Notez des films
Mon AlloCiné
    Père et Maire
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    1,5
    4510 notes dont 88 critiques
    répartition des 88 critiques par note
    21 critiques
    25 critiques
    2 critiques
    6 critiques
    18 critiques
    16 critiques
    Votre avis sur Père et Maire ?
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 19 mars 2017
    Je vivais hier le drame 2015 en direct des responsables des programmes sur la TNT qui ne savent plus quoi nous proposer pour nous pousser vers le cinéma : une indigestion à la sauce grecque d'Aliagas durant 210 mn sur TF1 (pas moins), une macération de cadavre vinicole sur France 3 pour l'arroser, une overdose de Simpson sur W 9 (programmés jusqu'en 2030 pour être tranquilles ?) et un gavage non-stop de "Lost" made in US de 20h45 à 0h20 sur France Ô (...) : bravo le service public au service de la création française ! Heureusement, dans ce désert télévisuel, il y avait au moins une rediffusion plaisante : celle de "Père et Maire" sur D8 qui n'est pas sans me rappeler la série des "Don Camillo" certes rajeunie et avec la très comestible Marie-France comme cerise sur le gâteau ! Prions mes bien chers frères pour que cette série renaisse un jour ; tendre, émouvante, drôle, on n'en a plus guère à se mettre d'aussi bonnes sous la dent ! Cela dit, D8 dans sa bienveillante résurrection, s'est mélangée les pinceaux dans le nom des épisodes, tout comme Allociné dans le casting : le rôle de curé est joué par le regretté Daniel Rialet (disparu certes après un tournage) et le rôle a été repris sur la fin par Sébastien Knafo. Tous les scénarii sont de bons à excellents, et les castings sont des modèles du genre. Le seul qui ne sera pas content, c'est le commissaire ! Lui qui se croyait (enfin) en retraite ! willycopresto Mise à jour de 2017 sur "Père et Maire" (2002 à 2009) sur TF1. Rediffusé sur d'autres chaînes de la TNT NRJ 12 le 17.03.2017 Quand on voit le nombre de navets, notamment US, dont TF1 pollue nos écrans en 2016/ 2017, (pour résumer) on reste abasourdis que la chaîne ait interrompu "Père et Maire", selon moi une des meilleures séries qu'elle ait diffusée. Car elle avait tellement de qualités ! Notamment la mise en avant de l'amitié ! Sur le premier générique (Le choix d'Agathe) on pouvait en effet lire : "Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même" La citation n'est-elle pas admirable ? Cette amitié liait Christian Rauth et Danel Rialet. Ils étaient déjà complices dans la longue série des Navarro comme "mulets" de et avec Roger Hanin, puis se sont ensuite essayés en tête d'affiche dans la création de la série éphémère "Les monos" avant de créer "Père et Maire" Un succès. Il faudrait un jour et 12 minutes pour voir la totalité des 24 épisodes tournés de 2002 à 2009 (hors pubs) Ce feuilleton constitue une déclinaison actualisée autant qu'astucieuse du thème abordé déjà au cinéma dans le "Don Camillo" de Julien Duvivier (entre autres réalisateurs),et de la gué-gerre laic-religieux. Mais pas cette fois-ci avec un curé humoristique à la sauce Fernandel ! Mais plutôt un ecclésiastique vrai, ce qui met en valeur certaines scènes dramatiques. Le"rigolo" vient plutôt du côté Maire. Rendons à César ce qui est à César, c'est Daniel Rialet qui a aidé Christian Rauth à mettre la série sur les fonds baptismaux, et qui a tenu le rôle du père Erwan jusqu'à ce qu'il ait été foudroyé par une crise cardiaque en 2006 à l'âge de 46 ans. Sébastien Knafo n'a repris le rôle que comme "dépanneuse" jusqu'en 2009, avec beaucoup de talent et de conviction du reste, date d'arrêt de la série. Ceci posé car certaines documentations (comme le casting photo d'AlloCiné entre autres) font une confusion. La force de cette série était outre des scénari très travaillés,son casting exceptionnel où les seconds, voire troisièmes rôles étaient considérés comme des intervenants à part entière avec des comédiens hors pair. Citons Ginette Garcin (elle aussi décédée) très active dans les premiers épisodes, le secrétaire de Mairie Didier Brice,, la restauratrice-hôtelière Cécile Auclert, femme réelle mais aussi dans le feuilleton de Daniel Rauth (*) Véronique Baylaucq, adjointe de mairie, grenouille de bénitier, et amoureuse platonique du curé, Heckendorn le poil à gratter du Maire en tant que Dacassin, directeur de clinique, leader d'opposition à la Mairie. Même les deux techniciens de surface de la mairie sont marrants à souhaits ! Pardon pour ceux que j'oublie. Quant aux lieux de tournage, ils se sont déroulés assez souvent dans Vendôme et ses environs et