Notez des films
Mon AlloCiné
    Michel Petrucciani
    17 août 2011 / 1h 42min / Documentaire, Musical
    De Michael Radford
    Avec Michel Petrucciani
    Nationalités français, italien, allemand
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,5 13 critiques
    Spectateurs
    3,9 98 notes dont 22 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Passionné, génial, entier, amoureux de la vie et des femmes, Michel Petrucciani était tout cela à la fois. Mais il a surtout prouvé que l’homme pouvait surmonter la fatalité. Atteint de la maladie des os de verre, qui limita sa croissance, Petrucciani a toujours refusé de se complaire dans la souffrance, porté par un insatiable appétit de vivre et par le jazz qui l’habitait. Grâce à des témoignages drôles et émouvants et à des images d’archives souvent inédites, Michael Radford évoque le parcours d’un artiste hors du commun qui voulait seulement «marcher sur la plage avec une femme à ses côtés»…
    Titre original

    Michel Petrucciani - Body & Soul

    Distributeur Happiness Distribution
    Récompenses 5 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2011
    Date de sortie DVD 07/02/2012
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 30/07/2015
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Langues Français, Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur -
    Format audio Dolby stéréo
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa 0000123218

    Regarder ce film

    En VOD
    UniversCiné Location dès 3,99 €
    FilmoTV Achat dès 9,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 15.00 €
    Michel Petrucciani
    Michel Petrucciani (DVD)
    neuf à partir de 18.30 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Michel Petrucciani Bande-annonce VO 1:42
    Michel Petrucciani Bande-annonce VO
    145729 vues

    Acteurs et actrices

    Michel Petrucciani
    Rôle : Lui-même
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Nico2
    Nico2

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 939 critiques

    2,5
    Publiée le 1 janvier 2012
    Passionné, génial, entier, amoureux de la vie et des femmes, Michel Petrucciani était tout cela à la fois. Mais il a surtout prouvé que l’homme pouvait surmonter la fatalité. Atteint de la maladie des os de verre, qui limita sa croissance, Petrucciani a toujours refusé de se complaire dans la souffrance, porté par un insatiable appétit de vivre et par le jazz qui l’habitait. Un documentaire sur un personnage aussi fascinant que ...
    Lire plus
    JamesDomb
    JamesDomb

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 061 critiques

    4,0
    Publiée le 29 février 2012
    Présenté en séance spéciale au Festival de Cannes 2011, ce documentaire réalisé par Michael Radford (Le Facteur, Le Marchand de Venise) rend un hommage exceptionnel au musicien français Michel Petrucciani (1962-1999), illustré par des images d''archives et d'interviews du pianiste de jazz, de ses anciens collaborateurs et de ses proches, dont son fils atteint comme lui d' ostéogénèse imparfaite. Film de commande - Michael Radford ...
    Lire plus
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2102 abonnés Lire ses 5 797 critiques

    3,0
    Publiée le 27 août 2011
    Que l’on soit un passionné (ou non) de musique, on a tous au moins une fois dans sa vie entendu parler de Michel Petrucciani. Le documentaire que nous livre Michael Radford nous permet d’en savoir d’avantage sur cet homme hors du commun, de sa naissance à ses premières gammes, de ses premières prouesses musicales à son heure de gloire entre Paris & New York (et dans bien d’autres villes du globe). En plus d’avoir été un ...
    Lire plus
    Cinephille
    Cinephille

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 533 critiques

    4,0
    Publiée le 18 août 2011
    Bon documentaire sur Petrucciani, sensible, amusant, intelligent, et manifestement assez exhaustif. Si le ton général est plutôt admiratif du personnage il ne masque pas non plus les problèmes de drogue ou la méchanceté de Petrucciani. Le seul défaut de ce film est le fait qu'on ne sait jamais qui parle. On voit des tas d'interviews, pour certaines personnes on déduit vite de qui il s'agit, pour d'autres on pense que, pour d'autres enfin ...
    Lire plus
    22 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Un portrait humain

