Mon AlloCiné
    Dune sur OCS Choc : pourquoi David Lynch a-t-il renié le film ?
    Par Emilie Schneider — 27 févr. 2018 à 22:00
    facebook Tweet

    À l'occasion de la diffusion ce soir sur OCS Choc de "Dune", retour sur la genèse compliquée de ce film de science-fiction qui reste un souvenir douloureux pour son réalisateur David Lynch.

    Dune de David Lynch
    Avec Kyle MacLachlan, Jürgen ProchnowFrancesca Annis

    De quoi ça parle ?

    L'empereur Shaddam IV règne sur l'univers. Se sentant menacé par le pouvoir mystérieux des Atréides, il extermine sur la planète Dune ce peuple fier et valeureux. Paul, héritier des Atréides, échappe au massacre.

    Faux départs

    En 1984 débarque sur les écrans Dune, tiré du roman du même nom de Frank Herbert paru en 1965. Mais l'adaptation de l'un des ouvrages de science-fiction les plus vendus au monde n'a pas été chose aisée. C'est le producteur Arthur P. Jacobs, connu pour avoir travaillé sur la saga La Planète des singes, qui acquiert en premier les droits du roman d'Herbert en 1971 et souhaite en confier la mise en scène à David Lean.

    Après son décès en 1973, le producteur Michel Seydoux et le réalisateur chilien Alejandro Jodorowsky planchent sur une nouvelle adaptation en 1975 qui s'annonce grandiose. Mick Jagger, Orson Welles, Salvador DaliDavid Carradine et Amanda Lear sont annoncés au casting tandis que Pink Floyd et le groupe français de rock progressif Magma sont courtisés pour la bande originale. Derrière la caméra, Jodorowsky s'entoure du dessinateur français Moebius, du futur scénariste d'Alien Dan O'Bannon et de H.R. Giger, le futur concepteur du xénomorphe. Mais après deux ans de travail acharné, le projet tombe à l'eau faute de producteurs et de budget suffisant. Un échec cuisant qui fait l'objet d'un documentaire, Jodorowsky's Dune, sorti en 2016.

    La Porte du Paradis et sept autres films mutilés ou tués par les studios

    Une gestation compliquée

    C'est finalement Dino De Laurentiis, l'un des producteurs les plus puissants d'Hollywood, qui récupère les droits en 1976. Il confie tout d'abord à Frank Herbert lui-même le soin d'adapter son propre roman mais son scénario est jugé inexploitable. Ridley Scott s'y casse à son tour les dents et abandonne le navire. Sur les conseils de sa fille, Raffaella De Laurentiis, qui avait été impressionnée par Elephant Man, il confie la réalisation de Dune à David Lynch. Ce dernier, qui venait de refuser Le Retour du Jedi, s'enthousiasme de la proposition de De Laurentiis qui lui assure la production de son film suivant, Blue Velvet. Le réalisateur, âgé alors de 36 ans, se voit confier un budget de 45 millions de dollars. 

    Avec l'aide d'Eric Bergren et Christopher De Vore, il se lance dans l'écriture de Dune mais insatisfait des différentes versions, il décide de finaliser seul le scénario. Il réunit devant la caméra un casting composé de José Ferrer (Lawrence d'Arabie), Jürgen Prochnow (Das Boot), Patrick Stewart, Max von Sydow, Sean Young, le chanteur Sting et Kyle MacLachlan qui fait ses débuts à l'écran. La musique est quant à elle confiée au groupe Toto. 

    Universal Pictures
    Un tournage difficile

    L'équipe s'installe au Mexique, où le tournage, éprouvant, durera un an. Un millier de personnes est confronté aux maladies, aux authentiques tempêtes de sable, à la chaleur et aux autorités locales corrompues. Pour ne rien arranger, le studio est partagé avec l'équipe de Conan le Destructeur de Richard Fleischer, autre production de De Laurentiis qui se tourne au même moment pour réduire les coûts. 

    Une fois les prises de vue achevées, les difficultés continuent d'affluer pour David Lynch qui livre un premier montage de 4h puis une nouvelle mouture de 3h encore trop longue pour les producteurs. Avec les De Laurentiis père et fille, le réalisateur procède à de nombreuses coupes, filme de nouvelles scènes visant à simplifier l'intrigue ainsi qu'une voix off. L'actrice Virginia Madsen remplace Anne-Louise Lambert et tourne une nouvelle introduction. 

    Universal Pictures
    Conspué à sa sortie

    Malgré une importante campagne publicitaire mettant en avant à la fois les noms de Frank Herbert, David Lynch et Sting, Dune est un échec public et critique cuisant à sa sortie aux Etats-Unis en 1984. Si l'accueil est plus chaleureux en Europe et au Japon, le film ne rentre pas dans ses frais et la suite, sur laquelle Lynch planchait déjà, est immédiatement annulée. 

    En 1988, Dune est diffusé à la télévision américaine sous le format d'une mini-série de deux épisodes d'1h30 chacun. Une version que David Lynch a reniée, exigeant que son nom soit retiré du générique et remplacé par les noms d'Alan Smithee au poste de réalisateur et de Judas Booth à celui de scénariste (Judas pour l'apôtre de Jésus et Booth pour l'assassin d'Abraham Lincoln). 

