Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Vivre et laisser mourir
note moyenne
3,3
2240 notes dont 199 critiques
14% (27 critiques)
26% (51 critiques)
23% (46 critiques)
26% (51 critiques)
9% (17 critiques)
4% (7 critiques)
Votre avis sur Vivre et laisser mourir ?

199 critiques spectateurs

Chris46
Chris46

Suivre son activité 227 abonnés Lire ses 936 critiques

3,5
Publiée le 04/02/2013
" Vivre et laisser mourir " 8e épisode de la saga culte " 007 James Bond " . James bond pour sa nouvelle mission va partir enquêter au États Unis sur l'assassinat mystérieux de plusieurs agents . James Bond va soupçonner très vite un mystérieux type nommer kananga d'être à l'origine de ses assassinats . Il va alors tenter de découvrir pourquoi il les a tuer et qu’est ce qu’il trafique ... Ce 8e épisode de la saga " 007 James Bond " est très sympathique et divertissant . Ce 8e opus marque un gros tournant dans la saga James Bond . Dans ce 8e opus James Bond va changer une nouvelle fois de visage . Sean Connery a décider d’arrêter de jouer définitivement James Bond ( même si il reviendra bien des années plus tard dans un film James Bond nommer " Jamais plus Jamais " qui est un remake de " opération tonnerre " et qui ne fait donc pas partit de la saga officiel ) . Il cède donc sa place de James Bond définitivement à l’acteur Roger Moore révélé quelques années plus tôt dans les séries cultes " Le saint " et " Amicalement Votre " . Roger Moore incarne donc pour la première fois le rôle de James Bond . Alors certe Roger Moore n'a pas autant de classe ni de charme que Sean Connery mais il incarne un James Bond plutôt sympathique et beaucoup plus humoristique que celui interpréter par Sean Connery . Un James Bond un peu différent de celui proposer par Sean Connery mais agréable . Et il est crédible en agent secret . Le scénario est efficace avec James Bond qui va donc pour sa nouvelle mission enquêter sur le mystérieux docteur kananga qu'ils soupçonnent de la disparition de plusieurs agents ce qui va l’embarquer dans une nouvelle aventure remplit de péripéties avec son lot d’action , d’aventure , d’humour , de suspense et de rebondissements . Le film combine donc habilement suspense , rebondissements, humour spoiler: ( la séquence avec l’avion dans l’aéroport , les séquences avec le shérif Pepper ... ) , aventure et belle scènes d'action spoiler: ( la course poursuite en bateau qui est la première course poursuite en bateau de la saga et qui deviendra une des séquences récurrentes des films de James Bond par la suite , la course poursuite avec le bus à deux étages , James Bond qui marche sur les crocodiles ... ) . Tout les ingrédients d’un bon film James Bond qui nous fait passer un bon moment . On regrette juste quelques longueurs par moment . James Bond sera accompagner dans son aventure par la charmante Jane Seymour qui joue le rôle de Solitaire une James Bond Girl ravissante et super belle . Malheureusement le rôle de Solitaire est d'une naïveté déconcertante . C'est une cruche culcul la praline à se tirer une balle . Les autres seconds rôles sont très bon nottament Yaphet Kotto qui incarne le Docteur Kananga et Julius W. Harris dans le rôle de l'homme de main de Kananga avec son mémorable bras en acier . Ils incarnent de bons méchants très efficace et assez charismatique qui vont donner bien du fil à retordre à James Bond pendant sa mission . Le film est très dépaysant grâce aux nombreuses escales de James Bond pendant sa mission notamment en Jamaïque ou les paysages sont magnifique . Le générique d’ouverture est très sympa avec un graphisme très sympathique avec ce côté tribal qui colle parfaitement avec le thème et l’intrigue du film et la chanson interpréter par Paul Mccartney avec des sonorités un peu tribal également qui est énorme et compte parmis les meilleurs chanson de James Bond . La musique colle parfaitement à l’action et l’ambiance du film . Pour résumer ce 8e opus de la saga " 007 James Bond " est un film très sympathique et divertissant qui connu un beau succès au box office ( plus de 3 millions d'entrées ) même si on est encore loin des scores des premiers James Bond avec Sean Connery . Le film redonna un nouveau souffle à la saga James Bond après deux opus ( " Au service secret de sa majesté " et " Les diamants sont éternels " ) que perso je trouve sympathique mais qui n’ avait pas convaincu le public à sa sortie et qui avait connu un succès plutôt mitigé .
Caine78
Caine78

