Sanglant et Poétique qui mérite amplement son statut de Film Culte tout en entrant au rang des plus grands Films des années 90 a voir impérativement.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3774 abonnés Lire ses 7 355 critiques

    3,0
    Publiée le 24 juin 2018
    Vu il y a longtemps et beaucoup apprécié, je n'étais pourtant pas trop inquiet à l'idée de revoir ce méga-classique de mon adolescence : à raison. Non pas que Luc Besson soit le plus subtil ou le plus complexe des réalisateurs, mais c'était vraiment l'époque où il maîtrisait à fond son sujet et n'en faisait ni trop ni pas assez, juste ce qu'il faut pour accrocher le spectateur et faire de « Léon » ce qu'il est aujourd'hui : un film culte. Pourtant, rien de très sophistiqué, mais le scénario se tient, c'est vraiment bien foutu, accrocheur et aussi invisible soit-il, ce héros en impose, la silhouette de Jean Reno collant parfaitement au profil, avec ce qu'il faut d'humour, là encore sans en faire trop. Je me rappelais, en revanche, d'un Gary Oldman beaucoup plus présent, ce qui m'a un peu frustré (ce qui ne l'empêche pas d'avoir la meilleure réplique), mais la méga-grosse révélation reste évidemment Natalie Portman : je suis d'accord, c'est un peu facile d'écrire cela vingt-cinq après, mais on voyait déjà un immense potentiel, du genre qu'on ne voit jamais chez des enfants acteurs de cet âge-là : le cinéma actuel doit se réjouir d'avoir un tel talent. Un film d'action, mais sans trop d'action et avec de vrais personnages, pas si prévisible dans son déroulement et doté de quelques scènes cultes (le concours d'imitations en tête) : réussi.
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 276 abonnés Lire ses 1 234 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2014
    Luc Besson s’est donné les moyens de faire un grand film en allant tourner aux Etats-Unis et entièrement en anglais. "Léon" va lui permettre de se faire une solide réputation outre-Atlantique, en s’inspirant du personnage que Luc Besson avait créé dans "Nikita", j’ai nommé Victor le nettoyeur, déjà incarné par Jean Reno. Autant il paraissait totalement froid et insensible, autant ici il paraît plus humanisé avec un caractère plus en proie à des sentiments qui ne sont pas vraiment en accord avec les exigences de son métier, car on le voit attaché à une plante verte qu’il entretient religieusement, et surtout parce qu'il permet à une gamine d’entrer dans sa vie, sous le prétexte que des règles ont été enfreintes par un pourri de policier ravagé par les méfaits de la drogue génialement interprété par Gary Oldman, à savoir pas de femmes ni d’enfants. Nous avons donc là un film franco/américain dans lequel Luc Besson et Jean Reno atteignent le sommet de leur art en nous livrant une œuvre unique et plus que magnifique. Pour moi c’est l'un des plus grands films d'origine française de tous les temps, un scénario pas vraiment très original, voire assez simple mais il est tellement bien mis en scène qu’il est vraiment poignant et passionnant, et la musique d’Eric Serra n’y est pas pour rien car elle colle vraiment à l’intrigue. Il ne faut pas s’attendre à de l’action pure et dure, l’intrigue se partageant entre le côté relationnel entre Léon et Matilda, relation qui évolue au fur et à mesure que le film passe, allant de la rencontre fortuite à l’amour platonique, en passant par l’amitié, le concept du maître et de l’élève, puis le partenariat, et entre le face à face à distance qui s’opère entre Léon et Norman Stansfield. Les acteurs sont incroyables, y compris la véritable révélation en la petite personne qu’est Natalie Portman, qui à l'époque n'avait que 12 ans... Elle est tellement juste dans son rôle, et ce dès les premières minutes quand elle constate le massacre de sa famille. Un début d’une violence absolue, qui se révèle très accrocheur car il a su rester simple et réaliste, et c’est d’ailleurs toute cette subtilité dans la sobriété qui caractérise ce long métrage. Jean Reno est plus en forme que jamais, en nous offrant une superbe présence et son charisme subjugue son exceptionnelle prestation. La psychologie, la musique, l'ambiance, les scènes de grandes violences rendent ce film exceptionnel, créé par un aussi génial réalisateur que créateur qu’est Luc Besson, bien servi par le quatuor Jean Reno, Natalie Portman, Gary Oldman et Eric Serra. Un grand merci à eux pour cet énormissime moment de cinéma.
    kal-el 02
    kal-el 02

