Notez des films
Mon AlloCiné
    La bandera
    21 septembre 1935 / 1h 36min / Guerre, Romance, Drame
    Date de reprise 6 mars 2013
    De Julien Duvivier
    Avec Annabella, Robert Ozanne, Maurice Lagrenee
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,7 110 notes dont 27 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Pierre Gilieth, un criminel français ayant tué un homme dans un bar de la rue Saint-Vincent à Paris, décide de fuir la France et s'engage dans la Légion étrangère espagnole. Sans le savoir, celui-ci est suivi par Fernando Lucas, un indicateur de police tenté par la prime. Mais les deux hommes vont s'unir et devenir amis...
    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1935
    Date de sortie DVD 06/10/2010
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 11/09/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 06/03/2013
    Langues Français
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 1247

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    Orange Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 10.65 €
    La Bandera
    La Bandera (DVD)
    neuf à partir de 9.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    La bandera Bande-annonce VF 3:49
    La bandera Bande-annonce VF
    3697 vues

    Acteurs et actrices

    Annabella
    Rôle : Aïscha la Schloul
    Robert Ozanne
    Rôle : Le tatoué
    Maurice Lagrenee
    Rôle : Siméon
    Louis Florencie
    Rôle : Gorlier
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 592 critiques

    3,0
    Publiée le 4 avril 2015
    Dans une interview accordée en 1969, Jean Gabin avait lui-même déclaré que les films dans lesquels il avait joué dans les années 30 et qui ont fait de lui un acteur incontournable de l'avant guerre étaient devenus impossibles à regarder. Gabin était sans doute quelqu'un de très lucide, mais pour le coup, je ne suis pas tout à fait d'accord avec son opinion, étant donné que cette « Bandera », réalisée par Julien Duvivier se ...
    Lire plus
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 342 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    3,5
    Publiée le 5 mai 2012
    Réalisé au milieu des années 30 par un Julien Duvivier en excellente forme et interpréter par des comédiens hyper talentueux (Jean Gabin et Robert Le Vigan sont époustouflants !), ce drame français a su conserver une bonne partie de sa force et de son charme plus de 75 ans après sa création. La mise en scène est vraiment de qualités et le fait que cela soit tourné, par moments, à la façon d’un documentaire fait évidemment ...
    Lire plus
    Guillaume836076
    Guillaume836076

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 126 critiques

    3,5
    Publiée le 29 février 2012
    Je le répèterai aussi longtemps qu'il le faudra: Julien Duvivier est un des plus grand cinéaste de l'histoire du cinéma, à rangé au même rang qu'un Eisenstein, Renoir, Ford, Bergman ou Kurosawa. Il serait temps que les historiens du cinéma le réhabilite de même que le monde du cinéma dans son ensemble.. La Bandéra préfigure La Belle équipe ou Pépé le Moko, avec le même Jean Gabin. Bien qu'il y ait un côté surrané, dû aux ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 23 avril 2016
    Après un Pépé le Moko qui ne m'avait pas vraiment emballé, je décidais tout de même de tenter un autre film du duo Duvivier/Gabin : La Bandera... Et je n'ai pas franchement grand chose à dire sur le film, Gabin est très bon, son personnage échappe au manichéisme, la mise en scène est plus que correcte, l'histoire se suit bien... Mais au final c'est juste bon, rien non plus de bien transcendant, de marquant ou d'inoubliable.
    27 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Festival de Cannes 2007

    La Bandera est présenté au 60e Festival de Cannes dans la catégorie Cannes Classics.

    Le mythe Gabin

    La Bandera a propulsé Jean Gabin au rang de star. Son mythe est né avec ce film. C'est l'acteur lui-même qui possédait les droits du roman original de Pierre Mac Orlan et qui a proposé l'adaptation à Julien Duvivier.

    Décors

    Le film a été tourné en décors réels au Maroc, là où est basée la Légion Etrangère, au centre de l'histoire du film.

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1935, Les meilleurs films Guerre, Meilleurs films Guerre en 1935.

    Commentaires

    • riqueuniee
      Le Secret de tournage précise tournage au Maroc. Il s'agit bien sûr du Maroc espagnol, où était basée la Légion étrangère espagnole, alors commandée par le général Franco (c'est d'ailleurs depuis le Maroc qu'il commença cee qui aboutit à la guerre civile espagnole. A l'origine, les copies du film comportaient d'ailleurs un carton de remerciements envers la Légion espagnole, et plus particulièrement son chef, le général Franco, pour avoir facilité le tournage. Carton qui disparut par la suite...Par ailleurs, le film fait une part à un mythe romanesque alors à la mode : celui de la Légion étrangère (même si ici elle est espagnole et non française) , ses membres au passé parfois mystérieux, et ses épopées plus ou moins exotiques :ce film, Un de la légion, Beau Geste (qui n'est pas un film français, mais ça ne change rien), et bien d'autres, sans oublier la chanson Mon légionnaire (il sentait bon le sable chaud...).
    • raphaelK
      l’audace formelle de Duvivier se manifeste à plusieurs reprises : on se souviendra longtemps de la scène de bagarre dans le bar où la caméra est sévèrement malmenée (anticipant ainsi les effets contemporains de shakycam), ou encore les premiers plans largement influencés par l’expressionnisme allemand. Il est d’autant plus dommage que l’ensemble du long-métrage ne soit pas du même niveau. Ainsi la partie qui présente au spectateur le fonctionnement de la légion est sans doute trop académique dans son traitement, aussi bien sur le plan formel que thématique. On peut également regretter le jeu daté de certains acteurs (Robert Le Vigan apporte avec lui ses tics de théâtre qui passent mal l’épreuve du temps). Pas de quoi toutefois bouder son plaisir devant ce très gros succès du cinéma français qui a permis de lancer définitivement la carrière de Duvivier et de consacrer une bonne fois pour toute Jean Gabin comme LA star française du moment.
    Voir les commentaires
    Back to Top