Notez des films
Mon AlloCiné
    Louis la Brocante
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    1,3
    1419 notes dont 35 critiques
    répartition des 35 critiques par note
    7 critiques
    7 critiques
    2 critiques
    3 critiques
    5 critiques
    11 critiques
    Votre avis sur Louis la Brocante ?
    AITACHI
    AITACHI

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 5 mars 2014
    Voilà, la série se termine et il faut bien une fin à toutes choses; pour moi, c'est une série bien française avec des sentiments, de la générosité, de la fraternité incarnée par un Victor LANOUX qui pourrait être le grand père idéal, cultivé, fin, sensible, attentif à tous; cela fait du bien à l'âme et relègue les séries anglo-saxonnes bien loin avec leurs violences souvent gratuites ou leurs enquêtes truquées. Ce fut de bons moments partagés en famille à revoir en DVD. Merci à tous, acteurs, producteurs et à FR3. Un grand père heureux.
    moket
    moket

    Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    Critique de la série
    0,5
    Publiée le 13 février 2020
    Une production typiquement France télévision. A force de raconter des histoires de gens ordinaires dans la France profonde, il arrive ce qui doit arriver : il ne se passe rien ! C'est d'un mortel... Personnages comme interprètes sont insupportables et les dialogues sonnent faux.
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 4
    3,5
    Publiée le 17 août 2014
    Louis et la belle soyeuse (saison 4 épisode 2) Soyeuse : et dire que ce même terme en ch'ti veut dire enquiquineuse ! Ce qu'est d'ailleurs celle dont Louis va tomber amoureux et qui va l'emmener en géole ! Par contre, celle qui aura un faible pour lui (sa contrôleuse fiscale) n'aura aucune chance ! Comme à l'habitude, les scènes divertissent et les rebondissements sont nombreux. Dans le rôle de contrôleurs des impôts, Blanche Raynal qui fut la femme d'un gendarme dans 'femme d'honneur" : on la revoit avec plaisir. Amusant. willycopresto
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 11
    3,5
    Publiée le 8 juillet 2014
    Saison 11 épisode 3 : Louis et le Palais idéal Le palais idéal ? C'est cette construction que le facteur Ferdinand Cheval a construit pierre par pierre à Hauterives dans la Drôme et qui est une oeuvre unique au monde. C'est un des intérêts de cette série que de nous faire découvrir (redécouvrir) une des richesses de notre patrimoine comme savait si bien le faire Jacques Bonte qui errait jadis de village en village. L'ex neveu de Louis la Brocante (ce dernier est divrocé), apprenti brocanteur sympa mais maladroit, se fait arnaquer par deux superbes donzelles à qui il achète des pierres du palais peintes par Picasso et par Braque. Malgré les embrouilles de la gendarmerie, notre bon Louis va se comporter en redresseur de torts, découvrir que c'était pour une bonne cause, et révéler un artiste caché. C'est bien joué, on voit que les acteurs travaillent en famille comme s'ils en étaient à une centième au théâtre, et on ne s'ennuie pas un instant... Ce n'est pas comme la France au Mondial de football 2014 : Louis gagne toujours ! willlycopresto
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 10
    4,0
    Publiée le 10 juillet 2015
    "Louis et le chapître manquant" (saison 10/ épisode 3) Un des plus beaux épisodes de la série malgré l'absence de la mère supérieure : un zeste de polar et de chasse aux trésors, une rencontre inattendue et hilarante avec la légion, et de la tendresse. Et comme d'habitude l'ex jouée par Evelyne Buyle et qui est toujours aussi délicieusement emm... Bien sûr tout ceci est cousu de grosse ficelle, mais l'essentiel est de passer un bon moment et Victor Lanoux semble en pleine forme, aussi râleur que quand on l'aime et malgré tout ange-gardien. willycopresto "Louis et le condamné à domicile" (Saison 10 / épisode 4) Un bon récit qui s'accompagne d'un thriller dans lequel on devine que force va rester à la loi. Une intrigue amusante où (mon Dieu ! ) la mère supérieure se laisse à traiter quelqu'un de "connard" ! Elisabeth Bourgine est parfaite dans le rôle d'avocate. Tout le casting est d'ailleurs excellent sauf ceux qui jouent les escrocs qui en rajoutent un peu trop, et dont les dialogues sont exagérés. Délassant néanmoins et tellement plus agréable que beaucoup de nanars américains ! willycopresto "Louis remonte le temps (saison 10/ épisode 5)" On voit arriver dans le scénario de cet épisode des personnages inhabituels, et finalement, tous ceux-ci s'imbriqueront dans une seule et même histoire. C'est bien construit, l'histoire est attachante, et comme à l'habitude "le bon Louis" va mettre toute son énergie à ce que cette aventure finisse bien. Dans une critique, l'un des contradicteurs affirmait "série pour retraité". Et bien admettons, mais pourquoi n'y auraient-ils pas droit après tout ? Justement, dans cette épisode, une actrice joue un tel rôle puisqu'elle s'est échappée d'une "maison de vieux", parce qu'on ne voulait pas y croire qu'elle avait été comédienne, sauf un pensionnaire qui était un peu amoureux d'elle... Je veux ici évoquer Micheline Dax (que les moins de vingt ans ne doivent pas connaître) qui avait 'du tempérament, une diction exceptionnelle et un timbre vocal qui se passait de micro. Ce fut son dernier enregistrement pour une série TV. Elle vient de s'éteindre le 27.04.2014. Mais cet épisode, permet aussi de découvrir la génération montante