Mon compte
    Clair de lune
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    Note moyenne
    2,4
    1833 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Clair de lune ?

    15 critiques spectateurs

    5
    5 critiques
    4
    4 critiques
    3
    4 critiques
    2
    2 critiques
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    negsa
    negsa

    6 abonnés 32 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 1 mai 2022
    Lorsque j'ai appris que Bruce Willis mettait un terme à sa carrière, non pour se la couler douce, mais à cause d'une maladie qui ressemble à un mauvais scénario de mauvais film, j'ai eu un vrai coup de blues. Ce n'était néanmoins, pas tant en raison de sa filmographie (brillante et inégale), qu’à cause de cette série (culte), qui me ramenait 35 ans en arrière, alors qu’adolescente, j'allais avoir, (à l’instar de pas mal de filles de ma génération), un "crush" mémorable pour un acteur trentenaire débutant...

    Je me suis alors replongée, « in memoriam », dans les épisodes de la série. Bruce Willis y incarne un détective privé (David Addison), à la virilité bousculée, macho, version 2nd degré, un peu lourd. Il y est aussi irrésistible (drôle, séduisant, désinvolte, hédoniste, virevoltant, sexy en diable, émouvant, etc..). Le duo qu'il forme avec Cybill Shepherd (Maddie Hayes, ancienne mannequin, propriétaire de l’agence de détective où officie David) est glamour, électrique, magnétique, épique et je crois avoir rarement vu une telle alchimie entre 2 acteurs, au cours des 3 premières saisons. Le féminisme de Maddie, s'il prend souvent des allures furibardes, reste d'une actualité intéressante et réserve quelques excellents dialogues. Seule faux-pas de son côté : certaines tenues, dont on se demande pourquoi elle les empruntait, à la garde-robe de sa mère : quel dommage de massacrer ainsi la silhouette d’une femme, si manifestement belle.

    La production est ambitieuse (coûteuse et léchée), le résultat souvent très réussi, sachant que tous les épisodes et saisons ne se valent pas. Les trames policières, qui ne sont là que pour alimenter la dynamique (explosive) entre les 2 héros, sont globalement bien troussées.

    Les nouvelles générations jugeront la série datée, voire sans doute problématique, mais j'avoue que ce sont presque les séries actuelles qui me paraissent lourdes, à côté de ce petit bijou de loufoquerie et de créativité scénaristique et visuelle, dont les clins d'oeil aux comédies américaines des années 30 & 40, à Hitchcok, aux spectateurs (explosion du 4ème mur) et les logorrhées interminables, sont aussi rafraîchissants que spirituels. S’inspirant – de manière jubilatoire – de tout ce qu’Hollywood a produit au cours des décennies précédentes, j’ai même parfois pensé à Tex Avery en voyant le personnage incarné par Bruce Willis !

    Mais entrons un peu dans le détail.
    - Saisons 1 et 2 : légères comme des bulles de champagne, à consommer sans modération. Mon top 2 (subjectif) : S2 ep4 : MAGNIFIQUE hommage au film noir introduit par Orson Welles himself, S2 ep15 : premier baiser entre les 2 héros dans un épisode drolatiquement morbide (ou l’inverse).
    - Saison 3 : l’ensemble reste amusant et la tension sexuelle entre les 2 héros monte d’un cran, mais un glissement s’opère vers une tonalité plus psychologique, presque mélancolique parfois et ce n’est pas un hasard si on va dès lors, considérer Clair de Lune comme une des premières comédies dramatiques de la TV (dramedy). Quelques excellents épisodes dominent : introduction de l’épisode 3 (avec les Temptations), ep6 (chorégraphie de Stanley Donen), ep7 (hommage à Shakespeare), ep8 (« la vie est belle » version Maddie ou Capra inversé), ep13 & 14 (climax de la relation entre les 2 héros, ne pas manquer les 10 dernières minutes hypnotiques de l’épisode 14).
    - Saison 4 : si on retrouve la fantaisie créatrice des auteurs dans plusieurs épisodes (1, 2, 5, 6 et 7 par exemple), la relation entre les 2 héros devient assez triste : « elle » le désire, l’aime peut-être, mais ne se voit pas faire sa vie avec lui. « Lui » l’aime passionnément, mais est impuissant, face aux atermoiements d’une belle, qui devient de plus en plus incompréhensible. Cybill Shepherd, enceinte, est en réalité absente une bonne partie de la saison et la « trouvaille » des producteurs, pour pallier son absence, est plutôt ratée. C’est donc un Bruce Willis abandonné qui porte la série. Que dire ? Il est très émouvant et joue fort bien les amoureux transis, mais, c’est clairement le début de la fin.
    - Saison 5 : Inutile et datée (très 80's pour le coup). Hors caméra, Shepherd et Willis se détestent, tuant l’alchimie qui existait entre leurs deux personnages, dont les disputes (ressort comique et romantique pendant les 3 premières saisons) deviennent d'embarrassantes batailles de chiffonniers fâchés, retransmises à la TV, pour le plus grand embarras de tous. Willis, fort de son premier succès cinématographique (Die Hard), cabotine à l’excès. Dommage, car les 2 premiers épisodes sont réussis et le final (ep13), un feu d'artifice pyromane, unique en son genre.