se partageaient entre Mairie, Eglise, Hôtel restaurant tenu par la femme du Maire, et le lieu de tous mes rêves : la cabane de pêche où Maire et Curé essayaient de se mesurer à la pêche ou comparaient leurs états d'âmes ! Dommage, ayant vu et commenté tous les épisodes de "Père et Maire", toutes mes critiques ont disparu de AlloCiné... Mais vous pouvez voir ou revoir tous les épisodes de la série sans craintes : aucun n'était mauvais ! Vous pourrez néanmoins découvrir ma (nouvelle) critique du premier épisode de la première saison : "Le choix d'Agathe" Superbe ! et superbement joué par Anne Marivin ! Oui, oui, celle qui joua la fiancée de Dany Boon dans "Bienvenue chez les ch'tis ! willycopresto (*) Ils ont divorcé depuis. Cécile Auclert, après "Plus belle la vie" s'est déclarée outrée de la manière dont on "jette" les comédiens à la tété. Elle s'en est définitivement retirée depuis 2015. willycopresto
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 5
    4,0
    Publiée le 20 mars 2015
    Saison 5 épisode 2 "l'ami perdu" (ou le coma du curé Notre sympathique curé est victime d'une agression alors qu'un malfaiteur vole une oeuvre d'art dans l'église. Le père finit par sortir du coma, mais reste victime d'une amnésie. Cette dernière va permettre au scénario de lui ouvrir un tas de situations plus cocasses les unes que les autres et même de réaliser une idylle entre l'ecclésiastique qui ne se souvient plus de son sacerdoce et une ravissante jeune femme rencontrée par hasard. Et aussi à l'évêque éberlué d'assister à une messe assez new-look ! Hilarant, et le tout avec ce pauvre commissaire Perez éternellement à six mois de la retraite. Au passage, un hommage à Daniel Rialet qui jouait divinement bien et formait avec Christian Rauth un tandem inoubliable. willycopresto Saison 5 épisode 3 "Une seconde chance" Toujours un excellent mélange d'humour et de tendresse. Comme lorsque quand le Maire a un accident avec un automobiliste et qu'il l'invective lui reprochant "d'être un abruti qui mélange les pédales de son auto" avant de se rendre compte peu de temps après que c'est un contrôleur détaché pour surveiller les comptes de sa mairie et découvrir qu'il est homo ! (rôle superbement joué par Michel Cremades) Comme de l'émotion, avec ce taulard qui voudrait renouer avec son fils... Beaucoup de scénaristes devraient prendre des leçons auprès de ceux de cette série. Ceux de "section de recherches" entre autres ! willycopresto Saison 5 épisode 4 (ou saison 4 épisode 9 selon classements) : "Retour de flamme" (entre deux feux) Florence Philipponat a su créer un scénario diversifié et passionnant à suivre,et ne s'écartant pas du vécu antérieur des protagonistes : c'est suffisamment rare pour être souligné ! C'est ainsi que dans cet épisode interviennent KGB (ancienne institutrice de Bolski et du père Erwan) Philippe Clay, ancien maire de Villegrand et qui fustige son fils (Dacassin) de ne pas su avoir gardé la mairie dans la famille Un hommage au passage à Philippe Clay (quelle "gueule" et quelle voix -il fut aussi chanteur-) qui décéda trois ans après ce tournage à 80 ans. Un film "d'anciens", forcément : leur maison de retraite a péri dans les flammes d'un incendie criminel ! Encore du boulot pour le commissaire Perez, à six mois de la retraite ! Mais quelques scènes aussi d'une rare tendresse. willycopresto
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 1
    4,5
    Publiée le 19 mars 2017
    Saison 1 Episode 1 "Le choix d'Agathe" (2002) Chérie 25 le 23.02.2017 Je ne sais si cet épisode a été le premier enregistré, mais si c'est le cas, pour un coup d'essai, c'est un coup de maître ! En effet, chacun des acteurs semble déjà dans son rôle comme s'il l'avait toujours tenu et d'emblée c'est une réussite : on s'intègre facilement dans l'histoire. On découvre (avec plaisir) un de ses piliers : le commissaire Perret (Gérard Hernandez) qui passera dix ans à s'exclamer :" Me faire ça à moi, à six mois de la retraite !" Mais aussi une vamp qui passera à la vitesse de l'éclair puisqu'elle ne figurera qu'une fois au générique. Une superbe fille qui connaissait déjà Erwan (le curé) et qui vient lui demander de l'aide. Mais duquel elle tombera follement amoureuse, l'embrassant même sur la bouche au milieu de la foule d'une soirée dansante. Et au grand dam de Véronique Baylaucq qui voue elle aussi au curé un amour plus que catholique mais platonique jusqu'alors ! Tout ceci en étant également secrétaire du Maire ! La vamp précitée, c'est Anne Marivin qui à l'époque avait 28 ans, n'hésite pas à apparaître en tenue tout ce qu'il y a de plus sexy, et "tient" toute l'émission avec un talent fou ! On la reverra dans un film qui la révèlera d'avantage au public en 2008 comme fiancée de Dany Boon : "Bienvenue chez les ch'tis" Très belle histoire. willycopresto