avec Lucie Cerise Bouvet alors toute petite, et qui semble née sur scène tellement son jeu est naturel. Déjà craquante ! Elle a aujourd'hui devant elle une carrière qui s'annonce prometteuse ! Comme quoi pour peu qu'on soit sensible, cette série était inter-générationnelle. Un bien bel épisode.. willycopresto "Louis n'en dort plus" (saison 10 épisode 6) Et comme il est fatiqué, ces heures de sommeil en retard finissent par nous donner envie de somnoler ! Cet épisode en effet manque de punch mais heureusement ses péripéties sont aussi nombreuses que d'habitude : grâce à lui, nous pénétrons dans le monde du tango, des SDF, des boutiques de Noël, de la grande distribution (...) où il se passe vraiment des tas de choses bizarres ! Mais heureusement, Louis le justicier, mais qui ne dénonce jamais personne à la police, interviendra à point nommé comme d'habitude pour punir les mauvais, et aider les bons ! La mère supérieure qui remplace le SAMU local, a bien de la chance de pouvoir compter sur cet envoyé du ciel, et la bonne soeur qui bégaie et qui joue superbement constitue une trouvaille ! Là-dessus, bonne nuit ! willycopresto
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 31 juillet 2017
    Une série culte qui malgré la fin de ses enregistrements sera encore certainement largement rediffusée ! Genre "Cinq dernières minutes" quand les télés commençaient à naître et que l'on n'avait que la RTF et une seule chaîne en noir et blanc à se mettre sous les yeux... Victor Lanoux aura connu une grande popularité avec cette série, et vraisemblablement des fins de mois pas très difficiles. Mais on comprend qu'il ait pu être usé par un rôle où il a joué dans 44 épisodes durant seize ans. Et comme il l'avoue lui même, il n'était plus le fringant brocanteur des débuts et si les personnages ne vieillissent pas, ce n'est pas le cas de leurs interprêtes.... D'ailleurs, certains comédiens du casting n'ont pu poursuivre aussi longtemps et ont malheureusement disparu comme Sim, Nadia Barentin, Roger.... Et super bravo au(x) scénariste(s), rôle de l'ombre, qui a toujours su trouver des sujets face à un récit narrant les aventures d'un brocanteur, rôle quand même moins ouvert à des péripéties qu'un flic. Bonne retraite Louis, tu l'as bien méritée ! willycopresto Additif à la date du 31.07.2017 : Le 30.07.2017, France 3 a rediffusé l'ultime épisode de cette série de 44 films de Louis la Brocante, "mon Loulou" comme persistait à l'appeler son ex-femme du feuilleton, ou encore "mon bon Louis" comme le disait Sim, alias Le comte de Montalembert... Une saga commencée en 1998 et qui s'est achevée le 4 mars 2014, sans tambours ni trompettes. On aurait bien aimé une "Happy End" dans le style "Fais pas ci, fais pas ça" : on est resté sur notre faim. La brocante a donc fermé définitivement ses portes avec l'épisode "Louis et les bruits de couloir" qui est loin d'être un des meilleurs de la série. Il est vrai qu"entretemps, en 2007, Victor Lanoux (de son vrai nom Victor Robert Nataf) a fait un malaise sur le studio d'enregistrement, et a dû subir une grave intervention chirurgicale... De retour sur les plateaux, le peps du comédien n'y était plus et son avancement en âge n'arrangeait pas les choses. Même le scénario de son fils, Richard Nataf, s'était lui aussi émoussé au fil du temps ! Lassitude commune ? Victor Lanoux s'est éteint le 4 mai 2017 après avoir été victime d'un AVC. Il laisse derrière lui, une longue série d'épisodes passionnants qui fera date dans les annales de la télévision, comme celle des Maigret avec Cremer ! Adieu Louis ! willycopresto
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 5
    4,0
    Publiée le 2 novembre 2014
    Saison 5 - épisode 1 : Louis et l'académie des quatre jeudis. Une très belle histoire pleine de tendresse et d'amour mêlée d'une légère intrigue policière et dans laquelle la mère supérieure va de nouveau intervenir, suivie de sa cohorte d'enfants, pour notre plus grand bonheur... Julie Bataille fait un excellent numéro dans cet épisode dans lequel elle est le modèle d'un artiste, son élève, et aussi son amoureuse mais le maître décède. L'essentiel de cet épisode va tourner autour de ce personnage, et en 1998, tous les acteurs de cette série sont en pleine forme. L'excellente Julie Bataille reprendra par la suite du service dans la série "Sauveur Giordano" où elle va jouer le rôle d'un flic au moment où son père (Pierre Arditti) a démissionné de la Police. Si vous suivez cette "académie des quatre jeudis" (dans laquelle Julie apprend aux enfants à faire de la poterie), vous apprendrez de Louis la jolie histoire des deux grenouilles et du pot au lait ! Charmant récit ! willycopresto Saison 4- épisode 4 :Louis et les gitans Ce qui fait la force de cette série, c'est que le scénario n'est jamais le même et trouve toujours la force de se renouveler sans tomber dans la routine. Il sait nous faire entr'ouvrir le milieu si fermé des gitans, et nous faire vibrer avec un amour impossible : qui de ce dernier ou de la raison triomphera ? Vrai descendant de gitan, Leny Escudero, surtout célèbre pour sa carrière de chanteur, et aujourd'hui jeune de 82 ans (2014) joue un rôle sur mesure et signe ici son dernier film dans un rôle où, selon sa soeur dans le scénario, elle ne l'a jamais vu se faire "eng..." C'est divertissant et le couple divorcé qui ne s'est jamais si bien entendu nous séduit comme à son habitude. willycopresto.
    L'oeil d'Antoine
    L'oeil d'Antoine

