Mon compte
    Le faiseur d'épouvantes
    Le faiseur d'épouvantes
    Date de sortie inconnue / 1h 44min / Epouvante-horreur
    De William Girdler
    Avec Tony Curtis, Susan Strasberg, Stella Stevens
    Titre original The Manitou
    Spectateurs
    3,0 9 notes dont 1 critique
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Acteurs et actrices

    Tony Curtis
    Rôle : Harry Erskine
    Susan Strasberg
    Rôle : Karen Tandy
    Stella Stevens
    Rôle : Amelia Crusoe
    Ann Sothern
    Rôle : Mrs Karmann
    Casting complet et équipe technique

    Critique Spectateur

    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2716 abonnés Lire ses 5 794 critiques

    3,0
    Publiée le 24 mars 2014
    Contrairement à Stephen King peu de romans de Graham Masterton ont été adaptés au cinéma (en fait Manitou est son seul roman qui ait connu une adaptation cinématographique) ; dans l'ensemble ce film me semble plutôt fidèle au roman et si l'intrigue est très bonne par contre Le faiseur d'épouvantes a vieilli dans ses effets spéciaux ce qui fait que le final ne nous impressionne plus mais j'ai bien aimé l'ambiance du film tout à fait ...
    Lire plus
    1 Critique Spectateur

    Photo

    Infos techniques

    Nationalités américain, canadien
    Distributeur -
    Année de production 1978
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur -
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1978, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 1978.

    Commentaires

    • sinemaze
      Le faiseur d'épouvantes est un titre parfait pour un concours de nanars. Un titre plat pour brouiller le sujet alors que le générique de début s'y emploie bien déjà, avec de belles représentations issues de cultures distinctes d'Amérique centrale ou d'Amérique latine, et sans aucun lien avec le Manitou dont il est question ici. Une adaptation moyenne pour le célèbre roman de Graham Masterton, avec néanmoins quelques scènes d'envoûtement, servies par des comédiennes méritant le détour, et toutes très bien entourées, de Tony Curtis en passant par Michael Ansara, ou encore les interprètes du Misquamacus. Sans oublier Burgess Meredith dans une apparition un rien moins truculente que dans Trauma, deux ans auparavant.
    Voir les commentaires
    Back to Top