Mon compte
    Burning Casablanca (Zanka Contact)
    Bande-annonce Burning Casablanca (Zanka Contact)
    3 novembre 2021 en salle / 2h 00min / Drame
    De Ismaël El Iraki
    Par Ismaël El Iraki
    Avec Khansa Batma, Ahmed Hammoud, Said Bey
    Titre original Zanka Contact
    Bande-annonce Séances (39)
    Presse
    3,2 14 critiques
    Spectateurs
    3,8 86 notes dont 18 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit aux moins de 12 ans
    Rock star déchue, Larsen Snake revient dans sa Casablanca natale où il fait la rencontre explosive de Rajae, une fille de la rue à la voix d’or. Ils écument les nuits de la ville et tombent éperdument amoureux. Mais leur passion est vite rattrapée par leur passé, et le couple sauvage prend la route du désert pour échapper à ses démons.

    Séances

    Bande-annonce

    Burning Casablanca (Zanka Contact) Bande-annonce VO 1:44
    Burning Casablanca (Zanka Contact) Bande-annonce VO
    94 005 vues

    Acteurs et actrices

    Khansa Batma
    Rôle : Rajae
    Ahmed Hammoud
    Rôle : Larsen
    Said Bey
    Rôle : Said
    Abderrahmane Oubihem
    Rôle : Obama
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • CinemaTeaser
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Ouest France
    • Première
    • Rolling Stone
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    14 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1 482 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 19 octobre 2020
    Casablanca est un personnage à part entière dans Zanka Contact. Très Rock'n'roll, irrévérencieuse et provocatrice. C'est cas de rebelles. Comme les deux personnages principaux du premier film d'Ismaël El Iraki, une prostituée et un musicien has been. Leur rencontre va provoquer des étincelles et électriser tout un tas d'autres protagonistes qui ne leur veulent pas nécessairement du bien. Il y a un côté western (tajine ?) dans les ...
    Lire plus
    Pierre Tartière
    Pierre Tartière

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 6 novembre 2021
    Excellent film, plein d'énergie, on prend une bouffée de vitalité. Malgré les maladresses c'est un film qu'il faut absolument voir pour retrouver ce qu'est le cinéma, de l'envie.
    dejihem
    dejihem

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 567 critiques

    3,5
    Publiée le 12 novembre 2021
    Il est difficile de qualifier ce film, tellement il est à la croisée de plusieurs genres. Entre la comédie romantique, le drame psychologique et le rodéo urbain construit comme un film de Tarantino (pour le début). Des acteurs et surtout une actrice magnétique est magnifique, très sensuelle. Et surtout beaucoup d'humour qui apporte une légèreté comme une bonne vieille série américaine. Très spécial, quoi. Pour autant, c'est un film ...
    Lire plus
    Olivier Barlet
    Olivier Barlet

    Suivre son activité 206 abonnés Lire ses 309 critiques

    4,0
    Publiée le 27 octobre 2021
    Ce film baigné de musique, qui se veut enflammé, rock et déjanté, décape ce qui restait encore de clichés sur le Maroc urbain. Il lorgne volontiers sur le cinéma de genre et ne manque pas de beauté jusque dans ses effets déchaînés. Ses traits de lumière compensent ainsi son infinie noirceur. (lire l'intégralité de la critique sur le site d'Africultures)
    18 Critiques Spectateurs

    Photos

    23 Photos

    Secrets de tournage

    Note d’intention

    Ismaël El Iraki qualifie son film d’« incendie » : « Le désir de ce film a avancé en moi comme un feu de forêt, se nourrissant de tout sur son passage. » Il a avant tout souhaité transmettre une émotion : « la seule réalité au cinéma, la seule chose que vous emmenez avec vous en sortant de la salle. C’est la position politique de Burning Casablanca (Zanka Contact), film de genre africain : clamer le dr Lire plus

    Des sentiments ambivalents

    Ismaël El Iraki a conçu son film comme une lettre d’amour et de haine à la ville de Casablanca. Le titre original, Zanka Contact, montre cette ambivalence, « zanka » désignant la ruelle des quartiers populaires. Le réalisateur explique : « là où tu joues au foot enfant, là où tu te fais agresser adulte : ça peut être ton terrain de jeu comme ta tombe ».

    Dans l’underground de Casablanca

    C’est la première fois qu’un tournage se déroulait dans le Quartier Cuba, un quartier difficile de la Medina. « Ce fut d’une violence infernale, avec une bagarre au couteau dès le premier jour ! », se souvient le réalisateur. « Mais il y avait tant d’amour de toute l'équipe pour ce coin de la Medina, pour son esprit, que ça a permis au film de survivre. Cet esprit, on l’aime parce qu’il est subversif ».
    6 Secrets de tournage

    Dernières news

    Les sorties cinéma du 3 novembre : Les Eternels, Les Olympiades, Si on chantait...
    NEWS - Sorties ciné
    lundi 1 novembre 2021
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties1

    Infos techniques

    Nationalités français, marocain
    Distributeur UFO Distribution
    Année de production 2020
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Langues Arabe, Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2020, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2020.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top