    En conclusion, Clair de Lune est-elle encore une série culte plus de 35 ans après sa première diffusion? Je ne suis sans doute pas vraiment objective ("cruch" et nostalgie obligent), mais il me semble que si on prend le temps de les regarder, Maddie Hayes et David Addison forment, encore aujourd’hui, un couple mythique, comme deux aimants irréconciliables, dont les chemins se croisent et se défont dans une série, qui après l’avoir revue, me parait demeurer une des plus créatives de l’histoire de la télévision.
    AMCHI
    AMCHI

    5 352 abonnés 5 936 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 2 mai 2013
    Série phare des années 80 ou Bruce Willis trouve son 1er rôle important avant d'incarner McClane au cinéma, il fait preuve de beaucoup d'humour et joue sans cesse au charmeur face à Cybill Sheperd. C'est avec beaucoup de plaisir que je regardais cette série avec mon frère ; j'ai toujours aimé les histoires qui mêlent polar et humour.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 20 juillet 2014
    Un pur délire! Un duo détonnant (Bruce Willis/Cybill Shepherd) pour une série culte! La quatrième saison est en revanche d'une inutilité totale mais dans son ensemble Moonlighting est un must! A consommer sans modération!
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    2,0
    Publiée le 18 septembre 2016
    Je prends en compte le faite que cette série n'est plus toute jeune. J'ai regardé deux épisodes entier, j'ai donc fait tout ce qui était en mon pouvoir pour donner une chance à cette série sans m'arrêter au premier épisode. Mais mon dieu le scénario est nulle, gnangnan, et très mal joué. Oui j'ai découvert un Bruce Willis qui m'a beaucoup déçu… Ne perdez pas votre temps ! Passez votre chemin ! Oui j'ai découvert un Bros Willis qui m'a beaucoup déçu… Ne perdez pas votre temps ! Passez votre chemin ! Ce n'est pas parce que ça commence à être vieux que c'est un classique !
    Chaîne 42
    Chaîne 42

    115 abonnés 2 947 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 12 avril 2021
    Une note bien minable pour cette fameuse série des années 80 avec Bruce Willis aux coté de Cybill Shepherd. Mais bah c'est juste la confirmation que pour les anciennes séries une bonne partie des votants des années 2000 sont trop jeunots et mal inspirés . Une série de détective un peu atypique jouant sur les acteur et leurs relation affective et un humour qui est sans doute un peu passé de mode bien que l'on ait là typiquement une créativité bien années 80.
    Sebmagic
    Sebmagic

    162 abonnés 1 127 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 6 juin 2008
    De très bons moments en perspective, même si ça a largement vieilli. Cette série signe les débuts talentueux de Bruce Willis et révèle au grand public son humour, oserais-je dire, "légendaire". Plein de rebondissements, des disputes entre Maddie et David assez drôles. Aujourd'hui, la série serait considérée comme assez clichée, quoique...
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 12 août 2013
    Très bonne série policière qui mélange sans modération humour / romance, un cocktail qui en 1985 était inédit. c'est aussi la première série ou les acteurs parlent aux téléspectateurs comme si ne rien n'étaient ou bien à la fin d'une saison, nous voyons les techniciens démonté le plateau studio en plein tournage. Et que dire du duo Willis / shepard, tout simplement extra, mais c'est sans compté sur le magnifique doublage vf qui rend cette série si extraordinaire. Un seul petit hic : " elle à très mal survécu au temps "
    White Fingers
    White Fingers

    8 abonnés 1 140 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    2,0
    Publiée le 14 juillet 2024
    Je dois avouer que « Moonlighting », malgré un début prometteur, a fini par sérieusement me décevoir. Au début, le mélange d'humour et de romance avec une touche de mystère fonctionnait bien, mais rapidement, la série a perdu de son charme. Les intrigues sont devenues incrédiblement prévisibles et le comportement des personnages principaux m'a souvent laissé perplexe. Leur relation, censée être le cœur de la série, s'est transformée en une succession de disputes peu crédibles et de réconciliations forcées. À cela s'ajoute une qualité de production qui semble avoir chuté en cours de route, rendant certains épisodes pénibles à regarder. Au revisionnage de la série, trente ans plus tard, j’ai persisté à regarder dans l'espoir vain de retrouver l'éclat des premières saisons, mais je suis surtout guidé par une sorte d'acharnement nostalgique plutôt que par un véritable plaisir. WHITE FINGERS : LA PISTE SYSKIYOU (TOME 1) et LE CIMETIERE DES SQUAWS (TOME 2) (Amazon Kindle).
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 14 juin 2007
    Excellente série des années 80 que je considere comme la meilleure que j'ai vu. Le tandem formé par Bruce Willis et Cybill Sheperd fonctionne parfaitement et nous permet de passer de bons moments de détente .
    stéphane g.
    stéphane g.