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 843 critiques

    4,0
    Publiée le 15 mai 2017
    Les années 1990 furent la meilleure période de Luc Besson réalisateur : « Nikita », « Léon » et « Le Cinquième élément » sont de très grands films qui ont marqué une génération même s’ils ont été injustement boudés par la critique à l’époque. Je les ai tous vus au Cinéma lors de leur sortie et j’entreprends une cure en les revoyant sur petit écran. « Léon » reprend et développe le personnage de Victor le nettoyeur de « Nikita » dans une histoire qui n’est pas uniquement une histoire policière. Il y a une belle relation humaine entre les personnages campés par Jean Reno et Natalie Portman. Et il y a aussi un vrai méchant qui fait peur (même à ses collègues policiers), campé par l’excellent Gary Oldman. Et comme, en plus, il y a quelques traits d’humour dans les dialogues et les situations, je suis toujours conquis même près de 20 ans après sa sortie.
    HawkMan
    HawkMan

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 821 critiques

    4,5
    Publiée le 21 janvier 2018
    Léon est après le Grand Bleu l'autre grand succès de Luc Besson. Ce film, de nouveau avec Jean Reno et la jeune Nathalie Portman (1er film de cette si belle et grande actrice), retrace l'histoire de Léon, nettoyeur ou tueur à gages, qui se prend à aimer la vie en recueillant une orpheline de 12 ans. Une relation ambigüe entre les 2 personnages sera le socle du film.
    Le film est totalement maîtrisé. Le duo Reno/Portman est parfait, les scènes d'action, même si peu nombreuses, sont magnifiques et que dire du méchant de l'histoire incarné avec maestria par Gary Oldman, diabolique flic ripou.
    Bref : un film parfaitement réussi.
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 280 abonnés Lire ses 741 critiques

    4,0
    Publiée le 13 novembre 2010
    Le meilleur Besson, selon moi. En partant d'une histoire assez simple (un tueur à gages prend sous son aile une adolescente, après que sa famille se soit fait décimer par des flics corrompus), il nous tisse une toile mêlant action, comédie et drame. En personnage principal, Jean Reno nous livre sa plus belle performance. On se prend d'affection très vite pour lui. Malgré son age, Léon apparait un peu tel un enfant qui prend vie,au contact de Mathilda. Cette dernière est campé par la toute jeune Nathalie Portman, qui explose littéralement dans ce film. Face à eux se trouve une veritable bête de cruauté en la personne de Stansfield, flic corrompu et passablement psychopathe sur les bords. Gary Oldman rend ce flic mémorable par son terrifiant craquage de nuque, son caractère imprévisible, et son total manque d'empathie. On se laisse facilement mené par Besson, en pleine possession de ses moyens, qui, paradoxalement, raconte l'histoire sans une once de tapage. Le meilleur Besson qui, depuis, n'a jamais atteint ce niveau.
    Rick-ornichon
    Rick-ornichon

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 186 critiques

    4,0
    Publiée le 8 novembre 2009
    Après NIKITA,Luc Besson replonge dans l’univers des tueurs professionnels avec Jean Reno en tête d’affiche.Dans un style plus américain,Besson traite du quotidien monotone et grisant d’un tueur qui va découvrir les joies de la vie à la suite d’une rencontre inattendue.Et Jean Reno dans le rôle titre,on ne pouvait pas espérer mieux tant on avait pu apprécier sa brève apparition dans NIKITA.Bien sûr,les autres acteurs valent aussi leur place dans l’histoire,avec Nathalie Portman,et Gary Oldman fabuleux en flic ripoux.Et Besson reste très soigneux dans son style,avec des scènes d’action très réalistes,mais qui viennent peut-être à manquer un peu pour laisser trop de place à l‘émotion.On notera néanmoins la qualité musicale du travail d’Eric Serra qui ajoute davantage de pression.En bref:un bon cocktail d’action et de drame avec un Jean Reno parfait.
    Polterbrick
    Polterbrick

