Notez des films
Mon AlloCiné
    Comme un homme
    15 août 2012 / 1h 35min / Drame
    De Safy Nebbou
    Avec Emile Berling, Charles Berling, Sarah Stern
    Nationalités français, luxembourgeois, belge
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,9 17 critiques
    Spectateurs
    2,2 228 notes dont 55 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
    Louis, 16 ans est le fils du proviseur de son lycée. Son meilleur ami, Greg, est sous la menace d’un renvoi définitif après avoir agressé sa jeune prof d’anglais. Pour se venger, il décide de la kidnapper. Louis devient complice en fournissant les clés d’un cabanon de famille isolé sur un îlot, dans les marais. Ligotée, humiliée, Camille est emprisonnée. Ils doivent la libérer le lendemain matin, mais Greg ne vient pas au rendez-vous…
    Distributeur Diaphana Distribution
    Récompenses 7 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 23/08/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby SRD
    Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
    N° de Visa 129365

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Orange Achat dès 5,99 €
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    Comme un homme Bande-annonce VF 1:37
    Comme un homme Bande-annonce VF
    399364 vues

    Acteurs et actrices

    Emile Berling
    Rôle : Louis
    Charles Berling
    Rôle : Pierre Verdier
    Sarah Stern
    Rôle : Camille
    Kévin Azaïs
    Rôle : Greg
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 359 abonnés Lire ses 1 783 critiques

    1,0
    Publiée le 16 août 2012
    Berling junior avait 21 ans quand ce « Comme un homme » a été tourné ; il y incarne un ado de 16 ans, lycéen en classe de première dans le lycée dont son père (le vrai, qui est ici « Pierre Verdier ») est le proviseur – si le jeune acteur est cependant physiquement en cohérence, la vraisemblance ne va pas plus loin : rien de pertinent ni au niveau de l’argument et des développements (une mauvaise farce qui tourne au drame quand ...
    Lire plus
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 160 abonnés Lire ses 1 672 critiques

    3,0
    Publiée le 13 mars 2014
    film dramatique à l'atmosphère très pesante, malsaine voir dérangeante. Un adolescent en mal de vivre va se trouver dans une situation dont on ne sort part indemne et qui va bouleverser sa vie très bien joué film assez lent
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 3 086 critiques

    1,0
    Publiée le 1 avril 2013
    Film lent et froid sur un ado en quète de reconnaissance. Autant prévenir ce film ne vous fera pas sentir jyeux, ne vous donnera pas une bouffée d'air durant sa projection. PLV : la tête de Charles Berling à la fin du film fier de son fils en train de partir vers une nouvelle aventure est particulièrement....inadaptée.
    Sylvain P
    Sylvain P

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 1 186 critiques

    2,5
    Publiée le 18 août 2012
    Il y a un sens de la narration dans Comme un homme, mais on se demande où le réalisateur veut en venir. Pardonner les actes de ces 2 délinquants écervelés est impossible, même les comprendre est vain par manque d'indices. Il ne reste donc qu'un face à face entre un père et un fils et une fascination d'un ado pour un être machiavélique. On est loin d'un Paranoïd Park sur les voies de la culpabilité...
    55 Critiques Spectateurs

    Photos

    17 Photos

    Secret de tournage

    La genèse

    "Tout a commencé par un conseil de lecture de mon producteur, Michel Saint-Jean : L’âge bête, de Boileau-Narcejac", partage le réalisateur Safy Nebbou. Le film est effectivement une adaptation du polar coécrit par Pierre Louis Boileau et Pierre Ayraud. Le réalisateur et son co-scénariste Gilles Taurand ont cependant tenu à actualiser le récit des années 70 en racontant une histoire qui se passe à l'époque actuelle.

    Le choix d'Émile Berling

    Pour le rôle de Louis, l'adolescent tourmenté, Safy Nebbou n'a pas beaucoup hésité à choisir son acteur : "Très tôt, l’idée d’Emile Berling s’est imposée à moi, son opacité, sa beauté androgyne, la profondeur de son regard, faisait de lui le héros introverti et mystérieux de cette histoire qui mène un lycéen en roue libre, des ténèbres à la lumière", partage-t-il.

    Père et fils

    L'acteur Charles Berling et son fils Emile interprètent respectivement les rôles de Pierre et de Louis Verdier, qui sont également père et fils dans le film : "Du fils Emile au père Charles , il n’y avait qu’un petit pas, que j’ai franchi, naturellement (...) Il y avait longtemps que j’avais envie de travailler avec [Charles], je ne savais pas à l’époque, que c’est son fils unique qui me mènerait à lui", explique le réalisateur.

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

    Commentaires

    • regimbald
      encore un gosse de riche qui s'amuse a jouer les caids dans un role qui lui a été pistonné par papa.
    • carlupetru
      bon film !!!
    • Isabelle Vergeot
      Je trouve que c'est un tres bon film, les BERLING sont de tres bons acteurs, le passage de l'adolescence est tres dur. En plus c'est ttiré d'un polar de boilau,narcejac qu'on ne présente plus dans le milieu cinématographique!
    • dianalys76
      Un bon petit film qui se laisse regarder jusqu'au bout,oscillant entre polar et drame psychologique,d'accordavec la presse, pas d'accord avec les mauvaises critiques spectateurs et très étonnée de voir sur quel ton on parle de C.Berling qui est pour moi un super acteur et son fils Emile, qu'on a déjà pu admirer dans les Hauts Murs continue de dévoiler un talent très prometteur. Un duo très crédible... 3/5
    • Nickupicku
      fgdfg
    • kiksss
      naveeeeeeeeeeeeeetttttttttttttttt!!!!!!!!!!!!!!
    • quetedugraal
      Plutôt moyen avec, en prime, quelques invraisemblances.
    • angelabassompierre
      vrai flop! au box office, c'est la réalisatrice de 'l'empreinte de l'ange', ça ne m'étonne pas. l'intrigue est bizarre et des ados tant à cran qu'ils deviennent cruels et s'en prennent à qqn en toute impunité sans oser le dire..... un film quoi, ça tient en donnant des frissons sur quelle en sera l'issue? ça fait peur.
    • patrick carter
      encore un téléfilm pourri qui n'aurai jamais du sortir au ciné
    • Gori56
      J'y sors... j'ai plus joué avec mon portable que de regarder cette chose. On appelle ça couramment un navet ^^
    • Lawlipop
      Y'a vraiment des gens qui regarde ces choses qu'on ose appellé "film" *?
    • La X.
      Si quelqu'un connait la musique qu'il écoute quand il corrige les copies.. ça m’intéresse :)
    • ffred
      Un bon thriller familial...http://lecinedefred2.over-blog...
    • annereporter94
      Beaucoup de commentaires minables sur la famille Berling... il y a vraiment ici surtout une famille Abrutis solide et pathétique...
    • Maxou.
      Bon film avec du suspense et de bon comédiens,agréablement surpris.
    • tony_pam
      Contrairement aux à priori (et je ne suis pas fan des Berling), ce film n'est pas un téléfilm injustement sorti en salles mais un drame à tendance psycho assez intéressant à défaut d'être parfait.
    • Florian L.
      Tiens, un Berling fils. Mais non, ça n'aide pas !
    • Godardsuxx
      apres nous servir la famille cassel a toutes les sauce on nous sert l'horrible famille berling...
    • djodjo18
      Piston
    • capricechantal
      Un téléfilm qu'on nous sort au cinéma pendant l'été, semble-t-il... Mais on ne m'aura pas, foi de Caprice !
    Voir les commentaires
    Back to Top