Notez des films
Mon AlloCiné
    Roger et moi
    Bande-annonce Roger et moi
    21 mars 1990 / 1h 31min / Documentaire
    Date de reprise 1 août 2007
    De Michael Moore
    Avec Michael Moore, Roger B. Smith, Ronald Reagan
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,4 303 notes dont 37 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    En 1986, la société General Motors annonce la fermeture de ses usines de Flint. 35 000 habitants se retrouvent au chômage. Michael Moore, armé de sa caméra, tente d'attirer l'attention du PDG de la compagnie sur la désertification de la ville qui résulte de cette décision.
    Titre original

    Roger & Me

    Distributeur Bis Repetita
    Voir les infos techniques
    Année de production 1989
    Date de sortie DVD 19/08/2003
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 30/11/2011
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget 160 000 $l
    Date de reprise 01/08/2007
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 72 939

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    FilmoTV Achat dès 7,99 €
    Canal VOD Achat dès 7,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 29.90 €
    neuf à partir de 15.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Roger et moi Bande-annonce VO 2:23
    Roger et moi Bande-annonce VO
    17002 vues

    Acteurs et actrices

    Michael Moore
    Rôle : lui-même
    Roger B. Smith
    Rôle : lui-même
    Ronald Reagan
    Rôle : lui-même
    Pat Boone
    Rôle : lui-même
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 297 abonnés Lire ses 3 471 critiques

    5,0
    Publiée le 25 septembre 2007
    Ahurissant. Le culot, le dédain, la condescendance ainsi que l'ignominie avec lesquels les employés de cette usine ont été traité est tout simplement parfois insoutenable. Le pire dans cette histoire, c'est que des drâmes comme celui de Flint arrivent tous les jours dans le monde. C'est véritablement une honte et met en évidence le peu de valeur de "l'outil humain" dans les industries d'aujourd'hui. Un plaidoyer pour le prolétariat et ...
    Lire plus
    Degrace
    Degrace

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 418 critiques

    0,5
    Publiée le 6 août 2007
    Moore s'attaque à un sujet qui semble le dépasser. Il se contente de filmer; mal qui plus est; sans jamais réfléchir. Tant mieux, d'une certaine manière, parce qu'il se montre si partial quand il raisonne, que c'est souvent faux. Le manichéisme de l'auteur commence à naître, même s'il est plus supportable que dans les films suivants. Ici, c'est simplement la platitude qui domine. Voici une ville peuplée d'américains moyens, incultes, ...
    Lire plus
    The_fox_27
    The_fox_27

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 240 critiques

    1,0
    Publiée le 10 août 2010
    Le sujet est intéressant au départ, la manière du procédé l'est moins. On atteint vite fait la soporifie d'une reportage qui ne mène nul part et qui n'a répondu à aucune question. La pitié n'apporte aucune dignité.
    CeeSnipes
    CeeSnipes

    Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 1 708 critiques

    3,5
    Publiée le 19 novembre 2011
    Bienvenue dans le monde merveilleux de Michael Moore, un monde où les salauds sont vraiment salauds et les pauvres gens, de pauvres malheureux sans défense. En effet, chez Michael Moore, on comprend très vite que le trublion américain en a après certaines personnes et qu’il ne lâchera pas tant qu’il n’aura pas vu Roger Smith et qu’il est évident qu’il ne le verra pas, dès les 10 premières minutes, le suspense est ...
    Lire plus
    37 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Michael Moore inexpérimenté

    Quand Michael Moore décide de réaliser un documentaire autour de la fermeture des usines de la General Motors et de ses conséquences dans sa ville natale de Flint, il ne connaît presque rien à l'aspect technique du métier (les mouvements de caméra, l'éclairage, etc...). Il rencontre alors un réalisateur de documentaires à faibles budgets, Kevin Rafferty, qui l'aide pendant le tournage et lui sert de directeur de la photographie.

    Un financement pas comme les autres...

    Le magazine de San Francisco dans lequel Moore travaille au début de Roger et moi est le Mother Jones. Moore travaillait pour ce magazine en 1985 avant d'être licencié pour avoir mis la photo d'un de ses amis en couverture. Moore a alors attaqué le journal pour rupture de contrat et utilisé le dédomagement touché pour financer en partie Roger et moi. Ce n'est pas uniquement de cette manière que Michael Moore a réussi à financer son film. 50 000 d... Lire plus

    L'ironie de Michael Moore

    Dans le générique de fin de Roger et moi, Michael Moore remercie ironiquement Roger B. Smith, le PDG de la General Motors. Par ailleurs, il avait demandé à ce qu'une place lui soit systématiquement réservée lors de toutes les premières projections du documentaire. Celui-ci n'a assisté à aucune d'entre elles.

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1989, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 1989.

    Commentaires

    • Chesterfield39
      C'est loin d'être son meilleur documentaire. Il est intéressant mais la réalisation est assez bancale.
    Voir les commentaires
    Back to Top