Suivre son activité 727 abonnés Lire ses 7 287 critiques

1,0
Publiée le 06/07/2009
James Bond mineur parmi les mineurs, ce "Vivre et laisser mourir" ne fait franchement pas dans la dentelle et il est même étonnant de voir autant de laisser-aller dans une sage qui se voudrait tout de même un minimum rigoureuse. Alors évidemment tout cela n'est pas froncièrement désagréable et Jane Seymour permet de présenter un petit intérêt supplémentaire, mais cela n'excuse en rien un scénario quasi-inexistant, tournant bien trop souvent à la grosse rigolade et même au ridicule achevé. Car il faut les accepter les jeux de mots grotesques et assez pathétiques ainsi que les poursuites finalement bien plus proches de la parodie que du film d'espionnage. Certes un peu de légèreté n'a jamais tué personne, mais quand celle-ci tourne à la grosse farce lourdaude et déshonore presque le genre dans lequel elle est censé figurer, il y a tout de même de quoi se poser de sacrées questions. Et nul doute qu'on se les posera d'ailleurs, bien que notre verdict soit connu d'avance : coupable, bien entendu! A éviter.
Mad Gump 10
Mad Gump 10

Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 716 critiques

3,0
Publiée le 18/05/2015
Nouvel opus de la saga James Bond, Vivre et laisser mourir est adapté du livre éponyme de Ian Fleming (et je tiens à préciser avant cette critique que j'ai lu le livre, mêle si je ne l'ai pas trouvé formidable). Ce James Bond est assez divertissant, mais il a énormément de défauts : Roger Moore n'est pas très à l'aise dans le rôle de James Bond pour sa première fois (en fait je pense que de tous les interprètes de Bond, Moore est avec Dalton celui que j'aime le moins : trop guignol, pas assez flegmatique et badass et surtout, invincible). Et voilà, le cliché qui m'énerve le plus dans les films de 007 : je le dis maintenant, mais ça vaut pour tous les opus : les méchants qui cherchent à tuer Bond d'une façon grotesque alors qu'ils peuvent juste lui coller une balle dans le crâne. Et cet opus est celui qui m'a le plus énervé avec ce cliché (il apparaît un bon nombre de fois). Le méchant, pourtant hyper classe et charismatique dans le roman, n'a ici rien de transcandant et il en est de même pour son bras droit, Tes Hee. Et là c'est le point qui m'énerve : il y a dans ce film un personnage que j'adore, qui pète la classe : le Baron Samedi. Et devinez quoi, il apparaît cinq minutes dans le film à tout casser. Enfin, ce type avait tout : un rire flippant, un look extravagant, un coté décalé assez effrayant, et il est effacé derrière Tee Hee (qui ne fait qu'une très courte apparition dans le livre)...mince quoi !! Pareillement, Jane Seymour n'a rien de marquant en James Bond girl, et son personnage est inutile à l'intrigue. Dernier reproche : je déteste le dernier plan du film spoiler: avec le Baron Samdi, qui fait de cet opus un film surnaturel. Bon, la chanson Live and Let Die de McCartney est géniales, ainsi que les variations de mélodies qui sont créées à partir de celles-ci. Un 007 plaisant mais encore une fois, loin d'être inoubliable ou jouissif.
Anthony Stark
Anthony Stark

