Notez des films
Mon AlloCiné
    The House That Jack Built
    Bande-annonce The House That Jack Built
    17 octobre 2018 / 2h 35min / Drame, Thriller
    De Lars von Trier
    Par Lars von Trier, Jenle Hallund
    Avec Matt Dillon, Bruno Ganz, Uma Thurman
    Ce film en VOD
    Presse
    3,1 33 critiques
    Spectateurs
    3,5 1417 notes dont 152 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit aux moins de 16 ans
    États-Unis, années 70.
    Nous suivons le très brillant Jack à travers cinq incidents et découvrons les meurtres qui vont marquer son parcours de tueur en série. L'histoire est vécue du point de vue de Jack. Il considère chaque meurtre comme une œuvre d'art en soi. Alors que l'ultime et inévitable intervention de la police ne cesse de se rapprocher (ce qui exaspère Jack et lui met la pression) il décide - contrairement à toute logique - de prendre de plus en plus de risques. Tout au long du film, nous découvrons les descriptions de Jack sur sa situation personnelle, ses problèmes et ses pensées à travers sa conversation avec un inconnu, Verge. Un mélange grotesque de sophismes, d’apitoiement presque enfantin sur soi et d'explications détaillées sur les manœuvres dangereuses et difficiles de Jack.

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    ARTE Boutique Location dès 4,99 € HD
    UniversCiné Location dès 4,99 €
    Orange Location dès 2,99 € HD
    FilmoTV Location dès 2,99 € HD
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 22.90 €
    The House That Jack Built
    The House That Jack Built (DVD)
    neuf à partir de 19.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    The House That Jack Built Teaser VO 0:48
    The House That Jack Built Teaser VO
    77885 vues

    Interview, making-of et extrait

    Le Face Cannes #9 - Jeudi 17 mai 2018 27:01
    Le Face Cannes #9 - Jeudi 17 mai 2018
    3 vues

    Acteurs et actrices

    Matt Dillon
    Rôle : Jack
    Bruno Ganz
    Rôle : Verge
    Uma Thurman
    Rôle : Femme n°1
    Siobhan Fallon Hogan
    Rôle : Femme n°2
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Culturopoing.com
    • La Septième Obsession
    • Le Monde
    • Transfuge
    • 20 Minutes
    • Cahiers du Cinéma
    • Culturebox - France Télévisions
    • Ecran Large
    • L'Ecran Fantastique
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Mad Movies
    • Marie Claire
    • Télérama
    • CNews
    • Le Nouvel Observateur
    • Paris Match
    • Première
    • Sud Ouest
    • Critikat.com
    • La Voix du Nord
    • Voici
    • Bande à part
    • L'Express
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Marianne
    • Positif
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    33 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 542 critiques

    3,5
    Publiée le 26 mars 2019
    Pas de secret, c'est du Von Trier, on adhère ou pas, et les critiques ici en sont le parfait reflet, on adore ou on déteste. Et bien personnellement je suis un peu plus mitigé car j'ai été capté par les deux premières heures de ce film, avant d'hélas décrocher lorsque l'histoire s'oriente un peu trop dans la métaphore et le subjectif (la descente aux enfers avec Verge). Matt Dillon est tellement excellent qu'on arriverait presque à ...
    Lire plus
    AZZZO
    AZZZO

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 361 critiques

    5,0
    Publiée le 22 octobre 2018
    Le cinéma doit montrer le monde et la complexité des relations humaines, faire ressentir l'amour, la joie, la tristesse et le désir. Il est un divertissement et une fenêtre sur l'ailleurs. Il nous instruit et nous réconcilie avec l'humain... Alors merde ! Pourquoi faire un film de 2h30 sur un serial-killer qui inscrit ses crimes dans une quête artistique ??? C'est la Divine comédie mise en scène par Lars von Trier. Ce film est un pur ...
    Lire plus
    Fabien D
    Fabien D

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 897 critiques

    4,5
    Publiée le 21 octobre 2018
    Lars von Trier est un génie malade, cet incroyable autoportrait du cinéaste en serial killer est un film qui joue brillamment sur tous les registres du baroque au kitsch, de la violence sèche et malaisante aux délires gores grotesques. Provocateur, le cinéaste va jusqu à s'autociter, se moque de ses détracteurs tout en réfléchissant aux critiques qui ont pu lui être émises. Parfois drôle, souvent grinçant, non dénué de poésie, le ...
    Lire plus
    brunetol
    brunetol

    Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 176 critiques

    5,0
    Publiée le 21 octobre 2018
    Un grand film malade. Sûrement pas son meilleur ou le plus maitrisé, ni le plus cohérent, mais grand film quand même. Pour ceux que la violence graphique écœurent, il sera probablement insupportable. L'humour noir et le second degré omniprésents ne suffiront pas à faire passer des séquences aussi drôles que spoiler: la "chasse à la famille" pour autre chose qu'une nouvelle provocation sadique insoutenable de la part du ...
    Lire plus
    152 Critiques Spectateurs

    Photos

    17 Photos

    Secret de tournage

    De la télé au ciné

    The House that Jack Built devait à l'origine être une mini-série de huit épisodes.

    Retour à Cannes

    The House that Jack Built a été présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2018. Sept ans après Melancholia, le film marque le retour de Lars Von Trier sur la Croisette où ses propos durant la conférence de presse avaient fait scandale. Affirmant qu'il "comprenait Hitler", le réalisateur avait été déclaré persona non grata par Thierry Frémaux, délégué général du Festival.

    Un parfum de scandale

    Une centaine de spectateurs a quitté la salle lors de la projection cannoise du film, choquée par les meurtres perpétrés à l'écran.

    Dernières news

    OCS : 5 films pour public averti à voir sur la plateforme
    NEWS - Films à la TV
    lundi 27 juillet 2020
    Coronavirus : OCS gratuit pour les abonnés Orange
    NEWS - Au programme
    mardi 17 mars 2020
    Dans ce contexte de confinement, OCS prolonge son offre gratuite jusqu'au 31 mars prochain. Durant quelques jours supplémentaires,...
    Best-of 2018 - Bohemian Rhapsody, Call Me By Your Name, Climax... Les meilleures chansons entendues au ciné cette année
    NEWS - Culture ciné
    dimanche 30 décembre 2018
    AlloCiné a compilé 100 chansons entendues au cinéma en 2018... L'occasion de revisiter une année de films en musique. "Call...
    27 news sur ce film

    Infos techniques

    Nationalité danois
    Distributeur Les Films du Losange
    Récompense 1 nomination
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD 05/03/2019
    Date de sortie Blu-ray 05/03/2019
    Date de sortie VOD 05/03/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget € 8,74 millions
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 145672

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2018, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2018.

