Notez des films
Mon AlloCiné
    Heureux comme Lazzaro
    Bande-annonce Heureux comme Lazzaro
    7 novembre 2018 / 2h 07min / Drame
    De Alice Rohrwacher
    Avec Adriano Tardiolo, Alba Rohrwacher, Agnese Graziani
    Nationalités italien, français, suisse, allemand
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,4 27 critiques
    Spectateurs
    3,7 475 notes dont 46 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Lazzaro, un jeune paysan d’une bonté exceptionnelle vit à l’Inviolata, un hameau resté à l’écart du monde sur lequel règne la marquise Alfonsina de Luna.
    La vie des paysans est inchangée depuis toujours, ils sont exploités, et à leur tour, ils abusent de la bonté de Lazzaro.
    Un été, il se lie d’amitié avec Tancredi, le fils de la marquise.  Une amitié si précieuse qu’elle lui fera traverser le temps et mènera Lazzaro au monde moderne.

    Titre original

    Lazzaro Felice

    Distributeur Ad Vitam
    Récompenses 1 prix et 9 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD 19/03/2019
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 19/03/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Italien
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 147835

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    ARTE Boutique Location dès 4,99 € HD
    FilmoTV Achat dès 9,99 € HD
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    Orange Location dès 2,99 € HD
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 21.31 €
    Heureux comme Lazzaro
    Heureux comme Lazzaro (DVD)
    neuf à partir de 19.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Heureux comme Lazzaro Bande-annonce VO 1:51
    Heureux comme Lazzaro Bande-annonce VO
    74207 vues

    Acteurs et actrices

    Adriano Tardiolo
    Rôle : Lazzaro
    Alba Rohrwacher
    Rôle : Antonia (adulte)
    Agnese Graziani
    Rôle : Antonia (jeune)
    Tommaso Ragno
    Rôle : Tancredi (adulte)
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Culturopoing.com
    • Les Fiches du Cinéma
    • Transfuge
    • Bande à part
    • Ecran Large
    • L'Humanité
    • La Croix
    • Les Inrockuptibles
    • Marie Claire
    • Positif
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • L'Express
    • La Septième Obsession
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Libération
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Première
    • Sud Ouest
    • Le Figaro

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    27 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 444 abonnés Lire ses 1 276 critiques

    2,0
    Publiée le 9 novembre 2018
    Le nouveau film de l'italienne Alice Rohrwacher commence comme son précédent (Les merveilles), que j'avais détesté. A savoir : une communauté retirée du monde, des personnages dont on ne comprend pas forcément tous les agissements et une image volontairement dégueulasse (des coins arrondis et des faux fils au bord de l'image, comme un vieux super 16). On suit donc avec un ennui poli plusieurs personnages, dont le jeune Lazarro, que rien ...
    Lire plus
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 476 abonnés Lire ses 2 273 critiques

    4,0
    Publiée le 4 novembre 2018
    Arrivée en 2011, à l’âge de 30 ans, à la Quinzaine des Réalisateurs cannoise avec son premier long métrage, "Corpo celeste", la réalisatrice italienne Alice Rohrwacher a obtenu le Grand Prix au Festival dès son deuxième film, "Les Merveilles", en 2014. Cette année, le troisième, "Heureux comme Lazzaro", était lui aussi en compétition et Alice Rohrwacher est repartie, cette fois ci, avec le Prix du scénario. C’est en transformant ...
    Lire plus
    Nathanaël Bechdolff
    Nathanaël Bechdolff

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 30 critiques

    5,0
    Publiée le 23 octobre 2018
    Un scénario super bien ficelé pour cette fable, ce conte, ou cette parodie. Il est difficile de qualifier ce film dans un genre. Je dirais que c'est un "Tony Erdmann" à la sauce italienne. Et c'est très bien réussi !!! La photographie est géniale. Le jeu des acteurs fait aussi la force de ce film. Aucun n'emporte la palme mais le jeu d'ensemble est juste, bien coordonné, fort. Cela donne de la puissance au scénario. Et pour finir, je ...
    Lire plus
    Gfa Cro
    Gfa Cro

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 549 critiques

    2,5
    Publiée le 14 novembre 2018
    Vu et avis le 20181113 Le film ne m a pas plu mais peut sûrement plaire. .-.-.-.-. J ai trouvé le film long, trop peu souvent intéressant, bien fait. Les messages m ont l air simples et ne m ont pas intéressés : les riches exploitent les pauvres, les pauvres exploitent les benêts. Autrefois, les riches exploitaient les pauvres, maintenant c est les entreprises. Les banques en particulier. La société qui est supposée nous protéger ne ...
    Lire plus
    46 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Sélection cannoise

    Le film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2018. Il a été récompensé du Prix du scénario.