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 122 critiques

2,5
Publiée le 25/05/2015
C'est très moyen. Dommage pour l'arrivée d'un nouvel interprète de notre cher agent secret britannique. Après le mauvais "Les diamants sont éternels", voilà qu'un nouvel opus de la saga james Bond toujours dirigé par Guy Hamilton sort! Roger Moore remplace le grand Sean Conerry et je dois avouer que Moore s'en sort très bien! Il est charismatique et très agréable à suivre! Quand à la Bond Girl, elle est juste sublime avouons le! La musique est bonne notamment le fabuleux générique "Live and let die" qui est tout simplement excellent! L'un des meilleurs génériques pour ma part! Et puis après, il y'a tout le reste du film... Le scénario est écrit sur un timbre post et on se demande ce que font certaines scènes dans le film. Je n'aime pas vraiment le ton comique que prend la saga James Bond, je préférais le Bond plus violent. Les scènes d'actions sont pas mal et assez divertissantes même si une spoiler: pique l'oeil comme la mort juste ridicule de Karanga. Bref, un James Bond très moyen. Dommage pour Roger Moore.
Estonius
Estonius

Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 3 138 critiques

1,5
Publiée le 30/11/2014
Ce premier James Bond avec Roger Moore est une déception, les rebondissements du scénario sont incompréhensibles et l'absence de véritable rythme finit par provoquer l'ennui, l'interminable séquence de poursuite dans les eaux du bayou est beaucoup trop longue, et les "méchants" ne sont pas à la hauteur. Une seule scène rehausse le niveau, celle où 007 s'échappe de la mare aux crocodiles. Et puis il y a Jane Saymour qui est charmante, mais tout ça ne fait pas le compte, c'est un mauvais James Bond.
Akamaru
Akamaru

Suivre son activité 528 abonnés Lire ses 4 333 critiques

4,0
Publiée le 18/02/2009
"Live and let die"(1973).C'est avant tout la mythique musique de Paul Mc Cartney.Le 7ème Bond est aussi le premier d'une longue lignée avec Roger Moore.Apportant sa touche d'humour typiquement british,il fait de l'espion un mondain cynique et dragueur.Une évolution en phase avec le caractère de l'acteur.Le vrai effort pour l'époque,c'est de situer l'intrigue au coeur d'Harlem,avec uniquement des blacks pour adversaires.On verse donc dans le jazz de la Nouvelle-Orléans,aussi bien que la jungle caribéenne.Avec aussi un couplet sur les coutumes vaudou.Le plaisir est cependant altéré par un scénario indigent,et une interprétation à côté de la plaque.Sans parler des clichés sur les minorités.Ceci étant dit,on a bien sûr droit au lot coutumier de scènes aguichantes,comme Bond sautant de crocodile en crocodile,ou faisant bondir un hors-bord!C'est limpide,avec une fin volontairement grotesque.On a perdu le charme suranné des premiers épisodes.On se contente donc de ce Bond sans idées.
fandecaoch
fandecaoch