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 55 critiques

    Critique de la saison 13
    2,5
    Publiée le 16 mars 2014
    Ultime saison et il était temps d'arrêter la série qui se mourait petit à petit. La disparition de la plupart des personnages secondaires a fait perdre le charme et l'attrait de la série. Les scénaristes n'ont pas su la compenser et cela se ressent. La série s'arrête sur une enquête banale qui ne restera pas culte. Et pourtant, au début de la saison, dans l'épisode Louis et les anguilles bleues, l'arrivée d'un nouvel assistant pour Moivin et la nouvelle complicité naissante entre Louis et Moivin étaient tout à fait intéressantes et attractives mais malheureusement, les deux derniers épisodes n'exploiteront pas cela et resteront des enquêtes plates, sans le charme qui avait fait Louis la Brocante, malgré une tentative ratée de faire revenir le personnage de Tintin (le neveu de Louis), dans l'épisode Louis et le troisième larron, avec un énième changement d'acteur pour l'interpréter.
    Johann W.
    Johann W.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 29 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 27 août 2014
    Excellente série. Le jeu de Victor Lanoux est juste, sans simagrées et plein d'humanité. Les dialogues sont spirituels et réalistes, respectant la tradition de qualité de notre pays. De plus, on peut admirer nos beaux paysages. Rien à voir avec l'indigence des dialogues et au jeu artificiel et excessif des séries américaines hélas trop nombreuses à la télévision.
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 13
    3,0
    Publiée le 25 juillet 2016
    "Louis et les bruits de couloir" (2013) France 3 le 23.07.2016 "Louis et les bruits de couloir" Ce 44° épisode achève les tournages de cette série culte de France 3. On aurait pu espérer une fin en forme de feu d'artifice : hélas, cet ultime épisode sera comme une rose fanée : sans panache et banal ! Le scénariste R. Nataf ( coïncidence : le vrai nom de Victor Lanoux ? ) ne nous aura offert qu'une histoire sans panache de vol de vieux bouquins, sans humour et sans suspense. On essaie bien d'innover avec Michel Robin mais ça fait "flop". Pourtant, de 1998 à 2014, ce "bon Louis" aura rendu aussi célèbre Victor Lanoux et accessoirement Evelyne Buyle que Maigret n'avait immortalisé Bruno Crémer. Mais la série a perdu en route de nombreux comédiens sympathiques : seconds rôles certes mais si populaires ! Nadia Barentin, Armand Chagot, plus accessoirement Sim. Mais aussi son co-réalisateur : Pierre Sisser qu'un tournage envoya lors d'un tournage, "au violon"... Dans son ultime épisode, le brocanteur n'est pas encore bien fringant, même s'il a retrouvé un peu de sa voix, et peu passionné par son rôle à moins que ce ne soir la fatigue : on sent qu'une page de l'histoire de la télévision se tourne. Aux détracteurs de la série, on pourra objecter que chaque épisode aura attiré entre 5 et 6 millions de spectateurs. Juin 2016 aura vu le 80° anniversaire de Victor Lanoux : longue vie willycopresto
    Arlette et les mécanos
    Arlette et les mécanos

