Mon compte
    Ken Park
    Bande-annonce Ken Park
    8 octobre 2003 en salle / 1h 35min / Drame, Erotique
    De Larry Clark, Edward Lachman
    Par Harmony Korine
    Avec James Ransone, Tiffany Limos, Stephen Jasso
    Presse
    3,9 12 critiques
    Spectateurs
    2,8 4240 notes dont 295 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit aux moins de 16 ans
    Un tableau provocant d'adolescents américains de classe moyenne qui trompent leur ennui avec du sexe, de la violence et de la perversion à Visalia, une petite ville de Californie. Leurs parents sont pour la plupart médiocres, aveugles, méprisants et alcooliques.

    Bande-annonce

    Ken Park Bande-annonce VO 1:29
    Ken Park Bande-annonce VO
    697 276 vues

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°27 - Les films gênants à voir avec papa et maman 1:31
    Top 5 N°27 - Les films gênants à voir avec papa et maman
    132 919 vues

    Dernières news

    Larry Clark revient sur sa filmo : "L'art m'a sauvé la vie !"
    NEWS - Festivals
    vendredi 6 septembre 2013
    AlloCiné a rencontré l'américain Larry Clark à Deauville, où un hommage lui a été rendu cette semaine. A 70 ans, l'auteur…
    Nouveau projet sulfureux pour Larry Clark
    NEWS - Tournages
    vendredi 21 mai 2004
    Nouveau projet de Larry Clark, un portrait acide et violent de la jeunesse américaine. Dans "Wassup Rockers", le cinéaste…
    Ken Park interdit aux moins de 18 ans ?
    NEWS - Box Office
    mercredi 4 février 2004
    Interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie en octobre, "Ken Park" doit en fait être interdit aux moins de 18 ans, selon…
    Les gentlemen du box-office
    NEWS - Box Office
    vendredi 10 octobre 2003
    "La Ligue des Gentlemen Extraordinaires" arrive en tête du box-office français cette semaine avec plus 450 000 entrées.…
    6 news sur ce film

    Acteurs et actrices

    James Ransone
    Rôle : Tate
    Tiffany Limos
    Rôle : Peaches
    Stephen Jasso
    Rôle : Claude
    James Bullard
    Rôle : Shawn
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Chronic'art.com
    • Aden
    • Cahiers du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • MCinéma.com
    • Première
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • L'Express
    • Le Figaroscope

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    12 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2 502 abonnés Lire ses 3 170 critiques

    1,0
    Publiée le 16 juillet 2014
    J’aime quand on ose renverser les limites, mais pas quand c’est au final franchir la limite juste pour franchir la limite. Quel est le but ici ? Qu’est-ce que le propos parvient à construire ? La crudité de l’image change-t-elle quelque chose au rendu de la mélancolie ? Certains diront que oui. Moi je pense que non. D’ailleurs, j’ajouterais même à ça le fait que cette mélancolie à elle toute seule ne peut suffire à faire un ...
    Lire plus
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 168 abonnés Lire ses 1 729 critiques

    0,5
    Publiée le 8 mai 2011
    A chaque film de Larry Clark en découle son scandale adéquat. Présenté à Venise, Toronto ou encore Rotterdam, "Ken Park" fut même affublé d'une interdiction aux moins de 18 ans lors de sa sortie. Une restriction bien sévère tant l'oeuvre n'apporte strictement rien de neuf sur la question. Nous l'aurons compris, dans "Ken Park", Clark a clairement opté pour la provocation et de surcroit, la provocation facile. Et puis, non seulement le ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 15 février 2015
    L'atmosphère dramatique à elle seule était efficace donc je ne vois pas l’intérêt d’avoir autant provoqué... pour faire polémique ? En tout cas ce film est... bizarre ! Les acteurs sont moyens, leurs personnages sont plats et le rythme est un peu lent. Par contre le scénario est simple mais ses thèmes sont intéressants et bien exploités. Je suis très partagé !
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 478 abonnés Lire ses 11 146 critiques

