Notez des films
Mon AlloCiné
    La Maison à La Tourelle
    20 novembre 2013 / 1h 20min / Drame
    De Eva Neymann
    Avec Dmitriy Kobetskoy, Katerina Golubeva, Mikhail Veksler
    Nationalité ukrainien
    Bande-annonce
    Presse
    3,3 16 critiques
    Spectateurs
    3,3 38 notes dont 17 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Hiver 1944. Une mère et son fils de huit ans traversent l’Union Soviétique à bord d’un train pour rejoindre leur famille. Au cours du voyage, la mère tombe gravement malade et doit être hospitalisée d’urgence. L’enfant se retrouve alors livré à lui-même dans une ville inconnue et rapidement confronté au règne de la misère et l’indifférence.

    Titre original

    Dom s bashenkoy

    Distributeur A3 Distribution
    Récompenses 5 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Langues Russe
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 138450
    La Maison à La Tourelle Bande-annonce VF 1:11
    La Maison à La Tourelle Bande-annonce VF
    93430 vues

    Acteurs et actrices

    Dmitriy Kobetskoy
    Rôle : Le petit garçon
    Katerina Golubeva
    Rôle : La mère
    Mikhail Veksler
    Rôle : Le tonton
    Vitalina Bibliv
    Rôle : La tantine
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Zoé B.
    Zoé B.

    Suivre son activité 419 abonnés Lire ses 118 critiques

    2,5
    Publiée le 26 novembre 2013
    Je devais certainement trop attendre de ce film. Je n’y ai pas vu la moitié de ce qui se célèbre alentour. Bien sûr, l’image est très belle, exceptionnellement belle, le petit garçon est magnifique, son regard vous attrape et ne vous lâche plus. Mais je sens l’application sur tous les plans ou presque, un formalisme rigide et orgueilleux dont j’ai fini, malgré moi, par compter les stigmates. Quand l’enfant s’arrête au bord ...
    Lire plus
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 358 abonnés Lire ses 1 905 critiques

    3,5
    Publiée le 21 novembre 2013
    Je m'attendais à un chef d'œuvre, je suis resté sur ma faim, ....... Le film est certes esthétique en noir et blanc et le thème abordé à priori émouvant...... Et bien justement c'est ce qui m'a manqué l'émotion (peut être un jour sans), parce que le film reste dans un certain flou scénaristique et que les dialogues n'approfondissent pas vraiment les émotions supposées quand un petit gamin perd sa maman pendant la guerre..... Rythme ...
    Lire plus
    WutheringHeights
    WutheringHeights

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 930 critiques

    4,0
    Publiée le 23 novembre 2013
    (... En fine esthète, Eva Neymann choisit un noir et blanc contrasté pour conter son récit, apportant une certaine poésie et offrant des plans sublimes sur les étendues enneigées de Russie. Les plans-séquences soigneusement composés rappellent Tarkovski (Stalker notamment) mais aussi Bela Tarr ou même Cristian Mungiu. ... Avec une économie de dialogues et des penchants expressionnistes, Eva Neymann offre au spectateur le regard de ...
    Lire plus
    mem94mem
    mem94mem

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 474 critiques

    4,5
    Publiée le 25 novembre 2013
    Superbe film sur le plan esthétique et sur le plan narratif. Beaucoup de mélancolie chez ce garçon, mais il ne pleure jamais et garde une immense dignité. Scenario poignant, images sublimes. Quelle cruauté des adultes quand même, mais bon je n'ai pas connu la guerre. J'ai beaucoup aimé. Aucune longueur comme j'ai pu lire.
    17 Critiques Spectateurs

    Photos

    17 Photos

    Secret de tournage

    La deuxième à la tourelle

    La réalisatrice Eva Neymann met en scène son deuxième long métrage de fiction avec La Maison à La Tourelle après U Reki (2007), qui n'a jamais été diffusé en France. Elle avait déjà réalisé trois courts entre 1998 et 2001 et trois documentaires entre 2004 et 2006.

    Les prix de l'est

    La Maison à La Tourelle a remporté plusieurs récompenses lors de sa tournée des festivals. Le Grand Prix du Festival Black Nights 2012 de Tallinn en Estonie, le Prix The East of the West du Festival International du Film de Karlovy Vary 2012 en République tchèque et le Prix du Jury au Festival du Film de Batumi 2012 en Georgie.

    Relecture 50 ans plus tard

    Le scénario de La Maison à La Tourelle est tiré du roman autobiographique de Friedrich Gorenstein du même nom sorti en 1963. Inspiré de l'enfance de l'auteur durant la Seconde Guerre mondiale, il a été adapté par la réalisatrice du film, Eva Neymann. Auparavant, elle avait adapté une autre oeuvre de cet auteur, Au bord de l'eau, en 2007.

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

    Commentaires

    • Blaste
      distribution catastrophique, et pourtant le dernier rôle de la grande Katerina Golubeva, j'aurais tant aimé pouvoir voir ce film en salle...
    • Olivier D.
      Un grand film d'une saisissante beauté !
    Voir les commentaires
    Back to Top