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 455 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 27 août 2016
    Je comprend pas ces critiques. On passe de " chef d'oeuvre" à nullité crasse. Ni l'un ni l'autre n'est réaliste. Il n'est pas question de chef d'oeuvre bien évidemment mais d'une série sympa qui a le mérite d'être tournée dans une trés belle région, on voit des baraques superbes, Lanoux, tout du moins avant qu'il ne prenne ce terrible coup de vieux en raison d'un accident cardio vasculaire, avait un réel charisme, de l'humour. Une histoire différente à chaque épisode, l'ensemble des acteurs récurrents de la série sont attachants soit une bande de comédiens sympa et les acteurs invités bien choisis. Et je préfère regarder Louis la Brocante que toutes ces séries françaises du moment plus lamentables les unes que les autres. Louis la brocante c'est simple, mais de qualité. Il faut arrêter ce snobisme intello bobo qui consiste à taper systématiquement sur ce qui est français sans prétention. Ah bien sur, je préfère Shameless ou Breaking bad mais il n'y a pas lieu de comparer.
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 8
    3,5
    Publiée le 21 septembre 2015
    "Louis la Brocante" Saison 8 épisode 1 (2005) "Louis et la chorale" rediff sur France 3 le 21.07.2015. Un excellent épisode écrit par Richard Natal qui a des talents certains pour l'écriture de polars ! Des livres sacerdotaux anciens, dont un incunable, disparaissent mystérieusement de l'orphelinat et la mère supérieure risque de voir fermer son établissement. De plus, dans la cave où ils sont stockés, des mégots se trouvent dans un cendrier alors que seule la mère supérieure en possède la clef ! En même temps, un prêtre mystérieux est envoyé par l'évêché, et il ne semble pas vouloir que du bien aux soeurs : le père Joubert, puisque c'est de lui qu'il s'agit, est superbement joué par Michel Vuillermoz, plus vrai que nature, et dont le mot de passe 'diamant" rappellera de biens mauvais souvenirs ! Dieu merci (sans jeu de mots) la mère supérieure va s'ouvrir de ses soucis auprès de notre brave Louis qui va enquêter, et payer de sa personne en faisant partie de la chorale pour pouvoir mener ses investigations : la maréchaussée et Moivin peuvent dormir tranquilles ! Un épisode amusant, pittoresque, avec plein de rebondissements, et qui tendrait à prouver que la vérité sort toujours de la bouche des enfants... willycopresto "Louis la Brocante" Saison 8 épisode 2 (2005) "Louis et le messager des sables - rediff sur France 3 le 28.07.2015 Une très belle histoire, mouvementée à souhaits, pleine de rebondissements et même un peu de suspense parfois autour d'une histoire de météorite ! Le plus touchant acteur de cette histoire est peut-être le chien qui semble s'être épris de Louis et qui ne veut accepter comme nourriture que du foie gras. Comme d'habitude, ce "bon Louis" va se porter en défenseur de la veuve et de l'orphelin, et devinez qui va gagner ? Evelyne Buyle essaie bien de titiller la jalousie de son ex-mari en lui disant qu'un homme lui tourne "autour" mais rien n'y fait et Louis répond imperturbable : " les hommes t'ont tellement tourné autour qu'ils doivent être satellisés ! Bref, un bon moment ! willycopresto
    Jean-François Cesari
    Jean-François Cesari

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 12 critiques

    Critique de la série
    0,5
    Publiée le 5 mars 2014
    C'est une incomparable œuvre d'art, une bouse parmi les bouses que voilà. Un seul sentiment: une série faite par des retraités POUR les vieux débris !
    Ambrosius S.
    Ambrosius S.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 45 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 14 juillet 2017
    Cette note uniquement pour remonter la moyenne très injustement faible de la série qui , si elle n'est bien sur pas un chef d'oeuvre n'en reste pas moins assez sympathique et humaine surtout par rapport a ce qu'on voit aujourd'hui. Mais bon quand je vois le niveau intellectuel apparent de ceux qui n'ont mis qu'une étoile je me sens rassuré
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 1 septembre 2013
    Un film magnifique - tellement plein de réalité - juste romancé, ouais ! Pour la forme quoi ! Mais très réaliste, avec bcp de sentiment = rare à NOTRE EPOQUE - TEMPS. . . Je remercie tout le monde qui a amené à bien ces réalisation et aboutissement du/des FILMS. MERCI. A REVOIR JE LE SOUHAITE.
    Back to Top