    6 abonnés 91 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 18 mars 2022
    Mieux que "drôles de dames", moins bien que "Magnum"... une série vaguement policière d'un duo mal appairé composé d'une ex-mannequin et d'un détective plutôt laxiste... Bref une bonne partie du temps est consacré aux mésententes du duo et les enquêtes sont souvent prétexte à confronter les caractères des personnages. Mais tout finit généralement bien. Pas de grand suspens, un peu d'humour, un peu d'action, des personnages sympathiques et peu de prises de têtes. Bref c'est digeste et léger, dans les standards de l'époque pour un public familial. ... Les défauts sont directement liés aux qualités: manque de suspens et d'enjeux, les personnages manquent de profondeur, la structure des scénarios est répétitive et sans réelles surprises.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Série complètement déjantée qui marque les débuts de bruce willis, ici au sommet de son art. On rit beaucoup, on s'amuse des disputes entre Maddie et David, et on est également constamment surpris par les idées (complètement nouvelles dans les années 80) des scénaristes qui s'en donnent à coeur joie dans la fantaisie et le décalé. Un très agréable moment de télévision !
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 30 novembre 2015
    C'est trop bon! Ambiance, histoires sérieuses ou déjantées, Cybill Shepherd, générique Al Jarreau, et Bruce Willis en patron comme on aimerait tous en avoir.
    Même avec quelques défauts, ma série préférée😍
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 1 décembre 2007
    Ma série culte depuis sa première diffusion sur M6 dans les années 80. Bruce Willis et Cybil Shepherd, couple de la décennie. Des scènarii brillants, jouant avec les codes de la télévision, cassant le 4eme mur, avec des guests prestigieux, comme Whoopi Goldberg ou Orson Welles. La série du siècle !
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 27 septembre 2018
    Une série jouissive qu'il faut évidemment remettre dans son contexte des années 80.
    Humour décalé! Acteurs qui parlent aux spectateurs, guest stars ( Woopy golberg...).
    Ca change des séries policières classiques ou des série médicale des année 2000.
    Toute ma jeunesse et le bonheur de découvrir Bruce Willis dans son premier rôle marquant.
    Et ne pas oublier les seconds rôles surtout la standardiste.
    Orang-ette
    Orang-ette

    1 abonné 27 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 21 décembre 2022
    Série de ma pré-adolescence que j'ai réussi à choper sur une appli' célèbre qui commence par Y...J'ai donc regardé avec nostalgie. Alors la question : la série a-t-elle vieilli ? Bien sûr que oui au regard des décors (ne serait-ce que les voitures), les coiffures (le brushing 80's de S.Shepard) ou encore l'absence des nouvelles techno' (le téléphone portable avec WIFI en tête).

    En revanche, sur le plan scénaristique, de la réalisation et de l'interprétation elle est encore très actuelle. Tellement actuelle qu'on parle du syndrome Clair de lune pour certaines séries. C'est à dire ? C'est à dire : un duo homme/femme que tout oppose et qui développe une relation amoureuse et sexuelle non avouée mais finalement l'Homme et la Femme finissent par former un couple. Et signe de fait l'arrêt de la série car on arrive à ce qu'on voulait arriver et il n'y a plus grand chose à raconter et à mettre en scène.

    Après on pourrait parler d'archétype de série au lieu de syndrome. Le duo Homme/Femme que tout oppose et qu'attend le spectateur ? Que se noue la relation amoureuse et se concrétise par des scènes de baiser fougueux et bien sûr la scène qui permet de comprendre que la consommation est faite. Et après assumer que la série s'arrête.

    Clair de lune c'est aussi 2 interprètes emblématiques: S. Shepard ancienne gloire des 70's sur le retour et qui réussit son retour dans cette série. Elle utilise à merveille son côté belle femme, qui a connu la gloire et ses privilèges, qui perd tout mais n'abandonne pas sa morgue et sème par ci par là des graines d'humour. Et bien évidemment B. Willis qui voit sa carrière décoller. Dans cette série, il est drôle, cabotin, charmeur et triste ou sérieux parfois.

    L'humour est très bien manié. Peut-être trop gentil et pas assez mordant mais feel good et surtout pas de recherches de la réplique qui doit faire rire toutes les 10 secondes alors que c'est forcé, ce que j'appelle la réplique Friends (c'était insupportable dans cette série).

    Clair de lune et les enquêtes de détective : pas à la Colombo mais très bon prétexte pour construire dans le temps l'histoire de Maddy et David.

    Et Clair de lune comme modèle à d'autres séries ? Les 2 séries récentes qui me viennent à l'esprit : Castle (la sympathie en moins de la part du personnage féminin) et Lucifer (le charme décuplé en plus de l'acteur Tom Ellis et la grande fadeur de sa partenaire féminine L. German).

    Clair de Lune à voir ou revoir vraiment pour le duo Shepard/Willis (même si depuis nous avons appris leur détestation cordiale en dehors des plateaux). Ah oui et j'oubliais la fin de la série super originale !
    Back to Top