Suivre son activité 415 abonnés Lire ses 2 229 critiques

4,5
Publiée le 24/07/2012
Vivre et laisser mourir : Huitième mission pour notre plus célèbre mais aussi pour le moins secret agent secret de sa Majesté, j’ai nommé : Bond, James Bond alias 007. Rien que t’elle que les vacances pour me refaire cette mythique série des James Bond, sa fait longtemps que je les ai pas vu et je vais les critiques selon si on bien vieillie, si la qualité est la, les moins positif, négative… Et cette Huitième mission signe le commencement de l’ère Roger Moore qui on peut dire réussit son baptême du feu dans le rôle James Bond après Sir Sean Connery et George Lazenby. Roger Moore n’a pas la même élégance et prestance que Sir Sean Connery mais il impose déjà sont stylé et sa classe qui apporte a James Bond. Moi, ce que j’adore chez Roger Moore c’est sa légèreté, son aisance, don naturelle et son humour qui apport au personnage de James Bond (car je trouve qui a une tête d’humoriste : c’est un compliment). Vraiment, Il va imposer son style pendant sept missions et je comprends car il a la classe en James Bond même si cet épisode n’est pas le meilleur avec lui. Car je trouve cette mission très sympa, très divertissent mais il manque un peu de rythme et d’ampleur. Car il y a beaucoup moins d’action spectaculaire dans ce James Bond et il manque de rythmé dans les scène d’action, surtout c’elle de la cours poursuit en bateau qui est un peu ennuyeuse et un tout petit peu long (beaucoup moins que les scène sous mer de opération tonner, heureusement). Mais le scénario est vraiment intéressant dans celui la. Il nous emmène dans des lieux beaucoup plus exotiques. De tout façon, ce James Bond est plus exotique, l’ambiance et pas la même et ça c’est bien car sa change un peu. (Du aux lieux, aux musique qui sont plus jazz, plus exotiques et moi j’aime bien). De plus les méchants dans se film sont vraiment excellent, très intéressant et je les trouve mythique (surtout Tee Hee et le fameux Baron Samedi). Enfin on a plus Blofeld et ça c’est bien même le si je l’aime bien mais sa fessait beaucoup d’épisode que on le voyer. Et en femme, on retrouve Jane Seymour, vraiment magnifique (comme toute les James Bond Girl). Et puis du coté de la réalisation, c’est efficace et puis le générique est vraiment sympa et la musique je l’aime bien aussi. Voila, très bon James Bond, pas le meilleur de Roger Moore mais il comporte tous ce qui faut pour un James Bond : femmes, ennemies, gadget et surtout de scène mythique comme c’elle avec les crocodiles (dans la ferme) qui est tout simplement légendaire, je l’adore cette scène, avec une bonne dose de suspense et une très bonne tension et monté adrénaline (il y a le combat de fin aussi dans le train qui est très sympa). Voila, très bon James Bond, très bonne cru qui mérite d’être dans la mythique série de l’agent 007, j’ai nommé James Bond.
Alexarod
Alexarod

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 499 critiques

1,0
Publiée le 11/11/2014
J’adorais cet opus petit, le Baron Samedi était un de mes méchants préférés, mais revu dernièrement la donne est toute autre. Là où Moonraker avait au moins un intérêt avec Requin, finalement Samedi est bien plus naze que dans mes souvenirs, et plombe l’action plus qu’autre chose. Déjà il est censé faire 2 mètres 76, bonne blague quand on le voit au côté des autres personnages, et au final il fait plutôt 2 minutes 16 d’apparition, passées à rigoler, faire la plante verte, se prendre un punch et tomber soi disant mort dans les serpents (et on le voit bien venir) en 2 secondes. Hormis cette déception rien d’autre à relever, surtout pas l’agent de la CIA, peureuse comme tout, spoiler: mourant avec une facilité déconcertante, opposée et réticente à James Bond au départ (certains diront faussement, je dirais plutôt que l’actrice n’a pas su jouer le rejet) et forcément spoiler: très ouverte après avoir vu un serpent en plastique (oui c’est flagrant). Le passage dans Harlem est une farce tant le nombre d’indics du méchant est impressionnant, tout ça pour rien puisque James Bond se jette dans la gueule du loup. La guéguerre d’égo pour la conquête de Domino l’est tout autant. D’ailleurs Jane Seymour (bien loin du docteur Quinn) n’est pas top, un sage mystique qui se laisse avoir si facilement c’est ridicule. Enfin toutes les multiples occasions de tuer Bond échouant, on s’étonne que cela n’angoisse pas plus le méchant que cela, par contre le spectateur décroche assurément car c’est tellement gros qu’on en rigole. Dans tout ce raté on ne peut que relever la trame trop connue pour surprendre, la saga devenant banal à pleurer on sent que les films sont fait à la va vite pour surfer sur la popularité, dommage que ce soit si criant. L’histoire est on ne peut plus simpliste, la musique passe encore mais pas les décors (en studio et en plastique, trop flagrant), le rythme est monotone, parsemé de trop de longueurs pour accrocher, les acteurs sont vraiment mauvais, même Moore la joue trop english coincé et stoïque, rendant le personnage invincible encore plus chiant. Il n’est pas aidé par des dialogues lourds et maladroits (les autres non plus d’ailleurs), où aucun humour ne marche, finissant d’achever un long métrage qui aurait pu être génial entre la Nouvelle Orléans et le mysticisme (plutôt que de ressembler à une parodie). Au final je ne conseillerai de le voir que pour le générique, pas magnifique au niveau visuel mais la chanson est bonne, elle n’est décriée que parce que c’est un Beattles qui chante. Cela fait maigre comme raisons pour mater ? Ben oui mais pas ma faute.
Jean J
Jean J

Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 348 critiques

3,5
Publiée le 29/10/2012
Huitième mission pour le célèbre agent secret de sa majesté, James Bond, alias 007. Pour cette huitième mission l’agent britannique James Bond enquête sur la cause des trois meurtres d’agents britanniques aux Etats-Unis et aux Caraïbes. Ils enquêtaient tous les trois sur les étranges affaires du Dr. Kananga. 007 est envoyés à New-York pour mener à bien son enquête et rencontrera la très séduisante Solitaire, une femme qui peut lire l’avenir dans les cartes et travaille pour Kananga. Après le moyen Les Diamants sont Eternels et le départ de l’inoubliable Sean Connery de la série, la production tente une nouvelle fois de changer le visage de Bond. Après la tentative raté de Georges Lazenby mais aujourd’hui culte dans l’un des meilleurs films de la série, c’est cette fois Roger Moore qui devient le célèbre agent secret britannique, James Bond. Roger Moore est très bon dans le rôle et apporte une petite touche d’humour au film et commence à mettre son mythe en place, c’est-à-dire humour, répliques cultes, dragues…, mais Moore deviendra un des meilleurs interprètes de James Bond par la suite. Ensuite parlons de l’histoire, le film possède une intrigue assez classique qui repose sur le thème du trafique de drogue, et le film est un peu mou car les scènes d’action sont rares ou pas très inventives et spectaculaires, mais le spectateurs est tout de même pris dans le film grâce à la présence de Moore dans la peau de 007, et puisque que je parle des séquences d’action parlons en, l’action arrive au bout d’une heure de film avec une petite course poursuite où Bond conduit un autobus poursuivit par des policiers, pas excellent mais ça fait du bien un peu d’action pour réveiller certains spectateurs, ensuite la course poursuite dans l’aérodrome est un peu ridicule, irréaliste et assez comique. Ah c’était pas fait exprès l’aspect comique? Mais comme même, faire décoller des voitures et qui se crashent sur des avions, faut le faire, mais c’est du James Bond, il y a également l’affrontement entre les crocodiles et Moore qui est très bien et qui va amener à une longue et superbe course poursuite en bateau avec explosions, voiture qui se renversent et etc. Et pour finir nous avons l’affrontement entre Bond et Kananga, et bien c’est un peu catastrophique, car jamais un méchant n’aura eu de mort aussi ridicule et nullissime, car le faire gonfler comme un ballon et qui éclate à la fin c’est irréaliste et ridicule. Maintenant les acteurs, comme je l’est dit Roger Moore est très bon dans le rôle de James Bond et met en place son mythe, ensuite la Bond Girl jouée par Jane Seymour est très bonne et surtout magnifique, elle est très belle et enfin le méchant joué par Yaphet Kotto est bien mais pas le meilleur de la série. Vivre et Laisser Mourir est surtout célèbre pour son générique chanté par Paul McCartney, Live and Let Die, qui est un chef d’œuvre, une des plus belles chansons de la série 007. Avec Vivre et Laisser Mourir, la série s’offre un nouvel interprète, Roger Moore, sinon le film n’est pas le meilleur de la série mais constitue un bon divertissement. L’hère Roger Moore dans la peau de 007 commence!
cylon86
cylon86

