Mon AlloCiné
Funny Games
note moyenne
3,8
2608 notes dont 320 critiques
37% (118 critiques)
32% (101 critiques)
9% (30 critiques)
8% (26 critiques)
5% (16 critiques)
9% (29 critiques)
Votre avis sur Funny Games ?

320 critiques spectateurs

L'homme le plus classe du monde

Suivre son activité 214 abonnés Lire ses 449 critiques

5,0
Publiée le 07/10/2013
Haneke filme la violence avec une froideur qui fait froid dans le dos. Aucun artifice cinématographique n'est utilisé pour renforcer l'horreur. Pas de musique, pas d'effets gores, pas d'effets spéciaux spectaculaires. Et bizarrement, la sensation d'horreur est démultiplié. On a la désagréable impression d'assister aux divers humiliations subit par la famille à travers l’œil d'une caméra de surveillance. Le hors-champ, très présent ici, n'arrange rien, puisqu'il nous laisse imaginer les pires choses, à défaut de les montrer avec moult gros plans, comme le ferai n'importe quel torture porn. Bref, Funny Games, est un film à la violence psychologique rare, particulièrement dérangeant, mais incroyablement bien foutu. Un Chef-d'oeuvre réservé à un public averti.
Caine78

Suivre son activité 698 abonnés Lire ses 7 180 critiques

3,0
Publiée le 06/07/2015
Moins dérangeant que prévu tout en le restant pas mal, « Funny Games » est à l'image de son réalisateur : quasiment aucune volonté de procurer du plaisir au spectateur, mais le gêner, l'interroger, le provoquer. De ce point de vue, le film est une réussite, Michael Haneke étant suffisamment habile pour créer un vrai suspense tout en usant assez peu d'effets et avec une technique parfois assez magistrale, l'interprétation (notamment Arno Frisch et Susanne Lothar) étant au diapason. Reste que si la tension et le malaise sont très bien rendus, tout comme la réflexion sur l'image et ses manipulations, on a le droit (voire le devoir) de discuter cette forme de cinéma, certes maîtrisé par un auteur loin d'être dénué de talent, mais pouvant apparaître assez vaine, gratuite voire franchement malsaine. J'ai beau parfaitement comprendre les motivations d'Haneke et reconnaître à l'œuvre de grandes qualités, j'ai fini par m'ennuyer légèrement devant cette démonstration brillante, mais un peu douteuse. Certains y crieront au génie (et après tout, peut-être auront-ils raison), les autres pourront sans complexe contester la finalité d'un projet audacieux et mené avec talent, mais trop volontairement polémique.
Puce6386

Suivre son activité 381 abonnés Lire ses 1 074 critiques

4,5
Publiée le 14/10/2012
Un film malsain et glacial, qui n'est pas sans rappeler "Orange Mécanique". La mise en scène est exemplaire. En effet, dès le début, le décalage entre musique classique et métal laisse entrevoir une importante violence psychologique à venir. Il y a également l'utilisation de longs plans fixes silencieux et du hors-champ pour les scènes les plus dures qui permettent de brutaliser davantage ou de laisser le spectateur s'imaginer lui-même l'horreur de la scène. Enfin, certaines répliques sont directement adressées au public et prennent le spectateur à témoin, le rendant ainsi complice, malgré lui, de la barbarie commise. L'implication et le talent des acteurs ne font qu'ajouter au malaise. Haneke signe ici un film profondément dérangeant et complexe, qui dénonce la banalisation de la violence. Angoissant, cruel, sadique ! Des jeux pas si amusants !
Florian Malnoe

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 527 critiques

3,5
Publiée le 04/03/2016
Avec le parti-pris de la suggestion Michael Haneke s'appuie avec "Funny Games" sur une excellente direction d'acteur pour faire passer les émotions. Et malgré la thématique du huis-clos et de la séquestration maintes fois rebattus le réalisateur autrichien apporte du renouveau en établissant un lien entre le spectateur et la distribution du film. Le moins que l'ont puisse dire c'est que ça fonctionne assez bien jusqu'au dernier tiers du film où il y a d'interminables longueurs. Je ne doute pas qu'elles ont une utilité mais à ce point là... Sinon la réalisation est précise, épurée, dans ses plans et la mise en scène sait s'avérer ludique dans son déroulement et ses rebondissements (cf le retournement de situation avec le fusil). Bref, un bon film assez efficace qui fait passer son message au évitant le côté racoleur exagéré.
Top of the World