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 79 critiques

    4,5
    Publiée le 16 juillet 2014
    Probablement le meilleur film de Besson. Classé parmi les films d’action, Léon n’en est pas vraiment un, en effet le film s’attarde davantage sur la relation entre Léon et la jeune Mathilda. Les scènes d’action sont seulement au nombre de trois (la scène d’intro, spoiler: celle d’assassinat de la famille de Mathilda
    et la scène finale) mais ont le mérite d’être magistralement filmé avec des angles de caméra sublime. Les deux acteurs principaux parviennent à retranscrire une relation fusionnelle plus que convaincante : on retrouve un Jean Reno dans l’un de ses plus grands rôles, celui d’un tueur à gage légèrement attardé sur les bords, ainsi qu’une toute jeune Nathalie Portman, à peine âgée de treize ans, qui témoigne de son grand talent qui se confirmera par la suite, sans oublier un Gary Oldman complètement déjanté dans son rôle de flic ripoux qui lui va à merveille.
    Léon alterne donc à merveilles les scènes d’action et d’autres plus intimistes et comiques entre Léon et Mathilda ce qui en fait un film prenant et émouvant que l’on peut voir et revoir sans se lasser.
    Empereur Palpoutine
    Empereur Palpoutine

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 194 critiques

    5,0
    Publiée le 11 avril 2016
    Sorti quatre ans après Nikita - dans lequel il a fait une brève apparition -, Léon porte Luc Besson au sommet de son art. Léon est doté d'un scénario terriblement simple, mais redoutablement efficace.
    Point de CGI pour ce film magistral, lequel puise toute sa légende dans un jeu d'acteur magistral. Jean Reno crève l'écran dans le rôle de Léon, tueur à gages illétré, qui sauvera malgré lui la jeune Malthida (Nathalie Portman), seule rescapée du massacre de sa famille par un agent de la DEA corrompu. (Gary Oldman)
    Gary Oldman, qui joue magnifiquement le rôle du flic drogué jusqu'à la moelle.
    Léon ne serait rien sans sa révélation majestueuse et précoce à l'extrême, bien connue des cinéphiles, qui répond au doux nom de Nathalie Portman.
    Le tout est complété par la musique envoûtante et symbolique des années 90's d'Eric Serra.
    Et comme diraient bien d'autres, la petite Mathilda a depuis, bien grandit.
    Léon est un chef d'oeuvre du film policier, à voir et à revoir.
    Tiger V.
    Tiger V.

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 1 248 critiques

    4,0
    Publiée le 26 mai 2016
    Un film d'action français efficace. Une belle histoire de relation entre un tueur particulier et une petite fille déterminée à se venger de la mort de sa famille. Jean Reno interprète à merveille un tueur aux méthodes particulières et très mystérieux, une toute petite Natalie Portman très touchante et un Gary Oldman très classe dans le rôle du méchant. Des scènes d'action bien filmés avec une bonne musique qui accompagne. Ca explose et ça tire pas mal. On s'embarque sans problèmes dans la vie du tueur avec la petite fille dans une ville comme New York. Des idées bien trouvées. Ce film n'est pas comme un film américain mais ça se rapproche pas mal. Surtout avec un réalisateur comme Luc Besson. Un film français que je vous recommande bien.
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 464 critiques