    0,5
    Publiée le 6 mai 2013
    Immonde et particulièrement malsain, "Ken Park" est de ces films qui dèrangent! L'exploration de la camèra de Larry Clark est rude, vide de sens et de forme, un tableau gerbant de teenagers de classe moyenne qui trompent leur ennui avec de la baise, de l'ultra violence, de la perversion et qui n'est vraiment pas de tout repos! Comment ne pas être consternè devant ce mètrage nausèabond et exagèrè où Clark se veut scabreux, filmant avec ...
    Lire plus
    295 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    La genèse du projet

    Pour Larry Clark, l'idée du film est venue avant celle de Kids. Le réalisateur souhaitait travailler à partir de ses journaux personnels et d'autres éléments qu'il avait collectés. Il a ensuite rencontré Edward Lachman en 1988 et lui a parlé de son projet. Proposant à Harmony Korine, le scénariste de Kids, d'écrire Ken Park, il lui a décrit tous les personnages et leurs histoires pour qu'il en rédige un script.

    L'origine des personnages

    La plupart des histoires et des personnages vient des collages et des installations vidéo de Larry Clark. Ce dernier s'est également inspiré de gens qu'il a connus. "Le personnage de Peaches m'a été inspiré par une fille que je connaissais et dont les parents étaient de vrais fanatiques religieux ; ils avaient l'habitude de la frapper avec la Bible en la sermonnant sur le péché. Le résultat ? Elle faisait le mur pour retrouver les garçons du Lire plus

    Les acteurs du film

    Larry Clark voulait faire jouer de vrais enfants, des visages encore inconnus, comme pour Kids. La plupart d'entre eux ont été repérés dans la rue et notamment au parc de skateboard de Visalia. En revanche, pour les adultes, le cinéaste souhaitait des acteurs professionnels. "Ce sont des rôles complexes et j'ai toujours su qu'il fallait de vrais pros pour les interpréter" explique-t-il.
    7 Secrets de tournage

    Infos techniques

    Nationalités France, USA, Netherlands
    Distributeur Pan Européenne Edition
    Année de production 2002
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 108 897

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2002, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2002.

