Notez des films
Mon AlloCiné
    Jack Ryan
    Anecdotes, potins, actus et secrets inavouables autour de la série "Jack Ryan" et de son tournage !

    Reboot

    Jack Ryan est un reboot télévisé de la saga éponyme de l’auteur américain Tom Clancy, déjà adaptée au cinéma à plusieurs reprises. Cependant, contrairement aux films, la série ne se base pas sur l’un des livres originaux. En effet, il s’agit d’un prequel s’intéressant à la jeunesse du héros, dont l’intrigue repose essentiellement sur la géopolitique contemporaine. "C’est une des caractéristiques des livres de Tom Clancy. Ce sont des thrillers géopolitiques de l’époque. Graham [Roland] et moi avons donc choisi de raconter une histoire qui parle d’un terroriste islamiste. Mais en huit heures, nous pouvons aussi dépeindre d’autres personnages musulmans positifs. Nous espérons divertir mais également délivrer une meilleure connaissance des causes et des racines du terrorisme islamiste.", explique, en ce sens, le créateur Carlton Cuse.

    Une équipe qualifiée

    La série bénéficie d’une équipe qualifiée, à commencer par les producteurs Carlton Cuse, ex-showrunner de Lost, et Michael Bay, réalisateur de la saga Transformers. C’est d’ailleurs la présence de ce dernier qui a convaincu l’acteur principal, John Krasinski, de participer au projet, suite à leur collaboration sur 13 Hours, en 2016.

    John Krasinski, le successeur

    La série marque la première apparition du personnage de Jack Ryan sur le petit écran, après une riche carrière au cinéma. John Krasinski succède ainsi à Alec Baldwin, (A la poursuite d’octobre rouge), Harrison Ford (Jeux de guerre, Danger immédiat), Ben Affleck (La Somme de toutes les peurs) et Chris Pine (The Ryan Initiative). L’acteur, notamment connu pour son rôle dans la sitcom The Office, change ainsi de registre, avec une facilité déconcertante comme l’indique le créateur Carlton Cuse : "C’est difficile de trouver quelqu’un qui soit à la fois sympa et crédible dans des scènes d’action. Et je pense que John s’en tire très bien."

    Lieux de tournage

    Le tournage de la première saison s’est déroulé entre les Etats-Unis, (Washington D.C., Los Angeles, Maryland, Virginie…), l’Europe (les spectateurs français pourront notamment reconnaître l’église Saint-Merri de la rue Saint-Martin dans le 4ème arrondissement de Paris) et le Maroc. Une partie a aussi été tournée dans des studios à Montréal. Pour la seconde saison, les équipes se sont également posées à Bogota, capitale de la Colombie.

    Le compositeur de Game of Thrones à la bande son

    Ramin Djawadi, notamment connu pour son travail sur Game of Thrones, mais aussi Westworld ou encore Prison Break, a composé la bande originale de Jack Ryan.

    Le héros, un type comme les autres

    La performance de John Krasinski, dans la peau de Jack Ryan, s’appuie surtout sur celles d’Harrison Ford dans Jeux de guerre et Danger immédiat. "Ce qui était génial dans ces films, c’est qu’ils parlaient d’un mec banal. Il était héroïque, mais aussi vulnérable." éclaircit le producteur délégué Daniel Sackheim. Cette approche, qui a notamment séduit son interprète, permet ainsi un rapport plus direct et intime avec le spectateur, selon le créateur Graham Roland : "Je pense qu’il y a une identification envers Jack Ryan, que l’on ne retrouve pas autant envers Jack Bauer, James Bond, Jason Bourne, et tous ces espions professionnels qui paraissent suréquipés pour chaque situation qu’ils doivent affronter. Chez Jack, il y a un peu de chacun d’entre nous. Il s’en sort surtout grâce à son intelligence, plus qu’à sa force physique. Et je pense que c’est ce qui le rend intéressant." Et Abbie Cornish de renchérir : "Je pense que John Krasinski représente l’Américain : il est grand, beau, athlétique, compétent, intelligent, drôle, charmant. (…) Il peut tomber amoureux, être maladroit, faire des erreurs et sauver le monde."