    Note d'intention

    Heureux comme Lazaro est l’histoire d’une élévation à la sainteté, sans miracles, ni pouvoirs, ni même super pouvoirs et surtout sans aucun effets spéciaux. Simplement par le fait d’être au monde, en ayant foi envers les êtres humains et sans jamais penser à mal. Le film évoque la bonté comme concept et règle de vie. C’est à la fois un manifeste politique, un conte de fées, une chanson dans l’Italie des cinquante dernières années.

    Explorer son pays

    En explorant son pays, l'Italie, et son époque, la réalisatrice Alice Rohrwacher a souvent rencontré des « Lazzaro » : des personnes qu'elle qualifierait de « gens braves » mais qui, le plus souvent, ne se consacrent pas à faire le bien, car elles ne savent pas ce que cela signifie. "Leur nature même est de rester dans l’ombre, quand elles le peuvent, elles renoncent toujours à elles-mêmes pour laisser la place aux autres, pour ne pas dérang... Lire plus

    Dernières news

    Roma, BlacKkKlansman et Godard dans le top ciné 2018 de Sight & Sound
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 13 décembre 2018
    Découvrez quels sont les meilleurs films de l'année 2018 selon Sight & Sound, l'équivalent britannique des Cahiers du Cinéma....
    Heureux comme Lazzaro - Alice Rohrwacher : "Il faut lutter pour protéger la salle de cinéma"
    NEWS - Interviews
    mercredi 7 novembre 2018
    À l'occasion de la sortie de Heureux comme Lazzaro, conte onirique et dramatique ayant remporté le Prix du scénario à Cannes,...
    10 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2018, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2018.

    Commentaires

    • Yves 4.
      Superbe film.Lazarro , jeune paysan beau mais Naïf limite parfois simplet , Totalement exploiter .Voyage d'en un hameau perdu dans les montagnes Italiennes , isolé et hors du temps. Une marquise exploitant une famille paysanne comme à l'époque féodale. Un jour tout explose à la face du monde , et Lazarro perdu dans ce monde nouveau...
    • Vallet L
      Un film d'autant plus étonnant que l'axe de réflexion n'est pas présent dans la bande annonce ou le synopsis. Il est rare qu'un film est aussi près de mes convictions sur notre réalité, de mes intérêts philosophiques, et de mes goûts en matière de techniques pures cinématographiques.Un film qui est à la fois beau et hideux, morale et immorale, relativiste et universaliste... Un chef d'oeuvre en matière de potentiel interprétatif, qui accorde autant de place aux concepts et au(x) réel(s). Et dire que je ne le trouvais pas très attrayant ! À voir, et à revoir. Les mauvaises critiques sont fournies par ceux qui justement encourage la réalité déconstruite et vivement critiquée dans l'oeuvre. Le film revisite le concept de conte moderne.À vous de le voir pour comprendre par vous-même, si vous en êtes capable, des multiples critiques philosophiques de notre condition humaine. Bien à vous.L'.
    • Alexis Cathala
      La critique film de Heureux comme Lazzaro : une oeuvre hors temps marquée par une technique visuelle qui accompagne le bouleversement temporel de l’histoire. Critique complète http://bullesdeculture.com/...
    • Wagnerologue
      Me suis endormi quatre fois de suite...Considérations sociologiques de comptoir ça et là, personnages caricaturaux et des longueurs neuneus à n'en plus finir ; il a avait l'air prometteur ce machin, complètement raté hélas.
    • Christoblog
      Très moyen : http://www.christoblog.net/...
    Voir les commentaires
    Back to Top