Notez des films
Mon AlloCiné
    Hier, aujourd'hui et demain
    15 mai 1964 / 1h 58min / Comédie, Romance
    Date de reprise 12 août 2009
    De Vittorio De Sica
    Avec Sophia Loren, Marcello Mastroianni, Aldo Giuffre
    Nationalités français, italien
    Bande-annonce
    Presse
    5,0 1 critique
    Spectateurs
    3,7 132 notes dont 21 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Trois villes, trois récits sur le couple, la sexualité et le pouvoir.
    A Naples, Adelina vend des cigarettes au marché noir car son mari est au chômage. Mais elle se fait arrêter par la police... À Milan, Anna, une riche femme, s'ennuie et parle de s'enfuir avec son amant, un écrivain. Jusqu'au jour où il a un accident avec la voiture de celle-ci... A Rome, Mara, une call-girl, fait tourner la tête d'un jeune séminariste...
    Titre original

    Ieri, Oggi, Domani

    Distributeur -
    Récompenses 2 prix
    Voir les infos techniques
    Année de production 1963
    Date de sortie DVD 12/07/2017
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Date de reprise 12/08/2009
    Langues Italien
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 4.58 €
    Hier, aujourd'hui et demain
    Hier, aujourd'hui et demain (DVD)
    neuf à partir de 10.08 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Hier, aujourd'hui et demain Bande-annonce VO 4:12
    Hier, aujourd'hui et demain Bande-annonce VO
    3991 vues

    Acteurs et actrices

    Sophia Loren
    Rôle : Adelina Sbarrati / Anna Molteni / Mara
    Marcello Mastroianni
    Rôle : Carmine Sbarrati / Renzo / Augusto Rusconi
    Aldo Giuffre
    Rôle : Pasquale Nardella
    Agostino Salvietti
    Rôle : Dr. Verace
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5002 abonnés Lire ses 10 364 critiques

    3,0
    Publiée le 17 octobre 2012
    il est curieux que les cinèastes qui emploient Marcello Mastroainni, qui est un acteur remarquable, talentueux et docile, lui fassent jouer souvent les rôles d'impuissant! Son image traditionnelle d'amant mèditerranèen, quelque peu bellâtre, mais attirant, pourrait en souffrir! il faut dire qu'il incarne ces personnages avec un humour très composè! Comme c'est cas dans ce film à sketches de Vittorio De Sica qui connut un joli succès à ...
    Lire plus
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    3,0
    Publiée le 14 décembre 2011
    Un film à sketchs, donc inégal et disharmonieux comme tous les films de ce genre que je n’apprécie pas beaucoup. Ici, trois volets nommés successivement du prénom de chaque héroïne Adelina, Anna et Mara. À chaque fois, c’est Sophia Loren qui occupe le premier rôle et Marcello Mastroianni qui lui donne la réplique. Dans le premier sketch, il est son mari, son amant dans le deuxième et un client de la prostituée qu’elle incarne ...
    Lire plus
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 614 abonnés Lire ses 3 703 critiques

    3,0
    Publiée le 26 février 2018
    Ce film est clairement surestimé, quand on le compare avec ce qu'on fait Risi, Scola ou Monicelli, il n'y a pas photo. Mais ce n'est pas pour cela que c'est mauvais, loin de là : Eliminons d'emblée le second sketch, il est court mais nul. Le premier est minimaliste de par son scénario mais bénéficie d'une mise en scène frénétique qui donne le tournis et qui en rend la vision savoureuse malgré son côté bisounours. Le troisième est ...
    Lire plus
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 1 512 critiques

    2,5
    Publiée le 28 septembre 2015
    Certes la photo est magnifique, l'ambiance des rues italiennes des années soixante émouvante et l'interprétation de Sophia Loren sublime. Mais, si le second sketch, plus court que les autres, est sobre et enlevé, les deux autres traînent en longueur et leurs scénarios ne sont pas très bons. De plus, Mastroianni en fait souvent un peu trop. Au final, assez décevant de la part d'un grand maître comme Vittorio de Sica et après la lecture ...
    Lire plus
    21 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Un immense succès

    En dépit des critiques de la presse, qui jugea le film passablement vulgaire, Hier, aujourd'hui et demain fut un immense succès en salle : il rapporta plus de 2 milliards de lire de recettes à son producteur Carlo Ponti, une somme astronomique pour l'époque. En 1965, le film remporta l'Oscar du Meilleur film étranger, tandis que Marcello Mastroianni remporta quant à lui le BAFTA du Meilleur acteur étranger. On raconte par ailleurs que c'est en vo... Lire plus

    Le néoréalisme rose

    Le premier segment du film de Vittorio De Sica, Adelina, se déroule en 1954 dans le quartier de la Forcella, à Naples. Il s'inscrit dans la tradition dite du "néoréalisme rose", très en vogue à partir du milieu des années 50 jusqu'au début des années 60, avant que la Commedia all'italiana ne prenne la relève. Par opposition au néoréalisme né dans l'immédiate après guerre, qui tentait de décrire les difficultés économiques, la cruauté de... Lire plus

    Caliente Sophia !

    Le troisième segment du film, Mara, est célèbre pour sa séquence de strip-tease voulu par Vittorio De Sica, et qu'effectue Sophia Loren, sous l'oeil médusé de Marcello Mastroianni. Perfectionniste, le réalisateur fit même prendre à l'actrice des cours d'effeuillage auprès d'un chorégraphe du Crazy Horse !

    Dernières news

    1ères séances : tous partants !
    NEWS - Box Office
    mercredi 12 août 2009

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1963, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 1963.

    Commentaires

    • Nelly M.
      Il faut lire "Stop le néoréalisme" (et non le néolibéralisme !). MERCI !
    • Nelly M.
      Indispensable de se replacer dans le renouveau italien des années cinquante-soixante : des cinéastes jusque-là engagés voulaient traiter des tendances sociétales profondes, mais de manière "soft" afin de ménager l'élite bourgeoise catholique qui misait sur l'anodin (stop le néolibéralisme !). Trois sketches invitent à cogiter : le premier à Naples, le second à Milan et le dernier à Rome. Sur l'après-guerre, le baby-boom, l'Italie du Nord aux élites dures où les richesses se sont concentrées, et celle du Sud, en quelque sorte "à sa botte"... Plus audacieux sur le fond que ce qui défile à l'image, forcément "tape-à-l'oeil et fort-en-gueule" (parfois usant !). L'occasion d'admirer les deux comédiens-fétiches emberlificotés dans leurs pulsions intimes. Bonne humeur, volonté, la séduction féminine qui rendrait presque homosexueld les maris les plus ardents... Cette démesure méridionale d'après-guerre, où on croyait tout achetable ou vendable après souffrances et privations, peut aussi aider à comprendre l'émergence de Mafia, Brigades Rouges, et même l'étendue actuelle du pouvoir berlusconien !
    Voir les commentaires
    Back to Top