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 144 critiques

4,5
Publiée le 30/08/2013
Une famille ordinaire est séquestrée sans raison par deux jeunes hommes dans sa maison de vacances. Le pitch est aussi brutal qu'effrayant et pourrait inciter à passer son chemin: en effet, on craint de se retrouver face à une insupportable séance de torture de près de deux heures. Mais le film est heureusement beaucoup plus riche et intelligent que cela. En effet, Michael Haneke offre une vraie réflexion sur l'absurdité d'une violence totalement gratuite, mais aussi sur la frontière entre réalité et fiction et sur le regard et l'implication du spectateur. Sa mise en scène est à la hauteur de ses ambitions: ses cadrages extrêmement précis laissent aussi peu de chances au personnages que l'implacable scénario tout en parvenant à instaurer un vrai suspense. Saluons enfin le travail des acteurs, qui sont d'une rare crédibilité. On sort donc nerveusement épuisés de ces jeux plus éprouvants qu'amusants.
Maitre Kurosawa

Suivre son activité 177 abonnés Lire ses 1 243 critiques

4,5
Publiée le 29/08/2013
Des tueurs conscients d'être dans un film, et des victimes attachées à la réalité, tout est alors possible. Et c'est bien ce jeu réalité-fiction qui va rendre ces "Funny Games" si passionnants. Haneke se sert d'ailleurs de cette frontière, parfois étroite, pour donner le rôle principal à une personne totalement inattendue: le spectateur lui-même. C'est bien ce dernier qui va être aux commandes de cette œuvre extrêmement violente, en étant à la fois manipulé, angoissé, résigné, mais aussi rempli d'espoir et même prêt à se révolter. Aucun doute qu'Haneke était convaincu que pour dénoncer la violence, il fallait un rapport plus fort avec la spectateur. Et on ne peut que lui donner raison. Subtile, car doté d'une grande pudeur, et dépourvu de cynisme (même si les tueurs le sont), ce film extrêmement éprouvant, s'interroge donc avec génie sur la violence en tant qu'acte incompréhensible. Un véritable tour de force. Marquant !!!
-Bat(e)man-

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 299 critiques

4,5
Publiée le 15/03/2013
Avec Funny Games, Michael Haneke film le sadisme comme personne. Film dérangeant, Funny Games a la particularité d’interagir avec nous spectateur, nous plaçant dans une position de voyeur sans nous laisser la possibilité d'agir. Ainsi, il montre la violence comme un divertissement, un jeu auquel nous participons activement puisque le personnage de Paul nous demande souvent notre avis sur la qualité du show, nous forçant à nous plonger dans cette histoire sans concession. Ce qui caractérise aussi Funny Games est aussi la manière dont Haneke montre la violence, quasiment toujours hors-champs pour une impression plus étouffante et inquiétante, nous obligeant à imaginer les violences subit par cette famille. Il utilise de ce fait un grand nombre de plans séquences où notre position contemplative devient gênante, regardant la souffrance immense des victimes sans avoir la possibilité de tout arrêter. Funny Games est donc une claque ultra-violente qui joue à un jeu sadique et pervers, autant avec ses personnages qu'avec le spectateur.
Mortiferiis57

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 31 critiques

3,5
Publiée le 08/01/2013
Très bon film de trouille qui donne envie de rentrer dans la TV et flinguer cette bande de c***!!! Bref, c'est l'envie que j'ai eu et je n'avais pas ressentis ça depuis la fois où j'avais visionné "Wolf creek" ou encore "The Hitcher" donc pour moi c'est un film réussi que je mettrais au même niveau que ces deux derniers, sans le côté très sanglant du premier que j'ai cité... 3,5/5...juste déçu du comportement des victimes un peu trop niaises à mon goût...
Gauthier Descamps

Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

3,5
Publiée le 06/01/2012
Avertissement: la critique ci-après est inspirée non seulement du film en question (heureusement!) mais également d'une longue interview du réalisateur. J'admets donc être en partie biaisé par ce que j'ai retenu des propos de M. Haneke, qui ont probablement altéré mon souvenir du film. Funny Games est un "survival thriller": on suit un groupe (en l’occurrence une famille bien proprette), sa tentative de survie contre un obstacle (un duo de tueurs plutôt originaux) et sa mise à mort lente et progressive. Le film se veut choquant: les tueurs sont de jeunes gens courtois, élégamment habillés, qui ne cessent de revenir sur le respect et les règles de politesse en même temps qu'ils torturent cette famille (la violence la plus importante exercée, selon moi, étant psychologique: ils jouent sur la peur et le sentiment d'impuissance d'un père a protéger les siens). Le but avoué de Hanake avec ce film est de dénoncer l'hypocrisie du cinéma "violent" hollywoodien. Cinéma qui obéit à certains codes de manière à, paradoxalement, ne pas trop heurter le spectateur, tels que la présence de motivations qui rassurent (il est rare d'assister à une violence totalement gratuite, sans même l'excuse d'une maladie mentale, dans le cinéma américain), le non meurtre d'enfants, la distanciation entre le meurtrier et le spectateur (qui est dans ce film évitée d'une manière un peu trop facile: un des meurtriers s'adresse en effet aux spectateurs, afin de créer certainement un sentiment de complicité, mais le caractère artificiel de cette mise en scène provoque l'effet inverse: on sort du film au lieu de s'y investir plus). Or selon le réalisateur ces codes servent à rendre acceptable et plaisante la violence, ce qu'il estime malsain. Son objectif était donc de rendre son caractère choquant et désagréable à celle-ci (Haneke estime par exemple que Orange Mécanique est un film raté car la violence y est trop esthétique, on s'y complaît, on s'en amuse, au lieu de s'en révolter). Je ne suis pas certain que cet objectif moralisateur, donneur de leçon, soit véritablement louable: le spectateur est peut être assez intelligent pour réfléchir par lui même, pour savoir ce qu'il veut voir lorsqu'il choisit de visionner un film de type "violent", et à ce titre Funny Games n'est pas une totale réussite: le déroulement ainsi que le dénouement sont convenus, les violences infligées ne sont pas particulièrement originales et le moment où l'un des tueurs fait "revenir en arrière" le film car une des victimes avait pris le dessus casse complètement l'immersion. Le doublage français est un modèle de ratage digne de figurer sur Nanarland, mais ce n'est pas un défaut inhérent au film donc je ne lui en tiendrai pas rigueur. Funny Games reste cependant un bon thriller, agréable à regarder un dimanche après midi pluvieux, grâce à un duo de tueurs surprenants et mettant mal à l'aise par leur coté fils de bonne famille charmants et courtois, contrastant avec des actes violents sans compromis et gratuits. Le coté épuré et sans artifice des décors et des situations, sans effets spéciaux virevoltants, permet de se plonger dans l'ambiance d'un weekend à la campagne habituel qui sombre dans le cauchemar... jusqu'aux fatidiques moments précités où Haneke tente d'appuyer son discours moralisateur avec des mécanismes totalement ratés qui brisent l'immersion. En résumé, selon moi Funny Games est un "sous Délivrance": le but assumé de son réalisateur d'en faire un film de dénonciation, au lieu d'accepter que le spectateur choisit de regarder ce type de film parce qu'on peut trouver un certain esthétisme à la violence, voire au morbide, sans pour autant la pratiquer ou l'apprécier "dans la vraie vie", nuit à l'oeuvre et ne parvient donc pas à la cheville d'un Boorman et de son Délivrance, battit sur les même ressorts (du moins dans sa première partie) mais qui, à la différence d'Haneke, n'était pas inspiré par le dégoût de la violence. Tout excellent réalisateur qu'est ce dernier, on ne m’ôtera pas de l'idée qu'on peut difficilement faire un "bon" film violent si l'on exècre le genre. Mais par pitié... regardez ce film en VO! Ou alors la VF pathétique, avec des bières et quelques potes.
Vie Russe Six

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 32 critiques

3,5
Publiée le 20/08/2011
Ma réaction à quelques commentaires idiots lu ici (Allociné) ou ailleurs. L'un des sujets du film est justement la gratuité de la violence que certaines personnes (appelons les sadiques pour aller vite) font subir à d'autres. Difficile d'illustrer cette gratuité sans montrer de la violence gratuite. Ceci dit le terme gratuité est un peu abusif puisque le but du "jeu" pour les sadiques est de retirer du plaisir (sexuel ?) de la souffrance qu'ils infligent. Vous remarquerez également (pour ceux qui ont vu le film) que les sadiques ont besoin du consentement de leurs victimes. C'est même je dirais la condition sine qua non de leurs jouissance (c'est bien de le savoir).
cinono1

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 364 critiques

2,5
Publiée le 11/10/2009
une démonstration assez vaine. Haneke sait s'y prendre pour distiller une ambiance oppressante. On sent le travail sur la durée des plans et sur les sons, la violence a un véritable impact sur le spectateur. En revanche, dispenser de toute explication l'agissement des ces 2 jeunes est préjudiciable, on ne sera jamais rien d'eux, la famille essaye si peu de parlementer. Leurs tenues vestimentaires blanches renvoient à la bande d'Orange mécanique. Haneke a voulu montrer la gratuité de la violence mais sa démonstration finit dans une indifférence, dénué de tout enjeu (le coup de la télécommande). Le film perd de sa force sur la fin, les enjeux s'amenuisent, le spectateur s'habituant à cette situation se voit infliger cette longue séance de torture confortablement installé dans son fauteuil. Une oeuvre étrange
fan-de-kubrick