    Rendre justice à la CIA

    Afin de représenter au mieux le milieu du renseignement américain et ainsi réfuter les accusations de corruption ou de conspirationnisme dont ces agences sont victimes aux Etats-Unis, le casting et l’équipe technique ont côtoyé des agents de la CIA. "Il y a un professionnalisme honnête, un engagement et un dévouement à leur travail qui est sous-représenté. La façon la plus facile et la plus cliché de le faire ces temps-ci, c’est de les montrer tous méchants et corrompus, alors que ces institutions sont surtout pleines de gens très intelligents et bien intentionnés. L’une des raisons pour lesquelles ils font ce boulot, c’est parce qu’ils ont justement un sens moral et l’impression d’avoir une plus grande responsabilité, envers notre pays et envers le monde.", raconte l’acteur Wendell Pierce.

    Représenter une famille musulmane

    L’antagoniste de la série, Suleiman, contraste avec les représentations hollywoodiennes des terroristes islamistes. En effet, il s’agit du seul personnage bénéficiant de flash-backs, permettant de révéler toutes ses facettes et sa complexité. "C’est quelque chose que je n’avais encore jamais vu dans d’autres projets où des moyen-orientaux sont impliqués.", révèle son interprète, l’acteur palestinien Ali Suliman. En l’occurrence, l’une de ces facettes n’est autre que sa femme Hanin, incarnée par Dina Shihabi. "Je viens d’Arabie Saoudite, donc j’auditionne pour beaucoup de rôles d’arabes. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent du temps, les femmes sont des victimes et les hommes des terroristes. Tout est très noir ou blanc. Ici, nous pouvons voir Hanin comme un être humain, comme une mère. Elle est intelligente, forte et complexe.", explique-t-elle. Pour le créateur Graham Roland, qui a servi dans les Marines de 2000 à 2006 et a notamment été déployé en Irak, il était d’une importance fondamentale que la série aborde le terrorisme islamiste de cette façon : "Selon mon expérience, la majorité des Arabes avec qui j’ai interagi étaient des gens biens qui voulaient simplement subvenir aux besoins de leur famille, vivre en paix et en sécurité."

    Amazon, une alternative à la télévision

    Sur un projet aussi ambitieux que Jack Ryan, la collaboration entre Amazon et le reste de l’équipe semble avoir été irréprochable. "Ca a été incroyable de travailler avec eux. Ce que j’ai tout de suite apprécié, c’est cette sensation de liberté créative. Ils sont vraiment en train d’apporter du divertissement moderne, innovant et avant-gardiste. Ils n’ont pas peur, et je trouve que ce sont de merveilleux collaborateurs, accessibles et simples. J’ai eu beaucoup d’échanges directs par mail avec leur hiérarchie.", confie l’actrice Abbie Cornish.

    Marketing

    Lancées en amont de la diffusion de la série, certaines bandes-annonces promotionnelles ont créées l’évènement. Un teaser inédit a notamment été dévoilé lors du Comic-Con de New York, en octobre 2017. En janvier de l’année suivante, suite à la diffusion de trailers lors du Super Bowl, le nombre de membres Amazon Prime Video ayant placé Jack Ryan dans leur liste de shows à voir a augmenté de 40%. Ce fort intérêt des abonnés a ainsi incité la plateforme à commander une deuxième saison. Enfin, le 4 juillet 2018, en tandem avec la fête nationale américaine, une bande-annonce intitulée "Presidents" est sortie, mêlant des extraits de la série à des citations de Bill Clinton, Donald Trump et John F. Kennedy, en voix-off.

    Les secrets de tournage des series les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Infidèle (2019)
    • Ratched (2020)
    • The Boys (2019)
    • Dix Pour Cent (2015)
    • American Horror Story (2011)
    • Family Business (2019)
    • Murder (2014)
    • Engrenages (2005)
    • The Handmaid’s Tale : la servante écarlate (2017)
    • Demain nous appartient (2017)
    • Sex Education (2019)
    • Les Simpson (1989)
    • The Haunting of Hill House (2018)
    • The Walking Dead: World Beyond (2020)
    • The Walking Dead (2010)
    • The Resident (2018)
    • La Casa de Papel (2017)
    • Vikings (2013)
    • Raised By Wolves (2020) (2020)
    • Big Little Lies (2017)
    Back to Top