    Commentaires

    • olivier M.
      Le meilleur c'est quand-mème SHORTBUS non? rien que le générique de début clip jazzy, j'adore!!
    • olivier M.
      Le meilleur c'est bien SHORTBUS! As tu vu ce film? rien que le générique de début, clip jazzy j'adore!!!
    • Fa F
      Une photographie d'une certaine Amérique qui montre les égarements et violences aussi bien adultes qu'adolescentes. Mais il n'y a aucune profondeur dans le récit, les personnages, rien à en retirer. On se demande pourquoi? quel est le véritable propos?. Le genre de scénario exhibitionniste qui ne sert à rien, si ce n'est parfois mettre mal à l'aise. Sans cohérence, sans progression, sans dénouement : du vide en somme!
    • alksubra
      Jubensuzv
    • alksubra
      Film intéressant à tout point de vue. Larry Clark attache une importance particulière à chaque personnage ce qui rend le film intéressant. La trame de l’histoire monte en crescendo, les 4 jeunes explorent leur désirs, leurs pulsions et leurs envies. Cela mène au final ou tate tue ses grands parents dévoré par ses pulsions et Shawn, Peaches et Léonard dans une démonstration d’amour et aussi intense qu’inattendue. La classe moyenne américaine est ici décri avec soin ou chaque parents possède des défauts poussant leurs enfants dans la drogue ou le sex. Cette Amérique qui crie son envie de vivre est dépeinte à merveille à travers la camera de Larry Clark
    • axou69
      Bon pour moi y’a pas trop d’intérêt et je le trouve assez gênant
    • L'irrationnel
      Un film qui mérite plus que le coup d'oeil mais qui est indispensable à voir en entier
    • L'irrationnel
      Ah ben moi j'pense pareil
    • L'irrationnel
      Merci à AlloCiné d'avoir jugé ma critique (positive) comme étant la plus utile
    • L'irrationnel
      Le plus gros film de pervers de l'histoire dans ce film on analyse les rapports familiaux d'une manière encore plus hardcore que chez Dolan 4/5http://lecinemaleplusmarqua...
    • allan-75
      J'ai trouvé l'histoire de shawn et de la mère de sa copine incroyable , très touchante , mais le reste du film ne m'a pas vraiment plu . Mes Larry Clark preferés resterons Kids et Bully !!!
    • les-film
      film sans queue ni tete cul cul sur cul avec une fin débile une meuf qui ce fait prendre par deux mecs wow super une fin explosif lol on sais meme pas ce-qui sais passé entre le père chelou avec son jésus et sa fille on sais pas qui le mec a choisie entre sa petite ami et la mère de la fille j'ai perdu 92 minute de ma vie ^^
    • JonSnow13
      Larry Clark, ou l'art y est controversé. On peut se poser des questions sur les méthodes utilisées, il n'en reste pas moins que Clark dénonce, que ça choque ou pas ! Ce qui peut gêner, c'est la réalité avec laquelle Clark, dépeint cette adolescence, difficile, cruelle, insoutenable, et mortelle. Ce réalisateur méconnu mérite de l'être, tout comme ses films ! Je suis fan .
    • HierSoirJaiMateUnFilm
      Le film le plus dégueulasse que j'ai vu !!!
    • Batfleck
      Aucun intérêt.
    • Florian G.
      ah, "ken park" est un très bon film , signé par un très bon artiste " larry Clarke". Ici, dans ce film, tout est tourné sans chichis , de manière très maîtrisé , et ce film dépeint le réalisme de certaines familles américaines avec des pathologies différentes et des situations dramatiques configurées également de manière différente suivant les cas. les personnages sont complètement paumés , ça passe de claude qui est un adolescent dont le père est autoritaire , macho et profondément incestueux à la vie de tate, un jeune schizophrène élevé par ses grands-parents qu'il torture ou humilie verbalement car il n'est pas " soigné" pour sa pathologie . Il ya également la fille " peaches" élevée par un père veuf qui ne s'est pas remis de la mort de sa femme ( portrait craché de sa fille peaches) et qui fait un transfert d'amour sur sa fille, quitte à l'élevée dans la religion et l'empêché de vivre sa sexualité avec son petit copain. Bref, vous aurez compris que larry Clarke n'avait absolument pas l'intention de prendre des pincettes pour plaire à la bourgeoisie puritaine américaine et qu'il signe là quasiment un documentaire sur les familles californiennes tant le réalisme des scènes est véritablement le parti-pris artistique de l'artiste. "Ken park" ne laisse pas du tout indifférent , c'est un film difficile mais c'est aussi une œuvre dont le triste constat permet de soulever quelques problématiques sociales .... à voir ou revoir
    • Margot C.
      Que penser de ce film ? Je reste encore assez sceptique. Certes j'ai bien apprécié les dénonciations mais je trouve qu'il y avait beaucoup trop de sexe. Je sais que c'est pour choquer encore plus mais je sais pas, je trouve cela assez dégueulasse certains passages.Je le conseil sauf ne mangez rien pendant ce film.
    • Najib O.
      film qui fait voir la realite des famille qui vie parmi nous en taboo
    • Blaste
      Je copie / colle ce que j'avais écrit pour 'Wrong', ça m'évitera une peine supplémentaire : "A moitié conquis et à moitié déçu, ce film, comme beaucoup de films contemporains, ne concentre son audace que dans son scénario ; du strict point de vue de la mise en scène, ça se résume à une forme classique, ennuyeuse et plutôt complaisante (cadrages, angles de prises de vues, montage, etc.). Je pense donc qu'il y a là un excellent scénario, très proche d'une certaine perfection, mais qui reste mal exploité."
    • Fab M.
      ca a l'air nullos gravous nazbrock de chez nazbrock mes ptits lapins, juste le synopsis et je sais déja ce que ca va être, un truc en toc sans intellect chic choc avec du cul, du cul, du cul, ca fait regretter d'et'venu, sans morale z'aucune, et filmé avec une froideur clinique qui ferait se geler les glaouis d'un inuït en égypte, et qui plus est avec des acteurs non professionels adolescent-qui-pue-des-pieds destiné a assouvir les petits pervers pépères sous le bel apparât du film psychologique bric-brac (a poil dans mon clic-clac) s'étouffant dans sa pompeuse connerie freudienne, rebaptisée "la nature humaine expliquée par wikipédia". héhéhé
    Voir les commentaires
    Back to Top