    2,5
    Publiée le 23 décembre 2012
    Ayant lu différents avis concernant ce film, je me suis lancé dans l'idée de le regarder. Et bien j'ai du mal à comprendre la note qu'on lui attribue. Alors certes, Léon est un film bien sympa, mais c'est très loin d’être un excellent film comme beaucoup le prétendent. L'histoire est assez simpliste: un tueur en série qui aide une jeune fille dont la famille vient de se faire massacrer, et il n'y a pas vraiment d'intrigues, ou alors elle n'est vraiment pas haletante. Bien qu'on soit pris par un certain petit suspense, la fin est terriblement prévisible, c'est dommage. Un gros point fort du film est sans doute Gary Oldman, très bon dans ce rôle de camé perdant les nerfs très facilement. Après il y a les tout débuts de Nathalie Portman, grande actrice en devenir, et Jean Reno qui n'a rien d'exceptionnel. Certains détails du film que j'ai trouvé assez troublant ne sont pas révélés dans Léon (par exemple le fait qu'il ne boive que du lait, ou qu'il dorme sur un fauteuil), alors c'est bien mignon de faire de ce tueur en série un personnage spécial, mais encore faut-il savoir pourquoi il fait ces gestes. Sinon la fin, bien que très prévisible comme je l'ai dit, est assez bien ficelée, mais les dernières minutes sont cruellement bâclées. Bref, Léon est un film en dents de scie, qui s'avère efficace à certains moments puis in-crédibles à d'autres. On y passe tout de même un bon moment, mais je pense que le voir deux ou trois me suffira largement.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1267 abonnés Lire ses 4 028 critiques

    3,0
    Publiée le 24 mai 2017
    Léon est un métrage admiré de Luc Besson, parfois (souvent) considéré comme son meilleur. Même si je lui trouve un intérêt, et qu’il a une certaine originalité, je ne peux pas dire que ce soit un chef-d’œuvre non plus.
    Le casting est mené par Jean Reno, lequel, acteur pas forcément réputé pour être redoutable d’expressivité, trouve un rôle sur mesure pour lui ici : celui d’un tueur avec le sens de l’honneur taciturne et illettré. Bon rôle, et un acteur charismatique qui porte ce personnage avec force. Face à lui, une Nathalie Portman à ses débuts qui convainc, et impressionne déjà par un jeu d’une évidente maturité. Entre eux, Gary Oldman, le méchant de service. Honnêtement, j’aime bien l’acteur, mais ici il en fait un peu beaucoup quand même. Il sera meilleur et plus en équilibre dans le 5ème élément du même réalisateur. Ici on cabotinage pourra agacer, et il incarne par moment ce qui sera le cliché des productions Besson : un flic tellement pas crédible que le métrage perd en force.
    Le scénario est moyen. Certes, d’un côté il y a de bonnes idées, et le fait de confronter ce tueur avec cette petite fille est intelligente, et permet quelques séquences fortes. Néanmoins, Léon reste convenu, facile parfois, avec un rythme un peu inégal, une narration pas très fluide. Je crois que le film est en vérité un peu court, d’une pour raconter une rencontre, de deux pour narrer leur rapprochement, de trois pour créer le dénouement. On a d’ailleurs le sentiment que Besson ne maitrise pas totalement la temporalité de son film. Pour autant, la recette Besson est là, et l’efficacité de son film parait souvent évidente : action, nervosité, touche d’humour (pas toujours très subtile, tout comme l’émotion). Dommage que certaines idées plus sombres, comme une « histoire d’amour » entre Léon et le personnage de Portman n’ait pas été plus dégrossi, ça aurait donné plus de profondeur à un film qui reste de trop à la surface.
    Sur la forme, le métrage bénéficie de la solidité de Besson dès lors qu’il faut orchestrer de l’action, ou des séquences fortes. Si le réalisateur a tendance à faire un peu dans la grandiloquence, force est de constater qu’il a un sens réel de l’image, et qu’il peut faire quelques morceaux de bravoure au milieu d’un métrage scénaristiquement plus faible. Bonne bande son aussi, ambiance volontiers poisseuse, Léon s’avère esthétiquement intéressant sans être non plus mémorable.
    Pour ma part, je comprends qu’on puisse aimer le film, mais Léon n’est pas assez subtil, fort, intense pour sortir du lot des bonnes séries B de l’époque. Besson ne lésine pas devant une certaine grandiloquence qui frôle parfois le ridicule. Dommage. 3
    L'Infernaute de l'Apocalypse
    L'Infernaute de l'Apocalypse