    Commentaires

    • Szerelem
      -1 injustifié que je contrebalance avec mon +1, j'aime beaucoup cette petite critique et je suis totalement d'accord : )
    • Szerelem
      oh aufait, si vous me lisez aujourd'hui et que vous avez envie de le voir, il est dispo sur le site d'arte en streaming jusqu'au 11/11 :) bon visionnage - et bon courage aussi
    • Szerelem
      Je crois qu'il faut avoir, avant de regarder ce film, vu au moins 1 ou deux films de LVT, histoire de savoir dans quoi on s'embarque... Car celui ci est tout à fait à l'image de sa filmo, dérangeant, complexe, cérébral et jusqu'aubout-iste. Si vous croyez voir un film de serial killer a la sauce esprits criminels le mercredi soir sur TF1 alors... je suis désolée pour vous. Du coup, et comme tout le monde le sait parfaitement bien, il ne reste que deux possibilités face à cette oeuvre de Lars, face à son oeuvre en général : soit on aime, soit on déteste. Il n'y a pas de place pour la demi mesure. Soit on ferme son cerveau et on se cantonne a ce qui est classique, habituel et abrutissant et on déteste. Soit on ouvre son esprit, on fait un effort, on essaie de comprendre et on écoute : alors, il y a de grandes chances pour qu'on adore. Pourquoi ? Parce que même si la violence est difficilement supportable, même si le film n'est pas parfait, même s'il y a quelques invraisemblances ou longueurs, on ne peut que saluer la prouesse et la qualité de la réalisation, des dialogues, du jeu d'acteur, de la construction du récit, de la complexité de l'ensemble, bref. c'est un film qui attend quelque chose de vous, indéniablement. J'ai aimé.
    • Amaury G.
      Pour le coup je trouve que la fin est l'un des seuls intérêts du film, après 2h de film on a enfin droit à des plans bien cadrés, une bonne photographie et des images intéressantes.
    • Amaury G.
      La 1ère partie est pas mal mais après mon dieu que c'est répétitif et pas intéressant, seul les dialogues avec Verge apporte un peu de sens au film, sans parler de l'épilogue qui pour le coup rattrape un peu le tout. Là où j'ai vraiment été déçu c'est au niveau de la mise en scène, en-dehors de l'épilogue c'est mal filmé, caméra à l'épaule qui n'offre aucun plan intéressant et une photographie morne et sans cachet. On notera aussi les tentatives désespérés de Lars Von trier de choquer pour réveiller le public, la provocation n'est pas une fin en soi, et puis dans le film le moment sur les dictateurs est assez too much surtout quand on se rappelle les mots de Lars Von Trier à Cannes pour la promo de Mélancholia. Malgré tout je garde en tête la parabole avec les lampadaires, qui est aussi excellente dans le fond que dans la forme mais c'est une goutte d'eau dans un film plutôt mou.
    • Frédéric C.
      très grosse déception !! les rares bonnes scènes sont dans les bandes annonces, Clairement !! le reste du temps c'est des longueurs inutiles, interminables et surtout une fin mystiquo insupportable, bref à éviter :-(
    • AleXX46
      Sacré Lars Von Trier
    • Gogekuu 1
      Film introuvable en bonne qualité nul part
    • Benjamin L
      Comme la grande majorité de ses films (pour ne pas dire l'intégralité), le dernier Von Trier n'échappe pas à la règle : clivant, irrévérencieux mais extrêmement soigné, violent et poétique, complexe et en même temps d'une simplicité parfois déconcertante... Von trier nous fait entrer dans la tête de ce tueur en série campé de manière magistrale par un Matt Dillon dont j'avais presque oublier quel formidable acteur il est ! Alors oui, cela peut être dérangeant pour le spectateur, avec ses malaises, quelques longueurs, ses redondances, ses interrogations, mais n'oublions pas qu'il s'agit là d'un parti pris, celui d'une vision par le seul prisme du tueur, de sa vision de la réalité, de son oeuvre, et sans que celle-ci ne soit jamais remise en question par une perception différente de ses actes... Bref, étant donné qu'il est toujours difficile de parler de ce genre de film, et bien visionnez-le, c'est mon meilleur conseil ! (4/5)
    • Mr.Green
      Un film très... sophistiqué :D l’humour noir à son paroxysme. Et superbe fin. 4/5
    • Glutonim
      Bah ça se dit critique, c'est un peu simple, c'est comme aller voir un block Buster et se plaindre des effets spéciaux, si t'as pas aimé c'est que t'as voulu te faire du mal en te matant un film que tu saurais violent, et c'est peut être un de ses moins hard
    • Glutonim
      Bah il est très glauque mais pas si violent enfin gore
    • Glutonim
      Je pourrait être d'accord mais ce n'est pas justifié
    • Glutonim
      Mais je parle de Dante mais si je dit ça les mecs comprendront le film, à exploiter
    • Glutonim
      Michel Legrand, hitler, lui même (michel le grand c'est une connerie)
    • Glutonim
      Ouais mais Nympho c'est pus du sexe, en fait The house that jack built est aux meurtres ce que Nympho est au sexe
    • Glutonim
      Bah des fois c'est plus des références quand ils parlent de la violence dans les oeuvre il se montre carrément avec des scènes de Melancholia ou de Nymphomaniac
    • Glutonim
      Si tu savait que ça serait à l'image de son auteur sachant qu'il à fait anti christ et nymphomaniac tu savait à quoi t'attendre donc je trouve que ta critique est injustifié, c'es comme dire de climax c'est déguelasse alors j'aime pas alors que c'est du Gaspar noé, et non je ne dit pas ça parce que tu est Véga mais parcelle ta critique est injustifiée
    • Glutonim
      C'est vrai qu'au final, le film si t'enlève la scène dont je ne parlerais pas mais ou l est histoire de nichons, le films n'est pas si violent
    • Glutonim
      Ceux qui n'ont pas vu le film ils vont être surpris quand ils vont voir la gueule de la maison
    Voir les commentaires
    Back to Top