    L'objectif avoué du réalisateur était de dresser un portrait de l'homme qu'était Michel Petrucciani et non de l'artiste, car c'est selon lui la compréhension de la personnalité de l'homme qui nous donnera les clefs de son œuvre. Aussi, loin de toute rétrospective d'une carrière, Michael Radford a privilégié les connexions émotionnelles à l'ordre chronologique et entremêle la vie de son sujet à celle de ses modèles et sources d'inspiration. Pour l... Lire plus

    Le sens du rythme

    S'il est un point sur lequel tous ceux qui ont connu Michel Petrucciani tombent d'accord, c'est son énergie débordante. Condamné par les médecins à une mort précoce (il mourut à l'âge de 36 ans), il voulait avoir le temps de vivre tout ce qu'il voulait vivre. Parce qu'il jugeait ce trait de caractère essentiel pour comprendre la personnalité du musicien, le réalisateur a tenté d'insuffler cette rapidité au montage de son documentaire: "[Sa déterm... Lire plus

    Une découverte

    Ce n'est pas la passion qui est à l'origine de ce documentaire. En effet, Michael Radford, qui n'avait pas tourné de documentaire depuis un quart de siècle, s'est vu confier le projet par les producteurs Bruce Marks et Serge Lalou. Il avoue n'avoir jamais entendu parlé de Michel Petrucciani avant de commencer ses recherches. Il est cependant très rapidement fasciné par le personnage.

    Dernières news

    César 2012 : les nominations
    NEWS - Festivals
    vendredi 27 janvier 2012
    1ères séances : Captain America le Parisien !
    NEWS - Box Office
    mercredi 17 août 2011
    Le film de super-héros "Captain America : First Avenger" réalise le meilleur démarrage parisien de ce mercredi 17 août avec...

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2011.

    Commentaires

    • CZJ69
      Un documentaire fortement intéressant.
    • RENGER
      * * * ~ Que l’on soit un passionné (ou non) de musique, on a tous au moins une fois dans sa vie entendu parler de Michel Petrucciani. Le documentaire que nous livre Michael Radford nous permet d’en savoir d’avantage sur cet homme hors du commun, de sa naissance à ses premières gammes, de ses premières prouesses musicales à son heure de gloire entre Paris & New York (et dans bien d’autres villes du globe). En plus d’avoir été un pianiste de jazz talentueux et de renommée mondiale, Michel Petrucciani était un cas à part, en effet, ce dernier est né avec la maladie des os de verre (appelé aussi "Ostéogenèse imparfaite"), ce qui avait pour conséquences qu’il ne pouvait presque pas marché tout seul ou sans l’aide de béquilles (il était constamment porté par l’un de ses amis lors de ses nombreux déplacements) et il mesurait tout juste un mètre. Handicapé dès la naissance, il ne pouvait donc pas être scolarisé, pire, ses médecins l’avaient condamné à une mort précoce (il mourut à l’âge de 36 ans).Le film de Michael Radford n’est pas avare en anecdotes, des plus utiles aux plus inutiles (on croirait parfois avoir à faire à un magazine people). Les interviews sont nombreuses, de ses collègues, amis, musiciens, connaissances, ex-femmes (ils en a eu plusieurs !) ou même de son fils, ajoutez à cela d’innombrables images d’archives qui nous éclairent et nous en apprend beaucoup sur ce virtuose du jazz. Un biopic touchant, émouvant, sincère et drôle à la fois.
    • Nelly M.
      Excellent documentaire qui replace le personnage de Michel Petrucciani. Le plongeon dans son passé donne à voir ce petit miracle de volonté (alignant plus de 200 concerts quelque temps avant de se résigner à sombrer, à trente et quelques années...). La caméra s'accroche à son jeu des deux mains dont les os plus légers que la normale lui auraient permis ces numéros de haute voltige sur les claviers. Porté comme un enfant, célébré dans le monde entier, le prodige stimulé par les touches du piano qu'il prenait pour des dents rigolardes commettait aussi de petites méchancetés et de sérieux écarts, autant de coups d'accélérateur à son destin. Après le film, ça démange d'écouter son oeuvre de A à Z.
    Voir les commentaires
    Back to Top