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 6
    4,0
    Publiée le 13 septembre 2015
    Saison 6 épisode 1 : "Nicolas" Félicitations à Emmanuelle Chopin et Eric Prungnaud les scénaristes, qui, avec cette saison 6 avaient un challenge difficile à remporter : la transition entre le père Erwan, superbement joué par Daniel Rialet décédé en cours de série, et le nouveau, Nicolas, interprété par Sébastien Knafo. D'autant que cet épisode abonde en actions multiples allant de l'humour à l'émotion. Humour avec le maire et le commissaire dormant en cellule de prison l'un sur la tête de l'autre et la scène de la casse automobile ; émotion lorsque le maire démissionne : c'était l'époque où les juges inculpaient facilement les maires à cause d' évènements survenus dans leurs villes alors qu'ils n'y étaient pour rien. Bravo également à Christian Rauth qui a su jouer aussi naturellement que possible avec le nouveau venu. Daniel Rialet était en effet son acteur complice de longue date, le tandem ayant déjà été rencontré dans Navarro." A noter l'absence regrettable de la secrétaire du maire : Marie-France, qu'on dit rentrée dans les ordres après le décès du père Erwan. et la présence très remarquée de Patrick Zard dans le rôle d'un juge véreux. Les scénaristes ont su décidément faire preuve d'imagination ! willycopresto Saison 6 épispode 2 : "Mariage à trois" Au risque de me répéter, voici encore un scénario très réussi, écrit cette fois-ci par Frédéric Sabrou et Marie-Hélène Bizet, et qui ressemble à un vaudeville ! Bien sûr, cette aventure est incroyable et c'est peut-être ce qui fait son charme et son humour ? Le challenge n'était pourtant pas facile avec des acteurs ayant dû être remplacés : entre autres Marie-France (la secrétaire de Mairie) est toujours absente et cette doublure est très imparfaite ! Comme d'habitude, Christian Rauth, le Maire qui, malgré sa bonne volonté voit tous les malheurs du monde lui tomber sur la tête, fait front avec talent et imagination... Même face à l'opposition municipale emmenée de main de maître par Thierry Heckendorn, toujours excellent. Bravo ! Saison 6 épisode 3 "Poids plumes" (2007) rediff le 24.07.2015 sur D8 Un scénario qui marque le pas et moins captivant que les autres sur fond de kilts et musiques écossais pour cause de jumelage ! Cet épisode risque fort de vous couper l'appétit puisque on y traite de l'anorexie, d'autant plus dangereuse qu'ici elle touche une ado sportive. Peut-être ce récit aura-t-il été le plus difficile à jouer pour Christian Rauth, après la mort de son ami et complice comédien qui jouait le rôle du père Erwan, Quant à Cécile Auclert qui jouait le rôle de la femme de Daniel Rauth, et qui l'avait aussi été dans la vie avant d'en divorcer, elle aurait renoncé définitivement à tourner pour la télé en 2015 compte-tenu du manque de considération... Dommage. willycopresto
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 4
    4,0
    Publiée le 12 mars 2015
    Saison 04 épisode 2 - D8 le 21.02.2015 - Une deuxième vie. Encore un bon épisode : scénario efficace, dialogues amusants et Anne Jacquemin qui apporte ce vent de nouveauté qui évite à la série le train-train. On apprend même des choses sur les attirances sexuelles de Dacassin, toujours admirablement joué par Thierry Heckendorn, et surnommé "cochonnet 31" dans les milieux du sexe. Mais rassurons-nous, ceci est bien innocent ! J'avais vu juste avant un navet (à fuir) : "un père coupable" de Caroline Huppert. Quelle différence de travail, de préparation, de finesse dans cet opus de père et maire ! Comme quoi, certains se prétendent réalisateurs, d'autres font leur travail. willycopresto Saison 4 épisode 3 " Les liens du coeur" Une histoire bien réussie avec comme à l'accoutumée beaucoup de situations cocasses, et aussi de tendresse puisqu'elle met en scène deux enfants qu'une justice aveugle projette de séparer. Mais le maire et le père vont faire rempart et on peut présumer que tout va s'arranger. Dans le rôle d'un avocat antipathique, un hommage à Gérard Lartigau que l'on a envie de frapper ! Cet excellent comédien né à Monaco, a la voix et au physiques si reconnaissables, est décédé en 2014 à 73 ans. Des moments plus gais aussi, notamment lorsque Rauth et Heckendorn, opposés politiques font un stage de pompier volontaire et que le premier doit faire du bouche à bouche au second pour simuler une réanimation ! Et comme à l'accoutumée, un excellent casting ! willycopresto
