Notez des films
Mon AlloCiné
    Je m'appelle Bernadette
    Bande-annonce Je m'appelle Bernadette
    30 novembre 2011 / 1h 59min / Drame, Historique
    De Jean Sagols
    Avec Katia Miran, Michel Aumont, Francis Huster
    Nationalité français
    Bande-annonce
    Presse
    2,0 9 critiques
    Spectateurs
    3,6 78 notes dont 20 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Entre les mois de février et juillet 1858, dans la Grotte de Massabielle, la Vierge est apparue dix-huit fois à Bernadette Soubirous, petite fille misérable de Lourdes. Une véritable "révolution" mariale qui, au cœur du Second Empire, bousculera l’ordre établi par son message universel d’amour et de prière.
    Distributeur Zelig Films Distribution
    Voir les infos techniques
    Année de production 2011
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 11 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 123233
    Je m'appelle Bernadette Bande-annonce VF 1:59
    Je m'appelle Bernadette Bande-annonce VF
    106343 vues

    Acteurs et actrices

    Katia Miran
    Rôle : Bernadette Soubirous
    Michel Aumont
    Rôle : Abbé Dominique Peyramalle
    Francis Huster
    Rôle : Procureur Vital Dutour
    Francis Perrin
    Rôle : Commissaire Jacomet
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4970 abonnés Lire ses 10 358 critiques

    2,0
    Publiée le 15 janvier 2015
    Pourquoi refuser l'èvidence ? Un miracle ne s'explique pas, il se vit! S'il est un art difficile à maîtriser au cinèma, c'est bien la grâce! C'est ce qu'il manque dans ce film de Jean Sagols! De plus, le cinèaste nous live une oeuvre très acadèmique et très proche d'un simple tèlèfilm! Reste la prestation convaincante de Katia Miran dans le rôle de Bernadette Soubirous, jeune femme espiègle et pauvre qui ne sait ni lire ni ècrire! ...
    Lire plus
    Monik B.
    Monik B.

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,5
    Publiée le 22 janvier 2012
    D'abord c'est la lumière qui nous conduit dans l'univers de Bernadette. Première apparition ; deux petites lumières au fond de ses yeux ! Et là tu te laisses prendre au jeu des acteurs, à l'humanité qu'ils dégagent, à la tenacité de Bernadette qui a " vu", mais qui refuse les interprétations. De bons acteurs, un film sensible, Même si vous êtes dans le doute , ne vous abstenez pas! Allez le voir ! On n'y croirait presque...en l'homme!
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 357 abonnés Lire ses 1 903 critiques

    4,0
    Publiée le 13 décembre 2011
    un film qui m'a dérangé pendant les trois premiers quarts d'heure...Le rapport avec la religion est presque un aveuglement et contient beaucoup d'ambiguités...On est totalement immergé dans un dialogue lithurgique auquel on peut trouver à redire...Dessein du réalisateur ou mise en époque, le film prend corps peu à peu dans la passion admirable de Bernadette, sa foi nous est étalée comme absolu et monolithique....Quel fardeau pour la ...
    Lire plus
    amy1319
    amy1319

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 25 critiques

    2,0
    Publiée le 29 avril 2013
    une simplification un peu grotesque..une mise en scène, à mon sens, trop fade et froide.
    20 Critiques Spectateurs

    Photos

    38 Photos

    Secret de tournage

    Une Bernadette adaptée à notre époque

    Jean Sagols affirme que Je m'appelle Bernadette est un projet qui s’est présenté de façon indirecte, par le biais d’un ami qui avait déjà produit le film Bernadette de Jean Delannoy, en 1987. Il nous explique : "Comme il y avait eu en 1943 le film d'Henry King, Le Chant de Bernadette, avec Jennifer Jones, (mon ami) s’est dit qu’il fallait revenir sur ce thème régulièrement, se tourner vers une nouvelle génération ne connaissant pas ou peu Bernad... Lire plus

    Réalisateur estival

    Jean Sagols est aussi le réalisateur de quelques sagas de l’été sur la chaîne TF1 comme Terre indigo et Le Vent des moissons.

    Un casting "Comédie Française"

    Je m'appelle Bernadette compte également des comédiens de renom appartenant à la Comédie Française tels que Francis Perrin (Commissaire Jacomet), Michel Aumont (Abbé Peyramale) ou encore Rufus (Monseigneur Forcade).