    Si l'univers de Dune a continué à s'étoffer en littérature sous la plume de Frank Herbert et de son fils, il faudra attendre les mini-séries Dune et Les Enfants de Dune produites par Sci Fi en 2000 et 2003 pour retrouver les Atréides à l'écran. Une nouvelle saga, chapeautée par Denis Villeneuve, est actuellement en préparation. On croise les doigts pour lui.

    La bande-annonce de Jodorowsky's Dune :

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Dune : Denis Villeneuve voit son projet comme "un Star Wars pour adultes"
    • Dune : le scénariste de Forrest Gump s’associe à Denis Villeneuve
    Commentaires
    • pitof-pitof
      J’ai débuté le premier livre de Dune il y a de cela quelques jours et là je viens bêtement de me faire spoiler par cette article.
    • Paul.A
      Perso, vu à sa sortie, j'ai adoré le film de Lynch, le casting est excellent , les acteurs sont bons,les décors, la musique et l'ambiance sont fabuleuses.Certes il y a quelques défauts, l'adaptation est loin d'être fidèle cependant le film m'a amené à la lecture de la saga (que je vénère).La série des années 2000 m'a plu aussi mais moins, aussi je souhaite une bonne chance à Villeneuve et j'ai beaucoup d'attente, comme pour l'adaptation d'hypérion par Bradley Cooper.Je touche du bois.
    • sptz
      tiens, j'aimerais bien voir la version de 4h... car mon plus gros problème avec ce film c'est cette impression qu'il manque plein de scène, et des bond dans le temps qui ne sont pas bien montrer et expliquer ... pour le reste c'est fidèle, mais impossible d'apprécier un peu ce film si on a pas lu le livre... en tout cas plus difficile je pense...
    • Sicyons
      Le film n'est pas bon, mais il est quand même bourré d'idées et de qualités qui le rendent attachant. Je fonde de grands espoirs en Denis Villeneuve pour adapter mon oeuvre littéraire préférée. C'est très risqué, mais quand je vois le résultat de Blade Runner 2049 dont je n'attendais pourtant rien, je me dis qu'il pourrait bien rendre hommage au chef d'oeuvre d'Herbert.A noter que si la première mini-série Dune était assez mauvaise, quoi que fidèle aux livres, sa suite Les Enfants De Dune est à mon sens la meilleure adaptation actuelle de l'oeuvre (du moins d'une petite partie de celle-ci).
    • SPASMadness
      Parce que le film est mauvais, c'est aussi simple que ça.
    • Mr. Piggy
      il était déjà kitsch à sa sortie (1984) .
    • Emmanuel S.
      bourré de défaut,mais j'ai toujours adoré ce film,la B.O est énorme,hé oui,a présent il est kitch,ou peut-être l'a t(il toujours été,et c'est ca qui fait tout charme........
    • Samuel V.
      loin de là
    • CONANLEBARBARE
      malgré tous ses défauts c'est un des plus fascinant film de SF que j'ai pu voir...et la BO est fabuleuse
    • Limon336
      Malgré de grosses lacunes scénaristiques et des raccourcis affolants et pour finir de très mauvais spéciaux j’ai adoré ce film, je l’ai vu plus d’une 10ene de fois.C’est une tache titanesque de mettre ce chef d’œuvre de science fiction à l’écran.Je souhaite bonne chance à Villeneuve....
    • L'irrationnel
      Il l’a renié parce que c’etait Pourri
    • Samuel V.
      AHha je suis pas le seul. Ce film m'a toujours fasciné.
    • Netsuko T.
      Une explication sur ton comportement puérile à mon encontre ?
    • L' apprenti de Netsuko
      Samuel qui prend la fuite sur une autre page trop marrant
    • leo10
      ET moi pareil.... vu et revu ;-)
    • Samuel V.
      Malgré tout j'adore ce film..
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Downton Abbey Bande-annonce VO
    Abominable Bande-annonce (2) VF
    Sponsorisé
    Le Dindon Bande-annonce VF
    Ne croyez surtout pas que je hurle Bande-annonce VF
    Rambo: Last Blood Teaser VF
    Chambre 212 Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    Lucky Day : connaissez-vous Glitterati, le film maudit du scénariste de Pulp Fiction ?
    NEWS - Sorties Ciné
    dimanche 22 septembre 2019
    Lucky Day : connaissez-vous Glitterati, le film maudit du scénariste de Pulp Fiction ?
    QUIZ - Qui se cache derrière ces casques de cinéma ?
    NEWS - Tournages
    samedi 21 septembre 2019
    QUIZ - Qui se cache derrière ces casques de cinéma ?
    Dernières news cinéma
    Meilleurs films en VOD
    • Les Pépites
      1. Les Pépites

      de Xavier de Lauzanne

      Film - Documentaire

      Bande-annonce
    • 2. Jean Vanier, le sacrement de la tendresse
    • 3. Et les mistrals gagnants
    • 4. Forrest Gump
    • 5. La Ligne verte
    • 6. Demain
    • 7. Green Book : Sur les routes du sud
    • 8. Bohemian Rhapsody
    • 9. Coco
    • 10. La Liste de Schindler
    Tous les meilleurs films en VOD
    Back to Top