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 2
    4,0
    Publiée le 1 septembre 2015
    Saison 2 épisode 1 : association de bienfaiteurs (D8 - 17.01.2015 Pourquoi intervertir les épisodes 1 et 2, ça ce sont les mystères insondables de la programmation. Beaucoup d'action dans cet épisode où chose rare, le maire n'hésite pas à se mouiller ! Et jouer les alpinistes avec son copain de curé. Même ceux qu'on appelle "seconds rôles" sont intéressants dans cette série et notamment Marie-France, vieille fille (dite) de bénitier, superbement jouée par Véronique Baylauc qui s'est faite rare depuis ! Thierry Heckendorn dans l'opposition, ne pouvait rêver d'un meilleur rôle et le commissaire comme à chaque fois est hilarant ! Si depuis 2002, Ginette Garcin et Daniel Rialet se sont envolés vers le paradis des artistes, on célébrait hier (20.01.2015) les 82 printemps de ce commissaire qui n'en finissait pas d'attendre sa retraite : le superbe Gérard Hernandez ! Saison 2 épisode 2 (ou épisode production n°5) 2003 : "le sceau du secret" Tous les ingrédients de la réussite sont présents dans cette histoire où le père Erwan est, après une tentative d'assassinat contre le maire, torturé par le secret de la confession et s'en ouvre à son évêque. Toute l'équipe fonctionne comme un seul homme, chacun avec ses particularités ou son caractère, et on en redemande. Sauf le tendre et bourru commissaire qui dans six mois attend sa retraite ! Touchant, émouvant, amusant ! Et quel casting de rêve ! Vous en dire plus serait déjà enlever un peu de sel de cette aventure ! willycopresto Saison 2 épisode 3 (2002) rediff sur D8 le 28.08.2015 "Mariage sans témoin" L'excellent scénariste n'a pas ménagé sa peine pour nous concocter une histoire tortueuse au possible autour du mariage d'un homme accusé de vouloir tenter d'être bigame. Même le commissaire n'en revient pas, à six mois de la retraite ! Un homme qui a tout réussi, qui a tout dans les mains pour être heureux et voudrait désormais fonder une famille mais voilà : peu à peu il est ruiné, perd son entreprise, sa fiancée, et l'estime de tous ceux qui avaient cru en lui : tout ça en partie à cause de Marie-France (superbe Véronique Baylaucq) qui a commis une grave faute professionnelle. Du suspense, de l'action, et comme à l'habitude les chamailleries du maire et du curé ! willycopresto
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    Critique de la saison 3
    4,0
    Publiée le 3 mars 2016
    "Père et maire" Saison 3 - épisode 1- Faillite personnelle (2003) D8 le 02.01.2016 A Villegrand on n'est pas accueillants : cette famille venue d'Alsace et qui symbolise la réussite sociale n'est guère bien vue ! Et bientôt elle va friser l'erreur judiciaire ! Cet épisode est vivant, plein de rebondissements, et notre curé risque de connaître les joies de Saint Pierre et Miquelon ! Et qui va avoir priorité : la course cycliste ou la traditionnelle procession ? Quel dommage qu'on n'ait plus de feuilletons aussi truculents à se mettre sur l'écran aujourd'hui ! Plus d'un créateur/ réalisateur devrait s'en inspirer ! willycopresto Père et Maire Saison 3 épisode 2 : Responsabilité parentale. Quelques bons moments en perspective à regarder cet épisode qui se nourrit des ennuis des autres ! En l' occurrence une jeune ado rebelle qui en fait voir de toutes les couleurs à sa mère et se trouve suivie par une juge pour enfants : un numéro fantastique dans le rôle de Samantha de Emilie de Preissac !! Et il faut bien le reconnaître elle n'a pas de chance non plus : quand elle sauve une personne âgée de la mort, personne ne la reconnaît ! Et tout ceci au moment où le commissaire Perez n'arrive pas à mettre la main sur les vols en série d'un escroc qui rackette les femmes retirant de l'argent aux distributeurs de billets automatiques ! Le maire (déguisé en femme qui a une brique dans son sac) jouera la chèvre et aidera à l'arrestation du malfaiteur (grâce à la brique). En outre, ce même maire obligé de rejoindre l'équipe de foot locale va-t-il être obligé d'arborer le tee-shirt publicitaire de Dacassin, son éternel rival à la mairie ? Bref, je ne vous en dirai pas plus mais savourez sans vous torturer les méninges ! Un des meilleurs épisodes, mais pas sans défauts ! On sait que l'intrigue se déroule à Villegrand : or à trois reprises on voit apparaître qu'il s'agit de Vendôme (affiche municipale, ambulance, panneau routier !) willycopresto
    heathledgerdu62
    heathledgerdu62

    Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 1 613 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 5 septembre 2013
    Une excellente série française avec Christian Rauth et Daniel Rialet mort trop vite et remplacé par Sebatien Knafo , Cécile Auclert , Dider Brice , Thierry Heckendorn , Gérard Hernandez du programme court Scènes de ménages, Frank-Olivier Bonnet qui a joué dans Papy fait la résistance et la série Chapeau melon et bottes de cuir !!!
    Catherine Viart
    Catherine Viart

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 9 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 28 février 2020
    Simple et bon enfant, pas de sang! J'adore, dommage que la série ait été arrêtée. Ça revient moins cher d'acheter à l'étranger que de produire des séries en France? Les taux d'audience étaient bonnes...
    jack b.
    jack b.

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 15 janvier 2012
    très bonne série, avec de bons acteurs et des thématiques très intéressantes
    jacquot1959
    jacquot1959

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 4 mars 2015
    Et bien moi j'aime beaucoup, je passe un bon moment, très sympathique, et pas de violence.
    Mélanie J
    Mélanie J

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 9 octobre 2019
    Je suis hyper fan de cette série 😍 selon moi les épisodes que je trouve bien ce sont ceux avec le père Erwan Vernoux ☺️ (Daniel Rialet). En revanche les épisodes avec Nicolas Janvier (Sébastien Knafo), je ne les apprécie pas plus que ceux avec Erwan 😒. Notamment l'épisode '' La reconquête'' épisode que je méprise le plus qui m' à souvent mis hors de moi 😡😠. Hors mis cela de tous les épisodes que j'ai pu voir celui que j'ai le plus aimé et qui m'a également touché c'est l'épisode '' Les liens du cœur ''. Mais j'aime toujours autant cette série !!!! ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️💕💕💕💕💕♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️💜💜💜💜💗💝💝💗💗💗💓💓💓💖💖😍😍😍😍 Selon moi une des meilleures séries que Christian Rauth, Cécile Auclert et Daniel Rialet aient pu faire de leur carrière. Je précise que ce sont de brillants acteurs 😊, les meilleurs de tous les acteurs que j'ai pu voir à la télévision et que j'adore 😍 et dont je suis également fan !!!!!!!!
    David C.
    David C.

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 26 novembre 2017
    Une bonne série familiale. On passe clairement de bons moments. Dommage qu'elle ne soit pas en série. Je raffole de tout ce qui est Don Camillo.
    Otaku95
    Otaku95

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 132 critiques

    Critique de la série
    0,5
    Publiée le 24 juin 2007
    Comme je peux hair le jeudi sur TF1... ^^
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 363 abonnés Lire ses 3 360 critiques

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 15 juillet 2008
    C’est certainement l’une des séries Françaises des mieux réussies. Un casting excellent, une belle histoire et des intrigues bien menées. Les dialogues sont réussis et l’humour de cette série est parfait. Une série à savourer.
    Back to Top