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 399 critiques

    5,0
    Publiée le 18 septembre 2014
    Je pense que la moindre des choses et de commencer par un grand merci à Luc Besson pour se chef-d’œuvre appelé "Léon", et aussi aux acteurs offrent de très bonnes prestations, notamment Jean Reno au sommet de sa forme, Gary Oldman, et on assiste aussi à la révélation Natalie Portman. Et la musique d'Eric Serra renforce une nouvelle fois le propos. Il s'agissait d'un pari difficile car le sujet était délicat… Avec au commencement une gamine de 12 ans que la vie a fait grandir trop vite car spectatrice de se que lui offre la jungle New-yorkaise et un tueur un peu autiste sur les bords. Même si ce n’est jamais vraiment explicite, on ne s’étonnera pas du naturel de la relation de l'un envers l'autre, une gamine materne qui tombe amoureuse d’un adulte ayant des carences affectives. D’ailleurs dans Léon il y a finalement très peu d’action. Le film est avant tout orienté sur la relation entre Léon et Mathilda, une relation en perpétuelle évolution : amis, père/fille, maître/élève, partenaires, amour platonique. Luc traite avant toute chose traite son sujet avec tendresse. Cette approche permet au réalisateur de vraiment soigner ses quelques moments de violence, mais ce n’est qu’une petite partie du propos du film, avec l’ouverture du film qui est carrément un modèle de construction, l’assassinat massif de la famille de Mathilda (avec vue subjective et exécution dans la baignoire du plus bel effet), et bien entendu le long final. En fait Léon est surtout un film intimiste et une histoire d’amour. Et même si on peut comprendre qu’on puisse être choqué par ce genre de relation, c’est vrai que dans le film ça passe très bien. Avec des personnages aussi bien écrits et aussi bien interprétés, la trame finalement très simple de Léon se suit avec passion. Besson présente son film manière crédible, c’est à dire avec sobriété et efficacité, sans tomber dans du classique aseptisé. Il joue avec des émotions simples, les souligne juste comme il faut, sans chercher le spectaculaire. Monsieur Besson nous offre de très belles images, de très beaux plans travaillés, et ne manque pas de style dans la mise en scène. Du grand cinéma même car Léon, qu’on le veuille ou non, est un excellent film qui se révèle encore plus profond dans sa version longue. Ce film est pour moi une éloge au 7ème Art. Je pense que la moindre des choses et de terminer par un grand merci à Luc Besson pour se chef-d’œuvre.
    Florent B.
    Florent B.

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 746 critiques

    4,5
    Publiée le 17 décembre 2019
    Le grand Luc Besson de l'époque savait apporter dans ses films de la finesse et de la poésie. Et Léon, depuis un classique du cinéma français, en est le parfait exemple. Véritable tremplin pour la carrière de Portmann, Léon doit sa réussite, dans ses plans poétiques, sa violence esthétique, et à ses personnages énigmatiques et attachants. Gary Oldman qui depuis n'a plus à prouver ses talents d'acteur, est survitaminé. Du grand art.
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 316 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    5,0
    Publiée le 25 septembre 2013
    Ah Léon, un chef d'oeuvre signé Besson, ok beaucoup le déteste car il produit des films simpliste qui marche hyper bien comme taken ou le transporteur mais il fut un temps ou Besson c'était léon, nikita, le grand bleu ou encore le cinquième éléments, et ce Léon est la preuve que Besson est loin d’être un minable producteur et encore moins un minable réalisateur, Léon est une magnifique aventure emmené par l'impeccable Jean Reno, face à lui l’époustouflant Gary Oldman et pour clôturer le trio la jeune et ultra talentueuse Natalie Portman, le film dispose également d'un scénario génial et d'une bande son sublime, voilà y faut quoi de plus pour prouver que Luc Besson est loin d’être une brelle ?
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top