Suivre son activité 447 abonnés Lire ses 4 392 critiques

3,0
Publiée le 04/02/2014
Roger Moore succède à Sean Connery dans ce huitième opus des aventures de James Bond. Moore apporte son charme flegmatique et son sens de l'humour au personnage dans cette aventure exotique qui contient son lot de scènes d'action, le tout teinté d'un certain charme, entre magie vaudou et divination avec cartes. Si le scénario est plutôt bien écrit, il se laisse aller à faire durer le plaisir lors de certaines scènes (la course-poursuite en bateau) et manque parfois de crédibilité. Mais qu'importe puisqu'on n'a pas le temps de s'ennuyer et que Jane Seymour, bien qu'un peu nunuche compose une James Bond Girl qui ne manque pas de charme. A l'opposé, Yaphet Kotto est moins séduisant mais le méchant qu'il compose est plutôt intéressant. Un épisode qui se voit avec plaisir.
James Bond RM
James Bond RM

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 153 critiques

5,0
Publiée le 23/08/2013
Ce film marque un des moments les plus importants de la saga James Bond, c'est à dire le moment où Roger Moore endosse le rôle de l'espion britannique. Roger Moore joue un agent secret plus décontracté et plus plaisantin que Sean Connery, il a ce style britannique unique qui va très bien au personnage. Qu'en au film c'est encore une grande réussite, une histoire sur le trafic de drogue intéressante, un bon méchant interprété par Yaphet Kotto et un homme de main avec un bras mécanique. Une bonne prestation de la magnifique Jane Seymour qui joue Solitaire et surtout de belles scènes d'action (poursuite du bus et en bateau). De plus une bonne chanson de générique interprété par Paul McCartney et les Wings. Bref un très bon film avec pour moi le meilleur interprète de James Bond.
rasta k
rasta k

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 196 critiques

5,0
Publiée le 14/07/2005
Un tout bon, Roger Moore ajoute une touche Humour a Bond. Le cadre de cet épisode est bien trouvé, et on ne s'ennuie pas. J'aime bien moore dans ce role.
JamesDomb
JamesDomb

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 060 critiques

5,0
Publiée le 09/09/2003
Le roman le plus controversé de Fleming. Moore endosse le Walter PPK avec brio , interprète Bond à sa manière et le film est sans temps mort , original. Jane Seymour est sublime. Séquence de bateau dans le bayou sublime. Et puis l'humour commence à apparaitre...
Jèz'
Jèz'

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 55 critiques

2,0
Publiée le 05/01/2014
Un James Bond qui m'a le plus déçu. Les acteurs sont bavards et ne font que peu avancer le film et les scènes d'action sont mal réglées. La mort de l'ennemi de Bond est "chiquée" et l'espion britannique ne semble jamais affecté des morts de ses proches. Un James Bond même pas divertissant.
Julien D
Julien D

Suivre son activité 343 abonnés Lire ses 3 454 critiques

1,5
Publiée le 31/07/2013
Sur les conseils du démissionnaire Sean Connery, les décideurs d’EON Productions ont fait appel à Roger Moore pour incarner le célèbre agent secret britannique se retrouvant dépourvu d’interprète. Loin d’avoir la prestance naturelle de son prédécesseur, Moore a le charme british et le style plein de flegmatisme nécessaires à son nouveau rôle mythique. Malheureusement, il fait ses marques dans l'un des épisodes les plus dérisoires de la saga dont seule la splendide chanson signée par Paul McCartney restera dans la mémoire collective. Dépourvu d’action, de rythme et d’enjeux captivants, il ne reste plus au scénario qu’à essayer vainement de se montrer amusant mais en multipliant les clichés vulgaires sur la communauté afro-américaine de la Nouvelle-Orléans, le film en devient rapidement grotesque et irritant. Hormis la célèbre course-poursuite en hors-bords, Guy Hamilton n’arrive à aucun moment rendre captivante cette enquête insignifiante. Les fans du héros ont en plus eu de quoi être choqués par l’absence de "Q" et par le peu de gadgets utilisés ; en fait seul l’échange avec miss Moneyperry est une réutilisation réussie des éléments récurrents des précédents épisodes. On espère que l’ère Moore ne connaitra plus d’accident de parcours aussi visible que ce coup d’envoi déplorable.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top