Mon compte
    Un monde
    Bande-annonce Un monde
    26 janvier 2022 en salle | 1h 15min | Drame
    De Laura Wandel
    |
    Par Laura Wandel
    Avec Maya Vanderbeque, Günter Duret, Karim Leklou
    Presse
    3,8 26 critiques
    Spectateurs
    3,6 717 notes, 68 critiques
    Séances (1) VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Nora entre en primaire lorsqu’elle est confrontée au harcèlement dont son grand frère Abel est victime. Tiraillée entre son père qui l’incite à réagir, son besoin de s’intégrer et son frère qui lui demande de garder le silence, Nora se trouve prise dans un terrible conflit de loyauté. Une plongée immersive, à hauteur d’enfant, dans le monde de l’école.

    Regarder ce film

    En VOD / Blu-Ray, DVD
    Canal VOD
    Canal VOD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    ARTE Boutique
    ARTE Boutique
    Disponible en HD
    Location dès 3,99 €
    Regarder
    Orange
    Orange
    Disponible en HD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Séances

    Chercher une séance

    Voir plus de villes

    Bande-annonce

    Un monde Bande-annonce VF 1:40
    Un monde Bande-annonce VF
    153 222 vues

    Dernières news

    Le harcèlement scolaire à hauteur d'enfants : Un Monde sort au cinéma et c'est une vraie claque !
    News - Sorties ciné
    Présenté au Festival de Cannes 2021 et en salles cette semaine, le premier magnifique long métrage de Laura Wandel pénètre…
    mercredi 26 janvier 2022
    Les sorties cinéma du 26 janvier : Adieu Paris, Nos âmes d'enfants, Les Promesses...
    News - Sorties ciné
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties…
    lundi 24 janvier 2022
    Cannes 2021 : quand sortent Titane et les films des différentes sélections ?
    News - Festivals
    Titane, The French Dispatch, Benedetta, Suprêmes, OSS 117... Découvrez les dates de sortie des films présentés lors du Festival…
    dimanche 18 juillet 2021
    Cannes 2021 : 24 films pour la Palme d'Or et la sélection officielle du 74e Festival
    News - Festivals
    Le délégué général Thierry Frémaux a dévoilé la Sélection officielle du 74e Festival de Cannes, qui se tiendra du 6 au 17…
    jeudi 3 juin 2021

    Acteurs et actrices

    Maya Vanderbeque
    Rôle : Nora
    Günter Duret
    Rôle : Abel
    Karim Leklou
    Rôle : Le père
    Laura Verlinden
    Rôle : Madame Agnès

    Critiques Presse

    • Bande à part
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Parisien
    • Transfuge
    • 20 Minutes
    • Culturopoing.com
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • L'Humanité
    • L'Obs
    • La Septième Obsession
    • Les Echos
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Marianne
    • Marie Claire
    • Première
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • La Croix
    • Le Monde
    • Sud Ouest
    • Critikat.com
    • Le Figaro
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Jorik V
    Jorik V

    1 225 abonnés 1 952 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 23 novembre 2021
    Même si d’apparence ce film nous apparaît tout petit à bien des niveaux, que ce soit par sa très courte durée (à peine une heure et quinze minutes), par le sujet comme par le contexte (uniquement circonscrits au sein d’une école primaire) mais aussi par son côté presque amateur, il n’en est rien. Au contraire. Ce premier film est même un coup de maître, impressionnant et magistral. En décidant de traiter d’un sujet tabou et ...
    Lire plus
    Jipéhel
    Jipéhel

    35 abonnés 176 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 13 novembre 2021
    Le regard de Nora 1er film de la jeune cinéaste belge Laura Wandel, ces 75 minutes de vie scolaire vues à hauteur d’une petite fille de 6 ans sont tout simplement bouleversantes. Nora entre en primaire lorsqu’elle est confrontée au harcèlement dont son grand frère Abel est victime. Tiraillée entre son père qui l’incite à réagir, son besoin de s’intégrer et son frère qui lui demande de garder le silence, Nora se trouve prise ...
    Lire plus
    Mélany T
    Mélany T

    29 abonnés 496 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 28 janvier 2022
    La mise en scène est merveilleuse, intelligente, aboutie, sublime, le casting (et la direction d'acteur.trice.s) incroyable et le récit violent, bouleversant et important. L'ensemble est un vrai bijou cinématographique.
    traversay1
    traversay1