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 184 critiques

5,0
Publiée le 08/06/2008
"Funny games" est une œuvre à la fois crade et esthétique. Crade parce qu’elle véhicule idées et images immondes au possible, esthétique parce qu’à l’instar d’Orange Mécanique ou Salo, pour ne citer qu’eux, la mise en scène présente une « belle » violence. Belle ou plutôt intelligente, car le tape à l’œil n’est pas, car le spectaculaire disparaît au profit d’un hors champs permanent, renforçant notre inquiétude et notre imagination, allant à l’encontre de tout cinéma de genre hollywoodien condamné au formatage éternel. Qu’y a-t-il de pire que de montrer des images insoutenables ? Tout simplement de ne pas les montrer ! En ce sens, le cinéaste frappe très fort. Aussi, et c’est le plus important, travaille t-il sur le ressenti du spectateur, sur sa capacité à appréhender la fiction. "Funny games" est donc le film de manipulation ultime où rien ne nous est épargné : les agresseurs sont les meneurs, de ce qu’ils font et du film lui-même, n’offrant aucune issue possible aux personnages et au spectateur. Quand le mari dit qu’il vaut mieux en finir au plus vite, l’un des agresseurs répond : « Et le divertissement alors ? Trop juste pour un long-métrage ! » Ou quand un instant n’est pas à leur avantage, ils ont moyen de remonter le temps à l’aide d’une télécommande ! On devient même les complices du carnage quand Paul tutoie l’objectif. Aussi, Haneke joue avec les codes du genre sur l’imprévisible. Le début annonce la couleur lorsque la musique magnifique d’Haendel est interrompue par du métal bien bourrin, presque inaudible. Il met en scène de sublimes acteurs, Suzanne Lothar en tête, en offrant des séquences très longues, au malaise insistant, séquences d’un metteur en scène de grand talent.
Djo D

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 643 critiques

3,0
Publiée le 23/05/2014
Un film inégal qui pour ma part manque cruellement de rythme et de réalisme, la violence y est en effet ici dépourvue de toute urgence, de toute adrénaline (spoiler: il n'y a guere que le petit pour avoir des réactions "humaines" Le cadre est pourtant bien posé, la promiscuité suggérée par Haneke dans ce huit-clos glaçant fonctionne jusqu'a ce que l'on perde littéralement le sens de la réalité au regard des reactions des differents protagonistes. Aussi, il est difficile d'adhérer à la démarche essentielle du film, néemmoins les performances des acteurs valent le visionnage.
Kill-Django

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 317 critiques

5,0
Publiée le 15/04/2013
Alors là, je dis BRAVO ! "Funny Games" est un des meilleur film que j'ai pu voir dans toute ma vie. Michael Haneke filme ici le sadisme et la violence gratuite à l'état pure dans ce chef d'oeuvre incroyable qu'est "Funny Games". Faisant participer malgré lui le spectateur à ce "jeu", il créer une ambiance froide et vide de sens. Signons la prestation des acteurs qui est tout simplement PAR-FAI-TE ! Ce film, "Funny Games", quoique pas assez connu à mon sens est pourtant un chef d'oeuvre qui n'a aucun défaut. Une perle.
Schwann

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 261 critiques

1,0
Publiée le 08/04/2012
Si l'objectif était de réaliser un test psychologique pour constater jusqu'où va la perversité du spectateur voyeur (un peu comme l'expérience américaine des décharges électriques envoyées à des acteurs), j'espère que ceux qui sont allés jusqu'au bout sauront se remettre en question. Je suis fier d'avoir su m'arrêter vingt minutes avant la fin - bien que j'aie voulu cesser plus tôt sans passer à l'acte. Je pense d'ailleurs, sans prétention mais dans la lignée d'un scénario assez mou, que la fin doit être une sorte de boucle, et que les deux jeunes, qui passent de famille en famille, vont se diriger chez les voisins au bateau. Le film n'a strictement aucun intérêt, à peine laisse-t-il entrevoir jusqu'où peuvent aller les conventions sociales. La justification réside dans le jeu (parfois ingénieux) et le hasard, ainsi la première voiture que croise la femme aurait-elle pu lui permettre de s'en sortir. C'est un film inhumain : l'adresse au spectateur est ridicule, sauf si, comme je le présuppose, Haneke souhaitait peut-être voir qui irait jusqu'au bout de son film : pas les plus courageux à mon sens.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top