Mon compte
    L'Honneur des Prizzi
    Bande-annonce L'Honneur des Prizzi
    8 janvier 1986 en salle | 2h 10min | Comédie, Policier, Drame, Romance
    De John Huston
    |
    Par Richard Condon, Janet Roach
    Avec Jack Nicholson, Kathleen Turner, Robert Loggia
    Titre original Prizzi's Honor
    Spectateurs
    2,9 437 notes, 44 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Lorsque Charley, italien, et Irene, polonaise, se rencontrent, c'est le coup de foudre. Ils s'aiment, ils se marient. L'histoire commence ici. Charley est l'executeur d'une des plus celebres familles de la mafia, les Prizzi, et la belle Irene exerce en free-lance la meme dangereuse activite.

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    Prizzi's Honor Blu-ray
    neuf à partir de 32,83 €
    Acheter

    Bande-annonce

    L'Honneur des Prizzi Bande-annonce VO 2:25
    L'Honneur des Prizzi Bande-annonce VO
    4 731 vues

    Dernières news

    Acteurs et actrices

    Jack Nicholson
    Rôle : Charley Partanna
    Kathleen Turner
    Rôle : Irene Walker
    Robert Loggia
    Rôle : Eduardo Prizzi
    John Randolph
    Rôle : Angelo Partanna

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    belo28
    belo28

    57 abonnés 1 130 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 19 septembre 2010
    Très bon film au casting exemplaire! Une mise en scène très bien maitrisée de la part d'un John Huston en grande forme! dommage que la fin soit baclée... et trop vite expédiée!
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    974 abonnés 4 053 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 25 mars 2015
    John Huston était un iconoclaste irrévérencieux et l’âge n’avait rien changé à l’affaire. Pour son avant dernier film avant de rejoindre trois ans plus tard Boggie (Humphrey Bogart) et son père Walter aux paradis des buveurs, le réalisateur du « Faucon maltais » (1941) et de « Quand la ville dort » (1950) revenait au film noir pour donner sa propre vision de l’univers de la mafia italienne en réponse au « Parrain » de ...
    Lire plus
    Estonius
    Estonius

    2 256 abonnés 5 139 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 7 mars 2014
    Peut-être un peu lent, un peu bavard, sans enjeu véritable (sauf à la fin bien sûr). On passe néanmoins un bon moment à la vision de ce film de gangsters à la limite de la parodie remarquablement interprété par John Nicholson et Kathleen Turner, avec des personnages haut en couleurs (Angélica Huston y est surprenante, quant à William Hickey dans le rôle de Don Corrado Prizzi, il est inoubliable.
    this is my movies
    this is my movies

    591 abonnés 3 087 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 25 janvier 2016
    (...) Si les gangsters gardent la classe, avec leurs costumes taillés sur mesure, leur train de vie dispendieux et un défilé de jolies femmes, le portrait qui est fait de ces derniers est bien plus acide et bien moins flatteur sous plusieurs aspects. Charley Partanna a beau être un redoutable tueur, il n'en reste pas moins un homme profondément stupide (c'est ce que Huston répétera à Jack Nicholson avant chaque prise d'ailleurs), ...
    Lire plus

    Photo

    Infos techniques

    Nationalité U.S.A.
    Distributeur Carlotta Films
    Récompenses 6 prix et 10 nominations
    Année de production 1985
    Date de sortie DVD 24/12/2001
    Date de sortie Blu-ray 25/07/2017
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa 60976

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1985, Meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 1985.

    Commentaires

    • Manol
      T'étais pas en quête du graal toi?
    • quetedugraal
      Un film énorme qui casse les codes du genre avec des personnages à la limite de la caricature dans le mépris total de valeurs humaines et un jeu époustouflant de jack Nicholson.
    Back to Top