    3 206 abonnés 4 661 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 25 septembre 2021
    Au cinéma, parler de l'enfance n'est jamais simple et souvent artificiel. Dans son premier long-métrage, la cinéaste belge Laura Wandel nous convie à une véritable immersion, d'un réalisme saisissant, dans le petit monde de l'école, principalement dans la cour de récréation, où les enjeux sont autrement plus cruciaux qu'il n'y parait, aux yeux d'adultes qui ont oublié leur propre expérience. Nora est la figure centrale de Un monde, ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Thématique de l'enfance

    Laura Wandel explique pourquoi elle a choisi de se centrer sur l'enfance dans son premier long métrage : "C'est le moment des premières découvertes, où la vie et les relations se vivent de manière très intense. C’est à ce moment que notre paysage intérieur se dessine et se construit. L’entrée à l’école influence ce paysage qui détermine bien souvent notre vision du monde en tant qu’adulte. En plus d’y apprendre à lire et à écrire, c’est surtout l Lire plus

    Observation

    En amont du tournage, Laura Wandel a observé des cours de récréation pendant plusieurs mois. La réalisatrice y a décelé une notion de territorialité : "En Belgique, la plupart des cours d’école sont occupées par des terrains de foot, ce qui laisse très peu d’espace pour ceux et celles qui n’y jouent pas. Dans une cour de récréation, chacun essaye de prendre sa place, mais ne dispose pas des mêmes forces pour le faire."

    Réalisation immersive

    Très tôt, Laura Wandel a opté pour une mise en scène immersive pour être au plus près de ce que vit et ressent le personnage de Nora, afin que le spectateur se projette dans cette histoire et y projette des éléments de son propre vécu. La cinéaste explique : "Le spectateur n’a accès qu’à ce à quoi Nora a accès. Il n’y a pas d’autre point de vue que le sien. Les limites du cadre délimitent la perspective de son regard. Tout est au service de Nora, Lire plus

    Infos techniques

    Nationalité Belgique
    Distributeur Tandem
    Récompenses 2 nominations
    Année de production 2021
    Date de sortie DVD 06/09/2022
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 05/09/2022
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Box Office France 19 228 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2021, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2021.

    Commentaires

    • ThomasLefebvre
      Je rejoins mon comparse. Quand a la réalisation du film, la colorimétrie est assez impressionnante et aide largement à se plonger dans l’univers de Laura Wandel, j’avais déjà beaucoup apprécier son court métrage ‘les corps étrangers’ que j’avais eu le plaisir de visionner il y’a quelques années. Avec ce film, la barre est placée beaucoup plus haut, un jeux d’acteur incroyable, un casting tout aussi bon. Le jeune Gunter, que j’avais déjà vus précédemment s’est particulièrement améliorer dans ce film, l’expérience se fait sentir de plus en plus mais il ne doit pas oublier que l’émotion doit être la principal motivation. Pour la petite Maya, c’est dans un premier rôle impressionnant que je la découvre. Mon seul regret : avoir attendu si longtemps avant de la rencontrer. J’ai pleurer quand elle pleurait, j’ai ris quand elle riait. Une pureté d’enfant dans un monde d’adulte. J’ai également eu le plaisir de croiser l’équipe, et la jeune fille est aussi expressive dans la vie comme au cinéma. J’ai hâte de pouvoir suivre son parcours qui promet d’égaler les julia roberts et autre Michelle Pfeiffer de ce monde. J’irais prendre une photo sur son étoile à Hollywood boulevard dans quelque année.
    • Cinéphile1234
      J’ai eu la chance d’assister à la première hier soir. J’attendais ce matin pour rédiger ma critique, à tête reposée et après avoir digérer ce film qui, on ne peux le dire, est plein d’informations. L’histoire est prenante et le film vous plonge dans une atmosphère dont on ne sort plus. Il est filmé d’une façon révolutionnaire dans le genre cinématographique. En soit c’est un excellent film. Ce qui m’a le plus pris au tripes c’est le jeux d’acteur incroyable de la petite Nora interpréter par Maya Vanderbeque qui n’avais que 9ans lors du tournage. C’était comme une gifle en plein visage, un talent que j’ai rarement vu, même chez les plus grande star. A cet âge il est rare de pouvoir en faire autant mais j’ai été bouleverser par cet apparition divine à l’écran, j’espère et je ne doute pas qu’elle fera sensation dans le cinéma, cet enfant est une perle qui mérite d’être au devant de la scène. En ce qui concerne Gunther Duret c’est également un très bon acteur, quoi que son jeux déjà plus mature m’ai un peu moins toucher (avis personnel) Le film en lui même représente un monde complet et il faudrait le revoir deux ou trois fois pour pouvoir l’analyser entièrement.
    Back to Top