Mon AlloCiné
    Histoire d'O
    Histoire d'O
    28 août 1975 / 1h 40min / Erotique, Drame
    De Just Jaeckin
    Avec Gabriel Briand, Roger Trapp, Corinne Cléry
    Nationalités français, allemand, canadien
    Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,0 103 notes dont 15 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans
    Le film qui a changé la représentation de l'érotisme au cinéma. Dans une atmosphère de scandale retentissant, la réalisation de Just Jaeckin et l'interprétation de Corinne Clery allaient longuement marquer les consciences, pour une influence qui dure encore aujourd'hui. Adapté du best-seller de Pauline Réage, un film qui fait date.
    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1975
    Date de sortie DVD 06/10/2015
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 28/07/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 1 anecdote
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Langues Français, Anglais, Polonais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    lovemyvod Location dès 3,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 18.64 €
    Histoire d'O
    Histoire d'O (DVD)
    neuf à partir de 24.46 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Gabriel Briand
    Rôle : Master lV
    Corinne Cléry
    Rôle : O
    Udo Kier
    Rôle : René
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 610 abonnés Lire ses 3 701 critiques

    0,5
    Publiée le 4 mai 2015
    Je n'ai absolument rien, bien au contraire contre les films érotiques, de plus Corinne Clery est véritablement une très belle femme, pourtant la vision de ce film est un véritable supplice. Les acteurs sont mauvais comme ça ne devrait pas être permis jouant faux, sans naturel, sans conviction, sans fantaisie, sans humour, sans décontraction (il faut voir Udo Kier, on a envie de le baffer tellement son jeu est agaçant). la musique est un ...
    Lire plus
    Galoupiotte
    Galoupiotte

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 92 critiques

    1,0
    Publiée le 6 février 2016
    La forme d'abord, c'est réalisé n'importe comment et la direction d'acteur est déficiente. Jouer de façon aussi mauvaise est une insulte à cet art qu'est le cinéma. Le scénario est d'une bêtise à pleurer, non pas que ça que ce genre de situation ne puisse exister, mais ça reste marginal et ce qui nous est raconté ne suscite pas vraiment l'intérêt. Le sado-maso est un jeu, on y joue en couple ou a plusieurs, ça fait mal mais on le ...
    Lire plus
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1964 abonnés Lire ses 5 056 critiques

    3,0
    Publiée le 9 décembre 2010
    Un film érotique intéressant. D'un point de vue scénario l'histoire est plus fine et la relation homme-femme moins primaire qu'il y parait au premier abord. La soumission est d'abord vu comme un esclavage mais l'ambiguité des rapports ne va qu'en s'accentuant. Sans doute le film souffre d'un manque d'ambition qui le cloisonne à un film érotique juste au-dessus de la moyenne avec pourtant un potentiel plus fort. A voir.
    surfnblue
    surfnblue

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 281 critiques

    3,0
    Publiée le 16 novembre 2010
    Le film soft (aujourd'hui) mais qui a fait scandale à l'époque. La femme objet du film n'est plus trop dans l'actualité post-féministe des années 70, cependant.
    15 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secret de tournage

    Brigitte Fossey pressentie pour le rôle principal

    Le rôle principal avait été proposé à Brigitte Fossey, proposition qu'elle a refusé n'aimant pas la nudité au cinéma.

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    • Patrick L.
      La relation hétérosexuelle est parfois égalitaire et parfois pas. Elle est parfois exclusive et parfois pas. Ici le parti-pris est celui d'une relation inégalitaire et non-exclusive: Tout le contraire de nos tabous et du puritanisme ambiant. Dans ce cadre se développe une intrigue maîtrisée, qui sait garder une certaine mesure, une certaine retenue, sans renier le plaisir du don de soi.L'image et la bande son sont exceptionnelles, le jeu des acteurs aussi. On aurait aimé une suite de la même qualité. Ceux qui s'y sont essayés n'y sont pas arrivés.
    Voir les commentaires
    Back to Top