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2011.

    Commentaires

    • anne dulac
      normal..tu dis n'importe quoi..A la base Bernadette est chrétienne....comme si un film sur mahomet etait oriénté islam......logique monique
    • LALALALALERE
      C'est bien là le problème, faire un "film catho". ON demande aux films qu'ils soient universels, pas qu'ils soient orientés.
    • P?re Fran?ois-R?gis de Joigny
      Superbe film.... merci aux grands acteurs, mais aussi au réalisateur qui a eu le courage de se lancer dans un film tel que celui-ci... Pour PeterIbbetson il ne fallait pas le voir si vraiment il te choque et t'ennerve tu te doutais bien que ce serait un film catho... Mais chapeau une splendeur comme film,
    • Ren? Paraire
      film extraordinaire! les acteurs sont tous très bons, katia miran lumineuse!BRAVO JEAN SAGOLS
    • francois b.
      très bonne surprise,enfin pour mon amie et moi car nous étions partit pour visionner un autre film.. surpris tout d'abord de voir cet pleiades de bon vieux acteurs que je trouve particulierement juste et èvidament la prestation de katia miran qui est époustouflante dans le role de bernadette.une petite un peu écorché comme moi est tant d'autres surement.Un beau film touchant et méme plus!
    • singalong
      TBMREEL : c'est bien de vouloir faire de l'humour encore faut il éviter les fautes !!!!
    • Matthieu Chauvin
      Nous sommes allés voir en famille "Je m'appelle Bernadette" le film de Jean Sagol. Maintenant que j'ai fini de pleurer, il est temps de vous recommander d'y aller à votre tour. Le film raconte les 8 années de la vie de Bernadette qui vont du début des apparitions jusqu'à sa prise d'habit chez les religieuses de Nevers ; Le film est simple et lumineux. Il raconte avec une certaine neutralité les évènements. Ce n'est pas l'affrontement entre la science et l'anticléricalisme d'un coté, et l'Eglise de l'autre qui est le plus intéressant mais la façon dont une jeune fille se débrouille pour continuer à vivre et sauver sa peau alors qu'elle est prise dans une histoire qui la dépasse. Le film évite de nombreux écueils redoutables et c'est déjà beaucoup : la malveillance à l'égard des protagonistes, l'idéalisation désincarnée, le misérabilisme, le maniérisme spirituel, une représentation mièvre de la Sainte Vierge. Il a de nombreuses qualités : on est bien planté dans l'incarnation, les personnages sont cohérents sans caricatures, L'images est belle et si le montage est sans beaucoup d'originalité il est efficace et discret, au service de l'histoire. Le son est moins convaincant, certaines post synchronisations sont mal réussies, les bruitages très présents couvrent parfois les dialogues. Un film qui rend présent une histoire stupéfiante et dont on sort joyeux et ragaillardi avec un sentiment de plénitude bien rare au cinéma. On peut y aller sans difficulté avec des enfants à partir de 7 ans.
    • mattfc17
      @PeterIbbetson : la liberté d'expression tu connais ? car quand les cathos "sont pas content" c'est la première chose que tu dis ... Mais la liberté d'expression va dans les deux sens Monsieur, l'indigence ici c'est ton commentaire ...
    • LALALALALERE
      Un téléfilm pourri comme c'est pas permis
    • TBMREEL
      Elle avait fumer quoi?
    • Calmeraie
      Un film d'une profonde humanitė dont le monde à besoin en ces temps difficiles. Les acteurs sont excellents dans leur interprétation Rufus et Michel Haumont sont habités par leur rôle. Quant à Katia Miran c'est une révélation. Elle rayonne de vérité et porte le film. Il n'y a aucun prosélytisme. Le réalisateur s'attache à dépeindre les faits et à montrer comment cette jeune fille inculte à réussi à partir des messages qu'elle a reçu à tenir tête à tout le monde. Ce film mérite d'être vu pour la beauté du message qu'il nous délivre.
    • PeterIbbetson
      Jeanne d'Arc encore! Bernadette de nouveau ! Bravo l’inspiration et l’originalité des réalisateurs. Mais y'en a marre d'une telle connerie, d'une telle indigence. Quand est-ce qu'on va arrêter de nous faire chier avec ces vieilles lunes catho.
    Voir les commentaires
    Back to Top